background preloader

Theme 3 la politique economique

Facebook Twitter

Pas de coup de pouce pour le smic, qui augmentera de 1,1 % Michel Sapin, ministre du travail, a confirmé lundi 16 décembre que la hausse du smic serait de 1,1 % au titre de la hausse légale, mais pas plus : il n'y aura aucun coup de pouce supplémentaire.

Pas de coup de pouce pour le smic, qui augmentera de 1,1 %

Le smic horaire s'élevera donc à 9,53 euros brut au 1er janvier 2014 contre 9,43 euros actuellement, et le salaire minimum mensuel sera de 1 445,38 euros brut au lieu de 1 430,22 aujourd'hui pour les salariés aux 35 heures. En net, pour ces travailleurs qui officient à plein temps, cette augmentation devrait représenter environ 12 euros par mois, avec un salaire mensuel de 1 113 euros en moyenne.

Cette revalorisation – supérieure à l'inflation qui atteint 0,6 % sur un an – « préserve le pouvoir d'achat et l'emploi des moins qualifiés (...), alors que s'amorce l'inversion de la courbe du chômage », a indiqué le ministre du travail aux partenaires sociaux réunis lundi après-midi autour du gouvernement pour la Commission nationale de la négociation collective (CNNC). Le budget de l'Etat en 7 questions-réponses. 1.

Le budget de l'Etat en 7 questions-réponses

Qu’est-ce que le budget de l’Etat ? C’est le document qui ­recense avec précision l’ensemble des recettes et des dépenses annuelles de l’Etat. Il est adopté tous les ans par le Parlement dans le cadre de la loi de finances initiale (LFI). En 2013, les recettes ont été fixées à 312 milliards d’euros – dont 141 issus de la TVA et 72 de l’impôt sur le revenu – et les dépenses à environ 374 milliards. Les 62 milliards d’écart représentent le déficit, qui est financé par des emprunts (pour connaître le montant du déficit des principaux de pays de la zone euro, cliquez ici ). L'analyse de Benoit Tricard, enseignant-chercheur à Neoma Business School : Quelle différence entre le budget de l'Etat et celui d'une entreprise ? 2. Non, il dispose aussi de ressources propres, comme les dividendes versés par les ­sociétés publiques, les revenus générés par ses propriétés immobilières ou encore le produit des amendes.

HISTORIQUE DES TAUX DIRECTEURS BCE ET FED. Dernier changement de taux directeur de la BCE : 2016-03-16 taux 0%Dernier changement de taux directeur de la FED : 2016-12-14 taux 0.75% 16 décembre 2016 - Décisions de politique monétaire de la FED La Réserve fédérale américaine a annoncé, mercredi, une hausse d'un quart de point de ses taux directeurs, désormais compris entre 0,25% et 0,50%.

HISTORIQUE DES TAUX DIRECTEURS BCE ET FED

Le dernier changement de taux datait de décembre 2008, c'est donc un changement de stratégie monétaire significatif de la part de la FED. Son taux directeur devrait maintenant remonter progressivement dans les prochains mois jusqu'à un niveau sur lequel tout le monde financier s'interroge. Le déficit public des Etats de l'Union européenne. Le déficit public de l'UE était en 2012 de 3,9% du PIB (3,7% pour la zone euro) et la dette publique de l'UE de 85,1% du PIB (90,2% pour la zone euro).

Le déficit public des Etats de l'Union européenne

Le déficit public de l'UE était en 2012 de 3,9% du PIB (3,7% pour la zone euro) et la dette publique de l'UE de 85,1% du PIB (90,2% pour la zone euro). Au dernier trimestre 2011, la dette publique s'élève à 87,3% du PIB dans la zone euro, contre 82,3% dans l'ensemble de l'Union européenne. En 2012, les déficits publics les plus faibles, par rapport au PIB, ont été enregistrés en Estonie et en Suède (-0,2% chacun), au Luxembourg (-0,6%) et en Bulgarie (-0,8%) tandis que l’Allemagne (+0,1%) affichait un excédent public. Dix-sept États membres ont enregistré un déficit supérieur à 3% du PIB. L'Espagne (-10,6%), la Grèce (-9 %) et l'Irlande (-8,2%) enregistrent les chiffres les plus inquiétants. HISTORIQUE DES TAUX DIRECTEURS BCE ET FED.