background preloader

Soulagement de l'action du Manager

Facebook Twitter

Qu'est ce que le travail collaboratif ? 9. Coordination des activités & Gestion de projet. La délégation. Déléguer est un acte de management.

La délégation

Il ne faut pas le confondre avec les notions de « délégation de pouvoir », « délégation de fonction » ou encore de « délégation de signatures ». Le temps est une denrée rare pour le responsable. Il doit donc être utilisé au mieux, pour les missions dont lui seul peut s'acquitter. Mais déléguer est un exercice délicat qui demande préparation et méthodologie. Savoir libérer du temps Le processus de délégation doit toujours commencer par une analyse de sa propre mission selon la fameuse loi de Pareto (sociologue et économiste italien, 1848-1923) : environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes. > Faites le test : Identifier les pièges du temps > Un document : Les lois du temps Il s'agit de repérer les actions qui demandent beaucoup de temps au responsable, l'empêchant de se concentrer sur les questions stratégiques de son poste. Connaître son type de management > Faites le test : Auto-analyse de votre style d'animation d'équipe > Réponse.

Diagramme de causes et effets. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Diagramme de causes et effets

Le Diagramme de causes et effets, ou diagramme d'Ishikawa, ou diagramme en arêtes de poisson ou encore 5M, est un outil développé par Kaoru Ishikawa en 1962[1] et servant dans la gestion de la qualité. Description et fonctions[modifier | modifier le code] Ce diagramme représente de façon graphique les causes aboutissant à un effet. Il peut être utilisé comme outil de modération d'un remue-méninges et comme outil de visualisation synthétique et de communication des causes identifiées. Il peut être utilisé dans le cadre de recherche de cause d'un problème ou d'identification et gestion des risques lors de la mise en place d'un projet.

Ce diagramme se structure habituellement autour du concept des 5 M. Chaque branche reçoit d'autres causes ou catégories hiérarchisées selon leur niveau de détail. Le positionnement des causes met en évidence les causes les plus directes en les plaçant les plus proches de l'arête centrale. ↑ (en) Matthew A. QQOQCCP. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

QQOQCCP

QQOQCCP, pour « Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Ce concept est notamment utilisé en journalisme. La méthode des cinq W oblige le journaliste à une hiérarchisation de l'information sous la forme de la description d'un événement. Origine et histoire[modifier | modifier le code] Du latin : « Quis, Quid, Ubi, Quibus auxiliis, Cur, Quomodo, Quando » qui sont les 7 questions qui définissent les « circonstances » d'une situation (en latin : « circum-stare » désigne « ce qui se tient autour de »).

Les « circonstances » définies par le rhéteur grec Hermagoras de Temnos et transmises par saint Augustin : Quis, quid, quando, ubi, cur, quem ad modum, quibus adminiculis.[3]. Les cinq W sont assimilés aux "règles fondamentales du reportage", à partir du "journalisme américain du XXe siècle". La règle des "Cinq w du journalisme" était en particulier exigée par Roy W. Diagramme de Pareto. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Diagramme de Pareto

Pour les articles homonymes, voir Pareto. Diagramme de Pareto sur les causes des retards au travail (les données sont hypothétiques) Le diagramme de Pareto est un graphique représentant l'importance de différentes causes sur un phénomène. Ce diagramme permet de mettre en évidence les causes les plus importantes sur le nombre total d'effet et ainsi de prendre des mesures ciblées pour améliorer une situation. Diagramme[modifier | modifier le code] Ce diagramme se présente sous la forme d'une série de colonnes triées par ordre décroissant. Ce diagramme est construit en plusieurs étapes[1] : collecte des donnéesclassement des données au sein de catégoriescalcul du pourcentage de chaque catégorie par rapport au totaltri des catégories par ordre d'importance Histoire[modifier | modifier le code] L'inventeur de ce diagramme est Joseph Juran, l'un des fondateurs de la démarche qualité.

Notes et références[modifier | modifier le code]