background preloader

L'affirmation de l'Etat en France

Facebook Twitter

Chapitre 1. L’affirmation de l’État dans le royaume de France

1 Les revendications des Français dans les cahiers de doléances. François Ier. Ordonnance de Villers-Cotterêts (1539) Video saint Barthélemy. Les huit guerres de religion (1562-1598) 1ère guerre (1562-1563) Le massacre par le duc François de Guise d’une centaine de protestants assistant au culte dans une grange de la ville de Wassy, le premier mars 1562, est considéré comme l’événement qui a déclenché la première guerre de religion.

Les huit guerres de religion (1562-1598)

A l’appel de Louis de Bourbon, prince de Condé, les protestants prennent les armes. Condé s’empare d’Orléans le 2 avril. La guerre s’étend à tout le royaume. Elle est marquée par des violences sauvages dans un camp comme dans l’autre. La bataille de Dreux qui voit s’affronter les troupes de Condé et celles du connétable de Montmorency est à l’avantage des forces royales. Le 19 mars 1563 est signé l’édit de pacification d’Amboise négocié par Condé et le connétable de Montmorency. 2ème guerre (1567-1568) Plusieurs villes du Midi sont prises par les huguenots.

L’armée de Condé s’empare de Saint-Denis et poursuit jusqu’à Dreux. 3ème guerre (1568-1570) La paix de Longjumeau ne dure que cinq mois. 4ème guerre (1572-1573) 5ème guerre (1574-1576) HISTOIRES D’HISTOIRE Une série de vidéos de l’Histoire par l’Image. #24août 1572 : nuit du massacre des protestants par les catholiques . Voyez le témoignage de la #saintBarthelemy de Dubois Lire la suite #mcba.ch #museeprotestant.

Musée virtuel du protestantisme Point de vue synoptique des huit édits. Acrobat. La Génèse de l'Etat moderne. Le Grand Siècle (XVIIe siècle) - Un peu d'histoire. 11 Monarchie absolue sous Louis XIV avec Joël Cornette. Visiteurs de Versailles 1682-1789. Versailles en chiffres. Versailles : le propre et le sale - Toute L'Histoire. Étonnant Versailles : se chauffer, mission impossible ? La Guerre des Cévennes, les origines. L’affirmation de l’État dans le royaume de France (Histoire 2de)

Interview Les Lumières et le Monde. Voyager Explorer Collectionner. Les ports au XVIIIe siècle. Contexte historique L’essor des grands ports français au siècle des Lumières Le XVIIIe siècle est marqué par la croissance urbaine (le royaume gagne près de 8 millions d’habitants entre 1715 et 1789) et le développement des échanges maritimes.

Les ports au XVIIIe siècle

Marseille, qui rattrape les pertes démographiques de la peste de 1720, et Bordeaux dont la population passe de 50 000 à 110 000 habitants, sont alors les deux grands ports du commerce extérieur français. Bordeaux connaît un essor remarquable grâce aux échanges transatlantiques, notamment avec les « Isles à sucre » (les Antilles). L’enrichissement des négociants et la volonté de modernisation des intendants royaux rivalisent et se conjuguent pour faire de la capitale de la Guyenne un modèle de l’urbanisme des Lumières. Analyse des images L’artiste et la commande royale Dans le cas de Toulon, exemple même du port et de l’arsenal militaires, Vernet doit ainsi peindre trois tableaux correspondant aux différents angles de vue requis. Interprétation Liens. Thème 3 histoire. Quand les Bourbons portaient perruque. S’il est bien un symbole absolu de l’Ancien Régime, c’est la perruque.

Quand les Bourbons portaient perruque

Assurément, les Bourbons ne l’ont pas inventée. Elle est présente dès l’Antiquité, chez les Egyptiens, puis chez les Grecs et les Romains. Certains Rois, princes ou ducs, victimes d’une perte de cheveux disgracieuse et précoce, se parent d’une perruque. Mais ils y sont alors forcés par la dure nécessité… Réellement adoptée sous Louis XIII, la perruque devient un accessoire de mode à part entière : on ne cherche plus à la camoufler.

Conception, entretien, évolutions et polémiques… Revenons sur l’histoire de la perruque masculine sous les Bourbons. Le retour de la perruque sous Louis XIII Lorsque Louis XIII devient Roi en 1610, sous la Régence de sa mère Marie de Médicis, la mode est aux cheveux courts. Très vite, la coiffure « à la comète » fait fureur : une raie au milieu sépare la chevelure qui, plaquée sur les côtés, descend sur les épaules. Louis XIV et la perruque moderne.