background preloader

Comment l'Islande est sortie de l'enfer

Comment l'Islande est sortie de l'enfer

Un complot mondial contre la santé ? Mercredi 16 mai 2012 3 16 /05 /Mai /2012 14:07 Un complot mondial contre la santé ? Deux remarquables femmes, Claire Séverac et Sylvie Simon, nous témoignent de leur constat amer sur notre société ! Bien entendu, pour elles, la crise est artificielle ! Elles remarquent que sur le plan médical on est arrivé à un autiste sur 88 depuis 2008 ! Il y a une course au profit sur le dos du vivant ! Claire Séverac a écrit un livre passionnant : “Complot mondial contre la santé”. Il faut dire que le scandale de la grippe H1N1 fut en son temps un révélateur des conflits d’intérêts dans le milieu médical : Sylvie Simon, qui est la soeur de l’écrivain Guy Rachet, s’est plus attachée à étudier le phénomène vaccin dans notre société. effondrements de civilisation

L'Islande, laboratoire subversif pour l'Europe en crise Qui sait ce qui se passe vraiment en Islande ? Sinon que la population y a vaguement envoyé bouler ses créanciers par référendum. Et qu’un de ses volcans est venu faire tousser nos aéroplanes. À part ça, rien ou pas grand-chose. D’infos parcellaires en révélations inédites, on peut pourtant commencer à se faire une idée de ce qui se passe dans ce petit pays nordique célèbre pour ses sources chaudes et son audace sociale : trouvez donc un autre pays où la première ministre est officiellement mariée à une autre femme. Un petit qui n’a pas eu peur des grands Revenons à ce qui nous intéresse : la fameuse crise financière de 2008 qui faillit couler l’île et de la façon dont celle-ci échappa brillamment au naufrage en plusieurs étapes qui méritent de rester dans les annales des hauts faits démocratiques : Une contamination démocratique Hé hé, oui, je sais que beaucoup, en apprenant ce genre de nouvelles, se sentiront des velléités d’Islandais. Tiens donc !

Do We Have What It Takes To Get From Here To There? Part 1: Japan Authored by Charles Hugh-Smith of OfTwoMinds blog, The Japanese model of incrementally perfecting consumer technologies may well have have reached marginal returns. Do we have what it takes to get from here to there? This apparently simple question offers profound insights into the dynamics of individuals, households, enterprises and nation-states. If we answer this question honestly, it establishes a "road map" of what must be in place before a progression from here to a more sustainable future ("there") can take place. Individuals, households, enterprises and nations can have goals--where they want to be in the future--but to get there, they need to construct the necessary foundation of values, processes, skillsets, networks, practical experience and capital. As correspondent Mark G. recently observed in an email, "hyper-centralized entities are institutionally incapable of adopting decentralized solutions." The U.S. That model isn't going to get us from here to there. Since Gordon T. 1.

"L'exemple islandais est capital pour les pays européens endettés" Une révolution fait-elle rage en Islande ? Plus précisément une révolution anticapitaliste, dont nos médias tairaient soigneusement l'existence, pour ne pas donner de mauvaises idées aux populations européennes ? C'est le sens d'un texte (repris sous une forme légèrement différente ici ou là, et relayé sur son blog par Jean-Luc Mélenchon) qui circule depuis plusieurs mois à haute fréquence sur le net français, et dont vous avez été nombreux à nous faire part. Ce texte reflète-t-il exactement les événements islandais ? Nous avons invité Michel Sallé, économiste spécialiste de l'Islande, auteur de chroniques mensuelles pour l'association France-Islande, Alain Lipietz, ancien député européen Vert qui a vigoureusement pris partie dans l'épineux débat du remboursement de la dette islandaise, et Guillaume Duval, rédacteur en chef d'AltActe 1Acte 2Acte 3Acte 4 ernatives économiques, qui a consacré un récent article aux choix économiques faits par le pays après la crise de 2008.

Islande : le peuple a fait démissionner un gouvernement, nationaliser les banques et annuler la dette! (+ dossier Nouvelle constitution en Islande : la conspiration du silence... L'Islande a terminé l’année 2011 avec une croissance économique de 2,1% et devrait, selon les prévisions de la Commission européenne, atteindre le taux de 2,7% en 2013 grâce principalement à la création de nouveaux emplois. L'Islande est le seul pays européen qui a rejeté par référendum le sauvetage des banques privées, laissant s’effondrer certaines d’entre elles et jugeant de nombreux banquiers pour leurs crimes financiers mais curieusement les médias français et européens n’en parlent pas ou très peu… Il n’y a pas de censure officiellement dans les médias presse, radio ou télé mais les journalistes et experts de tous bords, si prompts à parler de ce qui se passe en Egypte, en Lybie ou en Syrie, ne disent absolument rien sur ce qui se passe en Islande. En a-t-on parlé dans les nombreux débats politiques en vue de l’élection présidentielle ? En Islande, le peuple a fait démissionner un gouvernement au grand complet. G.

Marinaleda, village autogestionnaire, une utopie anticapitaliste Les journalistes et les politiciens nous répètent sans cesse qu’il n’existe pas d’autre modèle que le capitalisme, pas d’autres perspectives que le libéralisme et la loi du marché, qu’il n’y a aucune alternative. Et pourtant, en Espagne, il y a une petite ville anticapitaliste qui résiste à l’idéologie dominante, cette ville c’est Marinaleda ! Dans la campagne Andalouse des environs de Séville, ses 2700 habitants appliquent le droit au logement, au travail, à la santé et à l’éducation. Cette aventure particulière commence en 1979 par une victoire aux élections du Collectif Unitaire Des Travailleurs. Après de nombreuses luttes, les habitants parviennent à exproprier une partie des terres agricoles en friche, afin de disposer de leurs outils de travail. C’est la cupidité qui a plongé le monde dans la crise, c’est le carriérisme et la professionnalisation des élus qui a éloigné les citoyens de la politique et les politiques des citoyens. C’est beau, mais certains ne l’acceptent pas.

Économie réelle versus économie financière Les charges sociales en France comparées aux autres pays Choc de compétitivité oblige je vous présente un comparatif international des cotisations sociales reposant sur le salaire en séparant les coût pour le salarié et celui de l'entreprise.Pour mémoire, il y a quelque temps j'ai publié un billet comparant l'imposition des revenus entre la France et les autres pays (il est ici). Avant toute chose, je tiens à préciser qu'évidemment cette étude ne compare que les taux d’assujettissement. Malheureusement il n'est pas précisé à quoi les sommes engagées sont utilisées ni quels régimes sociaux existent dans les pays concernés. On constate qu'en matière de cotisations sociales pesant sur le revenu, la France est championne du Monde des prélèvements puisque pour un salaire brut de 100 000 $, les charges totales sont de 63% (22% part salarié et 41% part employeur) pour 8% au Fidji. Pour mémoire et par comparaison voici les taux d'impositions et la part salariale des cotisations sociales sur les salaires. Individual Income Tax Rate Survey 2012

Mobilisation générale contre la réforme du chômage Delpérée a été entendu dans l’affaire Kazakhgate, sa présidence chahutée politique Francis Delpérée (CDH) doit présider la commission d’enquête parlementaire sur le kazakhgate, qui se réunit jeudi pour la première fois. Mis en ligne Uccle contemple le déclin de De Decker Sondage: élisez la personnalité belge de l’année belgique Parmi les 50 personnalités suivantes, élisez celle qui, selon vous, peut prétendre au statut de Belge de l’année. Mis en ligne 10 ans de prison pour une dispute au Quick hainaut Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné Cezig K. à 10 ans de prison ferme pour une tentative de meurtre survenue au Quick de Châtelineau (Châtelet) en 2015. Mis en ligne Publifin, l’affaire qui «jette le discrédit sur l’ensemble du monde communal wallon» politique Cet article du Soir+ vous est proposé gratuitement à la lecture.

Islande : info ou intox ? L'Islande vous en avez certainement entendu parler. Les informations qui circulent, particulièrement sur les réseaux sociaux, font rêver. Révolution, constitution, dette non remboursée et demain il fera même 25° toute l'année. Cet article étayé de plusieurs sources fait le point sur la situation. Depuis que l'Islande a entrepris de réécrire sa constitution, de refuser de renflouer ses banques, ce petit pays de 320 000 habitants à fait le bonheur des attentistes révolutionnaire. Premier pays à avoir fait les frais de la folie des banquiers, en 2008, le système financier Islandais explose sous le poids de sa dette privée. L'Islande revient aujourd'hui sur le devant de la scène car avec une croissance de 3%, elle démontre que l'insoumission aux banques ne rime pas avec catastrophe, bien au contraire (pour rappel : la croissance était de -9% en 2009). Cependant, sur ce qui circule sur le net, il y a là une confusion grave entre dette privée et dette publique.

Réseau des Ecovillages Correspondants locaux La dette expliquée aux nuls La gestion de la dette conditionnera les débats de la présidentielle, comme l'a montré l'Université d'été du PS. Un sujet complexe, pollué par les idées reçues et les croyances. Pour y voir plus clair, OWNI reprend les bases. Lorsque l’on parle de dette, il est de coutume de dire que « l’État vit au dessus de ses moyens », que le modèle social français n’est plus soutenable, et qu’il faut donc réduire les dépenses. Pourtant, la réalité est légèrement différente : sur 1 600 milliards de dette publique remboursée depuis 1974, environ 1 200 milliards d’euros ne sont constitués que des seuls intérêts. L’effet « boule de neige » explique en grande partie ce phénomène. En réalité, hors paiement des intérêts, les budgets sont globalement à l’équilibre comme le montre le graphique ci dessous (issu du travail de André-Jacques Holbecq) : Rembourser la dette, ce n’est donc pas payer en différé les dépenses d’éducation, de santé ou d’autres investissements. Photos FlickR yenna ;

Related: