background preloader

Personnalités

Facebook Twitter

Ernst Heinrich Weber. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ernst Heinrich Weber

Pour les articles homonymes, voir Weber. Ernst Weber termine ses études de médecine à l'Université de Wittenberg en 1815. A l'université de Leipzig, il est tout d'abord nommé professeur d'anatomie comparée en 1818, puis d'anatomie humaine en 1821 et de physiologie en 1840. En 1825, il étudie avec son frère Wilhelm Eduard Weber la mécanique de propagation des ondes dans les milieux liquides.

A eux deux, ils rédigeront un important ouvrage de synthèse pour l'hydrodynamique dans lequel ils présenteront la première estimation de la vitesse de propagation du sang. À partir des années 1860, Ernst Weber travaille avec Gustav Fechner à l'étude expérimentale de la psychologie de la perception, ce qui deviendra la psychophysique. Ernst Weber décède à Leipzig le 26 janvier 1878. Anatomia comparata nervi sympathici (1817)De aure et auditu hominis et animalium (1820)Tractatus de motu iridis (1821) En collaboration avec Wilhelm Eduard Weber.

Gustav Fechner. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gustav Fechner

Gustav Fechner Gustav Theodor Fechner est un philosophe et psychologue allemand, né à Gross Särchen (en polonais Żarki Wielkie), Lusace en 1801 et mort à Leipzig en 1887. Biographie[modifier | modifier le code] Son père est pasteur, mais ce dernier meurt quand le petit Gustav n'a que 5 ans. Il est alors élevé par son oncle pasteur. Wilhelm Wundt. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wilhelm Wundt

Wilhelm Wundt Wilhelm Maximilian Wundt, né le à Neckarau (aujourd'hui quartier de la ville de Mannheim) et mort le à Grossbothen (près de Leipzig), physiologiste de formation, est un psychologue et philosophe allemand. Il est le fondateur, en 1879 du premier laboratoire de psychologie expérimentale, à Leipzig où viendront se former de nombreux étudiants européens et nord-américains aux méthodes de la psychologie expérimentale. Hermann Ebbinghaus. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hermann Ebbinghaus

Recherche sur la mémoire[modifier | modifier le code] Il est le premier à avoir mis en place des paradigmes expérimentaux pour l’étude de la mémoire, c'est-à-dire situations typiques utilisées dans l’expérimentation pour l’étude d’un problème. Avant, on étudiait la mémoire par l’apprentissage de textes, mais ceux-ci ne sont pas interchangeables.

Ebbinghaus va donc supprimer la syntaxe et remplacer ces textes par des listes de mots. Il va ensuite supprimer le contenu significatif pour arriver à des simples syllabes sans signification (= paralogues). Il construisit des listes d’une vingtaine de paralogues. Pour tester ses capacités de rétention, il procéda à des répétitions jusqu’à être capable de réciter la liste complète deux fois de suite. Il montra que la reconnaissance peut avoir lieu quand le rappel a échoué et que le temps de mémorisation peut être raccourci sans qu’il n’y ait eu ni de rappel ni de reconnaissance avec succès. Edward Thorndike. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Edward Thorndike

Edward Lee Thorndike ( - ) est un psychologue américain, précurseur du béhaviorisme. Il est notamment connu pour ses recherches sur l'intelligence animale et en psychologie de l'éducation. Biographie[modifier | modifier le code] Whatever exists at all exists in some amount[1] Ivan Pavlov. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ivan Pavlov

Pour les articles homonymes, voir Pavlov. Portrait d'Ivan Pavlov Ivan Petrovitch Pavlov (en russe : Иван Петрович Павлов), né le à Riazan, dans l'Empire russe, et mort le à Léningrad, en URSS, est un médecin et un physiologiste russe, lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine de 1904[1] et de la médaille Copley en 1915. Burrhus Frederic Skinner. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Burrhus Frederic Skinner

Pour les articles homonymes, voir Skinner. Dans les années 1950 Burrhus Frederic Skinner est un psychologue et un penseur américain. Fondateur du comportementalisme radical, il a été fortement influencé par les travaux d'Ivan Pavlov et ceux du premier comportementaliste John Watson. Il a été élu par ses pairs comme l'un des psychologues les plus importants du XXe siècle et aussi comme l'un des scientifiques les plus influents de ce siècle[1].

Max Wertheimer. Kurt Koffka. Wolfgang Köhler. Alan Turing. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alan Turing

Pour les articles homonymes, voir Turing. Alan Mathison Turing, est un mathématicien et cryptologue britannique né en 1912 et mort en 1954, auteur de travaux qui fondent scientifiquement l'informatique. Pour résoudre le problème fondamental de la décidabilité en arithmétique, il présente en 1936 une expérience de pensée que l'on nommera ensuite machine de Turing et des concepts de programmation et de programme, qui prendront tout leur sens avec la diffusion des ordinateurs, dans la seconde moitié du XXe siècle. Son modèle a contribué à établir définitivement la thèse de Church, qui donne une définition mathématique au concept intuitif de fonction calculable. Après la guerre, il travaille sur un des tout premiers ordinateurs, puis contribue au débat sur la possibilité de l'intelligence artificielle, en proposant le test de Turing[a]. En 1952, un fait divers lié à son homosexualité lui vaut des poursuites judiciaires.

George Armitage Miller. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

George Armitage Miller

Ses travaux de recherche ont contribué à fonder la psychologie cognitive. Il est ainsi connu pour avoir mis en évidence que les capacités cognitives humaines de traitement de l'information sont limités à « sept plus ou moins deux » éléments. George Miller a aussi travaillé sur le langage, et notamment la modélisation de la sémantique. Biographie[modifier | modifier le code] Endel Tulving. Eleanor Rosch. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Eleanor Rosch

Centres d'intérêt et positions[modifier | modifier le code] Eleanor Rosch est surtout connue pour son travail sur la catégorisation. Elle est également à l'origine de la théorie du prototype en linguistique. Ses travaux ont influencé son collègue à Berkeley, George Lakoff, et son coauteur le biologiste et philosophe Francisco Varela.

Dans ses recherches récentes sur la psychologie dans la religion, elle a cherché à mettre en évidence les implications du bouddhisme et des aspects contemplatifs des religions occidentales pour la psychologie moderne. Publications[modifier | modifier le code]