background preloader

CORONAVIRUS FRANCE

Facebook Twitter

Coronavirus : les dates-clés de l'épidémie en France. Alors que l'épidémie de coronavirus a repris sa progression ces dernières semaines en France, France Bleu revient, avec l'AFP, sur les grandes étapes de l'épidémie dans notre pays.

Coronavirus : les dates-clés de l'épidémie en France

Du premier décès en février au passage du million de cas vendredi, voici quelques dates-clés de la pandémie en France. 15 février : premier mort Le premier décès officiel hors d'Asie depuis fin décembre 2019, est signalé le 15 février 2020 en France. Barrage républicain: chronique d'un naufrage collectif. Temps de lecture: 10 min Bon nombre d'électeurs de gauche sont aujourd'hui rétifs à faire barrage si le second tour de la présidentielle met à nouveau en scène un duel entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

Barrage républicain: chronique d'un naufrage collectif

C'est le quotidien Libération qui, dans un dossier fouillé, a mis en lumière cette petite musique que beaucoup entendent depuis déjà des mois. Et c'est peu dire que le débat soulevé est explosif. Comment ne plus souhaiter faire barrage? Coronavirus:   paroles d'un maire à vif. Après la crise, quel bilan pour le métier de communicant ? - Culture RP.

Menu Search Close Après la crise, quel bilan pour le métier de communicant ?

Après la crise, quel bilan pour le métier de communicant ? - Culture RP

Share on twitter Twitter. Radioscopie des armes rhétoriques des discours anti-establishment à la Raoult. Face au phénomène médiatique Raoult, il est tentant de procéder par jugement a priori- il est dingue et il raconte n'importe quoi, ou c'est un génie et il dit la vérité vraie.

Radioscopie des armes rhétoriques des discours anti-establishment à la Raoult

Il est plus intéressant de se pencher sur sa communication et de regarder sa cohérence. Ce qui frappe, d'abord, c'est son attitude par rapport aux médias. Municipales : le premier tour de scrutin n’aurait pas contribué statistiquement à la propagation du Covid-19. Le maintien du premier tour des élections municipales, le 15 mars, en pleine épidémie est, depuis deux mois, au centre d’une vive controverse.

Municipales : le premier tour de scrutin n’aurait pas contribué statistiquement à la propagation du Covid-19

A l’effet indéniablement massif de la crise sanitaire sur la participation s’ajoute la suspicion que le scrutin ait pu jouer le rôle d’amplificateur de la diffusion du Covid-19 sur les territoires. De fait, chaque bureau de vote pourrait avoir fonctionné comme une plaque tournante, contaminant les membres du bureau et redistribuant localement le coronavirus aux votants. Si elle n’est pas fantaisiste, cette hypothèse n’est toutefois pas confirmée par une étude mise en ligne, vendredi 15 mai, sur la base de prépublication MedRxiv et conduite par des épidémiologistes et statisticiens français.

Des résultats qui pourraient prendre une importance considérable dans le débat public, alors que l’exécutif s’interroge sur les modalités du second tour de scrutin et qu’un avis du conseil scientifique sur ce sujet est attendu en début de semaine prochaine. Guillaume Tabard: «Le casse-tête non réglé du calendrier des municipales» Municipales: pas d’effet flagrant du vote sur l’épidémie. Coronavirus : du premier cas détecté de Covid-19 au début du déconfinement, la chronologie d’une crise mondiale.

Le Monde et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires.

Coronavirus : du premier cas détecté de Covid-19 au début du déconfinement, la chronologie d’une crise mondiale

Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques). Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu.

Pour plus d’information, consulter notre politique de confidentialité. Vous pouvez consentir à l’utilisation de ces technologies en cliquant sur « accepter » La France et les épidémies : 2005-2007, le temps de « l’armement » Barré du tampon « Confidentiel », le rapport date du mois d’avril 2005.

La France et les épidémies : 2005-2007, le temps de « l’armement »

Rédigé au terme d’un an d’enquête par l’Inspection générale de l’administration (IGA) à la demande du ministre de l’intérieur de l’époque, Dominique de Villepin, sa lecture, quinze ans plus tard, en pleine crise du Covid-19, donne le vertige tant le document apparaît prémonitoire. Jamais rendu public, cet épais rapport, que Le Monde a exhumé, porte sur « l’organisation et le fonctionnement des pouvoirs publics » en cas de pandémie – grippale en l’occurrence –, mais aussi de « crise majeure au cours de laquelle la situation économique, l’appareil social, les structures administratives sont durablement perturbés, notamment une “crise sanitaire grave” ».

Décrit méticuleusement sur 160 pages par l’inspecteur général Philippe Sauzey et l’inspectrice générale Chantal Mauchet, le scénario catastrophe s’est révélé prophétique. Il aurait pu être utile. Réouverture du littoral : les élus bretons réclament la « confiance » du gouvernement. « Le besoin de mer est très fort en Bretagne.

Réouverture du littoral : les élus bretons réclament la « confiance » du gouvernement

Après le déconfinement, nous devons retrouver l’accès à notre littoral. Sur ce point, le discours du premier ministre, mardi 28 avril, a sonné comme un coup de massue », soupire Didier Le Gac. Caroline Cayeux : “La relation entre maire et préfet jouera un rôle clé dans la période du déconfinement” Quelle gouvernance démocratique après la crise du Covid-19 ?

Nos institutions pourraient être les prochaines victimes de la pandémie.

Quelle gouvernance démocratique après la crise du Covid-19 ?

Au début du mois d’avril, Henry Kissinger publiait un éditorial dans The Wall Street Journal. - reader. Baromètre Covid-19 : les Français déclarent sortir 1h09 par jour. L’ambition de l’initiative Datacovid, conseillée par un Comité d’experts et soutenue par un Think tank, est de proposer de nouvelles données anonymes et en open data aux scientifiques, aux acteurs publics et à tous les citoyens qui combattent l’épidémie.

Baromètre Covid-19 : les Français déclarent sortir 1h09 par jour

Il s’agit de leur donner des informations leur permettant de suivre les comportements des Français et leurs impacts sur la dynamique de l’épidémie. Covid-19 : ce que nous devrions retenir de la crise pour mieux gérer les suivantes. Navi Radjou est l'un des parrain de l'innovation frugale. Et pour lui, l'expérience du Covid-19 nous enseigne ce que nous devrions savoir pour mieux gérer les prochaines crises. Après 13 années passées en Silicon Valley, Navi Radjou, l’un des concepteurs de l’innovation frugale, vient d’emménager à New York. C’est de son appartement du Bronx qu’il répond à nos questions. Il porte sur la crise du Covid-19 un regard nourri d’une expérience singulière. Coronavirus : comment l’épidémie change le comportement des Français. L’emploi ? Le pouvoir d’achat ? Le terrorisme ? L’éducation ? Près de la moitié des salariés en détresse psychologique à cause du confinement, Bien-être au travail.

La faillite de la gestion publique. » Première chronologie de l’émergence du Covid-19. Source : La vie des idées, Pascal Marichalar, 25-03-2020 Que pouvait-on savoir et prévoir de l’actuelle pandémie et de son arrivée sur le territoire français ? Premiers éléments de réponse à partir d’un corpus bien défini : le très réputé magazine « Science », et les déclarations de l’OMS depuis fin décembre 2019. Depuis l’interview d’Agnès Buzyn au Monde mardi 17 mars, les critiques pleuvent de toutes parts sur le gouvernement français.

La déclaration de l’ex-ministre de la santé, selon laquelle dès janvier elle aurait prévenu le Premier ministre de la gravité potentielle de l’épidémie de nouveau coronavirus – le mettant même en garde sur le fait qu’il faudrait peut-être reporter les élections municipales – a été interprétée comme un aveu terrible : la ministre de la Santé et le reste du gouvernement savaient ce qui risquait d’arriver, et pourtant ils n’auraient pas agi à la hauteur du risque. Pourquoi les électeurs du RN croient que le coronavirus a été inventé en laboratoire. Plus d’un Français sur quatre (26%) croient que le virus du Covid-19 a été fabriqué en laboratoire, dont 17% «intentionnellement», révèle une étude de la fondation Jean-Jaurès et de Conspiracy Watch, publiée samedi conjointement avec l’Ifop.

Le chiffre, affolant, confirme les tendances des études précédentes de ces organismes, selon lesquelles «les générations les plus jeunes et les catégories sociales les plus défavorisées demeurent les plus perméables au complotisme». « J’ai agi en kamikaze de la démocratie » : les regrets et la colère des assesseurs des municipales confrontés au coronavirus. L’avertissement, lancé par des amis italiens peu avant le scrutin, le hante encore : « Vous êtes complètement dingues, vous ne savez pas ce que c’est ! » Candidat sur la liste de gauche Aimer Angers et président d’un bureau de vote, Bruno Goua a commencé à s’inquiéter. Quand, à la veille du premier tour, le premier ministre, Edouard Philippe, prend la parole, l’Angevin parie donc qu’il va reporter les élections. Il se trompe.

Visage sombre, le chef du gouvernement annonce la fermeture des lieux publics « non essentiels ». Mais il invite les Français à aller voter le lendemain « comme prévu ». Le dimanche 15 mars, Bruno demande aux assesseurs de porter des gants et de faire très attention, de ne pas mettre les mains au visage, notamment. La situation devient franchement baroque au soir du dépouillement. La courbe de deuil, ou du changement. Études : ce que le public attend des marques face à la crise du Covid-19. Kantar et Elan Edelman dévoilent leurs résultats. Alors que la France fait face à une crise sanitaire et économique sans précédent et que le confinement de la population sera sans doute reporté au-delà des 15 jours initialement prévus, l’incertitude prévaut. Coronavirus : un préavis de grève dans les services publics en pleine crise sanitaire.

C'est à peine croyable mais, alors que la crise du coronavirus bat son plein et que les appels à l'unité nationale se multiplient, la fédération CGT des services publics vient de déposer un préavis de grève couvrant la période du 1er au 30 avril. Dans un courrier adressé le 23 mars à Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, Gérald Darmanin (Action et comptes publics) et Olivier Dussopt (Fonction publique), le syndicat entend ainsi protester contre « des mesures antisociales » prise dans le cadre de loi d'urgence sanitaire.

Jeux, télétravail, apéro... le top des applications pendant le confinement. Coronavirus : Et si la communication savait parfois s'imposer une nécessaire prophylaxie. Le dénigrement du masque en Europe suscite la consternation en Asie. Municipales : « En boudant massivement les urnes, les électeurs ont sèchement signifié que le jeu devait cesser » Chronique. Les grands moments de bascule ne sont jamais faciles à admettre. COVID-19 : « Il aurait fallu s’inspirer de Taïwan, mais c’est trop tard »