background preloader

Sémantique

Facebook Twitter

Sémantique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sémantique

La sémantique est une branche de la linguistique qui étudie les signifiés, ce dont on parle, ce que l'on veut énoncer. Sa branche symétrique, la syntaxe, concerne pour sa part le signifiant, sa forme, sa langue, sa graphie, sa grammaire, etc ; c'est la forme de l'énoncé. Le mot sémantique est dérivé du grec σημαντικός (sêmantikos), « signifié » lui-même formé à partir de σημαίνω (sêmainô), « signifier, indiquer » ou σῆμα (sêma), « signe, marque ».

Il a été repris à la fin du XIXe siècle par le linguiste français Michel Bréal, auteur du premier traité de sémantique. En particulier, la sémantique possède plusieurs objets d'étude : SÉMANTIQUE : Définition de SÉMANTIQUE. La sémantique. [Niveau supérieur | QLink ] Pour des renseignements de base, mettez le curseur sur l'une des lignes suivantes et cliquez avec la souris ou faites un retour de chariot.

La sémantique

Notez que le texte peut aussi être lu de façon suivie. La sémantique lexicale. La sémantique lexicale est l'étude du sens des "mots" -ou plutôt des morphèmes- d'une langue.

La sémantique lexicale

Cette définition est en réalité assez problématique, puisque la notion même de "sens" n'a rien d'évidente. Le problème tient précisément à ce que, pour définir le "sens" d'un mot, on recourt en général à d'autres mots. Dénotation et connotation. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dénotation et connotation

En linguistique, le sens ou signifié dénotatif, la dénotation, s'oppose au sens ou signifié connotatif, la connotation. La dénotation est le sens littéral d'un terme, que l'on peut définir (et trouver dans le dictionnaire).La connotation est l'ensemble des éléments de sens qui peuvent s'ajouter à ce sens littéral. Le champ de la connotation est difficile à définir, car il recouvre tous les sens indirects, subjectifs, culturels, implicites et autres qui font que le sens d'un signe se réduit rarement à ce sens littéral. Définir la connotation est si difficile qu'on en arrive parfois à la définir par défaut comme tout ce qui, dans le sens d'un mot, ne relève pas de la dénotation[1].

Par exemple, si on s'intéresse au mot flic, le sens dénotatif est le même que celui de policier. Un même mot ou symbole pourra donc avoir des connotations différentes en fonction du contexte dans lequel il est utilisé. Bibliographie[modifier | modifier le code] Analyse sémantique. Deixis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Deixis

La deixis. Voici avec les termes et les mots anglais. Thème (linguistique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thème (linguistique)

Pour les articles homonymes, voir thème. Le thème s'oppose au rhème (ou propos), qui est l'information nouvelle apportée par l'énoncé. Par exemple, dans la phrase française « Ta grand-mère fait du vélo », le thème est « ta grand-mère » (élément supposé connu par le locuteur et par son allocutaire), le rhème est « fait du vélo ». On peut synthétiser cela de manière plus simple : le thème est ce dont on parle, le rhème ce qu'on en dit. [réf. nécessaire] Le thème n'est pas forcément exprimé par le sujet grammatical de la phrase : dans « Ta grand-mère, je la connais bien », « ta grand-mère » reste le thème mais il occupe la place du complément d'objet direct (ou, plus précisément, de l'objet patient). Rhème. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rhème

Exemple : « Hier soir j'ai rencontré une femme. La femme m'a interpellé. » Dans la première proposition « une femme » est le rhème (COD). Négation (linguistique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Négation (linguistique)

Pour les articles homonymes, voir négation. Bien que nécessairement liés à la négation logique, les multiples faits de langue correspondants posent des problèmes d’interprétation spécifiques, qui gagnent à être étudiés dans un cadre non strictement syntaxique ou monolinguistique. Les points de vue des linguistes étant variés, discutés et parfois contradictoires, il n'est pas question ici de proposer une théorie de la négation lisse et cohérente mais plutôt de rassembler, en les résumant, des données et des idées éparpillées ici et là, en mentionnant les sources. Sur les autres projets Wikimedia : Analogie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Analogie

Une analogie est un processus de pensée par lequel on remarque une similitude de forme entre deux choses, par ailleurs de différentes natures ou classes. Dans le discours, une analogie explicite est une comparaison, tandis qu'une analogie implicite est une métaphore. La comparaison entre 2 routes tortueuses n'est pas une analogie, car ce sont 2 objets de même type : c'est une simple ressemblance. En revanche, dire qu'une route serpente est une analogie : on repère ici la similitude entre 2 choses de type différent. En grec, ἀναλογία (analogia) signifie proportion. Grammaire et linguistique[modifier | modifier le code] Phonétique[modifier | modifier le code] beb-er / beb-ido : coc-er / x ; x = coc-ido. Métalangage. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Métalangage

Un métalangage est un formalisme conçu pour décrire rigoureusement un langage. Si le langage en question est décrit par une grammaire, la description de la grammaire est le métalangage. Ainsi le langage des expressions rationnelles ou la forme de Backus-Naur en informatique sont des métalangages. Un métalangage ne décrit pas seulement la syntaxe, il sert aussi à décrire la sémantique. Meta language ou ML : langage de programmation conçu pour décrire d'autres langages de programmation et écrire leurs compilateurs, pour programmer des systèmes de preuve formelle et plus généralement pour programmer des applications.NSM (Natural Semantic Metalanguage) permet la description de scripts linguistiques avec peu de mots (< 80).Métamodèle.

Natural Semantic Metalanguage. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Natural Semantic Metalanguage (NSM) est une approche sémantique basée sur la réduction des concepts à des mots clés ou primitives sémantiques (en anglais: primes, ou semantic primitives) afin de définir de façon très simple des idées complexes ou même des scénarios. Ces primitives sont supposées être des concepts irréductibles ou atomiques.

Cette façon de voir plonge ses racines dans le XVIIIe siècle avec les travaux de Descartes et Leibniz. Information Economy Meta Language. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Information Economy Meta Language (IEML, fr. : métalangage de l'économie de l'information) est un langage informatique. Dans le monde, une quarantaine de personnes travaillent actuellement sur le projet, dont des chercheurs du laboratoire Paragraphe de Paris VIII, du MCR Lab de l’Université d’Ottawa et des informaticiens de l'association DixièmeFamille.com. L'objectif est d'arriver à des applications concrètes d'ici 2010.

Structure du métalangage[modifier | modifier le code] Web Ontology Language. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir OWL. Le langage OWL est basé sur les recherches effectuées dans le domaine de la logique de description. Il peut être vu en quelque sorte comme un standard informatique qui met en oeuvre certaines logiques de description, et permet à des outils qui comprennent OWL de travailler avec ces données, de vérifier que les données sont cohérentes, de déduire des connaissances nouvelles ou d'extraires certaines informations de cette base de données. Logique de description.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les logiques de description aussi appelé logiques descriptives (LD) sont une famille de langages de représentation de connaissance qui peuvent être utilisés pour représenter la connaissance terminologique d'un domaine d'application d'une manière formelle et structurée. Le nom de logique de description se rapporte, d'une part à la description de concepts utilisée pour décrire un domaine et d'autre part à la sémantique basée sur la logique qui peut être donnée par une transcription en logique des prédicats du premier ordre.

La logique de description a été développée comme une extension des frames et des réseaux sémantiques, qui ne possédaient pas de sémantique formelle basée sur la logique. Origines et applications des logiques de description[modifier | modifier le code] Définition des logiques de description[modifier | modifier le code] Antonomase. Éponymie. Combinatoire sémantique. Sémantème. Sème. Sémème. Classème. Lexicologie.

Lexique. Locution (linguistique) Mot. Mot-outil. Mot lexical. Lemme (linguistique) Lexème. Pragmatique (linguistique) Praxématique. Glossématique. Monème. Hypothèse de Sapir-Whorf. La sémantique générale. Portail:Web sémantique. Web sémantique. Dictionnaire. Atlas Sémantique - dictionnaire bilingue français-anglais / anglais-français dictionnaire des synonymes français / anglais / espagnols et traduction. Liste d'anthroponymes devenus noms communs.

A Timeline made with Timeglider, web-based timeline software. An introduction to Semantic Web and Linked Data. Semantic web layer cake.