background preloader

CM cas concrets

Facebook Twitter

5 initiatives brillantes de Burger King sur les réseaux sociaux. Cet article a été publié il y a 1 an 1 mois 7 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour.

5 initiatives brillantes de Burger King sur les réseaux sociaux

Les informations proposées sont donc peut-être expirées. J’aurais pu appeler cet article “Burger King, le community management qui a la frite”, mais j’ai décidé de vous épargner un énième jeu de mot pourri brillant pour cette rubrique décryptage. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir 5 initiatives absolument géniales de Burger King sur les réseaux sociaux. Vous allez voir, ça envoie du lourd. Bravo à son community manager, et ciao McDo ! Une leçon pour tous les CM du monde Je ne connais pas le salaire du CM de Burger King, mais il mérite d’être élevé. Générer des commentaires sans fin sur un postgénérer une multitude de like sur un postfaire découvrir très facilement tous les réseaux sociaux d’une marquegénérer des clics sur vos publications et inciter à visiter vos points de vente (d’une pierre, deux coups !)

Vous êtes prêt ? 1. A) Une question stratégique b) Un “lot” attractif. Le Parisien attaque la blogueuse de The Parisienne : une nouvelle affaire "Ma... Abonnez-vous au blog fr !

Le Parisien attaque la blogueuse de The Parisienne : une nouvelle affaire "Ma...

The Parisienne C’est “l’affaire” qui fait du bruit sur le web depuis hier 25 août: Une blogueuse qui tient le blog “The Parisienne” depuis 5 ans est attaquée pour contrefaçon par le journal Le Parisien. Que reproche ce média à l’auteur de ce blog ? La création (en 2009) et l’usage du titre “theparisienne.fr”, qui constitue “une contrefaçon du titre de presse La Parisienne” crée antérieurement (2008)… La blogueuse incriminée, Nathalie Z. explique sur son blog : “Dans l’assignation, on trouve les termes suivants : « …la création par Madame Nathalie Z. de « theparisienne.fr » et son usage pour notamment le titre d’une publication diffusée sur le Web, consacre la contrefaçon de la marque antérieure LA PARISIENNE .

Analyse du bad buzz de la Société Générale & du CiC - Reputatio Lab. Nous avions déjà croisé l’ONG Baraka City dans un ancien article là et là à l’occasion d’une attaque de guérilla contre la société M6 parce que celle-ci avait tourné l’émission Pékin Express dans un pays où des génocides ont lieu.

Analyse du bad buzz de la Société Générale & du CiC - Reputatio Lab

Nous les retrouvons ici dans une situation plus difficile où ils n’ont pas réellement la main. La Société Générale et le Cic viennent de fermer leurs comptes bancaires avec lesquels ils recevaient jusqu’alors les dons. S’ils ont, par l’entremise de la Banque de France, réussi à ouvrir un compte au Crédit du Nord (ironie de l’histoire, filiale de la Société Générale), celui-ci ne leur permettra pas d’avoir les mêmes options que pour un compte classique. La raison ? L’ONG ne donne pas vraiment de raison officielle, mais elle pense que c’est lié à la question d’une personne de la cellule risque de la Société Générale qui demandait si les donateurs de Baraka City étaient des islamistes.

I. 1. On dénombre en tout 522 tweets, ce qui ne représente pas grand-chose. Ce que #jesuisparisienne nous apprend sur la propagation des bad buzz - Reput... Loin de moi l’idée de vous refaire un énième article retraçant l’histoire, somme toute banale, qui est arrivée au Parisien.

Ce que #jesuisparisienne nous apprend sur la propagation des bad buzz - Reput...

D’autres l’ont fait bien avant moi et ont développé les analyses basiques, mais importantes à rappeler en allant de l’effet Streisand à la justice du Web en passant par les moyens de rebondir dessus. Ce qui m’intéresse, c’est la propagation du bad buzz et la théorie que l’on peut déployer autour. Ce cas offre une excellente possibilité, car : Il s’agit d’un cas qui est passé des 2000 tweets habituels à plus de 10 000.

Analyse du bad buzz de Pékin Express - Reputatio Lab. Si vous me lisez depuis longtemps, vous savez que j’apprécie particulièrement les cas des ONG qui se servent des réseaux sociaux pour mener leur combat pour une cause.

Analyse du bad buzz de Pékin Express - Reputatio Lab

C’est ainsi que j’avais écrit : pourquoi Greenpeace n’a rien compris à son succès, et pourquoi bloom a réussi son coup contre Intermarché, qui m’avait tellement passionné que j’en avais fait une série qui devrait encore accoucher d’un épisode très bientôt. Je trouve toujours ces cas passionnants et ils sont le départ de ma vocation pour l’étude des bad buzz.

C’est la raison pour laquelle je reprends à nouveau ma plume pour vous raconter le bad buzz vécu par Pekin Express suite à une action de l’ONG BarakaCity I. Introduction Pékin Express est en ce moment en proie à une campagne de spam menée par une ONG du nom de BarakaCity. Cette ONG, créée en 2010 et basée à Évry, se décrit comme une association humanitaire islamique. Hasbro a été un poil débordé par l'affaire Montcuq - Buzz ratés. L'homme nu de La Redoute : comment gérer une crise sur les réseaux sociaux ? Le 4 janvier 2012 // Il n’aura pas fallu attendre longtemps en 2012 pour voir une marque connaître une crise sur les réseaux sociaux.

L'homme nu de La Redoute : comment gérer une crise sur les réseaux sociaux ?

Aujourd’hui 4 janvier, les internautes qui ont consulté la fiche produit « T-shirt manches courtes pour enfant garçon » sur LaRedoute.fr ont vu… un homme nu se promener derrière les enfants modèles sur la photo. Le pire, c’est que le site a été victime de sa propre technologie. Chaque photo comporte un zoom automatique pour inspecter les détails du produit… ou l’arrière-plan d’une image !

Quand un homme nu se glisse sur le site de La Redoute (source : Minutebuzz) Une BD décrivant les comportements de vos amis sur Facebook.