background preloader

Cognition & communication

Facebook Twitter

Les hormones en jeu pour apprendre. Jouer des propriétés du cerveau pour apprendre Les enjeux du jeu Il existe une prédisposition humaine au jeu.

Les hormones en jeu pour apprendre

La ludification, en anglais gamification, consiste à utiliser cette propension de l’humain pour rendre attractif la présentation de contenus. La compétition, le classement, la récompense, la reconnaissance, l’addiction à la réussite la gratification esthétique, l’accès à des bonus sont des leviers pouvant être activés pour garder un joueur connecté et qu’à cette occasion qu’il apprenne. En pédagogie, la définition de la ludification pourrait être « Captation de pratiques existantes par un dispositif utilisant les spécificités médiatiques du jeu vidéo pour réorganiser le rapport à l’environnement selon les capacités d‘action de l’environnement »

L’influence du jeu sur le cerveau. Nous n’avons plus aujourd’hui le besoin de démontrer les effets que peut avoir le jeu vidéo sur le cerveau.

L’influence du jeu sur le cerveau

De nombreuses études et ses usages de plus en plus répandus démontrent son efficacité et l’amélioration de certaines aptitudes cognitives qu’il peut apporter. Néanmoins, on peut se demander comment fonctionne le cerveau lorsqu’il joue, que cherche-t-il dans un jeu et pourquoi nous aimons cela. Un allié. Le jeu, la motivation et l’apprentissage : une question complexe. Les neurosciences au service de la formation. Disons-le d’emblée, hormis son titre trop marketing à mon tour, ce qu’ils reconnaissent d’ailleurs eux-mêmes, j’ai bien aimé le livre de Nadia Medjad, Philippe Gil et Philippe Lacroix intitulé « Neurolearning, les neurosciences au service de la formation ».

Les neurosciences au service de la formation

Je me le suis procuré avec curiosité car il ne se passe de semaine sans qu’un article, une publication, voire une émission grand public ne viennent s’appuyer sur « les dernières avancées scientifiques sur l’étude du cerveau » pour légitimer telle ou telle innovation pédagogique. Il est vrai que, comme le montre les auteurs, l’argument neuroscientifique est très persuasif et que « la présence d’une image de cerveau sans lien avec l’explication qui l’accompagne va jusqu’à abuser les scientifiques eux-mêmes ». Cet ouvrage est cependant particulièrement intéressant : Le chapitre suivant traite de l’attention, et de la manière de la maintenir. Portée et limites de la numérisation de l’apprentissage. Nota : ce texte est issu d'une intervention d'André Tricot dans l'équipe apprenance du CREF Paris Ouest Nanterre Le positionnement d’une recherche en psychologie de l’apprentissage André Tricot est psychologue de l’éducation.

Portée et limites de la numérisation de l’apprentissage

Il s’intéresse aux processus d’apprentissages impliqués dans les situations institutionnelles. LA PYRAMIDE DE LA MOTIVATION – Blog Toolearn. L'attention, comment ça marche. L'attention est l'objet de tous les enjeux.

L'attention, comment ça marche

Elle est pour de nombreux auteurs la nouvelle ressource économique rare. Mais qu'est-ce que cette attention, comment fonctionne-t-elle, quels sont les éléments qui la favorisent ou qui la distraient ? Jean-Philippe Lachaux est un spécialiste du cerveau, et il a particulièrement orienté ses recherches vers l'attention. Dans Le cerveau attentif, il fait régulièrement le lien entre les mécanismes de l'attention tels que nous les vivons, et la biologie du cerveau.

La vidéo de son intervention pour la FFFOD et Communotic constitue une introduction à son travail très intéressante et adaptée au monde de la formation et de l'enseignement. Taxonomie de Bloom. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Taxonomie de Bloom

Pour les articles homonymes, voir Bloom. La roue de la taxonomie de Bloom. La taxonomie de Bloom est un modèle pédagogique proposant une classification des niveaux d'acquisition des connaissances[1]. Benjamin Bloom, bien qu'il n'en soit pas le seul créateur (34 universitaires américains participent aux conférences de 1949 à 1953), est souvent reconnu comme le « père » de cet outil[2],[3]. Description[modifier | modifier le code] La taxonomie organise l'information de façon hiérarchique, de la simple restitution de faits jusqu'à la manipulation complexe des concepts, qui est souvent mise en œuvre par les facultés cognitives dites supérieures[4]. Composition[modifier | modifier le code] La taxonomie des objectifs éducationnels selon Bloom. Elle peut être résumée en six niveaux hiérarchiques[5]. Révision[modifier | modifier le code] Ainsi en 2001 une taxonomie révisée de Bloom a été proposée par plusieurs auteurs dont Lorin W. Comment s’exercer à apprendre ? – Donnez du sens à vos études.

Isabelle Le Brun est docteur en neurosciences et maître de conférence à l'Université Joseph Fourier de Grenoble.

Comment s’exercer à apprendre ? – Donnez du sens à vos études

Elle a conçu et enseigne une UV portant sur les méthodes d'apprentissage, dans le cadre de laquelle elle s'appuie sur les dernières recherches validées dans son champ de recherche (mise en pratique de la diffusion et du développement des savoirs). Avec son collègue Pascal Lafourcade, ils ont eu l'idée d'écrire un livre pour partager ce qu'ils expérimentent avec leurs étudiants. Ils ont choisi de retenir quatre thématiques liées à l'apprentissage, dans le cadre desquelles les avancées en matière de recherche permettent des applications pratiques : 4 Secrets to Learning Anything, According to Neuroscience. The future of work is all about innovation and agility.

4 Secrets to Learning Anything, According to Neuroscience

Mémorisation : quelles sont les méthodes qui fonctionnent ? Quel formateur ne s’est jamais creusé la tête en se demandant quelle méthode adopter pour que ses stagiaires retiennent les informations qu’il délivre ?

Mémorisation : quelles sont les méthodes qui fonctionnent ?

Car le but d’une formation, c’est que les connaissances acquises le restent des mois plus tard. Et qu’elles aident au quotidien les personnes qui l’ont suivie. Pour commencer, savez-vous comment fonctionne la mémoire ? Pourquoi retient-on facilement certaines choses plutôt que d’autres ? Pourquoi certains éléments nous reviennent facilement à l’esprit dans un contexte particulier ? Travailler sa créativité comme on réapprend le vélo. "Soyez créatifs", "Soyez ingénieux" ... tous ces mots, peut-être les avez-vous entendus un jour avec votre patron, ou au sein d’un département de marketing, au cours du lancement d’un nouveau produit ou encore dans une réunion de futurs entrepreneurs.

Travailler sa créativité comme on réapprend le vélo

N’est-il pas frustrant d’avoir ces pressions stériles autour de soi et d’entendre devoir être créatif ou ingénieux ? Pour autant, les nouvelles solutions émanent d’un processus innovant lui-même généré par un travail de créativité. 10 méthodes pour réviser, mémoriser et apprendre. Dans les situations d’apprentissage, le bachotage est décrié et tous les enseignants conseillent à leurs élèves de relire leur leçon le soir-même pour mieux mémoriser. Mais, pour les élèves, les questions demeurent les mêmes :

Les 12 lois du Cerveau - Learning By Doing. Lorsque nous nous intéressons à quelque chose, notre niveau optimal d’attention ne peut dépasser la durée de 10 minutes, puis il tombe en chute libre en l’espace de quelques secondes, même pour un sujet passionnant. Notre cerveau passe ensuite en mode multitâches, c’est à dire qu’il devient très vulnérable aux perturbations provenant de l’extérieur : bruits, mouvements, autres idées… Et lorsque nous exécutons plusieurs tâches en même temps, chacune de ces tâches est effectuée avec une perte de performance. Le non verbal et la formation. Comment se tenir face à un groupe ?

Faut-il être assis ou debout ? Quelle est la bonne distance par rapport à la classe ou aux participants ? Quelle place ont les gestes, le regard ou la posture dans la communication de l'enseignant ou du formateur ? Inspirés par les recherches en proxémique ou par les techniques utilisées dans d'autres domaines de la communication, quelques auteurs ont tenté de donner des éléments de réponse. [e-learning] Les capacités de concentration face aux nouvelles générations connectées. Article les12LoisDuCerveau 2. Innovation et émotion. Et si l'innovation était une question d'émotions? Faisons le tour des émotions dites de base Tout d'abord la joie. La joie est cette émotion qui nous conduit à rire à voir le monde tel qu'on l'aimerait et donc à le transformer. Co-construction du savoir : une nouvelle façon d’apprendre et d’enseigner.

En réalité, cette dichotomie entre l’apprentissage et la co-construction, c’est-à-dire entre la simple mémorisation d’une référence stable et la construction d’une nouvelle référence provisoire traverse l’ensemble du champ culturel et des méthodes associées de transmission. De la même façon que le musée se situerait plutôt du côté de l’apprentissage, puisqu’il repose sur des références existantes et historiquement légitimées, la performance artistique se situerait davantage du côté de la co-construction, puisque la nouveauté absolue de la référence ou l’absence de référence elle-même sont constitutifs de la performance. Dans le même esprit, l’enseignement traditionnel – qui continue de privilégier des pédagogies unidirectionnelles – se situerait logiquement du côté de l’apprentissage, tandis que l’enseignement contemporain – qui privilégie des méthodes actives théorisées notamment par Pestalozzi, Freinet et Montessori – se situerait davantage du côté de la co-construction.

Cerveau et apprentissage, ou les bienfaits de la neuroéducation. Aimeriez-vous savoir ce qui se produit dans le cerveau de vos élèves lorsqu’ils apprennent ? Aimeriez-vous connaître les effets qu’ont vos interventions pédagogiques sur le cerveau de vos élèves ? Aimeriez-vous savoir pourquoi certains élèves ont plus de difficultés que d’autres à réaliser certains apprentissages ? Apprentissage, motivation, émotion : comment apprenons-nous. Le cerveau est l'objet le plus complexe de l'univers connu, et c'est de sa compréhension que dépendra l'avenir de nos technologies futures et singulièrement l'intelligence artificielle et la robotique. A l'Inria, Frédéric Alexandre dirige le projet Mnémosyne, chargé de développer des modèles computationnels de notre fonctionnement cérébral, dans le but de développer à terme des agents autonomes, robotiques ou logiciels, qui soient physiologiquement crédibles.

Autrement dit, dont l'architecture sera analogue à celle du cerveau humain. Au cours d'une conférence à Bordeaux, lors d'un atelier organisé conjointement par l'expédition Bodyware de la Fing et l'Inria, Frédéric Alexandre nous a présenté quelques fondamentaux concernant les mécanismes de notre mental. 10 stratégies pour apprendre vite. Masson2015d. Cerveau et pédagogie : Des principes réellement soutenus par la science. 5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation.

Le « changement cérébral » induit par l'usage des outils informatiques. Neurosciences, apprentissage et montée en compétence. Arts de la mémoire : comment utiliser le palais de mémoire.