01) CRISE majeure IMMINENTE

Facebook Twitter
Les deux hommes auront, chacun à sa façon, marqué le XXe siècle ; ils sont morts à la fin de 2006. Beaucoup a été dit après la disparition paisible du dictateur Pinochet dont le procès pour meurtres, tant souhaité, n’aura pas lieu. Un autre procès risque aussi d’avorter : celui de la collaboration entre les Chicago boys et la junte militaire chilienne. Ceux-ci n’ont pas hésité un seul instant quand le régime Pinochet leur a offert un laboratoire dans lequel tester leurs idées. Friedman et Pinochet Friedman et Pinochet
Sénateur Bernie Sanders: l'Amérique à deux vitesses S/T - une vidéo Actu et Politique
"Les premiers coups de la première grande guerre du 21ème siècle ont été tirés" "Les premiers coups de la première grande guerre du 21ème siècle ont été tirés" "Une révolution a commencé. Les premiers coups de la première grande guerre du 21ème siècle ont été tirés". C’est le credo que Gerald Celente, expert et fondateur du Trends research Institute (Insitut de recherche des tendances), à l’origine de nombreuses prévisions, a martelé lors d’une interview réalisée par Erik King de King World News (document mp3). Sa vision, c’est que contrairement à ce que les experts voudraient nous faire croire, les crises tunisienne et égyptienne ne sont pas limitées au monde arabe. En fait, il leur associe le soulèvement des étudiants britanniques, en fin d’année dernière lorsque leurs droits de scolarité avaient été doublés, mais aussi les mouvements de protestation en Grèce, ou au Portugal.
"Les vrais mafieux lisent le Financial Time ou le Wall Street Journal" "Les vrais mafieux lisent le Financial Time ou le Wall Street Journal" Voilà ce qu’écrivait Denis Robert dans « une affaire personnelle » sorti en avril dernier... Parmi les sociétés qui ont réalisé le plus de bénéfices en une trentaine d’années, on trouve d’abord des banques. La magazine Forbes a établi en 2007 le Hit Parade des sociétés mondiales cotées en Bourse.
Le crime silencieux de la dette publique Le crime silencieux de la dette publique Mercredi 3 novembre 2010 3 03 /11 /Nov /2010 12:11 Et bien voilà les intérêts de la dette publique sont maintenant le premier poste budgétaire du pays, on dit merci monsieur Sarkozy. L'élève de Baladur a réussi à dépasser son maitre qui lui même avait laissé au pays une sacrée ardoise pour sauver le "franc fort". Et oui pour faire l'euro il en a fallut des sacrifices et pour le maintenir il faudra en faire de plus en plus. On apprend ainsi sur le site d'alternatives économiques que le budget de l'état a comme première dépense ses engagements financiers pour 46,9 milliards d'euros, contre 45.6 pour l'éducation nationale. A ce rythme les intérêts de la dette publique ponctionneront bientôt, à eux seuls, la totalité de l'impôt sur le revenu.
CROISSANCE INFINIE = ATTALI ...

Ça y est, c'est la crise. Alors que les plus cyniques achètent le nom de domaine vivelacrise.com, les nostalgiques se souviennent d'un ovni télévisuel de 1984. Présenté par Yves Montand, ce docu-fiction d'anticipation s'appelait «Vive la crise» et était diffusé sur Antenne 2. Février 1984. Quand Yves Montand et Laurent Joffrin criaient «Vive la crise!»... Quand Yves Montand et Laurent Joffrin criaient «Vive la crise!»...
Lundi 23 février 1 23 /02 /Fév 16:06 Bienvenue sur Free Currency ! La monnaie est le bien de tous , et doit être sous le contrôle de tous ! Lisez, comprenez, mesurez, et appréciez la plus grande escroquerie Il existe deux type de sustème financier => Un systeme financier centralisé . C'est le systeme actuel , ou l' émmission & le contrôle de la monnaie est dirigé par une oligarchie et imposée à la majorité . Bienvenue sur Free-Currency. - Le blog de Prométhé Bienvenue sur Free-Currency. - Le blog de Prométhé
A propos Paul Jorion est titulaire de la chaire « Stewardship of Finance » à la Vrije Universiteit Brussel. Il est également chroniqueur au Monde-Économie et fait partie du Groupe de réflexion sur l’économie positive dirigé par Jacques Attali. Il est diplômé en sociologie et en anthropologie sociale (Docteur en Sciences Sociales de l’Université Libre de Bruxelles). Il a enseigné aux universités de Bruxelles, Cambridge, Paris VIII et à l’Université de Californie à Irvine.

A propos

Risque systémique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans le domaine de la finance, l'emploi du qualificatif «systémique» dans des expressions comme « risque financier systémique », ou « crise financière systémique », signifie qu'une économie entière est affectée et non pas seulement une entreprise ou un ménage. Un risque financier qualifié de «systémique» implique qu'il existe une probabilité non négligeable de dysfonctionnement tout à fait majeur, c'est-à-dire une grave dégradation - sinon paralysie - de l'ensemble du système financier: sur la totalité d'une filière économique, sur une vaste zone géographique, voire à l'échelon planétaire. Risque systémique
Après la descente aux enfers des prêts hypothécaires à risque (subprimes), les experts de la finance prédisaient l'éclatement de la bulle des cartes de crédit. Plus d'une année après l'effondrement des marchés, qui en parle encore ? Tour d'horizon. «Mieux vaut se coucher tôt sans manger plutôt que de s'endetter». subprime et credit-cards subprime et credit-cards
blog jorion l'ORACLE
Sarkozix, le numéro 1 des blogs d'humour et de caricature entièrement consacré à Nicolas SARKOZY Sarkozix, le numéro 1 des blogs d'humour et de caricature entièrement consacré à Nicolas SARKOZY Chers amis, fidèles visiteurs ou simplement de passage, l'aventure de ce blog démarrée en 2005 s'achève après 7 années consacrée à la caricature quasi quotidienne de l'ex-résident de l'Elysée et de ses proches. C'est toujours l'amusement qui a guidé nos montages, et espérons l'avoir communiqué de notre mieux à chaque fois, tout en sachant qu'il est difficicile de rire de tout avec tout le monde... De juin 2006 à ce jour, vous avez été 1.323.000 visiteurs à vous promener sur nos 1200 posts, et vous aurez parcouru 3.063.000 pages ! Il nous est indispensable de remercier ici Nicolas Sarkozy et toute son équipe, qui nous ont tellement inspiré et sans lesquels cette aventure n'aurait jamais pu durer aussi longtemps... A ce jour, notre crainte pour le nouveau quinquennat qui démarre, c'est de ne plus disposer d'une matière première aussi riche, drôle et variée que celle qui nous était proposée par l'équipe des clowns sortants...
La République des Imbeciles ? Attali - Melenchon
la crise, la finance, l'univers et le reste

Expliquer la crise économique pays par pays, avec des données, des infographies et en moins de cinq minutes, c'est le pitch de la série de web-documentaires Faillites, dont voici le premier volet. Le monde ressent encore les secousses de la terrible crise financière et économique de l’automne 2008. Difficile de rendre compréhensible par le plus grand nombre l’enchaînement qui a mis à bas le château de cartes de l’économie mondiale. C’est le défi que s’est donné l’agence Piw!’

crise financiere

Lectures

YVES COCHET SUR LA CRISE
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. On nomme économie de guerre les pratiques économiques exceptionnelles mises en œuvre lors de certaines périodes historiques de fortes agitations ou d'autarcie extrême, généralement mais pas nécessairement liées à l'existence de conflits armés. Elle a pour objectif le maintien des activités économiques indispensables à un pays, l'autosuffisance, la dissuasion de la consommation privée, la garantie de la production des aliments et le contrôle de l'économie depuis l'État. ECONOMIE DE GUERRE
La "guerre des monnaies" expliquée aux nuls A l’approche du G20 qui s’ouvre jeudi, politiques et médias ne parlent que de cette « guerre ». De quoi s’agit-il ? Dominique Strauss-Kahn, directeur du FMI, la « redoute » ; Christine Lagarde juge qu’elle ne « sera pas résolue » lors du sommet du G20 qui s’ouvre jeudi à Séoul. Depuis quelques jours, on ne parle que de cette « guerre des monnaies » dont le G20 (les vingt pays qui représentent 90% de l’économie mondiale) serait le champ d’opérations.
Les auteurs capables de porter la polémique sur 300 pages et sur des sujets de fond ne sont pas légion. Frédéric Lordon est de ceux-là. Bénéficiant du point de vue de Sirius du chercheur, il peut tout à loisir ne pas se préoccuper de trouver des compromis opérationnels pour forger le monde de l'après-crise. La crise de trop
"Dans l'histoire du capitalisme moderne, les crises sont la norme, non l'exception", affirment d'emblée Nouriel Roubini et Stephen Mihm. Et le récit des crises bancaires dues à des excès de distribution de crédits remplit les livres d'histoire économique. Comprendre pourquoi et comment les marchés échouent est donc primordial. Malheureusement, constatent les deux auteurs, la grande majorité des économistes cherchent à démontrer comment et pourquoi les marchés fonctionnent. Ce livre vise donc à alimenter la réflexion de ceux, minoritaires, qui pensent que leur rôle d'économiste n'est pas de célébrer les marchés, mais de comprendre leurs fréquents dérapages, comme l'ont fait John Stuart Mill, Karl Marx, John Maynard Keynes, Hyman Minsky et quelques autres. finance du futur
chaos quotidien
VERITES CHOCS ! !
VERITES CHOCS ! !
La loi Rothschild, cause de l’endettement de la France
Le crime silencieux de la dette publique
Vous avez aimé les subprime ? Voici le foreclosure gate !
Krach

L’argent: un métal bientôt indisponible par Silver Shield
La BCE lâche (subrepticement) 5000 milliards d'euros pour sauver l'euro