background preloader

Autogestion

Autogestion
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article est incomplet dans son développement ou dans l’expression des concepts et des idées. (mars 2016). Son contenu est donc à considérer avec précaution. Améliorez l’article ou discutez-en. Dans sa définition classique, l’autogestion (du grec autos, « soi-même », et « gestion ») est le fait, pour un groupe d’individus ou une structure considérée, de prendre les décisions concernant ce groupe ou cette structure par l’ensemble des personnes membres du groupe ou de la structure considérée. Il existe cependant une autre définition, plus politique ; y sont intégrés d'autres paramètres avec une certaine variabilité. la suppression de toute distinction entre dirigeants et dirigés,la transparence et la légitimité des décisions,la non-appropriation par certains des richesses produites par la collectivité,l'affirmation de l'aptitude des humains à s'organiser sans dirigeant. Historique[modifier | modifier le code] Ils en parlent : Concepts liés :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Autogestion

Related:  Socialisme libertaireManagement collaboratif

Karl Marx et l’autogestion (Yvon Bourdet, 1971) [1] Première partie d’un article paru dans Autogestion et socialisme (N°15, mars 1971), repris en sous-chapitre dans Pour l’autogestion (Anthropos, 1974, rééd. 1977). Le mot autogestion n’est guère d’usage courant que depuis une dizaine d’années et il paraît bien anachronique de le juxtaposer au nom de Marx [1]. Toutefois – pour que ceux qui l’ignoreraient n’aillent pas imaginer que nous allons nous livrer à je ne sais quel exercice scolastique de rapprochement artificiel du genre : « que penserait aujourd’hui Platon de la télévision ? » – précisons d’emblée que si Marx n’emploie pas le mot autogestion il s’intéresse (nous le prouverons par de nombreux textes) à ce que ce mot désigne et qu’on appelait alors « les coopératives de production ».

Paritarisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le paritarisme, ou système de gestion paritaire, est un principe consistant en la cogestion d'un organisme par un nombre égal de représentants des employés et des employeurs. On parle alors d'un organisme paritaire. Dictature Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dictature désigne un régime politique dans lequel une personne ou un groupe de personnes exercent tous les pouvoirs de façon absolue, sans qu'aucune loi ou institution ne les limite[1]. Étymologie et historique[modifier | modifier le code] Le mot dictateur désigne actuellement ce que l'on appelait plutôt tyran[2] dans l'Antiquité ou despote dans l'Ancien Régime.

Bibliographie sur l’Autogestion Cette bibliographie provient du livre « Autogestion : hier, aujourd’hui, demain ». Le lecteur du site de l’Association pour l’Autogestion disposera d’un outil précieux pour retrouver les références sur les nombreux sujets concernant l’autogestion. C’est le rôle de l’association. Retraite à 67 ans, non. Mais cogestion, oui ! Ce n'est pas sur les retraites qu'il faut copier l'Allemagne, mais sur le gouvernement d'entreprise. La France gagnerait à s'inspirer de la codétermination à l'allemande, pour construire un modèle européen de gouvernance alternatif à la corporate governance à l'anglosaxonne, explique Guillaume Duval dans sa chronique sur Radio Nova. Jeudi dernier François Fillon a proposé de porter l'âge de la retraite à 67 ans au nom de la nécessaire convergence sociale avec l'Allemagne.

Utopie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’utopie (mot forgé par l'écrivain anglais Thomas More, du grec οὐ-τοπος « en aucun lieu ») est une représentation d'une réalité idéale et sans défaut. C'est un genre d'apologue qui se traduit, dans les écrits, par un régime politique idéal (qui gouvernerait parfaitement les hommes), une société parfaite (sans injustice par exemple, comme la Callipolis de Platon ou la découverte de l'Eldorado dans Candide) ou encore une communauté d'individus vivant heureux et en harmonie (l'abbaye de Thélème dans Gargantua de Rabelais en 1534), souvent écrites pour dénoncer les injustices et dérives de leurs temps. Une utopie peut désigner également une réalité difficilement admissible : en ce sens, qualifier quelque chose d'utopique consiste à le disqualifier et à le considérer comme irrationnel. Genre opposé, la dystopie — ou contre-utopie — présente non pas le meilleur des mondes mais le pire.

Technocratie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La technocratie est une forme de gouvernement (d'entreprise, d'État) où la place des experts techniques et de leurs méthodes est centrale dans les prises de décision[D 1]. Selon le Dictionnaire de la langue philosophique[1] la technocratie est « la condition politique dans laquelle le pouvoir effectif appartient à des techniciens appelés « technocrates » ». Le terme même de « technocratie » trouve ses origines dans les années 1920, avec l'industrialisation, la crise économique et la grande dépression ; mais la notion correspondante possède des racines profondes dans la culture et dans l’histoire occidentale. Les compétences techniques et de leadership sont sélectionnées plutôt par des processus bureaucratiques ou méritocratiques, sur la base du savoir et de la performance, plutôt que par des procédures démocratiques[M 3]. Origine du terme[modifier | modifier le code]

Biblio Autogestion Bibliographie Autogestion (réalisée par Michel Antony - site : Les utopies libertaires) Bibliographie générale sur l’utopie autogestionnaire

Related: