background preloader

Les femmes en Inde : une position sociale fragile, dans une société en transition

Les femmes en Inde : une position sociale fragile, dans une société en transition
Tenter de décrire la position sociale des femmes dans un pays aussi vaste et composite que l'Inde, où les évolutions sont toujours complexes, relève du défi. Une telle tentative soulève aussi de nombreux paradoxes. Comment expliquer l'infériorité sociale persistante des femmes dans un pays qui a connu plusieurs dirigeantes féminines ? Pourquoi la modernité n'a-t-elle pas réduit les discriminations à la naissance et les a même amplifiées ? Et dans une Inde où l'éducation progresse, pourquoi la présence des femmes sur le marché du travail reste-t-elle relativement faible ? Pour rendre le propos aussi lisible que possible, nous nous limiterons à quelques grands axes. 1. 1.1. La fierté d’avoir un fils est ancienne et très ancrée en Asie. Complément 1 : La dot, coutume incontournable et parfois meurtrière Signe de la force des traditions en Inde, la dot demeure un élément inamovible du mariage. © Bénédicte MANIER 1.2. Variations du sex-ratio dans le temps et l'espace 1.3. 2. 2.1. 2.2. 2.3.

http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-regionaux/le-monde-indien-populations-et-espaces/articles-scientifiques/les-femmes-en-inde-une-position-sociale-fragile-dans-une-societe-en-transition

Related:  genrekanysoaresÉducationgéopolitiqueInde

Pourquoi les garçons sont toujours plus nombreux dans le Caucase Plus de garçons que de filles naissent dans les pays du sud du Caucase et de l'ouest des Balkans. Un déséquilibre qui est la conséquence de beaucoup de facteurs. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Rémi Barroux La femme n’est pas l’avenir de l’homme dans les pays du sud du Caucase et de l’ouest des Balkans. En Inde, des discriminations jusque dans les écoles En Inde, un rapport de l'ONG Human Rights Watch a été publié mardi 22 avril, et il est plutôt alarmant : dès l'école, les enfants issus des groupes les plus marginalisées - comme « les intouchables » et certaines minorités religieuses - sont souvent mis à l'écart par leurs professeurs et même par les responsables des écoles. Des enfants que l'on force à se taire ou à effectuer des tâches ingrates, et qui finissent souvent par quitter l'école. Sur les 200 millions d'enfants actuellement scolarisés à l'école élémentaire, près de la moitié sont susceptibles de se décourager et ne pas aller au bout de leurs cursus. La faute aux discriminations que certains enseignants font subir à ces écoliers, pour la plupart issus des classes les plus défavorisées. → A (RE)LIRE : Inde: la difficile conquête de l’égalité des intouchables L'interdiction de toute discrimination est pourtant une des bases de la loi sur l'éducation votée il y a quatre ans, mais elle ne prévoit aucune sanction.

La femme en Inde Ambiguité et poids de la tradition hindouiste sur l'éducation des femmes indiennes Je vous propose pour commencer de vous raconter l'histoire de Yajanavalkya qui apparaît dans le Brhadaranyaka Upanishad Yajanavalkya est un roi. On raconte qu'il a deux épouses. Celles-ci se nomment respectivement Maitreyi et Katyayam. Inde : un émergent en quête d’un second souffle Du bureau du monde à l’atelier du monde ? L’Inde s’est imposée comme un pays émergent lorsque son taux de croissance a tutoyé les deux chiffres au cours des années 2000. Cette performance, sur ces dix années, a placé l’Inde en deuxième position, derrière la Chine, avec plus de 7% de croissance annuelle en moyenne. Le début de l’actuelle décennie a été marqué par une chute significative du taux de croissance du pays à 5% en 2013-2014. Ce décrochage était largement conjoncturel.

La démocratie indienne est-elle représentative Parler de l’Inde comme de la « plus grande démocratie du monde » relève désormais du lieu commun, ce dont s'enorgueillissent les Indiens non sans provoquer parfois des réactions dubitatives à l'étranger. L’Inde est une fédération, l’Union indienne, composée de 29 États (depuis mai 2014), auxquels viennent s’ajouter 7 territoires administrés directement par New Delhi. Elle comptait 814 millions d'électeurs lors du dernier scrutin national de 2014 dont 551 se sont déplacés pour voter aux dernières élections législatives d'avril 2014. Ces électeurs élisent leurs représentants à l'échelon fédéral et à celui des États, lors de scrutins au suffrage universel. Les 1687 partis politiques indiens, nationaux comme régionaux, offrent un éventail de choix plus large que dans n'importe quelle démocratie occidentale. La presse qui bénéficie de la liberté d'expression compte plus de 82 000 journaux, lus par 130 millions de lecteurs.

La masculinisation des naissances. État des lieux et des connaissances Notes CEPED, Institut de recherche pour le développement, Paris. Correspondance : Christophe Z. Guilmoto, Ceped, 19 rue Jacob, 75006 Paris, courriel : christophe.guilmoto @ ird.fr Nous utilisons tout au long de ce texte la notion de rapport de masculinité à la naissance au lieu de sex-ratio à la naissance (sex ratio at birth), terminologie équivalente qui est également très usitée.

Indira Gandhi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Indira Priyadarshini Gandhi (devanagari : इन्दिरा प्रियदर्शिनी गान्धी, API : /ɪnd̪ɪraː prɪjəd̪ərʃɪniː gaːnd̪ʰiː/), née Nehru, le et morte le , est une femme politique indienne, Première ministre de 1966 à 1977 puis de 1980 à sa mort en 1984. Jeunesse[modifier | modifier le code] Indira Gandhi est dans sa jeunesse spectatrice et parfois actrice de certains des épisodes les plus connus de la lutte pour l'indépendance de l'Inde. La situation des femmes en Inde Dans la société indienne, la femme est traditionnellement discriminée et exclue des décisions politiques et familiales. Sa parole est rarement prise en compte et ses droits sont limités, et ce malgré la charge considérable de travail qu’elle doit fournir quotidiennement pour faire vivre sa famille. Dès la naissance, les jeunes filles indiennes se retrouvent victimes de discrimination. Selon un rapport du Ministère indien de la santé et de la famille, de 2005, le taux de mortalité infantile des filles est 61% plus élevé que celui des garçons. Cette inégalité des genres se ressent aussi dans le domaine de l’éducation, seules 2/3 des filles âgées entre 6 et 17 ans sont scolarisées, contre 3/4 chez les garçons.

L'émigration indienne vers le golfe Persique — Géoconfluences Depuis des millénaires, la mer d’Oman constitue un trait d’union entre le golfe Persique et le monde sud-asiatique par le biais d’échanges commerciaux, de relations culturelles et cultuelles. Ainsi, les mobilités humaines liées à la présence de petites communautés marchandes originaires de la côte ouest du sous-continent indien ont toujours été importantes. Cependant, c’est à partir du début du XXe siècle, sous l’Empire britannique, que le golfe Persique [1] commence à devenir un pôle d’attraction pour les Sud-asiatiques et plus particulièrement ceux en provenance des espaces qui constitueront la future Union indienne.

L’Inde lance un programme pour créer des villes intelligentes Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Julien Bouissou (New Delhi, correspondance) Près d’un an et demi après avoir annoncé la création de 100 villes intelligentes, l’Inde a dévoilé, fin janvier, les 20 premiers projets pilotes qui verront le jour grâce à 1,4 milliard de dollars d’aide publique (1,2 milliard d’euros). Au dernier recensement de 2011, les villes indiennes accueillaient 31 % de la population totale du pays, contre 54 % en Chine et 80 % en moyenne dans les pays développés. Mais le nombre de citadins dans le pays pourrait augmenter de 500 millions d’ici à 2050. Plutôt que de subir cette vague urbaine, le gouvernement veut la planifier, et faire mentir l’adage selon lequel « en Inde, la planification d’une ville commence après sa construction ». Des villes mieux organisées, plus accueillantes, pourraient à leur tour jouer un rôle de catalyseur économique.

Reportage de France 2 à Sevran : "C'est une discrimination à l'égard des femmes", estime Axelle Lemaire par Elizabeth Martichoux , Claire Gaveau Les femmes peuvent-elles être "effacées" des lieux publics dans certains quartiers populaires ? La condition des femmes ont été pointées du doigt par l'association La Brigade des mères, lors d'un reportage diffusé sur France 2 mercredi 7 décembre. Équipées de caméra cachée, deux militantes se sont rendues dans un café à Sevran, en Seine-Saint-Denis, pour comprendre la situation. La réponse du gérant fut alors édifiante : "Dans ce café, il n'y a pas de mixité. On est à Sevran, on n'est pas à Paris. Sarojini Sahoo «La femme indienne n’a aucune identité propre» Il aura fallu le viol en réunion puis la mort d’une étudiante à New Delhi pour que la condition des femmes indiennes soit mise en lumière. Malgré une grande disparité selon les régions, la classe sociale, la caste, la violence perdure. La condition des femmes indiennes est souvent perçue comme l’une des plus difficiles au monde : violences, meurtres du fait de dots insuffisantes, esclavage et mariage des fillettes… Après le drame de décembre 2012, une partie de la société prend conscience d’elle-même, se mobilise. Depuis, les législateurs ont renforcé la loi mais le durcissement des peines pour les auteurs de viol s’est commué en peine de mort dans certains cas, confortant ainsi la frange la plus réactionnaire de la société. Enfin, les difficultés économiques et le ralentissement de la croissance encouragent indéniablement la résurgence d’une forme de patriarcat. Sarojini Sahoo.

Related: