background preloader

Inégalités de santé

Facebook Twitter

Inégalités de santé. Rapport de la sénatrice Aline Archimbaud sur l'accès aux soins des plus démunis Conseil économique, social et environnemental (Cese) Les étude du Cese : "Femmes et précarité" (2013) Le Haut Conseil de la santé publique est une instance d’expertise qui reprend en les élargissant les missions du Conseil supérieur d’hygiène publique de France et celles du Haut Comité de la santé publique.

Inégalités de santé

Il contribue à la définition des objectifs pluriannuels de santé publique, évaluer la réalisation des objectifs nationaux de santé publique et contribuer au suivi annuel; fourni aux pouvoirs publics, en liaison avec les agences sanitaires, l’expertise nécessaire à la gestion des risques sanitaires ainsi qu’à la conception et à l’évaluation des politiques et stratégies de prévention et de sécurité sanitaire; ainsi que des réflexions prospectives et des conseils sur les questions de santé publique. Lien vers la page d’accueil du site. État de Santé : Les oubliés du système de santé.

2000-2015 : les 15 ans de la CMU Couverture Maladie Universelle.

État de Santé : Les oubliés du système de santé

Une avancée qui a permis à beaucoup d’accéder au système de santé. Mais les plus précaires ont toujours plus de mal à se soigner en France. Avec la CMU-C par exemple, qui donne droit à une prise en charge à 100%, 700 000 potentiels bénéficiaires ne la réclament pas. Pire pour l’ACS, l’Aide pour l’acquisition d’une Complémentaire Santé, 60% des personnes éligibles ne la demande pas. Rencontre avec la députée socialiste de Haute-Garonne Catherine Lemorton, présidente de la commission des affaires sociales qui revient sur le manque de communication autour de l’ACS. « Etat de santé » s’est également rendu au Centre d’Accueil, de Soins et d’Orientations de Médecins du Monde à Paris, la dernière chance d’être soigné pour beaucoup de malades exclus du système de santé et sans couverture sociale.

Des droits de malades - 66 Millions d'impatients. En France, nous sommes 66 millions d’usagers du système de santé.

Des droits de malades - 66 Millions d'impatients

Chaque jour, que ce soit pour de petites maladies du quotidien ou des maladies plus graves, de nombreux Français se rendent chez le médecin ou d'autres professionnels de santé, à l'hôpital ou en clinique. Les usagers du système de santé ont des droits en tant que patient, en tant que malade, mais le savent-ils ? Déjà 4539 #Malade(s) sur Twitter depuis le 30 juin 2015 ! Depuis le 30 juin 2015, 66 Millions d'Impatients recense sur Twitter le nombre d’utilisateurs du hashtag #Malade et fait un état des préoccupations sur la santé en France.

Déjà 4539 internautes se sont décrétés #Malade sur la toile. Chaque malade a des droits “de malade” : des droits individuels qui doivent être connus et revendiqués.Quelques exemples de droits des patients : Le droit d’accès à son propre dossier médical. Consultez dès à présent l'intégralité du film sur www.leciss.org ! Diaposjusot_01.pdf. Les soins aux personnes démunies en France (CNOM) Janvier 2015 En décembre 2006, lors d’une session, le Conseil national de l’ordre des médecins (CNOM) a adopté un rapport faisant partie de la section éthique et déontologie au sujet des soins aux personnes démunies.

Les soins aux personnes démunies en France (CNOM)

Les personnes en situation précaire sont davantage victimes de problèmes de santé graves et de décès prématurés. Santé et précarité Population concernée par la précarité Il est difficile d’accéder aux soins pour : les jeunes en insertion, avec un niveau d’étude bas, les personnes sans domicile fixe, les individus ayant des salaires médiocres. Les pathologies rencontrées Hépatite C (10 fois plus). Les dispositifs de soin L’aide médicale d’Etat est réservée aux étrangers : qui ont une situation irrégulière, résidant régulièrement en France, qui sont admis en France pour des raisons humanitaires. Les limites de ces dispositifs Pour les personnes démunies Pour les praticiens Les soins pris en charge par l’Etat Sources Les soins aux personnes démunies en France, décembre 2006.

Les inégalités d'accès aux soins. L'inégalité face à la santé commence à la maternelle. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Martine Laronche Les enfants qui habitent dans l'est et le nord de la France souffrent plus d'obésité et de caries que dans la plupart des académies de France.

L'inégalité face à la santé commence à la maternelle

C'est ce qui ressort d'une enquête menée auprès de 23 365 enfants scolarisés en grande section de maternelle âgés de 5 à 6 ans. Ce constat est à mettre en relation avec les modes de vie : les académies où la surcharge pondérale, l'obésité ou les problèmes de dents sont les plus fréquents sont celles où les enfants consomment des boissons sucrées tous les jours ou passent beaucoup de temps devant la télévision ou les jeux vidéo.

L'enquête publiée dans le BEH (Bulletin épidémiologique hebdomadaire) du 6 septembre a été réalisée en 2005-2006 et a porté sur 3 459 écoles publiques ou privées. Bonne nouvelle : la prévalence de la surcharge pondérale baisse de manière significative par rapport à 1999-2000. Mais la situation est très différente selon le sexe et varie beaucoup d'une académie à l'autre.