background preloader

Info / Intox

Facebook Twitter

Comment fonctionne le service de « fact-checking » de l’AFP. Un cours de fact checking au collège pour repérer les fake news. L’affaire du faux selfie de Thomas Pesquet - CLEMI. Le faux selfie : un photomontage diffusé dès 2015 L’Allemand Robert Jahns, artiste spécialisé dans le traitement digital de photographies, créateur d’œuvres hyperréalistes, a publié cette image sous le titre «Happy Earth Day» pour la première fois en 2015 sur son compte Instagram, parmi d’autres productions. Cette image représente un(e) astronaute, lors d’une sortie à l’extérieur de la Station Spatiale Internationale (ISS), présentant en arrière-plan la Terre, et plus précisément un bout de l’Europe (France et Espagne) éclairé. Ce montage, très réaliste, a déjà circulé sur les réseaux sociaux en 2015, et a même été repris par des médias d’information, étant crédité alors en tant que photo de l’ESA (Agence spatiale européenne), et légendé comme représentant Samantha Cristoforetti, une astronaute italienne, ayant séjourné dans la Station Spatiale Internationale de novembre 2014 à juin 2015.

Aki Hoshide (Wikipédia, 2012) La sortie spatiale de Thomas Pesquet du 13 janvier 2017. L'industrie des fake news. Charte déontologique - cFactuel Contexte : Depuis la loi de novembre 2016, chaque entreprise de presse doit disposer d’une charte déontologique à partir du 1er juillet 2017. Aucune sanction - pénale comme financière - n’est encourue en cas de non mise en place de la charte. La loi de novembre 2016 crée un droit d’opposition pour les journalistes.

Ils peuvent refuser d’appliquer une consigne contraire à la Charte de l’entreprise. La loi ne donne pas obligation de la publier. Partie 1 : Principes généraux cFactuel est édité par cFactuel SAS, et reconnu service de presse en ligne sous le n° 0318 W 93023. Sa vocation première est, à travers le travail de ses journalistes, de délivrer une information de qualité, équilibrée, vérifiée et digne de confiance à ses lecteurs. 1/ Objet de la charte La présente charte a pour objectif de préciser les engagements, devoirs et principes qui régissent le fonctionnement de cFactuel. cFactuel juge ces conditions indispensables à son bon fonctionnement. C'est quoi, les fake news ? Bonjour, serait-il possible d'avoir un article un peu méta résumant les distinctions conceptuelles élémentaires selon vous entre "factuel", "fake news", "fausses nouvelles", "intoxs", "bullshit", "foutaise", "interprétation", "opinion", "propa.

Bonjour, Voici un petit lexique, non exhaustif, des différents termes associés à la désinformation et à la manipulation des faits. Désinformation Ensemble des techniques de communication visant à créer et à partager délibérément des informations fausses dans le but de tromper une ou plusieurs personnes. Mésinformation Partage malencontreux d'informations incorrectes. L'organisation à but non-lucratif «First Draft», qui est une référence sur les questions de confiance et de la vérité à l'ère numérique, fait la distinction entre mésinformation et désinformation, selon le critère de l'intention mauvaise. Factuel Qui est relatif aux faits. Fait Action ou évènement qui a eu lieu réellement. Exemple: La France a battu le Brésil 3-0 lors de la finale de la coupe du Monde en 1998. Fake news Expression anglaise, qui désigne de fausses informations fabriquées intentionnellement, souvent diffusées sur les réseaux sociaux.

Fausses nouvelles Alternative facts / faits alternatifs Hoax Intoxs Bullshit Foutaise. Des fake news aux multiples facettes - CLEMI. «C’est une fake news!» , «Attention aux fake news», «Il faut lutter contre les fake news»... Cette expression évoque souvent le flot de désinformation qui pollue les réseaux sociaux et le débat public. Mais il n’en existe pas de définition précise, si bien qu’elle est souvent utilisée à mauvais escient. Le président américain Donald Trump, par exemple, qualifie parfois de «fake news» des informations critiques à son égard, comme si l’emploi de cette expression coupait court à la discussion.

On préférera donc utiliser les termes français appropriés pour distinguer plusieurs phénomènes différents. Les fausses informations Toute information se base sur des faits : ce qu’a dit quelqu’un, le résultat d’un match de football, la température mesurée à un endroit donné ce matin… Chaque journaliste va ensuite essayer de rapporter au mieux des événements à partir de ces faits. La manipulation Les sites sensationnalistes ou «Usines à clics» Les canulars Adrien Sénécat, journaliste au Monde.

Loi sur les "fake news" : "Le grand danger, c'est de donner la responsabilité à l'Etat de dire le vrai du faux" C'est une proposition qui a déjà fait couler beaucoup l'encre. Lors de ses vœux à la presse, mardi 2 janvier, Emmanuel Macron a affiché sa volonté de s'attaquer aux "fake news" en période électorale. Le gouvernement devrait présenter "probablement avant la fin de l'année" un projet de loi sur le sujet, a annoncé, vendredi 5 janvier, le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux.

En cas de propagation d'une fausse nouvelle, cette législation permettrait, selon le président de la République, "de saisir le juge dans une action en référé, pour faire supprimer le contenu, déréférencer le site, fermer le compte utilisateur concerné, voire bloquer l'accès au site internet". Est-ce souhaitable ?

L'opposition, notamment le chef de file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, et la présidente du FN, Marine Le Pen, ont immédiatement qualifié cette future loi de "liberticide". Qu'en est-il vraiment ? Franceinfo : Est-il possible de définir les "fake news" ? Le faux compte Gérard Depardieu, ou la victoire de la popularité sur la pertinence. Temps de lecture: 7 min «Tu diras à tes copains de Libé que je dis beaucoup de conneries, mais j'ai trouvé quelqu'un d'encore plus con que moi! Voilà, t'as qu'à leur dire ça.» Le message est fleuri mais bien reçu. Gérard Depardieu n’a pas de compte Twitter (et n’aime pas trop internet non plus apparemment).

C’est ce que raconte Libération dans un article qui cherchait à savoir qui était derrière le compte @DepardieuG_. La tromperie était pourtant presque parfaite: la photo de profil représente l’acteur, celle de couverture aussi et le compte tweete des articles en lien avec le représentant national d’Obélix depuis début novembre. Surtout, il est suivi par 28.000 personnes. Mais voilà, la mention «Compte officieux» dans la description appelait à la prudence. Usurpation d'identité numérique Comme l’a noté Samuel Laurent, journaliste au Monde et responsable des Décodeurs, le compte a été créé en 2013 mais ne tweete que depuis le 28 janvier 2017. Une confiance déplacée de la source au diffuseur. Un abonné condamné pour le faux compte Facebook d'Omar Sy.

Omar, du duo Omar et Fred, n’a pas apprécié la mise en ligne d’un faux compte Facebook à son nom. Un faux profil qui constitue selon l’humoriste, un « avatar fictif qui parasite sa vie privée » (l'ordonnance de référé du 24 novembre 2010 sur Legalis.net). Sur requête, il avait saisi le juge fin février 2009, afin de se voir fournir par Facebook « les données de nature à permettre l’identification », comme le lui autorise la LCEN (adresse IP chez Free). Avec cette information en poche, il a astreint le FAI de lui communiquer « les noms, prénoms, adresses, numéros de téléphone, adresses électroniques et/ou dénominations sociales de la personne » de l’abonné identifié par l’adresse IP.

L’abonné mis en cause soutient alors ne pas être l’auteur de l’usurpation et de la mise en ligne sur Facebook d’un "faux profil” d’Omar S. La question de la fiabilité de l’adresse IP était posée à l’aide de deux arguments tentant de démontrer la fragilité de cette série de chiffres : Hoax ou Information ? séance de réflexion sur la fiabilité des informations avec des 4e. Présentation d’une séance pour aborder avec des 4e le thème Hoax/Information sur Internet . Ou comment savoir si une information en ligne est fiable ?

Présentation : Dans le cadre de la semaine de la presse et du cours de français, une classe vient au CDI pour travailler sur le thème « hoax ou information ? » Co animation professeur de français et professeur documentaliste niveau : 4eme 1 heure Objectifs : être capable de faire la différence entre une hoax (une rumeur) et une information comprendre ce qu’est une source identifier les mécanismes du hoax Vocabulaire : hoax, rumeur, source fiable, fiabilité de l’information, diffusion de l’information … Objectifs opérationnels : à la fin de la séquence les élèves auront appris à : identifier les mécanismes du hoaxdistinguer un hoax d’une information fiablemener une réflexion critique sur la thématique de la rumeur Compétences documentaires travaillées : Organisation : Notions utiles à la séance : + circule très vite : apparence d’authenticité.

Fausses infos : comment les reconnaître ? - 1jour1actu.com - L'actualité à hauteur d'enfants ! Il n'est pas toujours facile de faire la différence entre les vraies et les fausses informations. Les p'tits journalistes de franceinfo junior se sont demandé comment ne pas se tromper, entre rumeurs et faits réels. Et surtout, comment les journalistes vérifient leurs sources. Avec Internet, les informations circulent plus facilement. Mais voilà, parfois, de fausses informations se glissent parmi les faits réels. Il faut donc rester vigilant et apprendre à bien faire la différence entre ce qu'il faut croire ou pas. Qui propage des fausses informations ? Une fausse information, c'est une image ou des paroles qui sont complètement inventées, mais que l'on présente comme si c'était vraiment arrivé. Lors d'un événement important, certaines personnes en profitent pour faire circuler des rumeurs.

Quel est l'intérêt de diffuser de fausses informations ? Parfois, c'est pour faire rire, et cela n'a pas de conséquences graves. En quoi consiste alors le métier de journaliste ? Débusquer un fake. Fausses infos : comment les reconnaître. Il n'est pas toujours facile de faire la différence entre les vraies et les fausses informations. Les p'tits journalistes de franceinfo junior se sont demandé comment ne pas se tromper, entre rumeurs et faits réels. Et surtout, comment les journalistes vérifient leurs sources. Avec Internet, les informations circulent plus facilement. Mais voilà, parfois, de fausses informations se glissent parmi les faits réels. Qui propage des fausses informations ? Une fausse information, c'est une image ou des paroles qui sont complètement inventées, mais que l'on présente comme si c'était vraiment arrivé.

Lors d'un événement important, certaines personnes en profitent pour faire circuler des rumeurs. Quel est l'intérêt de diffuser de fausses informations ? Parfois, c'est pour faire rire, et cela n'a pas de conséquences graves. Mais, parfois, c'est pour causer du tort à quelqu'un : par exemple, en écrivant une fausse interview d'une personnalité. En quoi consiste alors le métier de journaliste ? Comment vérifier les images des réseaux sociaux ? De plus en plus d’intox circulent sur les réseaux sociaux, que ce soit sur les migrants, la guerre en Syrie. En fait sur à peu près tous les sujets d’actualité. Un type de manipulation y fleurit particulièrement : les détournements de photos et de vidéos. La mauvaise nouvelle, c’est que les médias n’ont pas les moyens de vérifier toutes ces images sur le terrain.

La bonne, c’est qu’il existe aujourd’hui tout un panel d’outils et de techniques qui permettent d’enquêter sur ces hoax. 1- Peut-on être sûr à 100 % ? 2- Analyse technique et enquête 3- Première vérification : la date de l’image 4- Google image 5- Les données Exif 6- La géolocalisation c’est fantastique, mais… 7- L’analyse d’image 8- Google Maps, Earth, et Street View 9- Qui est l’auteur ? 10- Utilisez les réseaux pour vérifier les réseaux 11- Créez votre propre réseau 12- Et l’instinct dans tout ça ? 13- La manip’ ne vient pas toujours d’où on l’attend 14- Quelques personnes à suivre 15- Quelques lectures (en anglais) Google image. 8 indices qui montrent que vous êtes (sans doute) face à une théorie du complot - Letudiant.fr - L'Etudiant. SEMAINE DE LA PRESSE ET DES MÉDIAS DANS L'ÉCOLE - Se mettre en quête d’explications pour donner du sens aux événements peut mener à la rencontre de théories du complot.

Ces récits de fiction promettent de révéler "LA" vérité. Ils mettent en cause la version officielle d’un fait derrière lequel se cacherait un complot. Quels en sont les ingrédients ? Décryptage de Lionel Vighier, professeur de français en collège, qui apprend à ses élèves à reconnaître les théories du complot. #1 Promesse de vérité De manière générale, les théories du complot prétendent vous donner une version officieuse d’un fait, d’un événement, différente de la version officielle, qui, elle, serait mensongère. . #2 Tape à l'œil Dès les premières secondes, votre œil est attiré par un article, une page Web ou une vidéo enrobés de couleurs "flashy" . #3 Invérifiable Vous remarquerez que les coupables dénoncés par les complotistes sont souvent dans des sphères inaccessibles, comme les extraterrestres ou les illuminati.

7 sites pour débusquer les intoxs sur le Net - Letudiant.fr - L'Etudiant. Les réseaux sociaux et le Web foisonnent de rumeurs et d'informations non vérifiées, parfois instrumentalisées à des fins politiques. À l'occasion de la Semaine de la presse et des médias dans l'école, l’Etudiant vous fournit les outils qui vous permettront de ne pas vous laisser berner par tout ce qui circule en ligne. Pour sa cuvée 2017, la Semaine de la presse et des médias dans l'école se déroule sous des auspices particuliers.

Ceux du débat sur les "fake news" en France, la diffusion délibérée de fausses informations. Et des questions essentielles sont au cœur de cette discussion : les médias traditionnels sont-ils toujours fiables ? Faut-il encourager une information alternative ? Une chose est sûre cependant : les réseaux sociaux et le Web n'ont jamais véhiculé autant d'intox. TinEye et "reverse search", débusquer les images trompeuses Toutes ces photos et vidéos peuvent être sujettes à des manipulations. La manœuvre est aussi possible via le site TinEye. HoaxBuster, l'anti-canular. Lutte contre les fausses informations : « Le Monde » partenaire du projet CrossCheck. Une collaboration entre une vingtaine de médias, lancée par le réseau FirstDraft et le Google News Lab, doit permettre de réduire la portée des rumeurs circulant sur Internet.

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Comment lutter efficacement contre la diffusion de plus en plus massive de fausses informations sur Internet et les réseaux sociaux ? Dans la lignée du Décodex, notre outil lancé au début de février pour permettre aux internautes de repérer les sites à la source de rumeurs et de hoax (« canulars »), le réseau de fact-checking (« vérification des faits ») FirstDraft et le Google News Lab lancent, mardi 28 février, le projet CrossCheck, en partenariat avec une vingtaine de médias, dont Le Monde. De quoi s’agit-il ? CrossCheck est une plate-forme rassemblant des médias français et internationaux pour lutter contre la diffusion de fausses informations.

Le projet repose sur trois principes majeurs : Qui y participe ? Décodex: vérification de sources d'informations, pages Facebook et chaînes YouTube | Le Monde.fr. Faits alternatifs, fake news, post-vérité… petit lexique de la crise de l’information. Théorie selon laquelle l'émotion et la croyance comptent désormais plus que les faits Post-truth, en anglais, fut le mot de l'année 2016, selon l'Oxford Dictionnary. Il se rapporte, explique la publication britannique, aux « circonstances dans lesquelles les faits objectifs ont moins d'influence sur l'opinion publique que ceux qui font appel à l'émotion ou aux croyances personnelles ».

Si Ralph Keyes consacrait déjà un livre au sujet en 2004 (The Post-truth Era), c'est véritablement avec la campagne britannique sur le Brexit et la campagne présidentielle américaine que l'expression s'est démocratisée. L'idée ne va pas sans poser de soucis : elle peut laisser croire que la vérité était auparavant chose acquise, au moins comme valeur. . 🔗 Partager cet élément : Faire face au complotisme : éduquer à l'esprit critique by Le Luherne Nicolas on Prezi.

Déconstruire la désinformation et les théories conspirationnistes. Comment mieux repérer de fausses photos et vidéos. Le detecteur theorie du complot. Démasquer une intox en 5 étapes - L'Autre JT. Info ou intox ? | L'éducation aux médias et à l'information (EMI) dans l'académie de Besançon. De l'info à l'intox. On te manipule.