background preloader

POLITIQUE

Facebook Twitter

Oee 1903 fr. « Les doutes sur la gestion de la crise sanitaire illustrent les travers d’un système de décision qui s’est personnalisé à l’excès » Présidentielle de 2022 : Marine Le Pen ne « craint pas le pouvoir » « Je ne crains pas le pouvoir.

Présidentielle de 2022 : Marine Le Pen ne « craint pas le pouvoir »

Je ne recule pas devant l’obstacle. » Sur BFM-TV, jeudi 11 mars, Marine Le Pen s’est positionnée comme une candidate sérieuse pour la présidentielle de 2022, divulguant notamment sa vision de la fonction et une partie de sa future équipe gouvernementale. Article réservé à nos abonnés Lire aussi Présidentielle : Marine Le Pen se projette déjà sur le second tour de 2022 La présidente du Rassemblement national (RN) a précisé qu’elle « n’envisageait pas le pouvoir comme l’envisage Emmanuel Macron » et qu’elle comptait « écouter et surtout donner la parole aux Français ». « Les Français ont tout essayé dans les 30 dernières années, la droite et la gauche, ils n’ont pas vu beaucoup de différences.

A l’Assemblée nationale, la lente érosion d’un bloc La République en marche de plus en plus fracturé. « Islamo-gauchisme », loi sur la sécurité globale, état d’urgence… Au sein du groupe La République en marche (LRM), les polémiques passent, non sans instiller le doute parmi les députés.

A l’Assemblée nationale, la lente érosion d’un bloc La République en marche de plus en plus fracturé

En cette dernière année utile du quinquennat, si les cadres s’occupent déjà de donner corps au bilan d’Emmanuel Macron, des soubresauts agitent la majorité. Barrage républicain: chronique d'un naufrage collectif. Temps de lecture: 10 min Bon nombre d'électeurs de gauche sont aujourd'hui rétifs à faire barrage si le second tour de la présidentielle met à nouveau en scène un duel entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

Barrage républicain: chronique d'un naufrage collectif

C'est le quotidien Libération qui, dans un dossier fouillé, a mis en lumière cette petite musique que beaucoup entendent depuis déjà des mois. «Ayons des idées claires et du bon sens sur la dette».​ La tribune de Marine Le Pen. De question de spécialistes, la dette est devenue un sujet omniprésent dans les gazettes et autour des tables familiales.

«Ayons des idées claires et du bon sens sur la dette».​ La tribune de Marine Le Pen

Quelques observations de bon sens me semblent pouvoir contribuer au débat. En premier lieu, les bilans des banques centrales dans le monde ont quintuplé depuis la crise de 2008. Vers une démocratie sanitaire. Le pouvoir politique connaît aujourd’hui une situation paradoxale : il est à la fois tout-puissant et malade du Covid.

Vers une démocratie sanitaire

De la création d’En marche ! à la campagne de vaccination, McKinsey, un cabinet dans les pas d’Emmanuel Macron. Ces questions, il s’y était pourtant préparé.

De la création d’En marche ! à la campagne de vaccination, McKinsey, un cabinet dans les pas d’Emmanuel Macron

Derrière son masque blanc, Olivier Véran cache mal son agacement. Ce 12 janvier, le ministre de la santé est auditionné par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale. Ces citoyens tirés au sort qui décident de s’engager en politique. « Le fiasco Blanquer », anatomie d’un ministre. « Avant toute chose, le blanquerisme est un autoritarisme.

« Le fiasco Blanquer », anatomie d’un ministre

Il se caractérise par une prise de décision ultra-centralisée, l’effacement de la délibération collective, l’affaiblissement des contre-pouvoirs institutionnels et l’élimination systématique des opposants en interne (…). A l’épreuve du pouvoir, Jean-Michel Blanquer s’est montré despote quand on l’attendait démocrate, diviseur lorsqu’il fallait rassembler, sectaire là où il aurait dû s’ouvrir ». En 90 pages documentées Saïd Benmouffok, professeur de philosophie, fait un portrait sans concession du ministre JM Blanquer et propose une vision d’ensemble de son action, très sombre. Le fiasco Blanquer est aussi un livre politique – Benmouffok est de gauche et ne s’en cache pas, au contraire d’un ministre qui feint de ne pas être de droite – qui dénonce une certaine vision de l’école, en marche.

« Les maux de la Ve République diagnostiqués depuis longtemps, à force de s’aggraver, érodent la vitalité de la démocratie » En écho aux secousses démocratiques que vivent les Etats-Unis ressurgit en France le débat autour de nos institutions.

« Les maux de la Ve République diagnostiqués depuis longtemps, à force de s’aggraver, érodent la vitalité de la démocratie »

Jusqu’à la fin du quinquennat, François Bayrou se battra pour tenter d’imposer le scrutin proportionnel aux élections législatives de 2022. Constatant que les « démocraties hypermajoritaires » sont arrivées à un stade où elles créent de l’« affrontement » et de la « violence », le président du MoDem veut que les minorités soient mieux représentées à l’Assemblée nationale. « Comment comprendre que Marine Le Pen fasse 35 % à la présidentielle et 1 % des députés », s’étonnait-il dans L’Opinion, en décembre 2020. Lire l’entretien avec François Bayrou : « La proportionnelle est le seul moyen de former les larges rassemblements dont le pays a besoin »

Le macronisme de gauche existe-t-il encore? Le goût de la victoire - Le temps d'écrire. La crise de la Covid-19 est par bien de ses aspects une fonction exponentielle de l’évolution de nos crises, mais aussi de nos transitions, de nos transformations et de nos comportements, vertueux ou néfastes.

Le goût de la victoire - Le temps d'écrire

« Nous vivons sous un régime qui arrive à bout de souffle », prévient David Djaïz. Un comité citoyen pour suivre la vaccination, que pensez-vous du concept ?

« Nous vivons sous un régime qui arrive à bout de souffle », prévient David Djaïz

Au Sénat, certains parlent de « gadget inutile, ridicule, qui enjambe une fois de plus le Parlement ». Je pense que les critiques viennent du télescopage avec le démarrage de la campagne de vaccination qui était un peu poussif. Beaucoup de commentateurs, légitimement d’ailleurs, se sont demandé s’il n’y avait pas plus urgent que de désigner 35 citoyens. Il faut d’abord s’assurer que la logistique fonctionne bien et que cette campagne puisse se déployer rapidement. Mais ça part d’un constat qui est juste, c’est-à-dire que nous avons atteint en France des niveaux de défiance dans le gouvernement, dans les Institutions en général, de niveau national, qui sont absolument considérables. Vous voyez donc une certaine légitimité à ces 35 citoyens tirés au sort. Sauf que les comités citoyens deviennent presque un mode de gouvernance. Arnaud Montebourg sur le point de se lancer pour 2022. Covid-19: le livre réquisitoire de Philippe Juvin.

Vaccination: les régions veulent prendre la main. Le Printemps républicain, ce boulet aux pieds du Parti socialiste. Pas facile de trouver un socialiste pour parler du Printemps républicain. « Trop polémique, trop vénéneux », avoue un ancien député PS. L’étrange faux plat du Rassemblement national. Chasse: Marine Le Pen entre deux feux. EXCLUSIF. Identité, crise sanitaire, complotisme... Macron, l'entretien confession. We and our partners store and/or access information on a device, select basic ads, select personalised ads, measure ad performance, develop and improve products, create a personalised ads profile, create a personalised content profile, select personalised content, measure content performance, apply market research to generate audience insights, select basic ads, create a personalised ads profile, select personalised ads, create a personalised content profile, select personalised content, measure ad performance, measure content performance, apply market research to generate audience insights, develop and improve products.

These technologies may process personal data such as IP address and browsing data for ensure security, prevent fraud, and debug, technically deliver ads or content. They may match and combine offline data sources, link different devices, receive and use automatically-sent device characteristics for identification. L'extrême droite française à l'assaut de TikTok, qu'elle juge «envahi par le discours gauchiste»

Temps de lecture: 5 min Dans un message posté sur son groupe Telegram et sur Twitter, le 26 novembre dernier, Damien Rieu, co-fondateur du mouvement d'extrême droite violent, Génération identitaire (GI), aujourd'hui assistant parlementaire d'un élu Rassemblement national à Bruxelles, faisait ce constat: «Les -22 ans restent 2/3h par jours sur Tik-Tok où la totalité des vidéos politisées sont gauchistes. On a complétement raté ce terrain. Le député Loïc Kervran claque la porte de LREM. Les électeurs de LR en voie de poujadisation. Contre le complotisme : prévenir plutôt que guérir.

La revue Nature a publié il y a quelques jours un article d’Aleksandra Cichocka, directrice du département de psychologie politique à l’Université du Kent à Canterbury. Conspiracy Watch en propose ici une traduction. La Premier ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern (crédits : Ministry of Justice of New Zealand). Le complotisme peut décourager la participation politique, saper toute action en faveur de la protection de l’environnement et inciter à la violence. Le fait d’appartenir, sur Internet, à des groupes complotistes tels que QAnon, peut contribuer à l’extrémisme violent selon une étude parue cette année. L’adhésion aux théories du complot est enfin corrélée à un moindre respect des mesures de santé publique.

Élection présidentielle américaine : WhatsApp a joué un rôle déterminant. Les élections américaines ont vu monter le phénomène du « dark social » : le lobbying politique a quitté la surface des réseaux sociaux pour migrer vers les messageries privées comme WhatsApp, explique Olivier Ertzscheid, chercheur en sciences de l’information. Olivier Ertzscheid est maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication à l’université de Nantes. Alexandria-Ocasio-Cortez comprend vraiment comment Twitch fonctionne. Région Ile-de-France : favoritisme sur un marché d’un million d’euros ? – BAGNOLET EN VERT. Marie Goupy : « Le temps de la crise et de l’urgence est devenu peu à peu notre horizon politique » Tribune. La campagne politique de Joe Biden sur Animal Crossing. « Le tragique submerge le quinquennat d’Emmanuel Macron » Chronique. Qui se souvient encore des mots prononcés le 15 mai 2017 par le plus jeune président de la République française ?

« Les Français ont choisi l’espoir et l’esprit de conquête », avait déclaré Emmanuel Macron, alors âgé de 39 ans, dans son discours d’investiture prononcé à l’Elysée. Toute la campagne de l’ancien ministre de l’économie de François Hollande avait été placée sous le signe du renouveau, de la rupture avec l’ancien monde, de la construction d’une nouvelle page émancipatrice, face à un Front national accusé de « jouer sur les peurs, les haines, les émotions ». Les solutions de Julia Cagé pour une démocratie rénovée. Livre. Le meeting présidentiel, les enjeux politiques d’un rituel cathodique. Au cours de la campagne présidentielle de 2012, de nombreux observateurs ont parlé d’un spectaculaire retour en force du meeting comme ressort de la conquête du pouvoir.

Benjamin Morel: «La crise que vit LREM représente un vrai risque pour Macron» Les candidats LRM tous éliminés lors du premier tour des législatives partielles. Quelques milliers de Français étaient appelés à voter dimanche 20 septembre dans six circonscriptions afin d’élire leur nouveau député. Ces élections législatives partielles ont été organisées après les résultats des municipales de juin et le remaniement ministériel, en juillet. Dans cinq des six circonscriptions concernées, les députés sortants, élus maires, ont dû choisir et ont préféré leurs fonctions locales en vertu de la législation sur le non-cumul des mandats.

Mixité sociale, revenus… les inégalités de plus en plus criantes en région parisienne. Le groupe LRM à l’Assemblée souhaite se réinventer avant 2022. Marion Maréchal engage l’offensive contre Marine Le Pen sur la stratégie électorale du RN. Dans le discours de Marion Maréchal, les mots de l’extrémisme. A la recherche de l’insaisissable macronisme. Sénatoriales 2020 : les candidats déclarés en campagne. Derrière les mairies, la France des « interco » Insécurité : un piège pour la gauche, mais aussi pour LREM - Nos Lendemains. « Une personnalité politique ne peut pas se passer de marketing politique » – Le Cercle des Communicants et des Journalistes Francophones (CCJF) Assemblée : la députée Michèle Crouzet quitte le groupe LaREM et rejoint le MoDem. « On a gagné en gagnant, on ne nous a pas choisis » : Karim Bouamrane, symbole d’une révolution discrète à Saint-Ouen.

Victoire des écolos à Bordeaux : « On a une modification très importante de la sociologie de la ville depuis plusieurs années » Twitter. Le localisme sécuritaire de la droite réactionnaire. Secrétaires d'Etat : l'appétit vient aux marcheurs. Twitter. «Le problème d’Emmanuel Macron est le temps déjà perdu» Exemplarité politique : "L'argument "Darmanin est présumé innocent" est complètement faussé" Twitter. LREM à la recherche d’une «identité plus forte» Municipales : “Chez les écologistes, c’est la ligne Eric Piolle qui a gagné” Listes citoyennes « municipalistes » : une réelle alternative politique ? Municipales 2020 : les alliances LREM-LR ou le retour du clivage gauche/droite ?

Des élections municipales en trompe-l’œil pour un nouvel ordre politique ? Quand l'IA se mêle de politique... La convention citoyenne n’est pas le miracle démocratique que l’on croit - Nos Lendemains. La présidence Macron ou la quête du Graal symbolique - Revue Politique et Parlementaire. La République en marche, éternel maillon faible du président. «Après le coronavirus, la guerre de tous contre tous?» Municipales: «Macron face à lui-même»