(r)EVOLUTION

Facebook Twitter

"Fabriquer son futur: les nouvelles tendances de l'innovation numérique et sociale". Qu'ont en commun les Fab Labs, le mouvement des "Makers", l'économie collaborative et le BoP?

"Fabriquer son futur: les nouvelles tendances de l'innovation numérique et sociale"

Bien plus que des buzz words, ces nouvelles tendances sont des lames de fond dans nos sociétés qui sont à rapprocher à bien des égards. Symptomatiques d'un mouvement global vers une nouvelle vision et pratique de l'innovation plus ouverte et inclusive, davantage ancrée dans l'écosystème et s'adressant au plus grand nombre, elles préfigurent des transformations profondes dans nos modèles économiques. Dans son livre Makers, Chris Anderson décrit l'avènement d'un nouveau monde industriel porté par les fab labs (Fabrication laboratory) ou "Makerspaces", ces espaces ouverts à tous pour réparer, prototyper, fabriquer tout type d'objet de l'artisanat traditionnel à l'électronique high-tech, avec des imprimantes 3D et des découpeuses laser. Des lieux pour "geeks"? Peut-être, encore. 1/ Des solutions alternatives 2/ Des espaces de partage et effets de "crowd" Bientôt des insectes dans nos assiettes, Analyses. Arrêtez de penser comme hier et penser comme demain.

Internet n’est pas seulement un outil idéal pour permettre la rencontre d’une offre et d’une demande favorisant la consommation collaborative.

Arrêtez de penser comme hier et penser comme demain

Le réseau joue également un rôle potentiellement beaucoup plus disruptif : la mutation de notre culture commune. Le développement rapide des initiatives de consommation collaborative est fortement lié au développement de l’accès à Internet. L’accès au réseau par le plus grand nombre rend possible la rencontre d’une offre et d’une demande conséquentes qui vient répondre aux problématiques de masse critique. Mais Internet joue également un autre rôle, plus long terme, plus évolutif, qui n’est pas mesurable en nombre d’inscrits ou de membres et qui a pourtant un potentiel disruptif beaucoup plus important. Il s’agit de l’impact sur notre culture commune de l’accès à Internet et de l’évolution de l’appréhension du futur qu’implique l’émergence de cette nouvelle culture.

L’émergence d’une culture numérique De la culture à l’appréhension du monde. Marie-Monique Robin : « L’agroécologie, c’est la science du futur » Nourrir la planète sans assécher les sols, polluer les cours d’eau ou mettre en péril la santé des hommes, c’est possible grâce à l’agroécologie.

Marie-Monique Robin : « L’agroécologie, c’est la science du futur »

Pour mettre à bas les arguments de certains industriels et politiques qui ne jurent que par les grandes exploitations gorgées de pesticides, Marie-Monique Robin a fait un tour du monde des initiatives les plus réussies, s’appuyant sur les témoignages d’experts et d’agriculteurs. Du Kenya au Japon, de l’Allemagne au Mexique, la réalisatrice du Monde selon Monsanto raconte le push-pull au Kenya, le système de circuits courts des teikei au Japon, les techniques culturales simplifiées et, dans leur sillage, le retour de la souveraineté alimentaire, de la sérénité économique et du bonheur d’être paysan. Vos documentaires précédents dressaient un constat alarmant de l’agriculture contemporaine. Dans Les Moissons du futur, vous montrez que les choses peuvent changer. Pourquoi ce revirement ? Qu’est-ce exactement que l’agroécologie ? Oui. Oui. Oui. A Creative Community for the Collaborative Economy.

Le "jugaad", secret de la réussite de l'Inde. Le "jugaad" devrait être le mot d’ordre de 2012.

Le "jugaad", secret de la réussite de l'Inde

Et pour une fois, ce modèle ne vient pas de l’Occident. Pour le trouver, il faut aller en Inde. En hindi, le "jugaad" définit une espèce d’improvisation ingénieuse, une sorte de système D face à l’adversité. Ce concept séduit au point que deux nouveaux livres sur le sujet sont sortis quasiment en même temps aux Etats-Unis: Reverse Innovation de Vijay Govindarajan et Chris Trimble, et Jugaad Innovation de Navi Radjou, Jaideep Prabhu et Simone Ahuja. Youphil.com: Qu’est-ce que l’innovation "jugaad"?

Navi Radjou: Nous sommes partis d’un constat, l’innovation occidentale n’apporte pas les résultats espérés. Quel est donc le secret de l’Inde? Youphil.com: Un exemple de "jugaad"? N.R.: L’Inde est la capitale du diabète, qui est devenu une véritable épidémie. C’est comme ça qu’il a décidé d’amener le docteur au malade en créant un service mobile de télémédecine qui permet de faire des diagnostics par satellite. Puis, la diversité. Crédit: Le Xav'. Innovation inversée et Jugaad, un changement de paradigme inspiré du Sud… Publié le 6 septembre, 2012 Qu’elles prennent la forme d’innovation inversée, de trickle-up ou de jugaad innovation, les universitaires s’accordent pour dire que l’innovation occidentale sera bouleversée par les démarches émergentes des pays en voie de développement.

J’ai eu l’occasion d’échanger avec Vijay Govindarajan et Navi Radjou autour de ce changement de paradigme qui nous offre une formidable opportunité de repenser notre modèle d’innovation de manière plus soutenable et efficace… Le Mac 400 est un électrocardiogramme portable créé en Inde par General Electric pour les praticiens travaillant dans les zones rurales indiennes reculées. Plus léger et extrêmement simple à utiliser, il coûte cent fois moins cher que son homologue américain à $50 000.

Cet équipement indien vient pourtant d’être approuvé par l’administration américaine pour équiper certaines ambulances aux Etats-Unis. Un formidable laboratoire de R&D dans les pays émergents Le service Pingit de Barclays (barclays.co.uk) La France, pionnière de l'innovation jugaad! Jugaad est un mot hindi populaire qui pourrait se traduire par "débrouillardise", c’est-à-dire la capacité d’improviser des solutions ingénieuses dans des conditions difficiles (voire hostiles).

La France, pionnière de l'innovation jugaad!

Dotés de cet état d'esprit agile, des milliers d'entrepreneurs dans les économies émergentes comme l’Inde, la Chine, le Brésil, et l’Afrique parviennent à transformer les contraintes en opportunités et à "faire plus avec moins". Voici quelques solutions astucieuses découlant de cette innovation jugaad: au Kenya, des entrepreneurs ont trouvé une solution pour recharger votre portable pendant que vous pédalez sur votre vélo (sans surprise Nokia vient d’ouvrir un labo R&D a Nairobi!). Aux Philippines, Illac Diaz a inventé A Liter of Light—une bouteille en plastique recyclé contenant de l’eau javellisée qui réfracte les rayons solaires et génère une luminosité équivalente à une ampoule de 55-watt.

Un concept pertinent pour l'Europe Un concept repris par les grands groupes. Les MacGivers sont l’avenir de l’innovation : inVISIBLE Image. Vous vous rappelez de Macgyver… Cet aventurier de la série du même nom, qui grâce à son inventivité et son couteau suisse trouve des solutions intelligentes à des problèmes insolubles ?

Les MacGivers sont l’avenir de l’innovation : inVISIBLE Image

Et bien, n’en déplaise à tous les géants de la Silicon Valley, il semble que les foyers les plus dynamiques d’innovation se trouvent loin de la Californie. Eparpillés aux quatre coins du monde, ils sont animés par des MacGyvers qui n’ont pas froid aux yeux ! Voyons un peu. Selon Francis Pisani, journaliste au Monde et professeur à Berkeley, les changements vont venir de plein d’endroits du globe ( Pourquoi ? Parce que dans la Silicon Valley, on ne cherche plus à changer le monde mais à faire fortune. Tandis qu’en Afrique, en Inde, en Amérique latine, ou dans les pays de l’Est, il y a encore des problèmes à résoudre et des gens qui rassemblent leurs volontés. En Indonésie, le professeur Onno Purbo (@onnowpurbo) décide de permettre aux plus pauvres d’accéder gratuitement à l’internet. Share and Enjoy.

Dix commandements pour une entreprise à l’épreuve du futur. Comment créer des entreprises résilientes, durables et saines pour l’économie dans son ensemble ?

Dix commandements pour une entreprise à l’épreuve du futur

Pour Simone Cicero, plus qu’une simple adaptation de leurs modes de management et de communication, les entreprises qui veulent survivre au XXIème siècle doivent repenser la façon même dont elles créent de la valeur en abandonnant leurs avantages compétitifs. Article traduit de l’anglais par Flore Berlingen De nos jours, il devient difficile d’ignorer que les mécanismes par lesquels nous produisons et consommons notre richesse montrent enfin des signes de changement.

Les bulles spéculatives, les enjeux environnementaux et les inégalités sociales croissantes sont autant d’alertes (parmi d’autres !) Signalant l’urgence du changement. On pourrait débattre sans fin de la raison pour laquelle cette révolution à portée de main est si perturbatrice – et en même temps si prometteuse – au regard des nouvelles possibilités offertes aux communautés de créer de la valeur et d’entreprendre. Pair à pair. Production en P2P: La révolution à portée de main. Tous les outils sont prêts pour une véritable révolution de la production économique qui nous sortirait de la médiocrité actuelle, nous dit Simone Cicero.

Production en P2P: La révolution à portée de main

Mais sommes-nous seulement prêts et conscients des enjeux plus vastes que cela implique ? Traduit de l’anglais par Maxime Lathuilière. Les économistes et théoriciens de l’innovation tels que Jeremy Rifkin, Yochai Benkler, Michel Bauwens, et plusieurs autres arrivent à la conclusion que la Troisième Révolution Industrielle est à portée de main Voici l’introduction d’une étude récemment publiée par Statistical Studies of Peer Production. Il est en effet difficile de ne pas remarquer le succès et la visibilité grandissante de la production collaborative ou Peer-to-Peer [peer production dans le texte], l’alternative décentralisée pour une production industrielle à grande échelle que Yoshai Benkler fut le premier à théoriser en 2006 dans “La richesse des réseaux“. The Economist a dédié un rapport complet à ce phénomène. Credit illustration: La troisième révolution industrielle est en marche et nous pouvons tous y participer.

La « troisième révolution industrielle » est une expression popularisée par un récent essai de Jeremy Rifkin.

La troisième révolution industrielle est en marche et nous pouvons tous y participer

Mais s’il se penche attentivement sur la question de l’énergie, qu’il envisage durable et distribuée, il se montre moins prolixe sur la question de la production. Or là aussi de profonds bouleversements nous attendent… Je casse une assiette aujourd’hui. Je prends ma voiture pour aller chez Ikea en acheter une autre (construit en Chine). Je casse une assiette demain. Et là où ça devient encore plus intéressant c’est quand l’imprimante tout comme le fichier sont libres, m’assurant alors que j’aurais une grande variétés de fichiers « assiette » à télécharger et que je pourrais même les modifier à ma guise avant de les imprimer :) La Troisième Révolution industrielle The third industrial revolution The Economist - Avril 2012(Traduction : Louson, Lolo le 13, angezanetti, Fe-lor, GPif, xaccrocheur, @poulpita, fck, Coyau) Vers une troisième dimension Le choc de la nouveauté.

How to Find Your Purpose and Do What You Love.