background preloader

9 – Le logiciel qui prédit les délits

9 – Le logiciel qui prédit les délits
Après avoir conquis plusieurs villes américaines, "PredPol" débarque au Royaume-Uni. Le pouvoir de ce programme informatique ? Prévoir où et quand un crime aura lieu. M le magazine du Monde | • Mis à jour le | Par Louise Couvelaire Santa Cruz, en Californie, août 2012. L'informateur qui leur a transmis le tuyau n'était pas un indic à l'ancienne rencontré discrètement dans une impasse... mais un logiciel d'ordinateur. Pour un peu, on se croirait propulsé dans le film de science-fiction de Steven Spielberg, Minority Report (2002), dans lequel des humains mutants prévoient les crimes à venir grâce à leur don de prescience. "Nous avons eu plus de 200 demandes, émanant de nombreux pays", assure le professeur Brantingham. Related:  AI POLICE ARMEE

12 – Le datamining pour détecter la fraude à l’assurance Les compagnies d’assurance perdent beaucoup d’argent chaque année à cause de demandes d’indemnisation frauduleuses. Pour assurer leur mission vis à vis de leurs clients et générer des résultats qui garantissent leur pérennité, les compagnies doivent réduire ces pertes. Datamining et analyse prédictive constituent des outils puissants au service de ces objectifs. Le datamining apporte de puissantes techniques analytiques pour transformer les données déjà collectées en informations utiles pour identifier les cas probables de fraude et d’abus. De nombreuses compagnies d’assurance ont déjà intégré le datamining dans leurs processus d’investigation et de vérification. Mieux cibler les dossiers Il faut concentrer ses moyens sur les cas qui en valent la peine. Cela passe par la mise en évidence de petits sous-ensembles de demandes d’indemnisation présentant un fort pourcentage de fraude récupérable. Mieux exploiter les données existantes Déterminer la composition de la population de référence

Comme dans Minority Report, la Chine veut prédire les crimes et délits grâce à l'intelligence artificielle Les autorités chinoises dévoilaient il y a quelques jours un plan visant à prédire les comportements criminels. Pour ce faire, la Chine compte faire appel à l’intelligence artificielle. Prédire un crime est-il réellement possible ? Le principe consiste finalement à passer en revue des milliers d’images de caméras de surveillance installées dans une cinquantaine de villes à travers le pays. « La police utilise un système de classement reposant sur le big data pour classer les groupes d’individus suspects en fonction de là où ils vont et ce qu’ils font », a expliqué un porte-parole de CloudWalk au Financial Times. « Bien sûr, si quelqu’un achète un couteau de cuisine, c’est bon, mais si la personne achète aussi un sac et un marteau un peu plus tard, elle devient suspecte ». Source

fredtardy : In the future Any surface will... On est tous des Joseph K. Films Bien avant qu’éclate le scandale de la surveillance électronique systématique de citoyens américains innocents par une agence de renseignement, une histoire mise au jour par le désormais célèbre Edward Snowden, le cinéaste Gilles Blais signait pour l’ONF une œuvre de fiction puissante dans sa forme, troublante dans ses pronostics sur la société gouvernée par Big Brother. Oui, ça fait un peu drôle de regarder un film comme Joseph K. – l’homme numéroté, sachant qu’il a été réalisé il y a plus de 20 ans, soit bien avant l’utilisation massive d’internet et l’apparition des réseaux sociaux. Joseph K., c’est un vendeur dans la quarantaine qui est en attente d’une promotion importante dans une boutique de vêtements. Convaincu que son entrevue s’est bien déroulée, il attend patiemment que le verdict tombe. Un film qui n’a pas perdu de sa pertinence, c’est le cas de le dire. Photo : badjonni via Compfight cc

10 – Un logiciel pour prévoir les crimes Prévoir l’avenir, c’est le quotidien des météorologistes et de certains économistes. Désormais, c’est au tour de la police d’anticiper l’avenir, pour savoir où et quand seront commis des actes de délinquances. Un logiciel, nommé PredPol, fournit ces informations aux policiers du Kent, au Royaume Uni, qui testent cette nouvelle arme. En analysant l’heure, la date, et le lieu des derniers larcins, il est désormais possible d’anticiper les prochains braquages, cambriolages ou vols de voiture. Le sergeant détective Martin Smith explique comment le fonctionnent de cette technologie: “Chaque case correspond à un périmètre de 150 mètre carré. La prévision des crimes est calculée sur les mêmes bases mathématiques que les tremblements de terre. Pour l’inspecteur Garry Woodward, le logiciel est très précis: “Ce sont les données démographiques réelles de la région: les gens, les lieux, le type de bâtiments, même la taille des bâtiments a une incidence sur le crime, tout est pris en compte “.

Robots armés autonomes : l’art de la guerre en mutation Après la dissuasion nucléaire, l'art de la guerre s'apprête à connaître la plus grande mutation de son histoire avec la robotisation du champ de bataille et l'émergence d'armements autonomes. Comme pour toute transition de rupture, interrogations, craintes et prophéties plus ou moins rationnelles accompagnent le mouvement. À ce titre, le très réputé Future of Life Institute d'Oxford publiait en 2015 une lettre ouverte signée par plusieurs milliers de scientifiques souhaitant alerter l'opinion publique sur les risques liés au développement d'armes autonomes. Dans le second paragraphe de cette désormais célèbre mise en garde, on pouvait lire la phrase prémonitoire : « If any major military power pushes ahead with AI weapon development, a global arms race is virtually inevitable, and the endpoint of this technological trajectory is obvious : autonomous weapons will become the Kalashnikovs of tomorrow ». Kalashnikov se lance dans les robots armés Prototype de la société Kalashnikov.

Worst of Copyright Madness 2012 : une année de propriété intellectuelle en délire (with images) · Copyrightmad L'année 2012... la fermeture de MegaUpload, SOPA, ACTA, CETA, la mission Lescure... Ça, c'est pour la grande histoire. Mais à l'ombre de ces événements se sont produits une impressionnante série de dérapages en tous genres, que ce soit dans le domaine du droit d'auteur, du droit des marques ou des brevets. Vos fidèles serviteurs se sont replongés dans leurs archives et en ont extrait le meilleur du pire, classé en 10 catégories. Pour toi public, voici le petit musée des horreurs de la propriété intellectuelle en 2012. Car ne l'oublions pas : si la propriété, c'est le vol ; la propriété intellectuelle, c'est le LOL !

Le futurologue en chef de Google annonce la fin de la vie privée Vinton Cerf, l'un des précurseurs d'Internet et qui occupe le poste de Chief Internet Evangelist (sic) chez Google a récemment déclaré que sur le web "la vie privé sera anormale" et qu'il y aura "une difficulté croissante pour y parvenir". L'imbrication de plus en plus importante d'Internet dans notre existence a-t-elle détruit notre vie privée ? Fabrice Epelboin : Oui, incontestablement. Et par "internet", il faut entendre "systèmes d'informations" en général, c'est-à-dire que votre téléphone portable - fut-il de première génération - ou votre carte bancaire, par exemple, sont tout autant coupables que votre connexion internet. Puis, une fois mes courses effectuées, le GIE Carte Bleu ainsi que ma banque, retiendront cet élément de ma vie privée, Monoprix - dont je possède une carte de fidélité - aura de son coté un inventaire complet de mes emplettes, lui permettant de savoir une multitude de choses à mon sujet : suis-je en couple ? Revenir en arrière est invraisemblable.

1 – Prévoir en croisant des données En novembre 2012, il avait presque réussi à détrôner médiatiquement le vainqueur, Barack Obama. Nate Silver, à partir des différents sondages et d'un modèle statistique enrichi au fil de la campagne, a prédit correctement les résultats électoraux dans 50 états sur 50. Tout est une question de modèle. Au fur et à mesure que différents types de données sont mis en ligne et exploités, de nouveaux modèles statistiques peuvent être envisagés, avec toutes sortes d'applications concrètes. On a pu ainsi apprendre qu'une équipe du laboratoire de recherche de Microsoft et du Technion-Israel Institute of technology essaie de prévoir les catastrophes naturelles et sanitaires à partir des archives du New York Times et des articles de Wikipédia. Un autre exemple est à trouver chez votre magasin en ligne favori. C'est ainsi que la recommandation devient un développement stratégique des commercecs en ligne. Alexandre Léchenet Cette entrée a été publiée dans data.

La fin de l'anonymat dans les manifestations ? Un algorithme peut identifier un visage masqué - Politique Des chercheurs universitaires ont développé un algorithme qui sonne peut-être le glas de l'anonymat des manifestants masqués. En effet, cet outil est capable d'identifier un individu même lorsqu'une partie de son visage est obscurcie. Si vous avez déjà participé à une manifestation, peut-être avez-vous souhaité ne pas vous montrer dans le cortège. Il est ainsi fréquent de voir des manifestants chercher à conserver leur anonymat en arborant un couvre-chef, un foulard et/ou des lunettes de soleil. Une telle parade semble désormais se heurter à un obstacle de nature technologique. À l’occasion de l’International Conférence on Computer Vision (ICCV) — qui, comme son nom le laisse entendre, est une conférence organisée sur la vision par ordinateur –, un algorithme d’apprentissage d’un nouveau genre vient en effet de faire son apparition. Une structure en étoile

Don't Worry, I'm From the Internet About Don’t Worry, I’m From the Internet is a catchphrase often seen in image macros featuring people dressed in cosplay costumes. The phrase is typically used in message boards to reassure people that unordinary things are acceptable on the Internet, or alternatively, to assert that the poster is an authority on a given topic. Origin One of the earliest appearances of the phrase “Don’t Worry, I’m from the Internet” was seen as a caption on a photo of a heavyset man dressed in military gear holding a gun. Spread The first YTMND page using the phrase was created on August 22nd, 2005. A collection of image macros featuring people dressed in warrior costumes was shared on Dorkly in September 2010. Notable Examples Search Interest External References

Person of Interest : la surveillance des données individuelles pour anticiper les crimes Amateurs de la série TV Person of Interest ? Vous êtes-vous déjà interrogés sur la réalité des scénarios présentés du point de vue des sciences du numérique ? Aujourd'hui, Interstices inaugure sa rubrique « L'informatique - ou presque - dans les films » en décortiquant pour vous quelques éléments de cette série. Person of Interest. Commençons par le pitch de la série : Finch, un informaticien de génie, a conçu une « machine » afin d'aider le gouvernement des États-Unis à anticiper les actes terroristes. Maintenant, observons les domaines de recherche impliqués dans une telle affaire. Cette liste nous donne un aperçu de l'étendue des sujets possibles pour la rubrique « L'informatique - ou presque - dans les films », mais nous laisserons de côté ces domaines pour l'instant. De la fiction à la réalité... Un phénomène récent inquiète les services départementaux d'incendie et de secours : le nombre d'appels ne relevant pas des pompiers explose. Détecter les fausses alertes

5 – Forêts aléatoires et data mining 0inShare Le module STATISTICA Random Forest est intégré à l’outil de data mining STATISTICA Data Miner. Il reprend les travaux effectués par Breiman et répond aussi bien à des problématiques de classification que de régression. Une Forêt Aléatoire (Random Forest) est constituée d’un ensemble d’arbres simples de prévision, chacun étant capable de produire une réponse lorsqu’on lui présente un sous-ensemble de prédicteurs. Pour les problématiques de classification, la réponse prend la forme d’une classe qui associe un ensemble (classe) de valeurs indépendantes (prédicteur) à une des catégories présente dans la variable indépendante. Concernant la régression, l’arbre est une estimation de la variable dépendante en fonction des prédicteurs. Samuel DODE a rejoint StatSoft France il y a 5 ans.

IA : « Les scénarios à la Terminator n'existent pas », estime Yann LeCun Le directeur du laboratoire de recherche sur l'IA de Facebook est catégorique : les scénarios les plus pessimistes autour de l'intelligence artificielle sont aujourd'hui sans fondement. Yann LeCun est bien conscient de certains dangers inhérents à cette technologie mais il estime que son niveau d'avancée actuel reste mal compris du public. En matière d’intelligence artificielle, Yann LeCun s’impose comme l’anti-Elon Musk : le réputé directeur du laboratoire de recherche sur l’IA de Facebook déplore le traitement souvent pessimiste du sujet réalisé par les médias, quand le patron de Tesla et SpaceX ne rate pas une occasion d’alerter le public sur les supposés graves dangers de cette technologie. Yann LeCun estime en revanche que le traitement de l’IA manque souvent de rigueur, comme l’a montré l’emballement médiatique de cet été. Yann LeCun pronostique l’essor des assistants virtuels

Related: