background preloader

Extractive/Mining

Facebook Twitter

West Africa stock exchanges’ integration: What prospect for Nigeria? By Nkiruka Nnorom FOR some time, there have been talks about integration of key stock exchanges across West African region to facilitate cross-border listing and region-wide securities tradings.

West Africa stock exchanges’ integration: What prospect for Nigeria?

The Nigerian Stock Exchange, NSE, has been an advocate and supporter of this move, which is believed would create broader and deeper liquidity for the stock exchanges. The plan, if successfully implemented, will bring the region in tune with the practice in some other jurisdictions around the world where their exchanges have since harmonized and integrated their operations. The move has become even important due to advance in technology and globalisation. About the initiative The initiative, which is being developed by the West African Capital Markets Integration Council (WACMIC), launched in January 2013, will allow stock exchanges across the region to develop a common platform for cross-border listing and trading. Renouvellement des réserves de Sonatrach: plus de 32 découvertes en 2016. LONDRES - Plus de 32 découvertes d’hydrocarbures ont été réalisées en 2016, a indiqué le PDG de Sonatrach, Amine Mazouzi, dans une interview publiée dans le rapport Algérie 2016 du groupe britannique d’expertise économique, Oxford Business Group (OBG).

Renouvellement des réserves de Sonatrach: plus de 32 découvertes en 2016

M. Mazouzi a souligné que Sonatrach avait enregistré plus de 32 découvertes en 2016 contre seulement 22 découvertes en 2015, notant que 70% des investissements du groupe sont consacrés à la recherche, l’exploration et le développement des gisements. Outre le renouvellement des réserves du pétrole et du gaz, les investissements de Sonatrach sont dédiés, entre autres, à l’augmentation de la production, au développement des gisements, à la liquéfaction du gaz, au raffinage et à la valorisation des produits pétroliers et gaziers et enfin à la commercialisation et à la prospection de nouveaux marchés, a-t-il précisé.

M. "Pour la réalisation de ce programme d’investissements, nous allons recourir à l'autofinancement. M. 4 projets de transformation du phosphate ont été validés par le gouvernement (ministre) - Maghreb Emergent. Connexion S'enregistrer Jeudi, 19 Janvier 2017 <strong>JavaScript is currently disabled.

4 projets de transformation du phosphate ont été validés par le gouvernement (ministre) - Maghreb Emergent

</strong>Please enable it for a better experience of <a href=" Rédaction Maghreb Emergent lundi 16 janvier 2017 14:11. Skikda: La carrière de marbre de Filfila : La plus grande mine d'Afrique. Algérie: Le gouvernement est en discussion avec la Chine à propos de la mine de fer de Gara Djebilet. (Agence Ecofin) - L ’Algérie est en pourparlers avec la Chine pour exploiter l’un des plus grands gisements miniers du pays et de l’Afrique du Nord : celui de Gara Djebilet, retardé à maintes reprises pour des « difficultés techniques ».

Algérie: Le gouvernement est en discussion avec la Chine à propos de la mine de fer de Gara Djebilet

BM: L’Algérie 9ème producteur mondial de gaz et 18ème pour le pétrole en 2014. L’Algérie a occupé la 9ème place mondiale dans la production du gaz naturel avec 83 milliards de m3 extraits et 18ème producteur mondial dans le pétrole en 2014 avec 1,52 million de baril par jour (mbj) 2014, selon un rapport de la Banque mondiale (BM) publié mardi à Washington.

BM: L’Algérie 9ème producteur mondial de gaz et 18ème pour le pétrole en 2014

L’Algérie a préservé en 2014 ses niveaux de production de gaz atteints depuis l’année 2000 en portant sa production à 83 milliards de m3 (mds m3) contre 82 mds m3 en 2013, indiquent les chiffres de la BM dans son rapport sur les prévisions des prix des matières premières 2016. 1ère place pour les Etats-Unis Les trois premiers producteurs mondiaux de gaz en 2014 ont été les Etats-Unis qui, avec une production de 728 mds m3, ont réussi, grâce au boom du gaz de schiste, à ravir la première place à la Russie laquelle a été classée au 2ème rang mondial avec 579 mds m3, suivie du Qatar avec 177 mds m3. 18ème producteur mondial 1er rang pour les Etats-Unis. Sonatrach: de nouvelles découvertes en cours d'évaluation.

BISKRA- De nouvelles découvertes ont été réalisées par Sonatrach seule ou avec d’autres partenaires étrangers mais la majorité reste le fait du groupe pétrolier national, a affirmé mardi à Biskra le Président Directeur Général (PDG) de la Sonatrach, Amine Mazouzi.

Sonatrach: de nouvelles découvertes en cours d'évaluation

"Il n’y a pour l’instant aucun chiffre du fait que nous n’avons pas encore procédé à l’évaluation", a déclaré M. Mazouzi en marge d'une visite de travail à Biskra, en réponse à des questions de journalistes, affirmant que "toute la production hydrocarbure se trouve actuellement en cours d’évaluation".

Il a également relevé que "l’objectif, comme précédemment indiqué, est d’augmenter la production durant 2016". Rappelant que les projets structurants du plan d’investissement pour le quinquennat (2015-2019) demeurent maintenus, le PDG de Sonatrach a affirmé que des efforts ont été faits pour réduire les coûts. M. Algérie-L’Anam lance un appel d'offres pour l'adjudication de 38 sites miniers. Ces sites, répartis à travers 21 wilayas, s'étalent sur des superficies allant de 3 hectares jusqu'à 1.395 hectares.

Algérie-L’Anam lance un appel d'offres pour l'adjudication de 38 sites miniers

Un appel d'offres national et international pour l'adjudication de 38 sites miniers pour exploration a été lancé par l'Agence nationale des activités minières (Anam). Cet appel d'offres, publié dimanche par voie de presse, concerne 13 sites de calcaire destinés à la production de granulats et sables concassés, 10 sites d'argile pour produits rouges, 10 sites de sable pour construction, 3 sites de sel pour l'industrie alimentaire, ainsi qu'un (1) site de gypse pour la production de plâtre et un (1) autre de tuf pour les travaux publics. Ces sites, répartis à travers 21 wilayas, s'étalent sur des superficies allant de 3 hectares jusqu'à 1.395 hectares. 2016, l’année des mines (Bouchouareb) En marge d'une visite d’inspection dans la wilaya de Boumerdes, le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesslam Bouchouareb, a annoncé lundi qu’un budget financière de 400 milliards DA sera alloué à la mise en œuvre d'opérations visant la création de nouvelles zones d’activités et l’aménagement et la réhabilitation d’autres zones déjà en exploitation.

2016, l’année des mines (Bouchouareb)

Le ministre a déclaré que l’Etat offre la possibilité aux investisseurs privés de créer et d’aménager des zones d’activités, à la faveur de la politique de soutien et de promotion de l’investissement productif, initiée à l’effet de hisser le niveau de l'économie national. Ces mesures et celles relatives, notamment à la récupération des assiettes foncières affectés à des projets qui n’ont pas été concrétisés à ce jour, et la révision à la hausse des impositions fiscales des terrains qui n’ont pas été exploités, vont permettre de mettre en place un important marché du foncier industriel à travers le territoire national, a-t-il indiqué. Carburants : 2 millions de tonnes détournés annuellement. Naftal qui a à sa charge la distribution des carburants, pense à une panoplies de mesures capables d’atténuer l’importance de ce phénomène dont certaines sont déjà mises en ouvres. il s’agit notamment, du plafonnement de l'approvisionnement en carburants dans les zones frontalières du pays.

Carburants : 2 millions de tonnes détournés annuellement

Cette mesure a permis, selon M.Rizou qui s’est exprimait au forum du journal El Moudjahid, de réduire le volume de la contrebande. La contrebande, précise-il, n’est pas propre à une région sans l’autre, mais elle « est légèrement plus importante à l’ouest». Aussi, pour faire face à la contrebande, Naftal prévoit d’implanter des stations services dans les pays voisins. « Des gens transportent illégalement notre carburant vers les pays voisins. Il nous serait donc plus profitable d'être présents dans ces pays », explique-t-il. « Nous avons déjà un contrat d’exportation du gaz butane avec la Tunisie. Ruée vers l’or dans le sud algérien. Crédit photo: Tous droits réservés d.r.

Ruée vers l’or dans le sud algérien

Tamanrasset, en plein désert, capitale du Hoggar, à 2000 kilomètres au Sud d’Alger. C’est la ville la plus cosmopolite du pays, rassemblant près d’une quarantaine de nationalités, essentiellement africaines, constituant 20% de la population locale. Découverte d’un gisement de silicium dans la wilaya de Mascara. Algérie: les recettes de pétrole et de gaz ont baissé de 50% Les recettes de pétrole et de gaz ont baissé de près de 50% au 1er trimestre 2015, poussant le gouvernement algérien à puiser abondamment dans les réserves de change. La baisse des revenus a été provoquée par la chute des cours du pétrole, cette énergie rapportant à l'Algérie plus de 95% de ses revenus extérieurs et comptant pour 60% dans le budget de l'Etat.

Au premier trimestre 2015, le pays a exporté pour 8,7 milliards (mds) de dollars contre 15,6 mds au premier trimestre 2014. Le prix moyen du baril de pétrole, selon la note de la Banque d'Algérie, est passé de 109,55 dollars à 54,31 durant les mêmes périodes. Trafic d’un genre nouveau dans le grand sud algérien : La ruée vers l’or « Tamoudre: Touaregs, vie et survie. Des grains d’or ramassés à tout bout de champ en proche périphérie de Tam : à Outoul, Tit, Adryan, jusqu’à ces filons présumés en (quasi) surface que les chercheurs déterrent au loin vers le nord, Moulay Sidi Lahcen, où au sud sur la route de Tinzaouatine ou In Guezzam : à Tirek, In Ouzal, à Tiberkatine, à Tiririne-Hanane.

Eldorado ouvert aux quatre vents et aux bandes de trafiquants d’or, organisées et multiraciales (algériens, ghanéens, nigériens, tchadiens, soudanais…), le Grand Sud n’est plus seulement propriété des sociétés minières et multinationales des métaux précieux. GDF Suez, partners discover gas in southeast Algeria. GDF Suez, through its subsidiary GDF Suez E&P International, has made a gas discovery in the Illizi Basin located in southeast Algeria.

The TESO-2 well was drilled to a depth of 1,307 meters in the Ordovician reservoir and produced a gas flow of 175,000 cubic meters per day, the company said. Appraisal work will be conducted later to assess the size of the discovery. TESO-2 is the first well of the second exploration program carried out under this licence, which started in January 2015. L'Algérie atteindra une production gazière de 151 milliards de m3/an en 2019. L'Algérie devrait atteindre une production de 151 milliards de m3 de gaz naturel en 2019 à la faveur de l'entrée en production de plusieurs gisements, a annoncé le groupe Sonatrach relayé par l'Agence de presse algérienne (APS). "Durant l'année 2014, nous avons produit l'équivalent de 131 milliards de m3 de gaz naturel, dont 27 milliards de m3 ont été exportés via gazoduc et 28 millions de m3 sous forme de GNL via des méthaniers.

A moyen terme nous prévoyons d'augmenter notre capacité de production pour atteindre les 151 milliards de m3 d'ici à 2019", explique la même source. L'augmentation de la production, précise-t-on encore, proviendra de plusieurs gisements qui vont entrer progressivement en production durant les cinq prochaines années. Il s'agit, entre autres, des champs gaziers développés en effort propre par Sonatrach, situés à Tinhert (Illizi), Gassi Touil (Ouargla), Ahnet (In Salah), Menzel Ledjmet Est ( Illizi) et Bir Berkine (Ouargla). Des forages de gaz de schiste sont en cours dans le nord de l'Algérie, selon Youcef Yousfi. Le ministre de l’Energie, M. Youcef Yousfi a annoncé lundi à la radio que la Sonatrach a achevé « hier » un forage pour la recherche de gaz non conventionnel dans le nord du pays. "Nous avons achevé un forage hier, dans l’est du pays" a indiqué M. Yousfi, ajoutant que "d’autres puits dans le nord, dans l’est, dans la région de Tiaret", sont en cours de réalisation.

Il a déclaré que cela se fait "sans aucun problème". M. Algeria to drill first offshore well; says refining output up. Algeria's offshore plans aim to boost production. ALGIERS, 5 days ago Algeria plans to drill its first offshore oil well by the end of 2015, having boosted annual refining output to 31 million tonnes at the end of last year, Energy Minister Youcef Yousfi said. Timimoun Natural Gas Project - Hydrocarbons Technology. The Timimoun natural gas project is located between the towns of Timimoun and Adrar in the south-western part of Algeria - the world's biggest natural gas producing country.

The project was approved by the Algerian National Oil and Gas Development Agency (ALNAFT) in 2009 and is scheduled to start operations in 2017. It is expected to produce 1.6 billion cubic metres of natural gas per year, which is equivalent to approximately 160 million cubic feet per day. Reggane North Development Project, Sahara Desert - Hydrocarbons Technology. Reggane North or Reggane Nord Development Project involves the development of six gas fields: Reggane, Azrafil Southeast, Kahlouche, South Kahlouche, Tiouliline and Sali located in blocks 351c and 352c of the Reganne basin in the Algerian Sahara desert. The offshore site is situated 1,500km south-west of Algiers, the capital city of Algeria, the country ranked tenth with the biggest gas reserves in the world.

L'Algérie ambitionne d’atteindre une production de 151 milliards de m3 de gaz en 2019. Importantes estimations d'hydrocarbures non conventionnels en Algérie. Diapositive 1 - Presentation_KACED.pdf. Energie : Algérie-Les découvertes d'hydrocarbures ont atteint 1 milliards de TEP entre 2013 et 2014. Ennahar Online. Algérie : la Sonatrach enregistre son premier succès sur le gaz de schiste dans le bassin d’Ahnet. Algérie FocusSonatrach : Le gaz de schiste, un danger pour l'environnement partout sauf en Algérie. Algérie Presse Service - Actualité à la Une.

Algérie: 3 consortiums étrangers signent des contrats d'exploitation d'hydrocarbures. Trois consortiums de sociétés étrangères ont signé mercredi à Alger des contrats pour l’exploitation de périmètres d’hydrocarbures en Algérie, dans le cadre du premier appel d’offres lancé par ce pays depuis l’attaque meurtrière contre le complexe gazier d’In Amenas en 2013. Wed 15.10 Sonatrach-OILCOUNCIL CONFERENCE Paris le 24 Juin 2014.pdf. Gaz de schiste : L’Algérie a juste signé des contrats d’exploration. Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal a affirmé, jeudi à Alger, que l’Algérie n’a signé aucun contrat concernant l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels.

Algeria's new discoveries may double gas output, says minister. Algeria expects to double its gas production in the next seven to 10 years after making a number of significant oil and gas finds in maturing and new fields, Energy and Mines Minister Youcef Yusfi said on Tuesday. OPEC oil producer Algeria is a major supplier of gas to nearby Europe, although strict licensing terms have seen major investments freeze up in recent years and oil and gas output begin to decline.

But Yusfi said new discoveries and improved efficiencies meant Algeria was pumping crude oil at a rate of 1.2 million barrels a day and expected to increase its gas production despite falling demand from its traditional European customers. "For the medium term, I think, our production will more than double from the existing one," Yusfi told reporters on the sidelines of the Oil and Money conference in London.

With maturing fields and less investment, Algeria's gas for export has dropped to little more than 50 billion cubic metres from around 70 bcm in less than 10 years, U.S. Algeria's new discoveries may double gas output, says minister. Agence nationale du patrimoine minier : 95 offres techniques en lice pour 26 sites. Le gouvernement va investir 20 milliards de dollars pour l'exploitation de minerais de fer près de Tindouf. Création d’une société pour l’exploitation du gisement de fer de Gara Djebilet en Algérie. Algeria: The Arab World's Often Forgotten Massive Oil Giant.

Ali Hached; "L'énergie fossile va rester dominante pour encore 50 ans et l'Algérie en dispose ! " L’inventaire des gisements de matières premières de l’Algérie. Gaz de schiste: l’Algérie devra investir 300 mds de dollars sur 50 ans pour produire 60 milliards m3/an. Algeria announces major oil discovery - Business. Washington situe à 19 800 milliards de m3 les réserves récupérables des schistes d’Algerie. Présentation du Complexe. Algérie : perspective d’exploration de 20 sites miniers. Alger se repositionne avec un accord stratégique sur l’énergie avec l’Union européenne. L’Algérie pointe les 3 milliards de tonnes de minerai de fer des gisements au sud-est de Tindouf.

Algérie : un important deuxième gisement de gaz à 1512 mètres dans le bassin d'Illizi. Algérie : l’exploitation des gaz de schistes autorisée officiellement. Gaz de schiste : L’Algérie peut reproduire l’expérience américaine. 31 nouveaux gisements d’hydrocarbures découverts par l’Algérie en 2012. Algérie - L’Algérie a réalisé ses premières exportations de marbre rouge en 2012. Sonatrach : Découverte de pétrole dans le bassin de Berkine. Energie_Mines_12_en.pdf (application/pdf Object)