background preloader

Personnalités de la médecine empirique et de la santé naturelle

Facebook Twitter

Alfred Tomatis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Alfred, Angelo Tomatis, né le 1er janvier 1920 à Nice et mort le 25 décembre 2001 à Carcassonne, est un oto-rhino-laryngologiste qui a donné le jour à une méthode de rééducation mise en œuvre par un réseau d'instituts et d'écoles privés et publiques. Biographie[modifier | modifier le code] Alfred Tomatis devient en 1945 docteur en médecine de la Faculté de médecine de Paris. Ses théories sur le traitement des troubles de l’audition et du langage sont connues sous le nom de « méthode Tomatis » ou audio-psycho-phonologie (APP). Alfred Tomatis a consacré l'essentiel de sa vie professionnelle à étudier les processus liant l'écoute au langage. Son père, Humbert Tomatis, était chanteur professionnel, basse noble à l'opéra de Paris.

La méthode Tomatis postule que modifier les facultés auditives d'un sujet amène la transformation du comportement et du langage[1]. Alfred Tomatis repose au cimetière Laconte à Carcassonne. Les trois « lois » de Tomatis : Catherine Kousmine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Catherine Kousmine, née le 17 septembre 1904 à Khvalynsk, en Russie, et morte le 24 août 1992 à Lutry, en Suisse, est un médecin d'origine russe.

Elle est l'une des fondatrices de la médecine orthomoléculaire. Toute sa vie, elle a œuvré pour montrer qu'il existe une dépendance étroite entre notre état de santé et notre alimentation. Elle s'est notamment intéressée aux maladies suivantes : Sa vie[modifier | modifier le code] Elle décide alors de se lancer dans la recherche et s'intéresse en premier lieu au cancer car elle avait été touchée par le décès de deux de ses jeunes patients alors qu'elle exerçait en tant que généraliste. Elle a vécu une grande partie de sa vie en Suisse. Après sa mort, une fondation portant son nom a été créée pour perpétuer ses méthodes. Travail sur les huiles alimentaires[modifier | modifier le code] Distinctions[modifier | modifier le code] Critiques[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code]

Thierry Souccar Editions. Sebastian Kneipp. Sebastian Kneipp In Norway, he is mostly known for his wholemeal bread recipe. Kneippbrød is the most commonly eaten bread in Norway.[1] History[edit] Kneipp was born in 1821 in Bavaria.[2] His father was a weaver, and Kneipp trained as a weaver until he was 23 when he began training for the priesthood.[2] He fell ill with tuberculosis, and claimed that he was healed by a "water cure" that he read in a book that he found.[2] He was ordained as a Catholic priest in 1852.[2] Kneipp's book My Water Cure was published in 1886 with many subsequent editions, and translated into many languages.

He also wrote "Thus Shalt Thou Live", "My Will", The care of children in sickness and in health. In 1891, he founded Kneipp Bund, and organization that promotes water healing.[11] Kneipp died in 1897.[2] Legacy[edit] See also[edit] List of Roman Catholic scientist-clerics References[edit] ^ Jump up to: a b c Skinlo, Inger Helga (2002-10-03). External links[edit] Film sur Sebastian Kneipp. Hippocrate. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Hippocrate de Cos - Ἱπποκράτης Compléments Cependant, les œuvres des écrivains du corpus, des praticiens de la médecine hippocratique et les actions d'Hippocrate lui-même sont souvent confondues. On sait très peu de choses sur la vie d'Hippocrate, sa pensée et ses écrits.

Néanmoins, Hippocrate est couramment décrit comme le parangon du médecin de l’Antiquité. En particulier, il est généralement admis qu’il a fait considérablement avancer l'étude systématique de la clinique médicale en compilant la somme des connaissances médicales des écoles précédentes et en instituant des règles éthiques pour les médecins à travers le serment d'Hippocrate et d'autres travaux[1],[3]. Biographie[modifier | modifier le code] D'autres renseignements biographiques sont apocryphes et sujets à caution[4]. Théorie hippocratique[modifier | modifier le code] La médecine hippocratique et sa philosophie sont très éloignées des orientations de la médecine moderne. Gëorgia Knap. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Gëorgia Knap Gëorgia Knap dans son laboratoire en 1927 Gëorgia Knap, né le à Troyes où il est mort le , est un guérisseur, partisan de la médecine naturelle, et inventeur français.

Ayant vécu durant la seconde révolution industrielle, Gëorgia Knap a profité de l’essor de l’électricité et du moteur à explosion pour inventer sans cesse et dans toutes les disciplines. Surnommé « l’homme aux 80 métiers », il aurait été le premier à posséder une voiture dans la ville de Troyes. Malgré ses efforts dans ses projets, on ne retrouve pas toujours trace de Gëorgia Knap dans les dictionnaires ou les encyclopédies[1]. La méthode de rajeunissement Knap[modifier | modifier le code] Aujourd’hui, Gëorgia Knap est surtout connu pour sa méthode de « rajeunissement » (la méthode des 18 points principaux de Knap, plus quinze groupes de points secondaires).

Il prétend s’être appliqué lui-même cette méthode avec succès à partir du jour de ses 50 ans. Portail de l’Aube. Benedict Lust (1872 - 1945) Benedict Lust Benedict Lust (February 3, 1872 – September 5, 1945), was one of the founders of naturopathic medicine in the first decade of the twentieth century. Biography[edit] On Father Kneipp's advice, he returned to the United States to spread the word.

After opening an early health food store, he began publishing several German and English language magazines advocating hydrotherapy and nature cure. One of his regular customers at the time was Bernarr Macfadden, the flamboyant popularizer of physical fitness and natural medicine. He married Louise Stroebel on June 11, 1901. He attended and graduated from the New York Homeopathic Medical College in 1901, where he was mocked for his beliefs in natural medicine.

In 1902 Lust purchased the rights to the term "naturopathy" from John Scheel, MD. He became known as the "Father of Naturopathy" in America, and his writings and magazines introduced Americans not only to German methods, but also Indian concepts of Ayurveda and Yoga. Jacques Baugé-Prévost. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jacques Baugé-Prévost Jacques Baugé-Prévost, née en 1937, est un naturopathe et essayiste québecquois. Biographie[modifier | modifier le code] Il a été à la tête de l’Association naturopathique de physiothérapie de la province du Québec (ANPPQ), tout comme Jean-Marc Brunet[1]. C'est un ancien orphelin de Duplessis, expérience qu'il raconte dans un de ses ouvrages Plaidoyer d'un ex-orphelin réprouvé de Duplessis. Publications[modifier | modifier le code] En espagnol Masaje: Neurosensorial Y Drenaje Linfatico Bibliographie[modifier | modifier le code] MAGNY, Jean-Claude n.d., La naturopathie apprivoisée, Éditions de Mortagne, Boucherville, 1996.

Notes et références[modifier | modifier le code] Portail du Québec. Martin Luther Holbrook (1830 - 1902) Raymond Dextreit. Référence : 1651 La Méthode Harmoniste - Livre de Raymond Dextreit La Méthode Harmoniste La célèbre Méthode de Raymond Dextreit Collection Vivre en Harmonie Livre de 612 pages Présentation Cet ouvrage est considéré comme l'oeuvre fondamentale de Raymond Dextreit, sa pierre angulaire. La Méthode Harmoniste est basée sur les soins naturels et la réforme de l’alimentation.

Notre avis: Un ouvrage très complet qui présente l'essentiel de ce qu'il faut savoir lorsque l'on veut vivre et se soigner naturellement. Biographie de l'auteur: "Il n'est que deux critères d'une vie bien menée: A t-on fait ce que l'on avait l'intention de faire? - Raymond Dextreit - Fondateur des Editions Vivre en Harmonie, Raymond Dextreit est né en 1908. L'un de ses premiers livres: «Vivre Sain» fait référence à près de 200 auteurs, médecins ou chercheurs. Son engagement lui a valu l'honneur de se voir décerner le Prix de la Paix en 1989, au titre des Médecines naturelles par l'Académie diplomatique de la Paix à Bruxelles.

Raymond Barbeau. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Barbeau. Raymond Barbeau Éducation[modifier | modifier le code] Vie professionnelle[modifier | modifier le code] Il est professeur de langues à l'École des Hautes études commerciales de Montréal de 1959 à 1967. Engagement politique[modifier | modifier le code] Le , il fonde l'Alliance laurentienne, qui est la première organisation à prôner l'indépendance du Québec après Jules-Paul Tardivel et le groupe La Nation de Paul Bouchard, s'oppose à l'impérialisme anglo-saxon et propose la naissance d'une République de Laurentie.

Œuvres[modifier | modifier le code] Un prophète luciférien : Léon Bloy (essai), 1957.J'ai choisi l'indépendance, Montréal, Éditions de l'Homme, 1961.La libération économique du Québec, Montréal, Éditions de l'Homme, 1963.Oui au référendum : procès de la Confédération canadienne, Montréal, Fils du Québec, 1977.Le Québec bientôt unilingue ? Honneurs[modifier | modifier le code] Jean-Marc Brunet. Daniel Kieffer. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Kieffer. Daniel Kieffer Daniel Kieffer, né en 1950, est un naturopathe français. Biographie[modifier | modifier le code] Dans les années 1970, il est formé à la naturopathie par Pierre-Valentin Marchesseau et fréquente les praticiens Alain Rousseaux[1], Robert Masson[2], Boris de Bardo[3] ou André Roux[4].. Diplômé en 1976, il donne ses premières consultations et enseigne notamment à la Croix-Rouge française, à l’Institut d’Hygiène Naturelle, ou au Collège d’Ostéopathie de Maidstone.

Il complète ses formations notamment en Allemagne comme Heilpraktiker et auprès de Pierre Franchomme[5] en aromathérapie. Insatisfait du savoir freudien dispensé en Faculté, il s’engage dans diverses thérapies personnelles afin de concilier sa profession de naturopathe et celle de psychothérapeute. Il participe à la création de la FENAHMAN[6] en 1984.

Dans son livre Vaincre la grippe - Avec ou sans vaccin ? Jean-Pierre Willem. Pierre Valentin Marchesseau. Daniel David Palmer. Daniel David Palmer Daniel David Palmer or D.D. Palmer (March 7, 1845 – October 20, 1913) was the founder of chiropractic. Palmer was born in Pickering, Ontario and raised in the southern Ontario area, where he received his education. In 1865 Palmer moved to the United States, and around 1880 took up magnetic healing in Davenport, Iowa. After returning to Davenport, in 1895 Palmer met Harvey Lillard, a janitor whose hearing was impaired. Palmer developed the theory that mis-alignment of the bones in the body was the basic underlying cause of all "dis-ease" and the majority of these mis-alignments were in the spinal column. Palmer died in Los Angeles in 1913 of typhoid fever.

Biography[edit] Palmer worked as a magnetic healer in Davenport, Iowa. His theories revolved around the concept that altered nerve flow was the cause of all disease, and that misaligned spinal vertebrae had an effect on the nerve flow. "A subluxated vertebra ... is the cause of 95 percent of all diseases ...

D.D. Samuel Hahnemann (1755 - 1843) Christian Friedrich Samuel Hahnemann (German: [ˈhaːnəman]; 10 April 1755[1] – 2 July 1843) was a German physician, best known for creating a system of alternative medicine called homeopathy. Early life[edit] Christian Friedrich Samuel Hahnemann was born in Meissen, Saxony, near Dresden. His father Christian Gottfried Hahnemann [2] was a painter and designer of porcelain, for which the town of Meissen is famous.[3] As a young man, Hahnemann became proficient in a number of languages, including English, French, Italian, Greek and Latin.

He eventually made a living as a translator and teacher of languages, gaining further proficiency in "Arabic, Syriac, Chaldaic and Hebrew".[4] Hahnemann studied medicine for two years at Leipzig. Citing Leipzig's lack of clinical facilities, he moved to Vienna, where he studied for ten months.[5] After one term of further study, he graduated MD at the University of Erlangen on 10 August 1779, qualifying with honors.

Medical practice[edit] Later life[edit] Catherine Kousmine. Jean Seignalet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jean Seignalet ( – ) est un chirurgien, ancien interne des hôpitaux de Montpellier[réf. nécessaire], maître de conférences des universités–Praticien hospitalier à l'université Montpellier 1. Il est principalement connu pour son régime alimentaire, la Nutrition Seignalet. Biographie[modifier | modifier le code] Jean Seignalet dirigea le laboratoire d'histocompatibilité de Montpellier de 1969 à 1989 et fut un pionnier des greffes d'organes et de tissus, en particulier de la transplantation rénale en Languedoc-Roussillon. Immunologue il étudia notamment la compatibilité des donneurs d’organes.

Dans les années 1980, Seignalet, en rémission d’une grave syndrome dépressif, se prit de passion pour la nutrition. « Il a l’intuition que santé et nutrition sont beaucoup plus liées directement qu’on ne le pense généralement. Il décède le 13 juillet 2003 des suites d'un cancer du pancréas. Publications[modifier | modifier le code]

Jean-Marc Brunet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Brunet. Jean-Marc Brunet (né en 1940 à Montréal) est un homme d'affaires, essayiste, communicateur et naturopathe[1] québécois. Biographie[modifier | modifier le code] Il est le fils de René Brunet, typographe au journal La Presse[2]. Il étudie à l'Institut des arts graphiques. Dans les années 1950, il est boxeur amateur[3]. Au cours des années 1958-1959, il sert dans l'aviation royale du Canada. En 1970, il entreprend des études en diététique et nutrition. Dans les années 1970, il crée la chaîne de magasins Le naturiste[5] et la compagnie Jean-Marc Brunet Le naturiste et fonde l’Ordre naturiste social de saint Marc l’évangéliste.

Il épouse, en 1981, la comédienne Marie-Josée Longchamps[2]. Il vend ses magasins en 2005[3]. Le fonds d'archives de Jean-Marc Brunet est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[7]. Livres[modifier | modifier le code] Henri Joyeux. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Henri Joyeux Henri Joyeux en mars 2012. Carrière professionnelle[modifier | modifier le code] Activités politiques[modifier | modifier le code] Publications[modifier | modifier le code] Henri Joyeux est l'auteur de près de 500 publications en France et à l'étranger, dont notamment : Engagements personnels[modifier | modifier le code] Depuis 1982, il consacre bénévolement une journée à la santé des jeunes et des familles[1].

Controverses[modifier | modifier le code] Les conférences d'Henri Joyeux, sur le sida ont été critiquées en 1994 par Act Up comme stigmatisant les homosexuels et les séropositifs[4]. Distinctions[modifier | modifier le code] Lien externe[modifier | modifier le code] site personnel d'Henri Joyeux Références[modifier | modifier le code] Henry Lindlahr MD. John Tilden MD. Paul Carton.