background preloader

★ Ecologie libertaire

Facebook Twitter

"Une croissance indéfinie est impossible, nous n'avons qu'une seule Terre, mais une civilisation du bonheur est possible. Les solutions existent, mais l'opinion les ignore car les structures actuelles et les détenteurs du pouvoir économique et politique s'y opposent.

"
(René Dumont) Comment les riches ont façonné et neutralisé le mouvement écologiste grand public - Socialisme libertaire. Les médias et la fabrique de l’illusion : à propos de quelques mensonges rassurants - Socialisme libertaire. Parce que les clichés ont la peau dure… Certains d’entre vous ont sûrement remarqué comment quelques exemples de soi-disant réussites, de soi-disant « révolutions », « succès » et autre « progrès » — ayant été repris et republiés à tort et à travers sur internet en raison de la soif grandissante de bonnes nouvelles qui caractérise logiquement une période d’effondrement — sont régulièrement brandis comme des preuves d’une amélioration de la situation, des preuves de ce que la civilisation industrielle, moyennant X ou Y ajustement, pourrait être corrigée, socialement et/ou écologiquement.

Les médias et la fabrique de l’illusion : à propos de quelques mensonges rassurants - Socialisme libertaire

Dans cet article, nous nous proposons d’exposer pour ce qu’ils sont cinq d’entre eux : 1. Le déploiement des énergies soi-disant renouvelables au Costa Rica, érigé en modèle de soutenabilité écologique,2. La soi-disant révolution en Islande,3. ★ DU CAPITALISME VERT - Socialisme libertaire. En ce début de XXI° siècle, l’Humanité se trouve confrontée à un certain nombre de crises écologiques majeures.

★ DU CAPITALISME VERT - Socialisme libertaire

Effondrement de la bio-diversité, bouleversements climatiques, empoisonnements des eaux, des sols, de l’atmosphère et des océans par une multitude de produits chimiques (engrais, pesticides, et autres polluants divers, etc.), altération et aliénation des sols, diminution très rapide des espaces sauvages. Pourquoi faut-il dénoncer l’extractivisme ? - Socialisme libertaire.

L’extractivisme n’est pas le fait d’extraire des entrailles de la terre les ressources qui permettraient à chacun de couvrir ses besoins vitaux ; c’est le fait d’extraire de façon maniaque tout ce qui peut l’être : pétrole, uranium, sable, or, fer cuivre, métaux rares etc… avec pour seul pour objectif de nourrir le capital en complète déconnexion avec nos besoins réels.

Pourquoi faut-il dénoncer l’extractivisme ? - Socialisme libertaire

Il ne s’agit pas d’améliorer notre quotidien mais de produire au maximum pour alimenter la machine infernale « croissance-productivisme-consumérisme » dans les pays du nord global. L’appel des éco-charlatans et la promotion du capitalisme vert - Socialisme libertaire. Le 31 janvier 2017, le journal Le Monde, le principal quotidien français, appartenant au trio capitaliste Bergé-Niel-Pigasse, relayait « l’appel du monde de demain ».

L’appel des éco-charlatans et la promotion du capitalisme vert - Socialisme libertaire

Un appel rédigé par les principales éco-célébrités françaises, à la mode dans les cercles bourgeois de la capitale, car politiquement correctes et ne menaçant pas le moins du monde l’ordre établi (Nicolas Hulot, Pierre Rabhi, Cyril Dion, Tryo, Zaz, Marion Cotillard, Matthieu Chedid, Alain Souchon, etc.). Examinons-le. Pas la peine de revenir sur le premier paragraphe, qui est de loin le plus honnête. La situation écologique relève effectivement de la catastrophe. Comment le lobby nucléaire entrave toute transition énergétique - Socialisme libertaire. Ce devait être l’une des grandes réformes du quinquennat Hollande : la loi « relative à la transition énergétique et à la croissance verte ».

Comment le lobby nucléaire entrave toute transition énergétique - Socialisme libertaire

Adoptée en juillet 2015, elle est censée infléchir profondément la politique énergétique de la France, en matière de transports, de gestion des déchets, de rénovation des logements et de production d’électricité, dans le but de réduire la contribution de notre pays aux dérèglements climatiques. Pour la première fois, elle remet en cause le dogme du « tout nucléaire ». La loi fixe de grands objectifs : baisser la part du nucléaire dans la production d’électricité à 50% d’ici 2025, contre 75% actuellement, et augmenter celle des énergies renouvelables à 32% contre 14% actuellement.

De quoi commencer à rattraper partiellement le retard de la France dans ce domaine par rapport à ses voisins européens. #ecologie #EcologieLibertaire. #Écologie #Décroissance #Anticapitalisme #environnement #capitalisme #productivisme #croissancisme #civilisation. ★ Qu’est-ce que l’anti-industrialisme et que veut-il ? - Socialisme libertaire. ★ Convergences : conscience écologique et conscience révolutionnaire - Socialisme libertaire. Face au défi écologique qui menace de détruire la planète, les révolutionnaires doivent se saisir de tout l’importance d’abandonner la logique productiviste au service d’une conscience écologie et sociale.

★ Convergences : conscience écologique et conscience révolutionnaire - Socialisme libertaire

Le terme conscience est polysémique, définissant la faculté mentale d’appréhender le monde extérieur ou sa personnalité intérieure. Des courants religieux et laïques y intègrent des concepts éthiques et spirituels, on parle alors de conscience morale. Bakounine déjà parlait de conscience sociale de classe. L’importance de l’appartenance de classe dans les luttes actuelles ou passées n’est plus à démontrer. Cependant, il est regrettable que cette conscience de classe se soit souvent égarée à défendre le système productiviste afin de sauvegarder des emplois. Certes les mentalités révolutionnaires changent. Face au défi écologique qui nous attend, nos réponses politiques et syndicales ne sont souvent pas à la hauteur.

Prise de conscience collective Commission écologie d’AL. La révolte écologique : contre la société industrielle et la mégalomanie scientifique - Socialisme libertaire. Ce qui mène soit à la destruction d’une terre surexploitée, soit à celle de la liberté par une gestion œcuménique au nom de l’autorité scientifique.

La révolte écologique : contre la société industrielle et la mégalomanie scientifique - Socialisme libertaire

1984 : science sans conscience sera ruine de l’homme ? - Socialisme libertaire. Dans l’introduction du livre « le Feu Vert » (1980) de Bernard Charbonneau, réédition Paragan 2009, on peut lire, dans la préface de Daniel Cérézuelle: "Très jeune, Bernard Charbonneau (1910-1996) fut convaincu que son siècle serait celui du saccage de la nature et du totalitarisme.

1984 : science sans conscience sera ruine de l’homme ? - Socialisme libertaire

La puissance industrielle qu’il voyait triompher partout sur la planète sous diverses formes de droite ou de gauche prive l’homme non seulement de nature, mais aussi de liberté. ★ L’urgence écologique : sortir du capitalisme - Socialisme libertaire. Le Sommet mondial sur le climat (Cop21) n’aboutira à rien.

★ L’urgence écologique : sortir du capitalisme - Socialisme libertaire

Les grands décideurs politiques et économiques qui s’y rencontreront ne peuvent vouloir, à la fois, réduire les émissions de gaz à effet de serre, et « relancer la croissance », leur idée fixe. Pour stopper le réchauffement climatique, il faudra effectivement changer de système. Et donc poser la question qui fâche : la propriété des moyens de production et d’échange. A l’occasion de la 21e Conférence des Nations Unies sur le climat qui se tiendra dans quelques mois, et qui est censée relancer l’effort international contre l’effet de serre et le réchauffement climatique, gouvernements et capitalistes déploient toute leur énergie à prouver que le système – politique, économique – est capable d’une réforme à la hauteur de l’enjeu : se limiter à un réchauffement de l’atmosphère de 2°C, et ainsi éviter les conséquences les plus dramatiques d’un changement de climat.

★ Extractivisme : la Terre, cette coquille bientôt vide ? - Socialisme libertaire. Depuis le XIXe siècle et la révolution industrielle, un basculement s’est opéré : nos sociétés ont répondu aux besoins de l’industrie en matières premières en extrayant toujours plus de ressources naturelles, sans aucun contrôle.

★ Extractivisme : la Terre, cette coquille bientôt vide ? - Socialisme libertaire

Si nous avons pris conscience que celles-ci ne sont pas infinies, tout reste à faire pour sortir d’une logique mortifère. On parle d’extractivisme lorsqu’on utilise de manière irraisonnée des ressources naturelles. ★ Les mensonges déconcertants du « capitalisme vert » - Socialisme libertaire. Quadrature du cercle : Les mensonges déconcertants du « capitalisme vert » Face à la crise écologique, les gouvernements prétendent concilier économie de marché et régulation environnementale.

Mais les capitalistes sont incapables de mettre en place les mesures écologiques qui s’imposent au niveau mondial. A la demande de Gordon Brown, alors ministre de l’Économie et des Finances du Royaume-Uni, a été publié en octobre 2006 un document dit « rapport Stern » du nom de son auteur l’économiste Britannique Nicholas Stern.

Ses conclusions étaient simples : si nous continuons à émettre en aussi grande quantité qu’actuellement des gaz à effet de serre, la croissance mondiale pourrait baisser de 20% ou plus. Pour éviter cela il suffirait d’investir 1% du PIB mondial par an dans la lutte contre le réchauffement climatique. Le capitalisme, vert ou pas, est un suicide écologique - Socialisme libertaire. Ecologie, Monnaie… Le clan Rabhi à l’avant-garde de la confusion. Gabriel Rabhi, fils de Pierre, commence peu à peu à se faire une place au sein de la complosphère, et affiche sans honte ses sympathies pour l’extrême droite.

Beaucoup plus discret, son frère David partage les mêmes idées sur Facebook. Sans aller aussi loin, leur père est connu pour développer une pensée réactionnaire et mystique, sous couvert d’humanisme, qui rencontre un grand succès dans les milieux écologistes. Le confusionnisme, une tradition chez les Rabhi ? Gabriel Rabhi, dont le père Pierre Rabhi n’a à notre connaissance jamais condamné les prises de positions alors même qu’il semble tirer sa légitimité d’être le « fils de » (il l’indique dans son CV, au même titre que ses études et son parcours professionnel1), réalise des vidéos à tonalité complotiste sur la question monétaire2, sous prétexte de réflexion sur les possibilités d’un système économique plus démocratique.

★ ECOLOGIE, DECROISSANCE et ANARCHIE - Socialisme libertaire. « En quoi le combat contre l’Économie capitaliste est il nécessairement une lutte contre la Croissance et pour la protection de l’Environnement » ★ 15 réalités de la crise écologique mondiale - Socialisme libertaire. ★ L’homme contre la nature - Socialisme libertaire. #Écologie #Décroissance #civilisation #Anticapitalisme #Anarchisme #CommunismeLibertaire. Industrie textile, pollutions environnementales et esclavage moderne - Socialisme libertaire. #Ecologie #Anticapitalisme. Les #déboulonneurs agissent pour un environnement sans pub. Aidez-les ! J-2 pour l'opération #RallumonsLesÉtoiles de @RAP_asso Résistance à l'Agression Publicitaire. Du progrès au regret - Socialisme libertaire. ★ L’Écologie : une chaîne dont le dernier maillon est la révolution libertaire - Socialisme libertaire. ★ Arrêt du nucléaire énergie de destruction massive - Socialisme libertaire. Flamanville en IN et en OFF.Du 30/09/2016 au 01/10/2016 s’est tenu à Siouville non loin de Flamanville, un camp de résistance anti nucléaire : "NON au Nucléaire, NON au rafistolage des vieux réacteurs, Arrêt du nucléaire énergie de destruction massive.

" #Écologie #Antinucléaire #désarmement #Anarchisme.