background preloader

6 – Livre blanc sur la data visualisation, le retour de 30 entreprises

6 – Livre blanc sur la data visualisation, le retour de 30 entreprises
01net le 28/06/13 à 11h50 Si Napoléon est connu pour ses conquêtes et son rôle d’empereur, il l’est beaucoup moins en tant que précurseur involontaire de ce qui est devenu une mode dans le secteur IT, la « data visualisation ». Charles Joseph Minard, ingénieur civil français, a retracé en 1969 les pertes humaines de la Grande Armée lors de la campagne de Russie. En représentant par un graphique une grande quantité de données (les quelque 600 000 grognards), le trajet effectué et une courbe présentant la variation de température dans le temps, il a fait ce que l’on appelle de la « data visualisation ». SAS définit ce phénomène comme « l’exploration visuelle et interactive et la représentation graphique des données, quelles qu’en soient la volumétrie (du small data au big data), la nature ou la provenance. L'évolution de la Grande Armée lors de la campagne de Russie, par Charles Joseph Minard. Pourquoi faire de la data visualisation ? © impactvisuel.net

http://pro.01net.com/editorial/598679/la-data-visualisation-dans-le-secteur-it/

Related:  Informatique decisionnelleData mining

5 – Rendre visuelles des données brutes La data-v isualisation c’est LA nouvelle tendance de création de contenu. Un mot anglais (une fois de plus) pour décrire une nouvelle forme de traitement de l’information. Sur le site de France Inter, Julien Baldacchino présente le concept comme « l’art d’exposer, de façon graphique, des données brutes ». Une infographie, par exemple, est une forme de data-visualisation. 1 – Data-visualisation, machine learning… Le data mining est un creuset au sein duquel se retrouvent de nombreuses disciplines connexes. On le réduit très souvent au machine learning, thématique où le plus grand nombre de développements ont été réalisés, mais il ne s’y limite pas. Le data mining fait appel à des méthodes relatives à la manipulation de données, leur visualisation, leur prétraitement.

Les meilleures data visualisations de 2015 Comme chaque année, le site Information Is Beautiful a décerné ses prix aux meilleures réalisations de data visualisation à travers le monde. Le jury de l'édition 2015 a attribué la médaille d'or à une représentation des maladies infectieuses aux Etats-Unis sur une période de 80 ans. La médaille d'argent récompense une réalisation très réussie des langues parlées dans le monde qui fait apparaître une sur-représentation de la langue chinoise (et de ses dérivés). La médaille de bronze couronne une image des alliances politiques au sein de la Chambre des Représentants aux Etats-Unis. Information Is Beautiful a également attribué une série de prix dans les domaines du journalisme de données, de l'infographie, et des cartes interactives.

Visualisation de données, dessiner pour informer et comprendre… La datavisualisation est l’étude et la mise en image d’informations, de données et de chiffres bruts. Conçue comme un résumé visuel, elle permet de les rendre plus accessibles et ouvre aussi parfois de nouvelles perspectives. Elle est l’œuvre du datadesigner, qui travaille en collaboration avec le datajournaliste (qui recueille les données), à moins d’assumer lui-même cette fonction de documentation et d’investigation. 4 – Le reciblage publicitaire selon Criteo Le numéro un français du reciblage publicitaire était présent au salon E-marketing Paris 2013. Ce « retargeteur » est revenu sur sa technologie, basée essentiellement sur le traitement de Big Data. Criteo est devenu un acteur incontournable du reciblage publicitaire en France. La force de ce spécialiste de la publicité en ligne est de s'appuyer sur une énorme quantité de données récoltées au gré de la navigation de l'internaute sur un site de vente en ligne. Pour y parvenir, la société a développé son propre algorithme, qui analyse les données présentes sur sept Data Centers, en France, aux États-Unis ou encore au Japon. Julien Simon, responsable de la technologie, et en charge de l'infrastructure, explique qu'être un « retargeteur » demande énormément de compétences qui n'ont aucun rapport avec le marketing pur.

5 – Forêts aléatoires et data mining 0inShare Le module STATISTICA Random Forest est intégré à l’outil de data mining STATISTICA Data Miner. Il reprend les travaux effectués par Breiman et répond aussi bien à des problématiques de classification que de régression. SAP rachète Kxen et ses technologies d'analyse prédictive Le logiciel Predictive Offers lancé par Kxen au printemps. Spécialisé depuis quinze ans dans les outils de datamining, Kxen vient de rejoindre SAP. Les deux éditeurs collaboraient autour de la technologie HANA. Cela fait plusieurs mois déjà que SAP a l'oeil sur Kxen, éditeur spécialisé dans les logiciels d'analyse prédictive dont il vient d'annoncer le rachat.

3 – Des données au savoir L’informatique a permis d’accumuler des quantités massives de données sur des sujets divers et variés, qu’il s’agisse du génome humain, de simples opérations de vente ou encore de données textuelles. Une donnée brute, tant sous sa forme numérique que papier, n’est pas intéressante en elle-même. Le data mining (« fouille de données » pour les francophones, également appelé Knowledge Discovery From Data) lui apporte tout son intérêt. Comment transformer les données en sources de savoir ? Voici l’une des grandes questions qui préoccupent les experts de la donnée. Le data mining tente d’apporter des réponses à cheval sur un grand nombre d’autres disciplines, soit en tant qu’outils comme les statistiques et la recherche opérationnelle, soit en tant que domaine d’application comme la sociologie, le marketing ou la biologie.

Kxen apporte une 2e application d'analyse prédictive à Salesforce L'application Predictive Offers, de Kxen, s'utilise avec le logiciel de gestion de la relation client de Salesforce.com. (clique sur l'image) Après Predictive Lead Scoring, proposé gratuitement en septembre sur Appexchange, l'éditeur Kxen propose aux utilisateurs de Salesforce une application de « Next Best Activity » à exploiter dans le cadre de centre d'appels. L'éditeur vise les PME avec cette offre qui intéresse aussi les grandes entreprises. Kxen a livré il y a trois semaines une deuxième solution d'analyse prédictive pour le logiciel de CRM en mode SaaS de Salesforce.com. La précédente, Predictive Lead Scoring, est proposée gratuitement sur la boutique en ligne Appexchange depuis septembre.

Related: