background preloader

Evolution des bibliothèques

Facebook Twitter

88 % de la population vit dans une commune qui offre un lieu de lecture publique. Publié le 24/10/2012 • Mis à jour le 29/10/2012 • Par Hélène Girard • dans : Actu Emploi, France Jamais le nombre de bibliothèques et de points d’accès au livre étudiés n’a été aussi important.

88 % de la population vit dans une commune qui offre un lieu de lecture publique

En effet, le rapport 2010 de l’Observatoire de la lecture publique (Service du livre et de la lecture, ministère de la culture et de la communication) repose sur une nouvelle méthodologie. Bibliothèques en France : moins d'inscrits mais plus de fréquentation. Le ministère de la Culture vient de rendre public le rapport annuel sur les bibliothèques municipales, présentant les données sur l'activité 2010.

Bibliothèques en France : moins d'inscrits mais plus de fréquentation

Le constat est simple : le nombre d'inscrits est en baisse, mais l'on assiste tout de même à une augmentation « sensible » de la fréquentation, entre 2005 et 2010. Et à ce titre, les bibliothèques restent « l'équipement public culturel le plus fréquenté par les Français ». Les données ont été recueillies auprès de 8361 bibliothèques et points d'accès au livre, avec 6479 répondants - dont 3 410 bibliothèques municipales et 3 069 points d'accès au livre. « Ce rapport s'inscrit dans une démarche globale du ministère de la Culture et de la Communication qui vise à mettre en valeur l'activité des bibliothèques publiques et leur rôle central de premier équipement culturel de proximité », explique le ministère.

Dans sa synthèse de l'activité 2010, il fait également valoir plusieurs évolutions constatées pour la France. À retrouver. A propos de l’autonomie de l’usager. Ayant eu l’occasion de présenter la bibliothèque de Lyon à un groupe d’étudiants en bibliothéconomie Sciences de l’Information, j’ai inévitablement évoqué le Guichet du savoir, précisant que ce service apportait une réponse complète et précise à toute question.

A propos de l’autonomie de l’usager

Et inévitablement est venue la sempiternelle question : "Mais est-ce que cela ne va pas à l’encontre de l’autonomie de l’usager ? "… Parmi les mythes inamovibles du bibliothécaire de lecture publique, on trouve, à côté de la coopération, de la démocratisation, du refus de toute censure et tutti quanti, l’autonomie de l’usager. Parlons-en cinq minutes… Il existe mille acceptions du terme ‘autonomie’ : si philosophiquement c’est la capacité d’agir par soi-même en étant son propre régulateur, le terme est davantage utilisé aujourd’hui dans d’autres contextes : La maitrise du lieu institutionnel. Des bibliothèques sans bibliothécaires.

Au dernier salon du livre de Paris, le ministère de la Culture avait organisé une table ronde sur le thème "Faut-il encore des bibliothécaires ?

Des bibliothèques sans bibliothécaires

". Sans me prononcer sur cette question inquiète, j’ai envie d’aborder la question par son angle inversé : "Faut-il des bibliothèques sans bibliothécaires ? "… Les bibliothèques ? Le discours convenu sur celles-ci met au premier plan leur richesse documentaire. Tel s’émerveille du nombre de documents rassemblés, tel autre s’enorgueillit d’un patrimoine ancien. Pourtant, les autorités continuent d’entretenir des bibliothèques, et même en construisent assidûment de nouvelles. Ce qui laisse entrevoir que, peut-être, l’intérêt des bibliothèques ne résiderait pas seulement dans leur richesse documentaire, mais tiendrait ‘quelque part’ à une composante étrange de leur avantage décisif. Qu’est-ce qu’un espace social ?

Tiens, un mot-valise (encore) ! ). Patricia Martin: The Future of Libraries in a Digital Culture. During my morning run, I cut through the public library's parking lot.

Patricia Martin: The Future of Libraries in a Digital Culture

My books are overdue, I remind myself. Like many Americans in the downturn, I've increased my use of the local public library. In 2011, OCLC -- a library consortium -- reported that library usage increased for 36 million Americans. All told, 69 percent of Americans currently use public libraries. My library is a remarkable value -- a banquet of books and periodicals, earnest service, and free WiFi. As the jobless rate hovers around 8 percent, some libraries are stepping up with resume-writing classes and online job-search tutorials. Until recently, public libraries had little reason to innovate.

As I circulated, knots of librarians huddled to share ideas and solutions. Despite the difficulty involved in overhauling a public institution like libraries, the folks gathered in Telluride proved game for the task. Americans need help navigating a way forward -- whether it's to find work or explore a new career path. Biblio Numericus - Le numérique se joue aussi en bibliothèque. Gileslane Flickr CC-BY-SA-NC Du partenariat avec le Motif en passant par l’expérimentation locale, le prêt de liseuses et/ou de tablettes se multiplie dans les établissements de lecture publique (ici , ici ou là).

Biblio Numericus - Le numérique se joue aussi en bibliothèque

Il suffit de faire une recherche sur son moteur de recherche préféré pour se rendre compte de la banalisation de cette opération. L’idée d’offrir ce service aux usagers a trouvé une légitimité. Cette opération s’accompagne toutefois d’un certain nombre de questions et de remarques. Un service au succès assuré D’une manière générale, le prêt de liseuse rencontre un certain succès auprès du public.