background preloader

Inégalités scolaires

Facebook Twitter

Cahier des charges des Internats de la réussite. Le genre fixe toujours les destins scolaires des jeunes. Déségréguer l'Ecole est une demande forte des milieux populaires. L'intérêt des 10% d'élèves les plus favorisés peut-il rester la loi de l'Ecole ?

Déségréguer l'Ecole est une demande forte des milieux populaires

" Je veux faire de la politique éducative une politique publique au service de l’égalité et de la solidarité", affirme N Vallaud-Belkacem. Prenons au mot la ministre ! Puisque, à juste titre, elle dénonce les fortes inégalités d'un système éducatif qui trie et sépare les élèves entre des établissements scolaires que tout oppose, osons parler de mixité sociale. N. L'orientation au regard des origines sociales.

Les supports pédagogiques creusent-ils les inégalités scolaires ? Avec l'affaiblissement du modèle traditionnel d'enseignement, les supports pédagogiques ont pris une importance croissante dans la classe.

Les supports pédagogiques creusent-ils les inégalités scolaires ?

Hors de la classe, le développement de la littérature jeunesse et du parascolaire montre que les attentes des familles sont fortes. Comment avec la multiplication de ces supports peut-on voir les inégalités scolaires se creuser ? Comment en est-on arrivé au rejet de l'Ecole par certaines familles et à un sentiment d'injustice aussi généralisé ? Pour répondre à cette question, Stéphane Bonnery et les chercheurs de l'équipe Escol ont analysé manuels scolaires, ouvrages de littérature jeunesse et supports d'éducation musicale sur un demi siècle. Pour eux , ils jouent un rôle dans la montée des inégalités. Vous avez analysé les manuels scolaires sur une longue période. Handicap : Quel bilan 10 ans après la loi de 2005 ? Les 10 ans de al loi de 2005 qui a ouvert les écoles aux enfants handicapés sont célébrés par la publication d'une note de la Depp (division des études du ministère de l'éducation nationale" et des réactions syndicale et associative.

Handicap : Quel bilan 10 ans après la loi de 2005 ?

Une insatisfaction plus grande des parents malgré les progrès La Depp montre la progression réelle de la scolarisation des enfants handicapés. Les 3 quarts des enfants handicapés sont scolarisés en milieu normal et la moitié dans une classe normale. Le ministère souligne " la forte progression du nombre d’enfants scolarisés - de 126 000 en 2006 à 260 000 en 2015... A la rentrée 2015, 100 unités d’enseignement (UE) supplémentaires, actuellement situées dans les établissements médico-sociaux, seront relocalisées au sein même des établissements scolaires, ce qui portera leur nombre total à près de 300.

La note de la Depp montre que cette scolarisation varie selon les troubles. Davantage de moyens, réclame le Snuipp. Un quart des écoles neuves reste inaccessible aux handicapés (2015) Dix ans après la loi de 2005 ouvrant les établissements d'enseignement aux enfants handicapés, on continue à construire des écoles inaccessibles en France.

Un quart des écoles neuves reste inaccessible aux handicapés (2015)

C'est ce qui résulte d'une étude conduite par l'observatoire national de la sécurité et de l'accessibilité des établissements d'enseignement (ONS). Un constat scandaleux qui interpelle directement les municipalités. Que représentent les 239 000 enfants handicapés scolarisés dans les écoles et établissement d'enseignement ? Apparemment pas grand chose aux yeux de nombreux élus en charge des locaux scolaire, sinon une charge à éviter. Mixité sociale Ségrégation scolaire. Chronologie,.  La politique du handicap . Politiques publiques. Du Haut Moyen-Age au début du XIXe siècle Le Haut Moyen-Age voit l’édification des premiers « Hôtels-Dieu » destinés à accueillir les infirmes, confondus alors avec tous les pauvres, les miséreux de la société.

Chronologie,.  La politique du handicap . Politiques publiques

A partir du XIVe siècle, la peur prend le dessus sur cette attitude charitable et conduit à la mise à l’écart, puis à l’enfermement de cette population composite de gueux et pauvres gens et notamment les infirmes et pauvres d’esprit. France Stratégie confirme la ségrégation des jeunes africains et ses effets. Pour les jeunes issus de l'immigration africaine, les difficultés s'accumulent et freinent l'insertion économique, établit une note de France Stratégie, un organe de réflexion gouvernemental.

France Stratégie confirme la ségrégation des jeunes africains et ses effets

Dans ces difficultés elle point e tout ce qui vient de l'Ecole. " Les jeunes issus de l’immigration proviennent souvent de milieux défavorisés. On estime qu’en France les trois quarts de ces jeunes appartiennent à une famille dont la personne responsable est ouvrière, employée de service ou inactive, contre seulement le tiers pour les jeunes qui n’ont pas de parents immigrés. Or, le milieu socioéconomique a un impact sur la performance scolaire beaucoup plus important en France que dans la plupart des autres pays de l’OCDE. En France, le fait d’appartenir à une catégorie sociale plus favorisée se traduit par une augmentation du score en mathématiques de 57 points, soit l’augmentation la plus marquée de tous les pays de l’OCDE (en 2012).

Comment la ségrégation se construit dans les établissements. Les établissements fabriquent-ils eux-mêmes de la ségrégation ?

Comment la ségrégation se construit dans les établissements

Comment expliquer les inégalités sociales entre établissements de la même commune ? Et entre classes du même établissement ? Son Thierry Ly, Éric Maurin et Arnaud Riegert ont travaillé sur des données académiques jamais consultées jusque là. Ils en ont tiré une étude réalisée à la demande de la région Ile-de-France. Décrochage : La recherche pointe du doigt l'Ecole. Peut-on réduire le décrochage sans changer l'Ecole ?

Décrochage : La recherche pointe du doigt l'Ecole

"Quand on utilise le mot "décrochage" on est dans un lexique qui empêche de penser aux apprentissages. Or avant d'être des "décrocheurs", ces jeunes étaient des élèves avec des difficultés d'apprentissage". Stéphane Bonnery a clos le séminaire organisé par Denis Fougère et Agnès Van Zanten dans le cadre du Liepp Sciences Po le 30 septembre. Eric Maurin, Pierre Yves Bernard et Christophe Michaud ont présenté leurs travaux. Tous, en négatif ou en positif, mettent l'accent sur le rôle de l'Ecole dans les processus de décrochage.

37% des élèves de ZEP ne comprennent pas ce qui leur est demandé à l’école. Plus d'un tiers des élèves issus de milieux défa­vo­ri­sés ne com­prennent pas ce qui est attendu d'eux à l'école, contre moins d'un sur cinq dans les quar­tiers plus aisés, selon le baro­mètre annuel Trajectoires/Afev. 7ème Journée du refus de l'échec scolaire A l'occasion de la 7ème Journée du refus de l'échec sco­laire, l'association de sou­tien sco­laire béné­vole Afev publie son baro­mètre annuel sur les inéga­li­tés face à la réus­site éduca­tive(1).

37% des élèves de ZEP ne comprennent pas ce qui leur est demandé à l’école

Selon l'étude, les élèves issus de quar­tiers défa­vo­ri­sés s'ennuient davan­tage à l'école, et sont plus d'un tiers (37%) à ne pas com­prendre ce qu'on leur demande en classe, contre 17% d'enfants en dif­fi­culté sco­laire dans les quar­tiers favorisés. Par ailleurs, 41,5% des enfants des quar­tiers popu­laires ne sont jamais aidés par leurs parents, alors que la quasi-totalité des enfants de quar­tiers plus riches sont sui­vis par leur famille. Le privé l'emporte-il vraiment sur le public ? Le double poids du handicap social en éducation. On sait la France championne des inégalités sociales en éducation.

Le double poids du handicap social en éducation

Mais quels processus l’expliquent ? Andréas Schleicher, qui dirige le service Education de l’OCDE, montre que les représentations y ont aussi leur part. « La France compte une proportion comparativement modeste d’élèves défavorisés mais les chefs d’établissement la perçoivent comme importante et les résultats scolaires y sont étroitement liés au milieu socioéconomique – plus étroitement en fait que dans tout autre pays à l’exception du Chili et de la République slovaque », écrit A Schleicher. Inversement, « en Corée et à Singapour, plus d’un élève sur deux issu du quartile inférieur de l’échelle socioéconomique se situe dans le quartile supérieur du classement international du PISA.

Au Japon, 45 % des élèves défavorisés présentent la même « résilience » et obtiennent de meilleurs résultats au test du PISA que l’on pourrait le penser au vu de leur milieu socioéconomique d’origine. Blog OCDE. Quelles politiques éducatives contre la ségrégation ? Dans la lutte contre les inégalités à l'Ecole un grand pas a été fait le 2 juillet. Pour lutter contre la ségrégation sociale et scolaire à l'Ecole il faut la connaitre. C'est le sens de l'action que mène depuis 2011 la région Ile-de-France avec l'Observatoire de la mixité sociale et de la réussite éducative.

Le 2 juillet, il publiait trois études financées par le conseil régional. Pour Henriette Zoughebi, vice-présidente de la région en charge des lycées, ces études sont "un véritable apport pour des politiques publiques". Et si le "PISA choc" avait enfin eu lieu à Paris le 2 juillet ? "Les inégalités scolaires d'origine territoriale" figurent parmi les (...) Comment soutenir et accompagner la réussite des élèves ? Dispositifs, apprentissages, trajectoires. Formation du Centre Alain Savary, 4 et 5 juin 2014. Cette formation est introduite par Patrick Picard responsable du Centre Alain Savary et Emmanuel Dupont directeur des interventions et des études à l’Acsé.

La réflexion proposée lors de cette formation articule paradigmes de recherche et témoignages d’expériences concrètes sans crainte des controverses entre les savoirs de recherche et les savoirs de métier. Il s’agit de mieux comprendre comment fonctionne le soutien à la réussite des élèves en accordant de l’importance aux gestes professionnels des enseignants. Qu’est-ce qui marche ? Qu’est-ce qui marche moins bien ? Cette posture de recherche, modeste, est particulièrement intéressante au moment où les décideurs sont submergés d’études quantitatives. Voir l'introduction de Patrick Picard et Emmanuel Dupont (15 min): picard dupont Soutenir l’activité des élèves de quoi parle-t-on ?

Soutenir, accompagner, étayer : quelles postures et quels dispositifs ? - Le soutien est centré sur le rattrapage et la reprise scolaire. Rayou2. Quelles politiques éducatives contre la ségrégation ? Les inégalités sociales au collège. 24 juin 2014 - 58 % des élèves des sections pour jeunes en difficulté au collège sont issus de catégories sociales défavorisées, 2 % sont enfants de cadres supérieurs. Selon le milieu social, les élèves ne réussissent pas au collège de la même manière.