background preloader

Serge Tisseron

Serge Tisseron
Posté par Serge TISSERON le 7 avril 2014. La revue Canard PC a consacré récemment un numéro à la question de l’addiction aux jeux vidéo, bien évidemment titré « Tous addicts ? ». Mais qu’est-ce qui a bien pu justifier le lancement d’un tel sujet à un moment où pratiquement l’ensemble de la communauté internationale est en train de renoncer à définir les pathologies liées à l’usage excessif des jeux vidéo en termes d’addiction, notamment chez l’enfant et l’adolescent ? Est-ce parce que l’utilisation du mot est devenu un argument marketing pour des campagnes qui prétendent vendre des jeux en mettant en avant leur caractère « addictogène » ? En tous cas, à ce jour, aucune classification internationale ne retient l’existence d’une « addiction » aux jeux vidéo : ni le DSM de l’American Psychiatric Association (APA), ni la classification internationale des maladies mentales de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Les addictions sans substances Addiction ou toxicité ?

http://www.sergetisseron.com/blog/pour-en-finir-avec-l-addiction-aux

Related:  Les comportements addictifs liés à l'usage du numériqueLes comportements addictifs liés à l’usage du numériqueCollaborations C2I"Les comportement addictifs liés à l'usage du numérique"Les comportements addictifs liés à l'usage numérique

La cyberaddiction existe-t-elle ? L’addiction dépasse en effet dans les discours les plus divers la simple préoccupation, certes légitime, de soignants ou de responsables de santé publique envers des sujets en souffrance. Elle représente aujourd’hui une forme dominante de représentation du mal-être, voire de la condition de l’individu dans la société. Avec par exemple Alain Ehrenberg [1, 2], le constat peut être fait que l’addiction est devenue, avec la dépression, « la » pathologie emblématique de la société actuelle, au même titre que l’hystérie, ou plus généralement la névrose, l’avaient été au temps de l’invention de la psychanalyse par Freud. À l’époque victorienne, il était important de savoir « se tenir », de camoufler ses sentiments, de mettre en avant le devoir et de masquer le désir : l’hystérique posait alors problème, les liens des symptômes aux organes génitaux, puis au cerveau, enfin au désir et à l’histoire du sujet devenant les grandes questions théoriques de l’époque.

Les addictions et ses « objets », Conférence à la Gamers Assembly 2009 L’Addiction Etymologie Le terme « addiction » vient du latin « ad-dicere », signifiant «dit à». Cyber métiers : Michael Stora, psychologue du numérique Michael Stora fut l’un des premiers psychologues français à s’intéresser à l’objet numérique, à la fois en tant que sujet de recherche et en tant qu’outil thérapeutique. Écrivain, enseignant, consultant et gamer passionné, il fonde l’Observatoire des mondes numériques en sciences humaines en 2000 et se spécialise dans l’addiction aux jeux vidéo. Il nous a accueillis dans son cabinet parisien pour discuter de son métier qui, comme beaucoup d’autres, se réinvente à l’ère du numérique.

Deux questions au MOOC @ddict J’ai été contacté a la fin de l’année dernière pour participer au MOOC @ddict. L’initiative m’a été présentée comme un espace de reflexion commun sur les pratiques numériques. Une synthèse serait alors faite sur l’état des connaissances du moment Il m’a été proposé de présenter les pratiques numériques des jeunes sur le réseau. Du fait du nom, j’ai proposé de montrer qu’il n’y avait pas d’addiction au numérique.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique.

Addictions sans substance : le guide Repère(s est paru ! Le projet Addictions sans substance Dans une société qui donne la primauté aux « loisirs », à la vitesse et à la performance, dans un monde qui voit se développer de nouveaux modes de communication, de nouveaux « outils de plaisir » et toujours plus de technologies innovantes, les pratiques et les objets d’addictions eux-aussi ont évolué, et avec eux, les dispositifs. Le projet Addictions sans substance mené par la Fédération Addiction avec le soutien de la Direction Générale de la Santé sur l’année 2012, a voulu aborder ces problématiques, nouvelles ou historiques, sous l’angle de l’accueil et de la prise en charge des publics au sein du dispositif médico-social. Il a abouti à un guide de la collection Repère(s, qui vient de paraître. Des contributions d’experts, des résultats d’enquête et des points de repères

L'addiction à Internet, mythe ou réalité ? Depuis quelques années, nous entendons régulièrement parler d’un sujet qui agace, qui intéresse, qui passionne, qui énerve… bref, qui divise : existe-t-il une addiction au Web ? Suite aux posts de blog par Fab L’impossibilité d’une coupure et Vacances déconnectées, le bilan, j’ai eu envie de faire un tour du sujet avec vous, ce qui nous permettra de répondre à une question qui nous taraude tou-te-s : le Big Boss est-il malade des Internets ? Ou bien accro au flamboyant magazine madmoiZelle ? Plus sérieusement : peut-on être accro à Internet ? Dépendance aux jeux en ligne : des données personnelles qui en disent long... 30 juin 2016 L'analyse automatique des données sur un site de poker en ligne peut faciliter le repérage des joueurs à problème, comme le ferait un questionnaire médical. Une équipe de chercheurs parisiens a mis au point un outil permettant de réaliser cette analyse. Il pourrait être transposé à d'autres types de jeux en ligne, et aider les autorités régulatrices à identifier les personnes en difficulté pour mieux les protéger. Les sites de jeux et de paris en ligne diffusent des messages de prévention vis-à-vis des joueurs, mais rien ne les oblige à repérer ceux qui ont ou qui développent une dépendance en fréquentant leur site ; ils peuvent ainsi continuer à les solliciter commercialement, et à les inciter à poursuivre leur pratique de jeu. Pourtant, les données des comptes joueurs enregistrées en routine sont très précises, et pourraient suffire à repérer les joueurs en difficulté.

Quelles sont les 10 maladies de demain ? - Sciencesetavenir.fr Santé connectée, nouveaux traitements, homme augmenté, médecine à distance… Autant de thématiques qui font actuellement débat et qui ont alimenté récemment la journée S3Odéon, une série de conférences de type TED sur l'avenir de la médecine, dont Sciences et Avenir était partenaire. À cet événement participait Anne-Caroline Paucot, auteure de dispositifs pédagogiques de sensibilisation aux nouvelles technologies et fondatrice du site La Santé demain, qui vise à rassembler les réflexions de tout un chacun sur les évolutions de la santé. Les idées, critiques, réflexions des participants à ce projet ont été rassemblées dans un livre, du même nom que le site. Un chapitre est consacré aux "maladies de demain". "Nous souffrons aujourd'hui de maladies qui n'existaient pas dans le passé", écrit Anne-Caroline Paucot. 1 Binarisme

Dépendance au smartphone Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance ou l'addiction au smartphone est un phénomène qui apparaît entre 2000 et 2010 avec la large diffusion des smartphones. Il relève, au moins en partie, de la cyberaddiction (dépendance à Internet) qui peut se développer, notamment dans le cadre du nomadisme numérique, ou révèle souvent d'autres addictions[1]. Il peut ajouter à la dépendance au téléphone et à l'information disponible sur l'Internet une autre dépendance, à certains des réseaux sociaux qui se sont développés grâce à l'internet.

Dépendance aux écrans – Se sortir de l’addiction aux écrans Les écrans sont devenus incontournables, limite envahissants, avec un risque réel de dépendance. Quand parle-t-on d'addiction aux écrans ? Quelles sont les addictions les plus fréquentes ? Comment soigne-t-on l'addiction aux écrans ? Accro au jeu vidéo ? Les jeux vidéo ont connu, ces dernières années, un développement considérable. Leur pratique peut comporter des risques liés en particulier à un usage excessif des jeux en ligne comme les MMORPG qui peut mener à une addiction aux jeux vidéo. L'addiction aux jeux vidéo Le caractère addictif et addictogène de l'usage des jeux vidéo concernent essentiellement les jeux en réseau sur Internet et plus particulièrement les MMORPG (Massevely Multiplayer Online Role Playing Game – Jeux de rôle massivement multi-joueurs).Des études ont montré que des joueurs excessifs de jeux vidéo (plus de 30 heures par semaine) pouvaient en être « addict ». Cette véritable addiction aux jeux vidéo ne concerne qu'une faible proportion de joueurs.

bonjour, cet article est très intéressant par son point de vue totalement différent et qui permet de remettre certains termes à leur juste place. Merci. by bessot_groupb_psy Feb 15

Bonjour, Je vous remercie pour le partage de ce blog. Le psychiatre Serge Tisseron dédiabolise l'usage du numérique, ce point de vue est positif, rassurant et offre de nouvelles perspectives pour le futur... Cordialement, Julia O. by orsulich_groupeb_psy Feb 13

Bonjour, Je trouve le blog du psychiatre Serge Tisseron très intéressant. En effet, nous pouvons y trouver des réponses rassurantes. Loin des commentaires diabolisant le numérique. Cordialement. by bois_groupea_psy Feb 10

bonjour, je trouve cet article très instructif et bien écrit, il y apporte des faits qui permettent de se poser"les" bonnes questions et il apporte des réponses rassurantes. bonne journée et merci pour lepartage by haddad_groupe5_psy Apr 9

Related:  Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique