background preloader

Bibliothèques et gestion des collections audiovisuelles

Facebook Twitter

La médiathèque dématérialisée : cinéma et vidéo. Le conseil général du Val-d’Oise (la bibliothèque départementale et la mission Images et cinéma) et les associations Cible 95 et Écrans VO ont organisé le jeudi 17 avril 2008 à Cergy une journée professionnelle intitulée « la médiathèque dématérialisée. 2, cinéma et vidéo ».

La médiathèque dématérialisée : cinéma et vidéo

Cette journée est la deuxième d’un cycle de rencontres et de débats autour des mutations amenées par le numérique et ses impacts sur l’activité des bibliothèques. Que se passe-t-il ? D’emblée, la dématérialisation s’est imposée par l’intervention d’Alexandre Buisine de la société Smartjog, qui met en œuvre des réseaux privés et sécurisés pour le transfert des fichiers numériques destinés aux professionnels du cinéma.

Car la question n’est en effet plus de savoir si les projecteurs de cinéma vont devenir numériques mais de savoir quand et comment. Si la France accuse un petit retard dans le domaine, 400 salles ont pour projet de se rééquiper et l’ensemble du secteur s’y prépare à plus ou moins long terme. Constitution d'un fonds musical. Constitution d'une collection de CD : comment répartir les différents genres musicaux? Bonjour.

Constitution d'une collection de CD : comment répartir les différents genres musicaux?

Je suis chargé d'établir un document d'achats afin de constituer un fond de base d'environ 1000 CD pour une petite bibliothèque d'une ville de 8000 habitants. Constitution d'un fonds images. Catalogage des DVD. Les documents audiovisuels sont catalogués selon la norme Z44065 (voir manuel des normes) Cette norme date de 1998, les DVD n’existaient pas en médiathèques, le catalogage des DVD est donc une adaptation plus ou moins réussie de la norme utilisée pour les VHS.

Catalogage des DVD

Problème de la source d’information : si on n’a pas la possibilité de visionner le DVD (la source prioritaire « officielle » étant le générique), on utilise la jaquette. Il faut justifier en ce cas la source d’information en notes (304). En fait, c’est plus simple de cataloguer d’après la jaquette. Nous partirons de ce principe (les bibliothèques de Paris l’adoptent bien, pourquoi pas nous) A. Pour chacun, intitulé l’ISBD (pour ceux qui travaillent avec un masque et ne connaissent pas l’UNIMARC) + n° de champs UNIMARC correspondant 1. Etude sur la place de la musique dans le réseau des bibliothèques de Paris. Guide du documentariste sonore 2015. Constituer et faire vivre un fonds de musique en médiathèque. L'enjeu des métadonnées musicales.

« La musique en ligne n’est que bruit si elle est privée des informations qui la décrivent » Jean-Robert Bisaillon « Mettre sa musique sur le net sans métadonnées, c’est comme distribuer des flyers pour un concert sans indiquer le nom de la salle » Jean-François Bert Depuis le début des années 2000, le secteur de la musique a connu de grands changements liés au numérique.

L'enjeu des métadonnées musicales

Alors que la musique circule plus que jamais, sa dématérialisation a néanmoins entraîné une perte des données. En effet, les supports traditionnels de la musique (vinyles, K7, CD, etc.) permettaient de faire figurer, sur le livret ou la pochette, le nom de l’artiste, le nom de l’album, la liste des titres mais également la date d'enregistrement, le nom des musiciens et des producteurs, les paroles des chansons, des informations relatives aux artistes (biographie, photographie), etc. « Ensemble structuré de données créées pour fournir des informations sur des ressources électroniques.

Plan de l'article Conclusion. Les métadonnées : un enjeu majeur pour le secteur de la musique. Les services de streaming audio premium : comparatif et analyse. Difficile de choisir un prestataire de streaming audio. Musique sur tablette et smartphone Android. Tranzistor Disque over. Pourquoi le vinyle ne disparaîtra pas (et donc le support) Source photo : Creative Commons : L’affaire est maintenant entendue, le disque vinyle n’est pas mort et il ne s’est même jamais aussi bien porté … depuis 1990.

Pourquoi le vinyle ne disparaîtra pas (et donc le support)

On assiste effectivement depuis quelques années à une augmentation régulière des ventes du disque noir ; que ce soit aux USA mais également en France. Source : Des événements, comme le Disquaire Day, accompagnent cette renaissance. La société Rebeat annonce pour dans 2 ou 3 ans un vinyle Haute Définition gravé par rayon laser. Source : En 1983, lors de la commercialisation du CD-Audio en France, la disparition du vinyle avait pourtant été annoncée par certains.

Il fallait faire place à la modernité. Cette non-disparition du disque vinyle n’est en fait pas étonnante si on utilise le modèle de l’impact sensitif. En élargissant encore plus le schéma, ce que nous apporte tout cet environnement technologique c’est fondamentalement l’aspect pratique. Mais il y a un prix à payer et si on gagne en aspect pratique, on perd quelque chose. Quand le (disque) vinyle fait son come back dans les médiathèques. Comment numériser ses vinyles ? Bien avant le début des années 80 et l’avènement du CD, le vinyle régnait en maître dans les salons. Toujours vivant, il connaît un regain d'intérêt depuis quelques années. Vous êtes encore nombreux à en posséder et à chercher un moyen de les sauvegarder pour conserver vos morceaux inédits ou tout simplement pour les emporter plus facilement avec vous. Une seule solution s’impose, la numérisation.

Voici la Sony PS-HX500 , une des nombreuses platines vinyle qui permet la numérisation directement sur ordinateur. Il existe bien d'autres modèles sur le marché, chez Audio Technica ou Pro-Ject, par exemple. Le procédé est bien plus simple qu'il n'y parait, surtout avec les nombreuses solutions de qualité qui sont à notre disposition à l'heure actuelle. 10 sites de streaming de musique passés au crible. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Marie-Aude Roux, Stéphanie Binet, Véronique Mortaigne et Sylvain Siclier Inauguré le 30 juin, Apple Music, le service américain de musique à la demande, mettra fin le 1er octobre à son offre d’essai gratuite.

10 sites de streaming de musique passés au crible

Ses concurrents, Deezer, Spotify, Qobuz, Tidal, Napster et Google Play Music, poursuivent, quant à eux, leur politique d’incitation à l’abonnement en proposant une période de gratuité provisoire (de quinze jours à trente jours). L’occasion pour les journalistes de la rubrique Musiques du Monde de comparer les principales plates-formes de diffusion en mode continu (streaming). Avec une attention particulière à la qualité éditoriale et à la diversité des catalogues, tous les genres musicaux inclus. Lire aussi Pour sortir du lot, Apple Music mise sur ses émissions de radio Les Beatles sont notoirement absents de toutes les offres de streaming, y compris d’Apple Music L’accès aux services Les fonctionnalités.

Jeux vidéo et bibliothèques