background preloader

Evolution des usages

Facebook Twitter

E-book : usages et pratiques d'écran. Etude des perceptions et usages du livre numérique. Dans le cadre de sa mission légale d’observation, l’Hadopi (DREV) et le GLN ont conduit une étude exploratoire sur les usages et perceptions du livre numérique, comprenant une phase qualitative et une phase quantitative.

Etude des perceptions et usages du livre numérique

Cette étude a été réalisée par l’institut d’études IFOP. Elle s’appuie : Sur des groupes qualitatifs menés auprès de lecteurs de livres numériques occasionnels et réguliersSur un échantillon national représentatif des lecteurs de livres numériques de 15 ans et plus. Télécharger la synthèse quali – quanti de l’étude Télécharger le rapport quantitatif complet Télécharger le rapport qualitatif complet Télécharger la note d'analyse "livre numérique et terminaux de lecture : quels usages ?

" Télécharger la note d'analyse "les 15-24 ans et le livre numérique : quels usages ? " Streaming or not streaming ? Pour avancer et créer quelque chose de nouveau, il faut déjà arrêter de tout cloisonner dans des tiroirs étanches.

Streaming or not streaming ?

Promouvoir ou combattre le streaming ? C’est courte vue. Synthese-barometre2014-BD.pdf. EPUB : commenter la leçon. Nicolas Morin, dans un billet sur IDBOOX, oppose curieusement le format EPUB aux apps et au web, raillant (gentiment) les éditeurs qui fétichiseraient l’EPUB, et leur faisant (un peu) la leçon.

EPUB : commenter la leçon

Alors je monte au tableau, voilà, et je commente… Si nombre d’éditeurs défendent aussi ardemment le format EPUB, ce n’est pourtant pas en l’opposant aux apps ou au web, c’est vis à vis de formats proches de l’EPUB, mais propriétaires, notamment le format .mobi, lisible sur les terminaux ou via les applications de lecture d’un seul revendeur. Les éditeurs ne se contentent pas de défendre le format EPUB, beaucoup contribuent activement à le développer, à travers l’IDPF et à en fortifier l’environnement de lecture, via la fondation Readium.

About the epub mantra — On Publishing. I come from libraries.

About the epub mantra — On Publishing

And we librarians love formats. Many librarians have embraced the semantic web and are truly very knowledgeable about metadata and formats. On my box of Semantic-Web’Os it says “contains ontologies and taxonomies”, so of course, librarians are into it… while still working daily with formats dating back to the 1960s and Henriette Avram. But maybe precisely because librarians are stuck with antiquated formats, it rings alarm bells for me when I hear anyone insisting that format XYZ is the only future for us. I distrust formats. I’ve met a number of French publishers lately and talked about formats with them. All the publishers I have met repeat it again and again like a mantra: epub. Epub, they say, is open. Because nobody knows how to sell content on the web, and before we put our content anywhere, we need to be pretty sure we know how to sell itBecause the idea of a book needs to be encapsulated, “realized” in an actual book format.

Hors France

Interview : Ebooks sonorisés un concept atypique. Interview : Ebooks sonorisés un concept atypique Hybrid’Book est positionné sur le segment des livres numériques sonorisés.

Interview : Ebooks sonorisés un concept atypique

Ce concept atypique rencontre l’adhésion de nouveaux lecteurs. La revente d'ebooks d’occasion interdite en Allemagne. La cour fédérale Allemande de Bielefeld vient de trancher : pas de revente d'ebooks d'occasion, à moins que l'auteur ne l'autorise expressément.

La revente d'ebooks d’occasion interdite en Allemagne

Certains distributeurs rêvent d'organiser la revente d’ebooks d’occasion. Le concept est étonnant mais existe déjà pour les logiciels, et permettrait à un utilisateur de revendre un ebook déjà lu. Pourtant, la loi n’est pas vraiment adaptée à cette approche. Redigi en a fait les frais il y a quelques temps aux Etats-Unis en perdant son procès concernant son service de revente de musique d’occasion, et malgré une technologie qui permettait de garantir que l’utilisateur qui revendait son fichier ne pouvait plus y avoir lui-même accès.

Sur les formes à venir du livre numérique en SHS. Edition SHS 2.0: quels modèles, quels formats, quels usages pour le livre numérique ?

Sur les formes à venir du livre numérique en SHS

Livre augmenté, découpé, manipulé, connecté, partagé, évolutif: vers de nouvelles formes de l'écriture et de la lecture savantes. Une réflexion tirée d'un fil de discussion sur Twitter. Je suis devenu un utilisateur régulier de Twitter, "lieu de savoir" d'un nouveau type, traversé par des flux d'informations, d'idées, d'intelligence et d'écriture collectives, à condition de savoir les capter et de ne pas s'y noyer... Une question posée à mes followers, hier soir, a donné lieu à un échange passionnant, où j'ai beaucoup appris. Je vais essayer de réorganiser de manière synthétique les idées, suggestions et informations qui se sont bousculées au fil de cette conversation polyphonique.

Introduire le livre numérique dans les librairies : soyons pas bornés. La crainte des libraires qui voient d'un mauvais oeil le livre numérique, pourrait être apaisée, dans une entreprise d'apprivoisement mutuel.

Introduire le livre numérique dans les librairies : soyons pas bornés

Et si avec l'ebook, il était possible de ramener les clients en librairie, en recherchant une interaction entre ces deux mondes. Tentatives et expérimentations se suivent. Avec Lettres numériques Actissia vient de lancer son service eBookdirect. Un complément aux bornes numériques installées dans certaines librairies. L'eBook déjà mort ? Les liseuses numériques vivraient-elles déjà leurs dernières heures, à peine devenues populaires auprès du grand public ?

L'eBook déjà mort ?

C’est en tout cas ce qu’affirme une récente étude. Les liseuses numériques à encre électroniques, autrement appelées e-readers ou e-book readers, vivraient-elles déjà leurs dernières heures, à peine devenues populaires auprès du grand public ? C’est en tout cas ce qu’affirme une nouvelle étude menée et publiée par le cabinet de prospective marketing IHS iSuppli, qui indique qu’après une croissance spectaculaire au cours de dernières années, le marché de la liseuse électronique est désormais sur « un déclin précipité et alarmant ». La faute à qui ? Aux tablettes, dont les ventes cannibalisent celles des e-readers de façon apparemment massive. Le premier ebook vendu directement sur Twitter. Lire un fichier epub à partir de son navigateur Internet… c’est pour bientôt ! The Ebook Alternative, la plateforme logicielle de distribution de livres numériques open source, ouverte à tous les acteurs de la chaîne du livre, a finalisé son application de lecture et la mettra à disposition du grand public d’ici la fin de l’année 2012.

Lire un fichier epub à partir de son navigateur Internet… c’est pour bientôt !

Développé en langage html5, le "TeaBook Open reader" rendra possible la lecture d’un livre numérique au format epub à partir d’un navigateur Internet (Chrome, Firefox, Internet Explorer, Safari…). La lecture sera donc possible sur tous les matériels (ordinateurs, tablettes, smartphones et liseuses) équipés d’un de ces navigateurs. Aucune autre installation ne sera (apparemment) nécessaire ! Un Ebook sur Léonard de Vinci avec de la publicité. Un Ebook sur Léonard de Vinci avec de la publicité La polémique fait rage autour de la publicité que l’on pourrait incrémenter dans un livre numérique. Il y a ceux qui estiment que ce serait un sacrilège de toucher à l’œuvre d’un auteur et d’autres qui pensent qu’au contraire, l’ajout de pub dans un ebook serait une bonne façon de le promouvoir et de le proposer à moindre prix.Marc-André Fournier, spécialiste de Léonard de Vinci et précurseur dans diverses expérimentations autour de la littérature et du numérique a voulu relever le Challenge.

Qui vendrait un livre sur la malbouffe avec des pubs McDo ? En marge du Salon du livre de Paris, s'est déclenchée une sérieuse polémique autour de la distribution numérique des livres. Au centre du conflit, le constat des librairies Dialogues, qui pointent un comportement « irresponsable » de la part du diffuseur Harmonia Mundi. Ce dernier a en effet proposé les titres de ses éditeurs sur la plateforme de streaming YouBoox, permettant une lecture gratuite, avec pour contrepartie, un affichage de publicités. Détails.

Etudes, baromètres, etc.

Jeunes, culture et création : en numérique, tout sauf le livre ? D'après le propre aveu de Philippe Torres, Directeur Conseil et stratégie numérique de l'Atelier BNP Paribas, l'étude qu'il dévoile propose des résultats parcellaires, parce qu'elle n'a été réalisée qu'auprès de 500 jeunes de 18 à 25 ans, toutefois venus de 5 pays différents (France, Allemagne, États-Unis, Inde, Corée du Sud), et équitablement répartis entre féminin et masculin. Malgré tout, certains aspects de l'enquête attirent l'attention sur la créativité numérique. Le livre, son passé, son avenir - Idées. Capital sur les livres électroniques. Lecteur d'eBooks, qui es-tu ? Le nombre de lecteurs de livres numériques augmente sensiblement. En septembre 2012, 14 % des Français déclarent avoir lu un livre numérique, soit deux fois plus qu'en mars 2012.

Qui sont ces lecteurs ? L'étude* de Chapitre.com révèle que les lecteurs sont majoritairement des nomades, amoureux de littérature et de nouvelles technologies. Les motivations premières à l'adoption du format numérique sont, par ordre d'importance : la facilité de transport des livres (82,5 %) et la facilité de stockage et de rangement (79 %). Who Reads eBooks? [Infographic] Etes-vous déjà passé au livre numérique ? - Livres. _ebook_EPUR_VF.pdf (Objet application/pdf) Format ouvert, système propriétaire et TVA : l'Europe en embuscade. Voilà quelques jours, la députée Europe Écologie Les Verts Isabelle Attard, a soumis une idée intéressante, visant à distinguer, dans l'économie du livre numérique, deux approches : l'interopérabilité et les systèmes propriétaires.

Pour encourager le premier, et tenter de trouver une issue dans le conflit qui oppose la France à la Commission européenne, la députée envisage deux TVA distinctes. Un taux réduit pour les fichiers interopérables, un taux fort pour les systèmes propriétaires. Le drapeau européen, cheveux aux vents rockcohen, CC BY 2.0 L'idée est éminemment séduisante : actuellement la France est sous le coup d'une procédure d'infraction, pour avoir décidé contre l'avis de l'Europe, d'harmoniser le taux de TVA du livre numérique sur celui du livre papier. L'histoire d'une intention tout à fait louable « Il existe deux types de vendeurs de livres numériques : les écosystèmes fermés et les autres.

Ebook : protection des formats EPUB et augmentation des prix. Quelle évolution pour les ebooks ? Nos comportements, face aux bas prix, semblent dessiner une frénésie d'achat voire de « collectionnite » au détriment de la lecture réelle des ouvrages acquis. A ce titre, TOC o'reilly s'interroge sur la pertinence des prix cassés des ebooks, alors que d'un autre côté, l'IDPF penche pour une protection des formats EPUB. Lors d'une conférence sur le piratage des ebooks, une personne a signalé que celui-ci peut être évité lorsque le contenu est mis à disposition sous tous formats et surtout, à un prix « raisonnable », rapporte Joe Wikert (TOC O'Reilly). De s'interroger alors sur l'accessibilité de ces livres numériques et de nos comportements de lecture qui s'ensuivent. De la consommation au détriment de la lecture.