background preloader

Gare aux infaux! Canulars, rumeurs, fake news, réinformation...

Facebook Twitter

Pour en savoir plus!
Cette collection Pealtrees propose une sitographie qui vient compléter le "Guide essentiel CLEMI Nice" n°2 de juin 2017, sur le thème "Le vrai du faux - Info / Intox"

Index. Fake news, la complexité de la désinformation - First Draft News FR. Aujourd’hui, nous reconnaissons tous que le terme fake news, particulièrement répandu en anglais et toujours plus utilisé en français pour désigner des fausses informations, ne s’avère pas très utile.

Fake news, la complexité de la désinformation - First Draft News FR

Cependant, sans qualificatif pour le remplacer, nous sommes contraints à employer cette formule en mimant des guillemets. Trouver une expression de remplacement n’est pas chose aisée, car il s’agit d’évoquer bien plus que des simples actualités. En effet, il est question de l’ensemble de l’écosystème de l’information. En outre, « fausse » ne saurait décrire la complexité des différents types de mésinformation (partage malencontreux d’informations incorrectes) et de désinformation (création et partage délibérés d’informations fausses).

Pour comprendre le système actuel de l’information, nous devons considérer trois éléments : Les différents types de contenus créés et partagésLes motivations des personnes à l’origine de ces contenusLes modes de diffusion de ces contenus Mécanismes de diffusion. À la source des fake news, l’interdépendance presse/réseaux sociaux. Les acteurs dominants du numérique développent une stratégie de séduction des producteurs de contenus C’est une considération qui fait l’unanimité : la presse a besoin des réseaux sociaux (et des moteurs de recherche).

À la source des fake news, l’interdépendance presse/réseaux sociaux

Cette certitude, appuyée par quantité d’études montrant que les internautes s’informent de plus en plus sur les réseaux sociaux, est devenue quasiment une doxa, une considération indiscutable. Pourtant, si la presse, notamment écrite, dans la mesure où les éditions papier subissent d’importantes pertes d’audience année après année, a effectivement besoin de ces relais d’audience que sont les réseaux sociaux et moteurs de recherche, les acteurs dominants de la conversation numérique (Facebook, Google, Snapchat ou Twitter) ont tout aussi besoin de la presse.

Facebook a, par exemple, créé en 2015 un outil taillé spécialement pour les rédacteurs : les « articles instantanés », un format dédié à la lecture mobile. Le 4e pouvoir dans l’ère de la « post-vérité », un colloque à l’UNESCO. Un colloque, organisé le 23 mars à l’UNESCO, s’intéressera à l’impact des mutations qui redessinent aujourd’hui le journalisme, comme la fragmentation du public, la désinformation ou le concept de « fausses nouvelles ».

Le 4e pouvoir dans l’ère de la « post-vérité », un colloque à l’UNESCO

Intitulée Le journalisme sous le feu des critiques : relever les défis contemporains, cette conférence réunira des représentants de médias de premier plan, des journalistes, des spécialistes en sciences sociales, des représentants des réseaux sociaux et des organisations de développement des médias. L’objectif est de dresser un état des lieux des défis que rencontrent la profession. « Le mot de l’année 2016 dans le dictionnaire d’Oxford était “post-vérité” », a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova. « Nous assistons aujourd’hui à l’émergence de questions qui touchent au cœur même du journalisme libre, indépendant et professionnel.

USAGES - Recherche d'informations. Et bien non, il n'y a pas qu'un moteur de recherche dans la vie de l'internaute !

USAGES - Recherche d'informations

Ou du moins, il ne devrait pas... la pluralité des sources passe aussi par la pluralité des modes de recherche. A la différence des annuaires, les moteurs de recherche ont pour spécificité de procéder par une logique par mot clé et non thématique. Kellyanne Conway: Spicer gave 'alternative facts' How technology disrupted the truth.

One Monday morning last September, Britain woke to a depraved news story.

How technology disrupted the truth

The prime minister, David Cameron, had committed an “obscene act with a dead pig’s head”, according to the Daily Mail. “A distinguished Oxford contemporary claims Cameron once took part in an outrageous initiation ceremony at a Piers Gaveston event, involving a dead pig,” the paper reported. Piers Gaveston is the name of a riotous Oxford university dining society; the authors of the story claimed their source was an MP, who said he had seen photographic evidence: “His extraordinary suggestion is that the future PM inserted a private part of his anatomy into the animal.”

The story, extracted from a new biography of Cameron, sparked an immediate furore. It was gross, it was a great opportunity to humiliate an elitist prime minister, and many felt it rang true for a former member of the notorious Bullingdon Club. Then, after a full day of online merriment, something shocking happened. Does the truth matter any more? Royaume-Uni: les tabloïds populaires ont favorisé le Brexit.

La presse d’Outre-Manche a-t-elle voté Brexit, ?

Royaume-Uni: les tabloïds populaires ont favorisé le Brexit

Non sans doute, si l’on en juge par les positions du Guardian, du Daily Mirror, du Financial Times, de The Independent, The Economist ou même du Times, ce journal de Murdoch qui possède par ailleurs le Sun, le populaire journal anti-européen. Tous ces journaux qui se disent « de qualité » ont pris position en faveur du maintien dans l’Union européenne, parfois sans grande conviction, s’appuyant sur des calculs strictement économiques, parfois au contraire avec ferveur après l’assassinat de la députée Jo Cox. Seulement, que pèsent ces journaux face aux quotidiens à gros tirages qui ont des diffusions parfois dix fois supérieures quand ils s’appellent le Sun ou le Daily Mail ?

Pas grand-chose, d’autant que ces tabloïds qui représentent les trois quarts des exemplaires de quotidiens touchent principalement des lecteurs un peu plus âgés, issus de zones plutôt défavorisées qui continuent de s’informer comme de se divertir par le papier. How Teens In The Balkans Are Duping Trump Supporters With Fake News. Les médias dans l’ère « de la politique post-vérité » La rédactrice en chef du « Guardian » revient sur la campagne du « Brexit », où dire la vérité était devenu un handicap et les médias étaient noyés dans le bruit des réseaux sociaux.

Les médias dans l’ère « de la politique post-vérité »

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Luc Vinogradoff. Mettons les choses au clair: c’est quoi, une «fausse nouvelle»? L’inspecteur viral prédisait la semaine dernière que l’expression «fausse nouvelle» perdrait tout son sens en 2017.

Mettons les choses au clair: c’est quoi, une «fausse nouvelle»?

Finalement, ça n’aura pris que quelques jours pour que la prédiction s’avère. Lors de sa première conférence de presse en tant que président désigné américain, Donald Trump a refusé de répondre aux questions du réseau CNN, arguant que cette chaîne d’informations en continu faisait de la «fausse nouvelle». Faits alternatifs, fake news, post-vérité… petit lexique de la crise de l’information.

Théorie selon laquelle l'émotion et la croyance comptent désormais plus que les faits.

Faits alternatifs, fake news, post-vérité… petit lexique de la crise de l’information

Pour combattre la post-vérité, les médias condamnés à innover. Suffit-il cependant de produire les meilleures argumentations possibles, de publier les enquêtes ou dossiers les plus étayés, d’être omniprésents dans les discussions sur les réseaux sociaux pour gagner la confiance ?

Pour combattre la post-vérité, les médias condamnés à innover

Maif dossier educ media. Glossaire infopollution. [DECLIC' CRITIQUE] Riz en plastique : info ou intox ? Les Fake News et leur pouvoir de sculpter la réalité - Christophe MICHEL.