background preloader

L'efficacité des calls-to-action sur Facebook, Twitter et les blogs

L'efficacité des calls-to-action sur Facebook, Twitter et les blogs
Sur les réseaux sociaux, les calls-to-action sont désormais légion. Qui n’a jamais croisé une personne ou une page incitant à cliquer sur j’aime, commenter ou partager un statut ? Globalement, pour avoir plus de likes sur Facebook, il suffit de demander. Ces pratiques, régulièrement moquées par Condescending Corporate Brand Page, ne respirent pas souvent la qualité. Inciter les lecteurs à commenter son blog Premier test : l’efficacité des calls-to-action sur les blogs. Please Retweet ! Sur Twitter, les calls-to-action sont plus courants. Si tu aimes le chocolat, like ce statut ! Sur Facebook, les dérives liés aux calls-to-action sont monnaie courante. Si les calls-to-action sont efficaces, ils doivent être utilisés avec parcimonie. Related:  Call to actionRéseaux sociaux

Créez un « call-to-action » (CTA) qui génère des tonnes de clics ! Quelle est la valeur de votre site web s'il ne sert qu'à accueillir vos visiteurs et à les laisser repartir au bout de quelques minutes sans que vous n'ayez pu les engager ou les convertir? La réponse: NULLE! En effet, beaucoup trop d'entreprises ont des plateformes vitrines qui diffusent de l'information et du contenu que les visiteurs consomment "gratuitement" sans être amené à poser une action concrète et significative qui génère de la valeur pour le propriétaire du site. Ce problème s'explique en grande partie par le manque d'appels à l'action (ou call-to-actions en anglais) mis en place sur les sites que l'on retrouve majoritairement sur le web. Qu'est-ce qu'un « call-to-action »? Tout d'abord, il est important de définir ce qu'est réellement un call-to-action (CTA) puisque le terme est souvent employé à tort par plusieurs professionnels du marketing. Exemple et contre-exemple d'appels à l'action Quoi mettre de l'avant par vos appels à l'action 1. 2. 3.

Avez-vous une bonne e-réputation ? Internet est un univers virtuel. Mais cela ne veut pas dire que vous y êtes à l’ abri de jugements. La réputation numérique se construit à partir de tout ce que vous dites et faites le web. Autant elle peut vous servir à vous positionner comme un spécialiste ou un expert dans un domaine précis, autant elle peut vous nuire dans le monde réel. Pour les entreprises, une bonne e-réputation constitue un avantage concurrentiel non négligeable. Construire sa e-réputation Que vous le vouliez ou non, vous laissez des traces sur Internet. Quelques outils pour surveiller sa e-réputation Les entreprises ont de plus en plus recours à des community managers pour construire et surveiller leur réputation numérique. Kim Kardashian est devenue célèbre grâce à la diffusion d’une sexe tape sur Internet.

Facebook: comment ajouter un appel à l'action dans une publicationDescary.com Les appels à l’action vous permettent de potentiellement augmenter le nombre d’action sur vos publications et publicités. Savez-vous que Facebook vous offre la possibilité d’ajouter des appels à l’action (call to action) sur les mises à jour de statut que vous publiez sur votre page d’entreprise? L’appel à l’action que l’on retrouve sur une publication Facebook est en fait un bouton qui apparaît dans le coin inférieur droit de la publication. Cinq boutons sont offerts. Voici comment ajouter un appel à l’action à une publication d’une Page Facebook Tout d’abord, il faut savoir que la création d’une publication qui intègre un appel à l’action demande plus de temps qu’une publication conventionnelle. La première étape consiste à atteindre le Power Editor du gestionnaire de publicité de Facebook.Ensuite, dans la partie supérieure gauche de l’écran, assurez-vous que c’est bien le libellé « Gestion des pages » qui apparaît sur le bouton.

PETIT MANUEL DE L'E-RÉPUTATION Avec l’avènement de l’Internet et des réseaux sociaux, les marques doivent se démarquer de leurs concurrents et se faire remarquer par les internautes. Elles font alors face à des problèmes d’image ou de gestion de communauté, et donc, d’une manière plus globale, elles doivent prêter une attention constante à leur e-réputation. Nous avions étudié en janvier les grandes tendances pour 2015, notant l’importance de comprendre l’utilisateur et son comportement pour mieux adapter sa stratégie en ligne. Le web 2.0, ou web social, a été développé en 2004, et a ajouté des fonctions d’interaction et de participation des internautes. Puis vint le web 3.0 avec l’amassement de données sur les internautes et le ciblage des contenus. Depuis 2014, on note une mutation vers le web 4.0, dédié aux plateformes nuagiques, l’utilisateur étant capable de tout faire par Internet: plus besoin de logiciels, de mémoire, de bloc-notes, etc. Pour réussir sa présence sur Internet, il faut appliquer 3 étapes. Écouter

Call-to-action Facebook ! 8 étapes pour vos publications La portée d’une publication sur les réseaux sociaux grand public comme Facebook, est un aspect fondamental pour les marques et les entreprises Ceci permet d’avoir l’opinion de plusieurs internautes concernant vos publications et surtout de booster la visibilité de votre marque, pour fédérer et fidéliser sa communauté. Néanmoins, ce travail devient plus difficile depuis que Facebook semble voir faire payer les pages professionnelles en baissant la portée organique (non-payée) des publications diffusées. S’il existe plusieurs techniques largement abordées sur le web pour lutter contre cette baisse, je souhaite aujourd’hui attirer votre attention sur une fonctionnalité spécifique de Facebook : l’ajout d’un call-to-action sur vos publications. L’intérêt d’un bouton « call-to-action » sur vos statuts La fonctionnalité « call-to-action » est entièrement gratuite. Programmer un statut Facebook avec un « call-to-action » 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Céline Albarracin

10 bonnes idées pour animer votre communauté sans dépenser 1 euro. Vous avez créé vos pages ou vos profils sociaux. Vous avez des fans, des abonnés et vous cherchez des bonnes idées afin d’animer votre communauté gratuitement. Dans le cadre de cet article, je vais partager avec vous ma manière d’animer ma communauté sur l’ensemble de mes réseaux sociaux sans dépenser 1 euro. 1ère idée : Animez votre communauté avec vos images : Les images sont des médias très appréciés des internautes qui utilisent les réseaux sociaux. Pour réaliser des images à moindre frais, vous pouvez utiliser votre appareil photo, votre Smartphone. 2ème idée : Animez votre communauté avec vos vidéos : Les vidéos sont des supports plus riches qu’une image. Aujourd’hui, tous les Smartphones et tous les appareils photos sont équipés pour réaliser des vidéos et les ordinateurs sont équipés de petits logiciels pour réaliser vos propres montages. 3ème idée : Animez votre communauté avec vos liens : 4ème idée : Animez votre communauté avec vos sondages : Exemple :

Call to action Ecrit par B.Bathelot, mis à jour le . Glossaires : Efficacité / mediaplanning | Marketing direct | Publicité média Le call to action est une formulation incitant le contact publicitaire ou le destinataire d’un document de marketing direct à entreprendre plus ou moins immédiatement une action recherchée par l’annonceur (cliquez ici, participez au tirage au sort, appelez le 800..; …). Même si l’opportunité d’action est déjà identifiée par le contact (un bandeau publicitaire est par définition cliquable) les études ont largement prouvé que la formulation et la mise en évidence d’un « call to action » favorisent le taux de réponse. Les « call to action » constituent un facteur clé de l’efficacité des publicités interactives, des éléments de marketing direct ou des pages web dédiées à la conversion. Logiquement les « call to action » utilisent généralement des verbes d’action. Ci-dessous l’offre est complétée par un traditionnel call to action :

Comment réagir aux plaintes des clients sur les réseaux sociaux? | G1site Etre présent sur les réseaux implique également de gérer les plaintes de ses clients et de répondre à leurs attentes. Certaines entreprises évitent le terrain des médias sociaux par peur de devoir affronter les retours de leurs clients. Or, les nier reviendrait à ne pas pouvoir résoudre leurs problèmes. Et on sait tous qu’un client mécontent ira voir chez la concurrence et qu’il ira répéter ailleurs la mauvaise expérience qu’il a vécu avec votre entreprise. À partir de ce moment, pourquoi ne pas aller à la source et de tenter de satisfaire le client? Plusieurs types de clients existent et il conviendra de pouvoir s’adapter à chacun des profils auxquels vous serez confrontés. Et c’est justement l’objet de cette infographie réalisée par ExactTarget qui répertorie 5 types de clients mécontents que vous pourriez rencontrer sur vos pages. 1. Le client doux est un client qui ne se plaint que très rarement. Solution face à ce type de plainte : 2. 3. 4. Restez indéfectiblement objectif. 5.

30 Call-to-Action Examples You Can't Help But Click Think about all the times you've signed up for things in your life. Did you once download Evernote? Dropbox? Spotify? Maybe you've even taken a class on General Assembly. Each one of these signups is likely a result of an effective call-to-action. And it's really important to guide your visitors through the buying journey using strategic calls-to-action (CTAs). Download our full collection of 101 call-to-action examples here for even more CTA ideas. To help you identify what's effective and what's not, we've listed out 30 examples of CTAs that totally rock. Full Disclosure: We don't have data to know if these are all scientifically successful, but these examples all follow our best practices. Download our 50 free call-to-action templates in PowerPoint here to start designing customized CTAs of your own. Simple & Effective Design Call-to-Action Buttons 1) Evernote "Remember Everything." 2) Dropbox Dropbox has always embraced simple design with a lot of negative space. 3) OfficeVibe 4) Netflix

Réseaux sociaux : prévoir son calendrier éditorial Il est malheureusement courant, lorsque l’on s’occupe d’animer les médias sociaux de son entreprise et que l’on fait plein d’autres choses à côté, de publier au fil de l’eau, c’est-à-dire les jours où l’on y pense, où l’on a le temps et où l’inspiration vient. Pourtant, c’est exactement le contraire qu’il faudrait faire pour avoir une communication efficace : planifier ses interventions et organiser ses prises de parole de façon à assurer une présence réfléchie et régulière. Voici quelques pistes pour mieux vous organiser… M-1 : En milieu de mois, planifiez vos interventions pour le mois à venir Prenez quelques heures pour préparer le calendrier éditorial du mois suivant. Pour les publications que vous ne pouvez pas rédiger à l’avance, vous pourrez utiliser un code couleur. M-1 : Vers le 20 de chaque mois, faites valider ce calendrier éditorial prévisionnel Une fois les idées et les messages textes validés, vous pourrez faire réaliser ou rechercher les visuels pour les illustrer.

Related: