background preloader

Plus loin que Jorion

Related:  Critique du systèmepolitique et divers

Blog de Paul Jorion Alain Cotta flingue la monnaie unique - euro Il avait combattu l’euro, avec Rosa et Lafay dans les années 1990. Il y a un an, il avait sorti un petit livre savoureux et toujours d’actualité « Sortir de l’euro ou mourir à petit feu ». Les arguments des partisans de l’euro hachés menu Comme Jean-Jacques Rosa après lui, l’économiste revient sur les nombreux arguments avancés par les partisans de l’unification monétaire européenne et depuis démentis par les faits. Il cite donc le fameux article du 28 octobre 1997 du Monde signé par tout ce que la pensée unique compte de partisans, de Pascal Lamy à Claude Bébéar. Ensuite, l’euro devait apporter des prix stables : ceux des grandes marques de grande consommation ont fait l’exact inverse. Ensuite, l’euro devait nous donner « une position centrale dans le concert international ». Pourquoi l’euro ne marche pas Pour lui, les politiques qui ont construit l’euro sont « les pompiers zélés d’un incendie qu’ils auront allumé eux-mêmes ». Vers une nouvelle Europe monétaire

LA MANIPULATION DU LIBOR Ce texte est un « article presslib’ » (*) The English version of this post can be found here. Ce matin, dans ma vidéo du vendredi, je disais que quand un pirate (Rupert Murdoch) est en affaires avec un naufrageur (la City de Londres), cela donne une certaine fragilité au système tout entier. J’ajoutais : du moins quand le peuple, qui observe tout cela de loin, atteint un certain degré d’écœurement. On parle de l’affaire du LIBOR depuis quelques jours, en raison de l’amende de 290 millions de livres (359 millions d’euros) infligée à la banque britannique Barclays avant-hier. Ma réaction jusqu’ici s’était limitée à renvoyer aux deux billets que j’avais rédigés en 2008 au moment où l’affaire avait éclaté : « L’affaire du LIBOR », publié le 17 avril et « LIBOR II ou mauvaise nouvelle pour les subprimes », publié le 20 avril. Comme je le disais dans mon premier billet : « à la limite [le système] peut s’accommoder de 50 % de menteurs tout en restant fiable. Ah, oui !

www.points-de-vue-alternatifs.com Laurent & Pierre Jovanovic – 25 Mai 2011 Home RimCast Les émissions de radio Ici & Maintenant en Téléchargement ! Recommandés La Radio La TV TIME ! Le Forum Le Protocole Oracle Ovnis-USA Radio-Shipibo {*style:<b>Le retour au Standard Or </b>*} Le professeur Antal Fekete est un théoricien de l'or depuis 40 ans et forme les spécialistes du métal jaune des banques centrales. Chaînes : Economie (73) Energies positives (20) Jean-Paul Bourre (20) L'heure anglaise (3) Non classé (2) Recherches (4) Société (37) Spiritualité (16) Ufologie (13) Articles récents Attention ! Tom Verdier – Le Poker – 31 Octobre 2011 Energies positives – Vendredi 28 Octobre 2011 Jean-Paul Bourre – 27 Octobre 2011 Laurent & Pierre Jovanovic – 26 Octobre 2011 Etienne Chouard – 25 Octobre 2011 André-Jacques Holbecq – 24 Octobre 2011 Energies Positives – 21 Octobre 2011 Happylab – 17 Octobre 2011 Tom Verdier – 16 Octobre 2011 Energies Positives – 15 Octobre 2011 Jean-Paul Bourre – Jeudi 12 Octobre 2011 Laurent & Pierre Jovanovic – 12 Octobre 2011 Le Renouveau du Psychédélisme – 9 Octobre 2011

com | Accueil Un système économique obsolète ? Tandis que dans le monde, on se révolte contre : Un système économique nous entrainant de crises en crises. Un système qui oblige les états, les entreprises et les particuliers à vivre sur des emprunts. J’ai découvert par hasard un système économique alternatif, pas si novateur que ça, mais qui pourrait régler beaucoup de problèmes. L'idée est extraite d'un blog politique, mais je ne vous parlerai ici que du système économique qu'il présente. Constatation On sait que l'argent sert de moyen pour faciliter les échanges, et éviter le recours au troc. L'idée L'idée présentée sur ce blog, est de supprimer l'intermédiaire monétaire en ne conservant que l'idée de « je te dois », « tu me dois ». In fine L'idée souffre sûrement de quelques lacunes, et peut être fera t-elle des enfants un jour.

LE RÉSEAU DE CONTRÔLE GLOBAL PAR LES GRANDES ENTREPRISES, par Stefania Vitali, James B. Glattfelder, et Stefano Battiston La traduction par timiota de l’article intitulé The network of global corporate control qui a fait l’objet du billet Les maîtres du monde. À propos de … Stefania Vitali, James B. Glattfelder, et Stefano Battiston arXiv:1107.5728v1 [q-fin.GN] 28 Jul 2011 Chair of Systems Design, ETH Zurich, Kreuzplatz 5, 8032 Zurich, Switzerland, Résumé : la structure du réseau de contrôle des multinationales affecte la concurrence sur le marché global et la stabilité financière. Introduction Une intuition courante parmi les universitaires et dans les médias fait se représenter l’économie globale comme dominée par une poignée de multinationales (TNC = Trans National Corp.) puissantes. Certes, il est intuitif que chaque grande entité multinationale a une pyramide de filiales sous elle et une palanquée d’actionnaire au-dessus d’elle. La vérification du degré auquel ces implications se vérifient dans l’économie globalisée est per se un domaine de recherche inexploré, et est au-delà du but de cet article.

Philippe CREVEL Création Monétaire

Related:  Draft