background preloader

Qu'est-ce qu'un coronavirus ?

Facebook Twitter

Le coronavirus Covid-19 en 7 points... Plusieurs cas de pneumonies sont signalés dans la ville de Wuhan, dans la province du Hubei, en Chine.

Le coronavirus Covid-19 en 7 points...

Elles sont causées par un virus encore jamais observé. Les autorités sanitaires chinoises confirment, le 7 janvier 2020, la découverte d’un nouveau virus appartenant à la vaste famille des coronavirus. Baptisé 2019-nCoV, il est officiellement nommé SARS-CoV-2. Que sait-on de ce nouveau coronavirus qui a déjà tué plusieurs centaines de personnes dans le monde ? La famille des coronavirus compte un grand nombre de virus, certains n’affectent que les animaux. Qu'est-ce que le coronavirus ? Qu'est-ce que le coronavirus ?.. Depuis son apparition en Chine en décembre 2019, le nouveau coronavirus fait trembler la planète.

Qu'est-ce que le coronavirus ?..

L’épidémie se propage rapidement. Chaque jour, le nombre de victimes augmente. Des frontières sont fermées, des villes sont mises en quarantaine, des établissements d’enseignement n’accueillent plus les élèves, et les mesures de confinement se multiplient. L’économie mondiale tourne au ralenti et de nombreux événements sont annulés ou repoussés. Qu’est-ce que le coronavirus ?

Comme son nom l’indique, le coronavirus, c’est un virus. Qu'est-ce qu'un coronavirus ? Pou bien konprann-li... Coronavirus : Michel Cymes explique SIMPLEMENT tout ce que vous devez savoir... Coronavirus et Covid-19, l'éclairage de l'INSERM... Comment la maladie se présente-t-elle chez les enfants ?

Coronavirus et Covid-19, l'éclairage de l'INSERM...

Les moins de 18 ans représentent moins de 10% de l’ensemble des cas diagnostiqués. Chez les enfants en bonne santé, l’infection par le SARS-CoV-2 est asymptomatique ou provoque des formes modérées de la maladie. Les troubles digestifs sont plus souvent retrouvés que chez les adultes, parfois même sans autre symptôme associé. Les formes graves sont plus rares et leur pronostic est meilleur que chez les adultes. Comme chez ces derniers, elles surviennent plus fréquemment en cas de maladies préexistantes : les enfants qui ont une maladie respiratoire chronique (asthme sévère), une cardiopathie congénitale, une maladie neurologique (épilepsie) ou un cancer ont un risque d’admission en réanimation lié à la Covid-19 trois fois plus élevé que les autres enfants. Par ailleurs, des cas de complications ressemblant à celles de la maladie de Kawasaki ou du syndrome du choc septique ont été observés chez des enfants, dans différents pays.

Coronavirus : La Commission européenne ne classe pas le virus au maximum de dangerosité... Une décision qui peut surprendre.

Coronavirus : La Commission européenne ne classe pas le virus au maximum de dangerosité...

La Commission européenne a indiqué ce jeudi avoir décidé de ne pas classer le coronavirus au maximum de dangerosité prévu dans la législation sur la protection des travailleurs. Une directive européenne de 2000 sur la protection des travailleurs contre les risques liés à l’exposition à des agents biologiques au travail établit une échelle de gravité des germes sur quatre niveaux. Classé en catégorie 3 sur 4 Le groupe 1, le moins dangereux, n’est pas « susceptible de provoquer une maladie chez l’homme ». Le groupe 4, le plus dangereux, en sus de provoquer des maladies graves, « constitue un danger sérieux pour les travailleurs » et présente un « risque élevé de propagation dans la collectivité ».

Le virus filmé pour la première fois... « Les gens sont mon habitat » : un chercheur se met dans la peau du coronavirus pour mieux l’expliquer... Depuis des mois, on ne parle que de lui… sans jamais cependant entendre son point de vue !

« Les gens sont mon habitat » : un chercheur se met dans la peau du coronavirus pour mieux l’expliquer...

Franck Courchamp, directeur de recherche au CNRS et titulaire de la Chaire Axa sur la biologie des invasions (Université Paris-Saclay), s’est glissé le temps d’une interview imaginaire dans la peau de ce coronavirus SARS-CoV-2 qui affole la planète. Au-delà de l’aspect ludique de cette « rencontre », c’est aussi une façon pour le scientifique de nous faire changer de perspective sur les enjeux de la pandémie et des enseignements qu’il serait heureux d’en tirer. Qui êtes-vous, coronavirus ? Je commencerais par dire, modestement, que je suis le King. Le roi. Personnellement, cela m’importe peu de savoir où vous me classez.

La différence est sûrement que n’ai pour cela besoin que du strict minimum : je m’introduis dans les cellules de mon hôte, et j’y emprunte tout ce qu’il faut pour fonctionner. Et pourtant, je ne suis pas grand. Covid-19 : quatre questions sur la nouvelle variante du virus observée au Royaume-Uni... Alors que la campagne de vaccination contre le Covid-19 s'accélère outre-Manche, une nouvelle souche de virus s'invite au bal.

Covid-19 : quatre questions sur la nouvelle variante du virus observée au Royaume-Uni...

Une "mutation" du Sars-CoV-2 a été détectée au Royaume-Uni, a annoncé Matthew Hancock, le ministre de la Santé britannique, lundi 14 décembre. BREAKING—“New variant" (mutation) of #SARSCoV2 has been identified, believed to be causing faster spread, UK Health Secretary said. Its spread is growing faster than existing variant, w/ over 1,000 cases found, "predominantly in south of England". # pic.twitter.com/I27Qp3TVqb — Eric Feigl-Ding (@DrEricDing) December 14, 2020 Cette nouvelle variante du virus aurait contaminé plus d'un millier de malades en quelques jours, a révélé le ministre, annonçant la mise en place de nouvelles mesures restrictives.

Londres et plusieurs régions du Sud-Est sont placées sous le plus haut niveau de restrictions à partir de mercredi : les hôtels, pubs et restaurants vont à nouveau fermer, sauf pour la livraison et la vente à emporter. Covid-19 : une nouvelle souche identifiée au Royaume-Uni, Londres se reconfine... C'est une nouvelle qui n'est pas vraiment rassurante.

Covid-19 : une nouvelle souche identifiée au Royaume-Uni, Londres se reconfine...

Les autorités sanitaires britanniques ont dévoilé qu'une nouvelle variante du nouveau coronavirus avait été détectée. Celle-ci peut se propager plus rapidement, soulignent les autorités, mais elles essayent encore de déterminer si elle est aussi plus mortelle. Une nouvelle qui survient alors que le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé samedi le reconfinement de Londres et du sud-est de l'Angleterre dès dimanche, portant un coup de grâce aux retrouvailles de Noël, pour tenter de juguler une envolée des contaminations attribuée à une nouvelle souche du nouveau coronavirus.

Covid-19 : l'article à lire pour comprendre le nouveau variant du coronavirus qui sévit au Royaume-Uni... Vent de panique au Royaume-Uni, en Europe et à l'échelle de la planète.

Covid-19 : l'article à lire pour comprendre le nouveau variant du coronavirus qui sévit au Royaume-Uni...

Un nouveau variant du Sars-CoV-2, le coronavirus à l'origine du Covid-19, a poussé le Royaume-Uni à se reconfiner de manière stricte, bousculant des fêtes de fin d'année déjà chamboulées par la pandémie. Nommé "B.1.1.7" ou "VUI-202012/01" (pour Variant Under Investigation n° 1 du mois de décembre 2020), il serait plus contagieux que la forme actuelle du virus. Coronavirus : la variante sud-africaine, similaire à la britannique, est plus transmissible... La nouvelle variante de coronavirus détectée en Afrique du Sud semble se transmettre plus rapidement que les souches plus anciennes, ce qui pourrait expliquer la soudaineté de la deuxième vague dans le pays, avancent les chercheurs qui l'ont identifiée.

Coronavirus : la variante sud-africaine, similaire à la britannique, est plus transmissible...

"Nous pensons, et tous les éléments vont dans ce sens, que cette variante est davantage transmissible", a affirmé mercredi à l'AFP Tulio de Oliveira, directeur de l'institut de recherche KRISP, adossé à l'Université du Kwazulu-Natal. Son équipe a séquencé des centaines d'échantillons de tout le pays depuis février. Ils ont remarqué qu'une "variante particulière domine les résultats de ces deux derniers mois", avait expliqué le gouvernement lundi, en annonçant l'identification de cette nouvelle variante, similaire à une autre variante britannique. En gros, "80 à 90% des échantillons prélevés à partir de la deuxième moitié de novembre" présentait cette variante, détaille Tulio de Oliveira. Le point sur les deux mutations du Covid-19... Que sait-on des deux nouveaux variants du Covid-19, qui inquiètent la planète, alors que la pandémie tarde à refluer ?

Le point sur les deux mutations du Covid-19...

Tous les virus mutent : ces mutations sont des modifications qui interviennent lorsqu'ils se répliquent. Les scientifiques ont observé de multiples mutations du Sars-CoV-2 (Covid-19) depuis son apparition, la grande majorité sans conséquence, mais certaines peuvent lui donner un avantage pour sa survie, dont une plus grande transmissibilité. Détecté en novembre au Royaume-Uni, le variant B.1.1.7, désormais appelé VOC 202012/01, trouve "probablement" son origine dans le sud-est de l'Angleterre en septembre, selon l'Imperial College de Londres. Covid-19: un autre variant repéré au Japon... Retrouvez ce contenu plus tard en appuyant sur ce bouton Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre profil !

Ce contenu a bien été retiré de vos favoris. Plus d’un an après l’apparition officielle du Covid-19 en Chine, le virus continue de faire des ravages sur la planète. Mais alors que la campagne de vaccination est désormais lancée dans plusieurs pays, un troisième variant a été repéré au Japon, lundi 11 janvier, rapporte France Info. Après les deux premiers, découverts en Afrique du Sud et au Royaume-Uni au mois de décembre dernier, celui-ci a été identifié sur des patients de retour du Brésil. Covid-19 : ces nouvelles mutations qui inquiètent les scientifiques... Si le variant anglais du SARS-CoV-2 est dans tous les esprits, la communauté scientifique observe également avec attention une autre mutation, qui risque de diminuer l'efficacité des vaccins. À l'heure où la France commence à traquer le variant britannique du SARS-CoV-2 (qui concerne 1% des cas comptabilisés par Santé Publique France), une autre mutation suscite des inquiétudes.

Baptisée E484K, elle a été identifiée sur deux variants, l'un ayant émergé en Afrique du Sud, l'autre au Japon mais sur des voyageurs arrivant du Brésil. Si elle ne semble pas donner lieu à des formes plus graves de la maladie, cette mutation génère une certaine fébrilité chez les scientifiques car elle rend le vaccin moins efficace. Explications. Variants, mutations… quelles différences et conséquences sur l’épidémie ?... “Entre vaccins et variants : une course contre la montre”. L’intitulé du dernier avis du conseil scientifique a le mérite d’être clair. Remis au gouvernement le 12 janvier, il alerte sur l’équation complexe que la France doit essayer de résoudre… et le plus vite possible.

Covid-19 : ce que l'on sait des variants du virus apparus à l'étranger et qui inquiètent les autorités de santé... L'arrivée progressive des vaccins laissait entrevoir une lueur d'espoir dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 en ce début d'année 2021. Mais c'était sans compter sur les différents variants du virus identifiés dans plusieurs endroits du monde, notamment au Royaume-Uni et en Afrique du Sud dès le mois de décembre, et plus récemment au Brésil. >> Covid-19 : les dernières informations sur l'épidémie dans notre Direct L'apparition de ces variants n'a rien d'anormal. Tous les virus, quels qu'ils soient, mutent. "Après avoir infecté nos cellules, ils [les virus] se multiplient en réalisant des copies d'eux-mêmes. Coronavirus : Le variant britannique est plus mortel, prévient Boris Johnson...

Le variant du nouveau coronavirus détecté en Grande-Bretagne et déjà présent dans une soixantaine d’autres pays semblait bien être non seulement plus contagieux, mais aussi plus mortel, a annoncé le Premier ministre britannique, ce vendredi, confirmant les pires craintes. Ce variant, qui se transmet 30 à 70 % plus facilement, est jugé responsable de la sévérité de la deuxième vague de nouveau coronavirus qui frappe actuellement le Royaume-Uni. Un risque de mortalité de 13 à 14 sur 1.000 « Il semble également maintenant qu’il existe des preuves que le nouveau variant, le variant qui a été identifié pour la première fois à Londres, et dans le sud-est (de l’Angleterre), peut être lié à un degré plus élevé de mortalité », a déclaré Boris Johnson lors d’une conférence de presse à Downing Street.

Hôpitaux sous pression. Des scientifiques découvrent de nouvelles mutations du variant britannique... C'est une découverte qui préoccupe les autorités britanniques. Le séquençage du virus à l’origine du Covid-19... La propagation des variants du coronavirus en France... • Quelle est la proportion des variants dans les contaminations en France ? Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a rapporté hier soir que le variant d’origine britannique du virus à l’origine du Covid-19 était « responsable de 20 % à 25 % » des nouvelles contaminations en France, contre 15 % il y a une semaine. Les variants d’origine sud-africaine et brésilienne représentent 4 % à 5 % de tests positifs, mais leur présence est « très hétérogène » selon les départements, a ajouté le ministre. Covid-19 : un nouveau variant inquiétant du virus découvert par des chercheurs britanniques...

Connu sous le nom de B.1.525, celui-ci a été détecté par séquençage du génome dans 13 pays dont le Danemark, les Etats-Unis, le Nigeria, le Royaume-Uni ou encore la France. Article rédigé par. Covid-19 : le variant britannique serait 64% plus mortel...