background preloader

Diagramme de causes et effets

Diagramme de causes et effets
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Diagramme de causes et effets, ou diagramme d'Ishikawa, ou diagramme en arêtes de poisson ou encore 5M, est un outil développé par Kaoru Ishikawa en 1962[1] et servant dans la gestion de la qualité. Description et fonctions[modifier | modifier le code] Ce diagramme représente de façon graphique les causes aboutissant à un effet. Il peut être utilisé comme outil de modération d'un remue-méninges et comme outil de visualisation synthétique et de communication des causes identifiées. Il peut être utilisé dans le cadre de recherche de cause d'un problème ou d'identification et gestion des risques lors de la mise en place d'un projet. Ce diagramme se structure habituellement autour du concept des 5 M. Chaque branche reçoit d'autres causes ou catégories hiérarchisées selon leur niveau de détail. Le positionnement des causes met en évidence les causes les plus directes en les plaçant les plus proches de l'arête centrale. ↑ (en) Matthew A.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Diagramme_de_causes_et_effets

Related:  G.T.D - Next Action Analysis - Process...bts1lycajudicsemurmodèles

ANALYSER LES ACCIDENTS Lorsque l'accident survient, il est toujours difficile de garder suffisamment de sang-froid pour en analyser les causes objectives, et prendre des mesures efficaces en conséquence. Après chaque accident du travail l'employeur doit faire une enquête avec les membres du Comité d'Hygiène Sécurité et des Conditions de Travail, et produire un rapport commun. C'est là qu'une difficulté surgit, car il est difficile de trouver un langage commun se limitant à l'objectivité des faits. En effet lorsque l'accident survient, il s'instaure un climat exacerbant les sensibilités, la réflexion fait place à la polémique, et l'on recherche immédiatement les responsabilités, sans même essayer de comprendre.

5M, 7M – Diagramme d’Ishikawa La procédure détaillée de construction d’un diagramme de causes-effet est expliquée dans l’article : Le diagramme d’Ishikawa. C’est un outil efficace et donc l’utilisation est simple.Le champ d'application de la méthode d'Ishikawa s’étend à divers secteurs. Bien qu’à l’origine celle-ci ne retienne que cinq familles de cause, le diagramme de causes-effet reste un outil flexible pouvant être adapté aux conditions particulières de chaque champ d’analyse. Le nombre de famille de causes possibles peut donc varier selon les cas. Intelligence émotionnelle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'intelligence émotionnelle (IE) est la capacité d'utiliser les émotions et les sentiments. C'est un autre type d'intelligence, permettant de compléter le traditionnel quotient intellectuel (QI) comme moyen de mesure de l'intelligence. Histoire[modifier | modifier le code] Introduction et définition[modifier | modifier le code]

Diagramme de Pareto (80/20) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Pareto. Diagramme de Pareto sur les causes des retards au travail (les données sont hypothétiques) Roue de Deming (PDCA) RETOUR AUX OUTILS : par ordre alphabétique | par domaine de l'innovation | par typologie d'outils La roue de Deming, est une illustration de la méthode qualité PDCA (Plan Do Check Act), son nom vient du statisticien William Edwards Deming. La méthode comporte quatre étapes, chacune entraînant l'autre, et vise à établir un cercle vertueux. Sa mise en place doit permettre d'améliorer sans cesse la qualité d'un produit, d'une œuvre, d'un service... P = Plan : ce que l'on va faire D = Do : production C = Check : mesure, vérification A= Act : décision améliorative, corrective La première étape, Plan, consiste à planifier la réalisation, par exemple l'écriture du cahier des charges et l'établissement d'un planning.

Arbre des causes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un arbre des causes (arbre des faits) est un schéma se présentant sous la forme d'une arborescence, utilisé dans le domaine des risques professionnels pour mieux identifier a posteriori tous les faits nécessaires ayant abouti à un évènement indésirable[1] (accident du travail, mais aussi défaillance d'un processus, etc.). Il s'agit donc surtout d'établir un diagramme de causes et effets. Il existe deux méthodologies en matière d'analyse des risques : Ces deux démarches sont complémentaires. Cet article s'intéresse à la méthode de l'arbre des causes.

Petite réunion au sein d’une entreprise au management classique. Les réunions s’y déroulent sans animation particulière. L’animateur est là plus pour parler, présenter que dynamiser, animer. On y demande l’avis par un tour de table plus ou moins respecté où chacun monopolise la parole 5 bonnes minutes (pour une fois qu’il l’a) en essayant de ne pas être interrompu. Certains s’essayent parfois à des présentations avec des supports. Une certaine pression règne à chaque prise de parole pour savoir si on a bien parlé, si on a été compris ! outil - Loi de Pareto 80/20 Économiste et sociologue italien, Vilfredo Pareto (1848-1923) est resté célèbre pour son étude de la répartition des impôts au milieu du XIXème siècle en Italie qui a révélé que 20% des contribuables payaient 80% de la recette des impôts. Il en déduisit que 80% des richesses du pays étaient détenues par 20% de la population. Ce ratio des 80/20 se vérifie dans bien d’autres domaines, c’est pourquoi on parle de principe de Pareto.

Cinq pourquoi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les cinq pourquoi est la base d'une méthode de résolution de problèmes proposée dans un grand nombre de systèmes de qualité. Il s'agit de poser la question pertinente commençant par un pourquoi afin de trouver la source, la cause principale de la défaillance. Le Travail Collaboratif en Ligne selon MAIN CONSULTANTS: Cours Mon cours sur le Nouveau Mode Projet (Université de technologie de Troyes) démarre par un module introductif sur le travail en mode projet traditionnel. C'est en fait une véritable rétrospective des "activités à projet", terme cher à Jean-Pierre Boutinet, résumée pour tenir en une session de 2 heures. L'objectif est de donner un fond de culture et quelques repères clés sur la notion (moderne) de projet en rappelant d'où vient cette notion et comment l'évolution des activités humaines, dans les sociétés organisées, en est arrivée là. Aujourd'hui, le travail en mode projet s'est complètement banalisé dans toutes les organisations. Et contrairement à une idée encore largement répandue (aussi bien chez les salariés que chez les étudiants), le projet n'est pas une activité en plus qu'on doit faire après 18h00, après le travail soit-disant normal (sous-entendu, celui pour lequel on est théoriquement payé).

Related:  Méthodologie du mémoireOutils d'Aide à la Décisiondiagramme Ishikawaméthodes d'analyseSoulagement de l'action du Manager