background preloader

Lecture critique poésie littérature

Facebook Twitter

Note de lecture : « L’apparition  (Perrine Le Querrec) X.

Note de lecture : « L’apparition  (Perrine Le Querrec)

Chronique : « L’Apparition » de Perrine LE QUERREC par Jean Azarel : DELIT DE POESIE. Comment Wang-Fô fut sauvé : Marguerite Yourcenar / René Laloux. Marguerite Yourcenar est un auteur très prolifique, qui s’est essayé, avec la virtuosité qu’on lui connait, à tous les genres littéraires.

Comment Wang-Fô fut sauvé : Marguerite Yourcenar / René Laloux

Aujourd’hui, j’ai envie de parler d’une œuvre très courte qu’elle a écrit en 1936, extraite des Nouvelles orientales : Comment Wang-Fô fut sauvé. Conte et symbole. Je viens de (re)lire De la nature des symboles de René Alleau, un petit livre écrit par quelqu’un qui s’intéresse essentiellement au symbolisme religieux et à l’ésotérisme (notamment l’alchimie), et qui a une thèse assez intéressante.

Conte et symbole

Celle-ci consiste à montrer que le terme “symbole” recouvre en fait dans le langage usuel deux acceptions différentes, qu’il convient selon l’auteur de bien distinguer, à savoir 1/ un sens spirituel, transcendantal, religieux où le symbole renvoie à un au-delà d’ordre sacré, théologique, etc. (comme par exemple le foudre de Jupiter, la lumière chrétienne, la virginité mariale), qui jouent comme autant d’appels vers une réalité supérieure à l’homme ; 2/ un sens matériel, immanent, social, où le symbole renvoie à une réalité profane, conventionnelle, etc. Ce préambule théorique étant clos, en quoi cette distinction peut-elle nous aider dans l’analyse et la compréhension du conte? La réception de la comtesse de Ségur en Angleterre de 1860 à 1940. Le samedi 16 novembre, le séminaire de l’Afreloce à l’ENS accueillait Sophie Heywood (University of Reading) pour une intervention sur la réception de la comtesse de Ségur en Angleterre de 1860 à 1940.

La réception de la comtesse de Ségur en Angleterre de 1860 à 1940

En voici le compte rendu, rédigé par Déborah Lévy-Bertherat, que nous remercions. L’histoire des transferts en littérature de jeunesse concerne aussi des textes pas ou peu traduits. Certaines œuvres, en effet, ne « passent » pas dans d’autres contextes. En Angleterre, par exemple, on ne connaît pas la comtesse de Ségur. Sa diffusion à l’étranger a été inégale : succès au Portugal, en Espagne, Roumanie, Amérique latine (Brésil, Argentine), mais pas en Europe du Nord.

Pourquoi ? Il y a eu beaucoup de brassages de livres d’enfants entre la France et l’Angleterre, au début du 19e siècle (les petits Anglais apprennent très tôt le français avec Mme d’Aulnoy…). Lewis Carroll, un pédophile victorien. Lewis Carroll, un pédophile victorien par Marc-André Cotton Résumé : L'idéalisation de l'enfance va de pair avec la maltraitance.

Lewis Carroll, un pédophile victorien

La littérature enfantine anglaise du XIXe siècle témoigne de cette réalité, ancrée dans l'histoire familiale de ses auteurs. Les Oscars édition spéciale Jane Austen. Oscar Vladislas de Lubicz Milosz. Solitude, ma mère, redites-moi ma vie !

Oscar Vladislas de Lubicz Milosz

Voici Le mur sans crucifix et la table et le livre Fermé ! Martine Cros : ‘Autoportrait à l’aimée’, recueil inédit paru aux Éditions Qazaq aujourd’hui. Il y a deux mois Jean-Claude Goiri, éditeur du Festival Permanent des Mots, introduisit Martine Cros chez nous, les Cosaques des Frontières.

Martine Cros : ‘Autoportrait à l’aimée’, recueil inédit paru aux Éditions Qazaq aujourd’hui

Elle a déjà participé au blog avec deux textes. Dès le début, elle exprimait le désir de publier aux Éditions QazaQ son recueil qui paraît aujourd’hui sous le titre : “Autoportrait à l’aimée”. Il va sans dire que j’ai accepté sans hésitation. Ma série, mon feuilleton, le pendant des recueils à lire d'urgence ! Femmes écrivains-journalistes (1880-1940) : questions de genre(s) Texte intégral.

Femmes écrivains-journalistes (1880-1940) : questions de genre(s)

Litterama (Les femmes en littérature) Les femmes écrivains du passé sont peu présentes voire inexistantes dans certaines anthologies ; encore aujourd’hui leur présence fait figure d’exception dans certains manuels.

litterama (Les femmes en littérature)

Les femmes furent-elles incapables d’écrire par leur nature même, par leur manque d’éducation, par les tabous sociaux et un certain « complot misogyne » ? Depuis les années 70 et les mouvements féministes, une re-découverte, ainsi que des publications ou re-publications d’œuvres ont cours afin de faire connaître les œuvres des femmes du passé. Or l’histoire littéraire, par ce qu’elle a des visées scientifiques , doit intégrer toutes les productions, quel que soit le sexe de leur auteur et contribuer ainsi à la connaissance de la part des femmes dans la culture commune. MO(T)SAIQUES 2: P. 220. Le 2 février 1927, Camille Claudel écrit à sa mère : "je suis horriblement malheureuse"... (Mont.

MO(T)SAIQUES 2: P. 220. Le 2 février 1927, Camille Claudel écrit à sa mère : "je suis horriblement malheureuse"...

JEA/DR). - Camille Claudel, Eric Liberge et Vincent Gravé, Glénat, 2012. - 9ème Journée Internationale des Femmes : l’Association Pour Perpétuer le Souvenir des Internées des Camps de Brens et de Rieucros en partenariat avec l’association Paroles de femmes a proposé : Camille Claudel, l’Interdite ! Un spectacle théâtral de la compagnie Cornet à dés, le 4 mars 2011.

Edmonde Charles-Roux. "Le Connemara pays de l'imaginaire", de Gil Jouanard - L'Or des livres. Né en 1937 à Avignon, Gil Jouanard - qui fut à ses débuts remarqué par René Char - a beaucoup contribué à promouvoir la culture et a collaboré à de nombreuses revues. Ecrivain et poète voyageur, il a toujours relié dans ses ouvrages les hommes aux paysages qui disent leur origine. Ayant parcouru les routes d'Irlande et notamment celles de son extrême Ouest, il décrit dans Le Connemara pays de l'imaginaire la beauté sauvage de ces paysages de «bout du monde» qui sont aussi «le bout de nous mêmes», «celui où tous nos mots viennent se dissoudre (...) rendus à la simple expression de leur nudité originelle». Et il offre une vision de cette région transcendant largement celle de cette «immense prairie glissant vers la mer», de «tout ce vert quadrillé de gris» et «ponctué de moutons» qui en constitue la «vignette identitaire».

Parvenant à saisir l'essence de cette terre, il y confronte en effet le lecteur à son humaine condition en lui faisant emboîter le pas de «l'homme du Connemara». P.19. Google Afbeeldingen resultaat voor. Yahoo - Connexion. Bibliotextes. ‘Filigranes’ est-il encore le nom d’une librairie ? - La revue nouvelle. Le retour d'un animal légendaire. La Revue des Ressources. Des ongles et un chien de l'enfer - L'Alamblog. Classé par Monique Slodzian parmi Les Enragés de la jeune littéraire russe (La Différence, 2014), Mikhaïl Elizarov a publié Les Ongles, son premier roman, Le Bibliothécaire (Calmann-Lévy, 2010) et, plus récemment, un recueil encore non traduit : Dix-sept ans de pause cigarette.

Il a reçu l'équivalent du Booker Prize russe et les louanges de Prilepine, par exemple, qui reconnaît en lui un représentant des "enfants de Limonov". C'est donc un homme à suivre, même si son oeuvre est encore assez courte et inégale. Qu'est-ce qu'une épigramme ? Définition d'un genre poétique. Cécile Vaissié, Les ingénieurs des âmes en chef.

1Reprenant en titre la célèbre formule de Stalin enjoignant en 1932 aux écrivains soviétiques de devenir les « ingénieurs de l’âme humaine », Cécile Vaissié propose de relire et d’approfondir à la lumière de nouvelles archives le débat sur la relation de subordination entre littérature et politique en URSS. Abdellatif Laâbi – Poème (1992) Interférences littéraires. La recherche en littérature. Au fil des livraisons Archive. Blanc-seing. - Littérature et autres variations autour de ce thème. Dessins et photographies. Poezibao.

Revue littérature et poésie en ligne

Remue.net. Just another WordPress.com weblog. Paumée. Terres de femmes. Arnaud maïsetti. LES BELLES PHRASES.