background preloader

Philosophie

Facebook Twitter

La mystérieuse affaire du style, par Sophie Divry (Le Monde diplomatique, avril 2017) «Trouver son style » constitue pour l’écrivain à la fois une injonction, un objectif et une morale.

La mystérieuse affaire du style, par Sophie Divry (Le Monde diplomatique, avril 2017)

Le mot de Buffon datant de 1753 a fait florès : « Le style est l’homme même. » Un écrivain qui veut jouer dans la cour des grands cherche à mettre au point un style bien à lui, pour être à la fois identifié et distingué. Le summum du chic est d’être reconnaissable en quelques lignes. L’écrivain qui n’y parvient pas contracte un complexe : serait-il médiocre, dilettante ou schizophrène ? Cette idée de trouver son style est censée encourager chaque artiste à créer son propre langage. Pour une grammatologie comme science positive / E-dossier de l'audiovisuel : sciences humaines et sociales et patrimoine numérique / E-dossiers de l'audiovisuel / Publications / INA Expert - Accueil - Ina. Maurizio Ferraris (Turin, 1956) est professeur de philosophie théorétique depuis 1995 à l'Université de Turin, où il dirige depuis 1999 le laboratoire d'ontologie théorique et appliquée, LabOnt.

Pour une grammatologie comme science positive / E-dossier de l'audiovisuel : sciences humaines et sociales et patrimoine numérique / E-dossiers de l'audiovisuel / Publications / INA Expert - Accueil - Ina

Après une thèse dirigée par Gianni Vattimo en 1979 à Turin, et un DEA de philosophie obtenu à l’Ehess (École des hautes études en sciences sociales) à Paris en 1984, il a travaillé avec Jacques Derrida et Hans-Georg Gadamer pour ensuite enseigner dans plusieurs universités internationales. Il a été directeur de programme au Collège international de philosophie du 1998 à 2004.

Maurizio Ferraris : la documentalité est la condition de possibilité de l'intentionnalité collective. ENTRETIEN AVEC JEAN-CLAUDE MICHEA. Michéa face à la stratégie Godwin. Récemment associé à la galaxie lepéniste par un dossier du "Point", le philosophe Jean-Claude Michéa, auteur d'"Impasse Adam Smith", répond à ses détracteurs et se défend face à la tentative d'annexion de sa pensée antilibérale par l'extrême droite.

Michéa face à la stratégie Godwin

Jean-Claude Michéa, capture d'écran Youtube Marianne : Un hebdomadaire faisait sa une, il y a quelques semaines, sur les «néocons», vous bombardant comme l'idéologue le plus emblématique d'une véritable lame de fond identitaire, souverainiste et protectionniste, et amalgamant votre nom à celui de Marine Le Pen, soi-disant admirative de vos écrits. Qu'est-ce que cela vous inspire ? Jean-Claude Michéa : N'exagérons rien ! Le magazine de François Pinault a d'ailleurs bien pris soin - sans doute pour brouiller un peu plus les pistes - d'inclure également, dans sa liste noire des «néoconservateurs à la française», des personnalités telles que Régis Debray, Arnaud Montebourg, Natacha Polony, Benoît Hamon ou Yves Cochet.

ENTRETIEN AVEC EDGAR MORIN. Edito : Pour une archéologie de l'esprit humain. Philonyc.com. Du nihilisme à l’émancipation, par Evelyne Pieiller (Le Monde diplomatique, février 2015) Affirmer que ce qu’il est convenu d’appeler le progrès est une notion occidentale, et douter qu’il représente véritablement un… progrès, n’est pas exactement d’une nouveauté saisissante.

Du nihilisme à l’émancipation, par Evelyne Pieiller (Le Monde diplomatique, février 2015)

Souligner que l’ère de la mondialisation néolibérale suscite au nom de ce même progrès le développement d’une pathologie — le narcissisme plus ou moins pervers — et la salue comme un signe de normalité ne l’est pas davantage. Le philosophe Dany-Robert Dufour (3) développe une réflexion parallèle. Mais, selon lui, ce travail de sape du nihilisme aurait pour origine la « dimension délirante » nichée « dans la rationalité occidentale et son cœur cartésien ».

Le fameux élan de joie de René Descartes, dans le Discours de la méthode, célébrant la possibilité pour les hommes de se rendre « comme maîtres et possesseurs de la nature », semble ici jouer le rôle de péché originel de l’Europe, d’autant qu’il va se conjuguer au capitalisme. Réflexions sur le libéralisme : chérir la liberté, justifier l’esclavage, par Lucien Sève. Etre libéral, en principe, c’est militer, à l’école de grands auteurs comme Hugo Grotius ou John Locke, Adam Smith ou Alexis de Tocqueville, pour les libertés de l’individu contre l’absolutisme politique, le dirigisme économique, l’intolérance philosophique.

Réflexions sur le libéralisme : chérir la liberté, justifier l’esclavage, par Lucien Sève

Puissant mouvement de pensée et d’action qui, du XVIe au XVIIIe siècle et à travers trois glorieuses révolutions aux Pays-Bas, en Angleterre et en Amérique, a modelé toute l’histoire contemporaine. Or c’est justement avec lui que l’esclavage connaît son plus grand développement. En Amérique, il y a trois cent trente mille esclaves en 1700, près de trois millions en 1800, le double au milieu du XIXe siècle. Les Pays-Bas n’abolirent l’esclavage dans leurs colonies qu’en 1863. Au milieu du XVIIIe siècle, c’est la Grande-Bretagne qui compte le plus d’esclaves : près de neuf cent mille. Philosophie Comment échappe-t-on à son origine sociale on Vimeo. Le laisser-faire est-il libertaire ?, par Serge Halimi. L’un est un philosophe passé des marges de l’édition au statut de référence de la contestation antiproductiviste.

Le laisser-faire est-il libertaire ?, par Serge Halimi

L’autre, un normalien de 30 ans tenant séminaire à l’Ecole normale supérieure. Leurs travaux respectifs semblent camper les deux pôles entre lesquels tâtonne la gauche française. Jean-Claude Michéa et Geoffroy de Lagasnerie s’opposent sur à peu près tout. Le premier pourfend le libéralisme culturel autant que le libéralisme économique ; le second salue en eux un « foyer d’imagination ». Tous deux s’accordent cependant pour les juger liés. Bonheur. Philosophie : Le sacré est-il un archaïsme ? (Régis Debray) - Arte France. L'utilitarisme. Maximiser le bonheur. Promouvoir le bonheur de tous, telle est la finalité de l’utilitarisme.

L'utilitarisme. Maximiser le bonheur

Il propose une morale rationnelle, tout à la fois à la fois individuelle et collective, pour évaluer les actions de chacun et, plus largement, les choix sociaux et politiques. Alors que l’utilitarisme est l’un des principaux courants de pensée de la philosophie anglophone, il existe en France une forte hostilité à son égard et même un Mouvement anti-utilitariste dans les sciences humaines (MAUSS). Quels sont donc les atouts et les faiblesses d’une philosophie morale et sociale qui a donné lieu à des jugements aussi opposés ? Hannah Arendt (1906-1975) Penser les maux de la modernité. Bergson pensee mouvant. Nietzsche contre Foucault.

Le chant des possibles (Proudhon), par Evelyne Pieiller. Eudémonisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Eudémonisme

L'homme qui critiquait l'amour Rencontre avec Ruwen Ogien. Le philosophe Ruwen Ogien décortique le sentiment amoureux et dénonce le puritanisme ambiant.

L'homme qui critiquait l'amour Rencontre avec Ruwen Ogien

Décapant ! Cuisinez une lotte rôtie pour un philosophe stoïcien, offrez-lui du filet mignon ou de la caille farcie, il n’y verra qu’un repas de « cadavres », comme le résumait Marc Aurèle. Ruwen Ogien renoue avec cette posture critique proprement philosophique en s’attaquant à l’amour dans son dernier essai. Dénonçant les éloges automatiques et les injonctions normatives associées, il estime en effet que la conception dominante de ce sentiment masquerait une idéologie hostile à la liberté individuelle et à l’épanouissement personnel ! Albert Camus (1913/1960) - Vivre l'absurde.

Inutile de chercher à donner un sens à la vie.

Albert Camus (1913/1960) - Vivre l'absurde

Il n’y en a pas. Nous devons vivre avec l’absurde. Rétention. Les rétentions sont ce qui est retenu ou recueilli par la conscience. Ce terme est emprunté à Husserl ; mais les rétentions tertiaires sont propres à la philosophie de Bernard Stiegler. Les rétentions sont des sélections : dans le flux de conscience que vous êtes vous ne pouvez pas tout retenir, ce que vous retenez est ce que vous êtes, mais ce que vous retenez dépend ce que vous avez déjà retenu. L’espèce humaine, étant originairement constituée par sa prothéticité, dispose d’une troisième mémoire, ni génétique, ni épigénétique : le milieu épiphylogénétique, comme ensemble des rétentions tertiaires formant des dispositifs rétentionels.

Distinction des ordres - André Comte-Sponville. Orwell A-T-il Vu Juste ?: Une Analyse Sociopsychologique De 1984 - Henri Cohen. Université Conventionnelle. De la misère symbolique - Bernard Stiegler. Jacques Ellul, l'homme qui avait presque tout prévu : nucléaire, nanotechnologies, OGM, propagande, terrorisme... Eric Sadin - 1. La vie algorithmique. Les enjeux de la grammatisation des relations. (Les illustrations sont de Pavel.K, dessinateur, caricaturiste et illustrateur, que je remercie chaleureusement pour son travail) Motivations Je ne vais essayer de faire qu’une seule chose dans ce texte, commenter et expliciter la phrase suivante : » les technologies relationnelles produisent des relations grammatisées « Au sein d’Ars Industrialis, nous avons à plusieurs reprises souligné l’importance du processus de grammatisation : La grammatisation est un processus de description, de formalisation et de discrétisation des comportements humains (voix et gestes) qui permet leur reproductibilité.

Nous avons également rappelé qu’après la grammatisation de la parole (écriture) puis geste (machine outils), nous en étions actuellement au stade de la « grammatisation des relations », chacun ayant en tête le phénomène des réseaux sociaux (fonctions de partage, de collaboration et de communication) de ces dernières années. » Désir et volonté. On dit communément qu'il est possible de désirer ce que l'on ne veut pas ou de vouloir ce que l'on ne désire pas.

Malgré les abus de langage (les hommes disent souvent « je veux » là où en réalité il faudrait dire « je désire ») le désir est donc une chose, la volonté une autre Pas absolument cependant. Stiegler sur le marketing. Les grammatisations du lecteur. L”intervention de Bernard Stiegler a lieu en clôture du colloque pour amener une perspective philosophique aux débats entre économistes, chercheurs et professionnels du livre qui ont eu lieu depuis la veille dans une verrière bouillonnante d’idées, de sueur, d’hormones et de débats. 14h 24, Bernard Stiegler Commence sa conférence devant environ cent-cinquante personnes. Les banquettes sont légèrement (certains diraient un poil) clairsemées. A ses côtés, Alain Giffard qui lui fera la conversation après son exposé. Développant son raisonnement à partir de la lecture d’un mac, derrière ses lunettes rondes, Stiegler commence son exposé. Bernard Stiegler : La disruption rend fou.

La philosophie du désir. Nous publions un texte inédit de Fernand Reymond sur le désir. A la fois psychiatre, psychanalyste, romancier, essayiste et dramaturge, il nous fait replonger dans l’histoire philosophique et psychanalytique du désir, de Platon à Jean-Paul Sartre. Himéros ou la Philosophie du Désir : Résumé : Le capitalisme est-il moral ? L'individu désaffecté. L’empire des institutions(et leurs crises) « Nous appelons sujets les hommes en tant qu’ils sont tenus de se soumettre aux institutions et aux lois de la Cité »Spinoza, Traité politique, III, 1 1Il devrait être plus souvent permis aux sciences sociales d’emprunter de leur force à des œuvres qui ne sont pas de leur genre.

Spinoza voyait bien les limites du pouvoir du discours de raison, capable de frapper ceux-là qui déjà aiment suffisamment la raison, mais incapable hors de cette ressource de « réprimer un affect » (Éth., IV, 14), ni d’en susciter ou d’en produire aucun. Initiation à la lecture de Spinoza. Imperium : quelques remarques sur la philosophie de Frédéric Lordon. 1Le dernier ouvrage de Fréderic Lordon (ci-après FL), Imperium, Structures et affects des corps politiques (ci-après Imperium) est un livre complexe, qui se prête à plusieurs niveaux de lecture. Spinoza : L'homme n'est pas un empire dans un empire.

Spinoza : La servitude passionnelle - Philosophie. Spinoza au XIXe siècle - Conatus spinoziste et volonté schopenhauerienne - Publications de la Sorbonne. 1 Les références des textes non traduits de Schopenhauer sont données d’après l’édition allemande de (...) 2 Le monde comme volonté et comme représentation (désormais Le monde), trad. française de A. Cours sur le désir - Terminales L, ES, S. L'individu, le corps et les affects : anthropologie et politique chez Spinoza. Les trois liens anthropologiques chez Spinoza. » Liberté et nécessité. Spinoza. « Pour ma part, je dis que cette chose est libre qui existe et agit par la seule nécessité de sa nature, et contrainte cette chose qui est déterminée par une autre à exister et à agir selon une modalité précise et déterminée. [...]

Vous voyez donc que je ne situe pas la liberté dans un libre décret mais dans une libre nécessité. Spinoza : Traité politique / Revue Etudes. Cours sur le désir - Terminales L, ES, S. Spinoza à Paris 8 - Frédéric LORDON 12 novembre 2015. "Les affects de la politique" de Frédéric Lordon. Présentation du premier tome du Capital, Ludovic Hetzel. "Pourquoi et comment (re)lire le Capital aujourd’hui ?" par Alain Bihr. "Weber et Marx", par MIchaël Lowy. "Présentation de l'œuvre de Marx", par Jean Salem. "SUR L’ŒUVRE ET LA PENSÉE DE MICHEL CLOUSCARD", par Aymeric MONVILLE. Marx au 21ème siècle. Alain BIHR . Revue Actuel Marx 2011/2. Revue Actuel Marx 2008/1. I. Roubine - Essais sur la théorie de la valeur.

Le « côté obscur » de la valeur et le don. Logique meconnue du capital image. Veblen et Marx. La philosophie de la praxis comme nouvelle pratique de la philosophie. Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet - Dicocitations & Le Monde. Pour une défense du matérialisme. (Re)Lectures de MarxEngels (3) : Tous prolétaires - Le SauteRhin. L'ideologie chez marx: concept. A propos de la baisse tendancielle du taux de profit. Karl Marx - Sur la baisse tendancielle du taux de profit. Le travail et la baisse tendancielle du taux de profit.

Alain Badiou : « La situation du monde exige la reconstruction d’une alternative véritable. ENTRETIEN AVEC BERNARD STIEGLER. Alain Badiou : la question du possible dans notre société sécuritaire. 5- La formation de la conscience de classe. Qu'est-ce que le matérialisme historique? Économie politique et philosophie dans les « Grundrisse » de Marx. Karl Marx et Max Weber. Infrastructure et superstructure. Le fil rouge de la transformation : Marx et Spinoza.