background preloader

Programme de recherche industrielle sur les technologies d'analyse, de classification et d'utilisation de documents

Programme de recherche industrielle sur les technologies d'analyse, de classification et d'utilisation de documents
Related:  Qualification et indexation audiovisuelles (état de l'art)

Quaero Son lancement a bénéficié de la volonté politique de relancer de grands programmes d'innovation industrielle et de réagir face à la montée en puissance des moteurs de recherche américains comme Google ou Yahoo!. Il a été rapporté dans la presse que son but était de créer un nouveau moteur de toutes pièces[1]. D'après l'INRIA, le projet s'appuie en réalité sur des technologies existantes, dont celles d'Exalead et de France Telecom qui participent au programme, et vise à les étendre. Il s'agit plus généralement de développer la recherche française en matière de recherche d'information multimédia, en coordonnant les efforts, en organisant le transfert technologique et en mutualisant les infrastructures de recherche. Le nom Quaero n'a pas pour but de devenir une marque commerciale pour des produits : il ne s'agit que du nom du programme, et les outils développés ne porteront pas nécessairement ce nom. Objectifs et moyens[modifier | modifier le code] Genèse[modifier | modifier le code]

SATT Sud Est Le Pôle SCS est le premier Pôle de compétitivité à avoir signé le 20 mars 2013 un accord de partenariat avec la SATT Sud Est (Société d'Accélération du Transfert de Technologies Sud-Est), interlocuteur privilégié et véritable accélérateur en transfert et commercialisation de technologies innovantes. Olivier FRENEAUX, Président, Directeur Général SATT Sud Est ; Laurent LONDEIX, Président Pôle SCS (G-D) signant la convention de partenariat lors d’un point presse organisé au siège de la SATT - crédit: © 2013 Florent MARTIN pour SATT Sud Est Dans le cadre de cette collaboration et en ligne avec les Smart Specialisation Areas du Pôle SCS, les membres du Pôle SCS pourront découvrir lors des prochaines réunions des SSA (le 28 Mai pour le SSA "Sans Contact", le 6 Juin pour le SSA « Réseaux, M2M & Services Mobiles » et le 4 Juillet pour le SSA « Sécurité & Identités Numériques ») l'activité de valorisation et de transfert de technologies de la recherche publique vers l'industrie. Corporate Profile

Petite histoire du Web sémantique J'ai écrit le texte de ce billet en guise d'introduction aux technologies du Web sémantique pour le projet de publication selon les règles du Web de données du thésaurus pour l'indexation des archives locales publié par les Archives de France que j'ai mené pour Atos Origin avec le Service Interministériel des Archives de France au printemps 2010 (et sur lequel il faudra que je trouve le temps de revenir sur ce blog pour vous en dire plus...). Claire Sibille, conservateur en chef au SIAF, m'a très gentiment donné l'autorisation de republier ces textes sur mon blog. Je l'en remercie. Il s'agit d'une introduction générale en trois parties dont ce billet est la première : Si le Web sémantique commence à être médiatisé aujourd'hui, ses fondements sont plus anciens, ils remontent aux origines même du Web et ont connu plusieurs évolutions dont l'histoire permet de mieux appréhender les enjeux. Diapo de la présentation de Tim Berners-Lee à WWW94 Le premier « Layer cake »

Autour de la Collection Cressound : métadonnées, indexation et valorisation “Field recording from the top of Hoogh Catherijne”. Utrecht, 2013. Sebastiaan ter Burg | CC BY 3.0 Dans le cadre du Master 2 Productions et médiations des formes culturelles, parcours documentation à l’Université Pierre-Mendès-France de Grenoble, j’ai effectué mon stage de fin d’études de janvier à juillet 2015 (six mois) au centre de documentation du laboratoire Cresson. Pendant ce stage, je me suis plus particulièrement intéressé aux questions du traitement documentaire des archives sonores du laboratoire. Mon travail a tout d’abord consisté à la reprise de leurs notices bibliographiques au sein du catalogue de la bibliothèque. Les données géographiques permettent l’enrichissement de la carte sonore Cartophonies.fr. Capture d’écran du site Cartophonies.fr Cartophonies est un exemple des initiatives qui émergent grâce à Internet pour valoriser des documents sonores. Catalogue des sons actuellement présents sur Work with sounds [

France Brevets Premier fonds d'investissement et de valorisation des brevets en Europe, créé en mars 2011, le fonds France Brevets est doté de 100 millions d'euros, à parité entre la Caisse des Dépôts et l'Etat dans le cadre du Programme d'Investissement d'Avenir. France Brevets a pour mission d’aider la recherche privée et publique à mieux valoriser ses portefeuilles de brevets, dans une dimension internationale. France Brevets intervient de façon sélective en prenant en compte l’intérêt stratégique des brevets et les attentes des acteurs français de l’innovation, tant dans la valorisation financière de leurs brevetsque dans la protection du développement de leurs innovations. Les domaines d’intervention prioritaires de France Brevets sont le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication au sens large, l’Aéronautique et l’Espace, les Energies Nouvelles, la Chimie, les Matériaux, les Sciences du Vivant et l’Environnement.

Hunch PETRA - Plateau d’Etudes Techniques et de Recherche en Audition - Tardieu Julien Statut : Ingénieur de recherche Affectation : PETRA ; Localisation : Université de Toulouse II - Le Mirail téléphone : + 33 5 61 50 24 68 Contact : julien.tardieu@univ-tlse2.fr Je travaille actuellement au sein de l’équipe sur le projet ANR CIESS (constitution d’un corpus indexés d’ambiance sonores) et le projet AGILE IT (effets de la presbyacousie simulée sur l’intelligibilité et la compréhension de la parole). De manière générale, mes travaux s’articulent autour de la perception des sons de l’environnement, et en particulier sur la façon dont les sons peuvent faciliter les activités que nous pratiquons. Recherche Validation par occulométrie de la sonification d’une interface multimédia dans l’automobile Lieu : PETRA Période : Fin 2011 Partenaires : Renault, IRCAM Description du projet. Sonification d’une interface multimédia dans l’automobile Lieu : IRCAM, équipe Perception et Design Sonores Période : début 2009 Partenaire : Renault Apprentissage implicite de formes sonores Période : 2007-2008

Paris Tech Review : Three pilars of Innovation ParisTech Review – Dans une postface récente à L’Innovation ordinaire, vous écrivez que la nouveauté, pour « prendre », ne doit pas être en surplomb par rapport aux pratiques sociales. Mais l’innovation ne consiste-t-elle pas précisément à se dégager de ces pratiques ? Norbert Alter – Sans doute, mais il me semble que derrière cette idée se cache un double malentendu. Tout d’abord, nous avons tendance à confondre invention et innovation. L’invention, c’est la création de quelque chose de nouveau. Ce peut être le fait d’un seul homme. Cela nous amène au second malentendu. Pourtant, les dynamiques d’innovation sont souvent externalisées : on organise des séminaires de créativité à l’extérieur, on crée des start-up, ou encore on fait appel à des consultants. Or nous avons beaucoup de mal à accepter cette déformation, et à reconnaître qu’elle a de la valeur. D’une façon générale les croyances ne permettent pas d’apprendre. C’est sans doute la question centrale aujourd’hui.

Qwant, derrière le masque du Google killer français Difficile d’être passé à côté de Qwant durant ces derniers jours tellement, celui que la presse présente comme le Google et Bing killer « made in France », fait le buzz. Ce nouveau moteur de recherche créé par une équipe française s’annonce comme révolutionnaire grâce à un concept simple : chercher sur tout le Web et afficher tous les résultats sur une page. Qwant propose ainsi plusieurs zones sur sa page de résultats. Elles sont au nombre de 6 et affichent selon les résultats : Des médias : images et vidéos.Les pages Web en rapport avec la recherche, comme sur Google et Bing.Les actualités comme sur Google News.Le « knowledge graph » (orthographié étrangement « Qnowledge graph »), soit un encart donnant des précisions sur la requête si il s’agit d’une personnalité, d’un lieu connu, etc.).La recherche sur les réseaux sociaux (comme Facebook ou Twitter).Et enfin le shopping qui affiche des produits Amazon. La recherche Web et Live Et là ce fut une grosse déception pour moi. Le shopping

SENSIVIC : La détection automatique d'anormalités sonores - Technology Share SENSIVIC : La détection automatique d'anormalités sonores <iframe src=" width="750" height="600" frameborder="0" marginwidth="0" marginheight="0" scrolling="no" style="border:1px solid #CCC; border-width:1px; margin-bottom:5px; max-width: 100%;" allowfullscreen></iframe><div style="margin-bottom:5px"><strong><a href=" title="SENSIVIC : La détection automatique d'anormalités sonores" target="_blank">SENSIVIC : La détection automatique d'anormalités sonores</a></div> SENSIVIC : La détection automatique d'anormalités sonores by pascale-demartini on Report Category: Technology Download: 0 Comment: 0 views Comments Description Les détecteurs de nouvelle génération SENSIVIC ont été conçus pour devenir les oreilles des caméras de vidéoprotection. Download SENSIVIC : La détection automatique d'anormalités sonores Transcript Fly UP

Related: