background preloader

Fabrication des vêtements : anodin ?

Facebook Twitter

Le Vietnam se rêve en atelier de la planète. Slavery in the global prawn supply chain. “They kept me chained up, they didn’t care about me or give me any food...They sold us like animals, but we are not animals - we are human beings.”

Slavery in the global prawn supply chain

This heart-wrenching quote is from a man sold from ship to ship in Thailand, caught in the trap of slavery and forced to work on a boat that supplies feed to the prawns we buy at the grocery store.

Effondrement du Rana Plaza / Bangladesh

The Dark and Disturbing World of Silk. Editor’s note: This post is a Care2 favorite, brought back by popular demand.

The Dark and Disturbing World of Silk

It was originally published on June 21, 2013. Enjoy! Tell Zara to stop production of its angora products immediately. Chaussures en cuir made in déforestation ? Made in Bangladesh : des jeans et des tee-shirts, mais à quel prix ? Textile : les Français soucieux de l'étiquette ? L’effondrement en avril du Rana Plaza, immeuble d’usines textile au Bangladesh, a ouvert les yeux d’une partie d’entre nous sur les conditions de travail de ceux qui fabriquent nos vêtements. 1.132 morts pour de nouveaux réflexes chez les consommateurs ?

Textile : les Français soucieux de l'étiquette ?

Enquête de Marie Viennot, en lien avec un Magazine de la rédaction tourné à Dhaka et complétée par vos réactions. "Made in Bangladesh", c’est l’étiquette qui monte en flèche. Loin derrière la Chine, mais aujourd’hui deuxième fournisseur de la France, le Bangladesh était l’un des pays les plus pauvres du monde. Aujourd’hui, il l’est moins, grâce au textile. Vous remarquerez, "Made In Bangladesh", ce sont souvent les plus petits prix, les t-shirts gratuits, les vêtements pour enfant.

Bangladesh: Emeutes d'ouvriers du textile qui revendiquent un meilleur salaire. Des dizaines de milliers d'ouvriers du textile au Bangladesh ont bloqué des rues, mis le feu à des usines et se sont heurtés à la police lundi, exigeant un salaire mensuel minimum équivalent à 100 dollars. 300 usines fermées Jusqu'à 200.000 ouvriers ont manifesté lundi pour le troisième jour consécutif, selon Abdul BAten, chef de la police du district de Gazipur, près de la capitale Dacca, où plusieurs centaines d'usines textiles sont implantées.

Bangladesh: Emeutes d'ouvriers du textile qui revendiquent un meilleur salaire

Quelque 300 usines ont été fermées pour prévenir toute attaque d'usines de la part de manifestants, a précisé son adjoint, Mustafizur Rahman. "La situation est très volatile.

Et les porter, est-ce si anodin ?

Nike: Cut ties with companies profiting from slavery! Last year an 18-year-old named Navruz Muyzinov was beaten to death by police in Uzbekistan.

Nike: Cut ties with companies profiting from slavery!

His only crime: getting sick and leaving the cotton-field where he was working before he met his cotton-picking quota. Sadly, Navruz’s story is not unique. Every year, more than a million men, women, and children in Uzbekistan are forced by their government to work in the state-run cotton harvest. Those who speak out or resist are routinely harassed, detained, and tortured. The Uzbek regime can only get away with these crimes because a South Korean conglomerate called Daewoo International continues to buy slave-grown Uzbek cotton. Tell Nike: Stop doing business with companies that profit from slavery. Nike: reinstate the Nike Nine. Fashion isn’t frivolous — it’s a matter of life and death. I was 9 years old when the political first became personal. Swayed by stories of kids not much older than me stitching together soccer balls and sneakers, my sister, mom, and I made a pact to never wear Nike. Au Bangladesh, les travailleurs du textile enfin autorisés à former des syndicats : une conquête dans le sang.

Article AC pour 1 127 morts au dernier décompte macabre : la catastrophe humaine vécue au Bangladesh a dévoilé les conditions d'esclavage moderne des ouvriers du Bangladesh devenu, avec la Chine, l' « atelier du monde » dans le secteur textile.

Au Bangladesh, les travailleurs du textile enfin autorisés à former des syndicats : une conquête dans le sang

H&M Admits There's a Simple Way to Pay Garment Workers More. Les lanceurs d'alerte de l'esclavage textile - Page 2. Bilan des cyberactions et pétitions de cyberacteurs. Cette cyberaction est maintenant terminée Mise en ligne du 15/06/2012 au 03/04/2013 Adidas vient d\'investir 125 millions d\'euros comme sponsor des prochains Jeux Olympiques.

Bilan des cyberactions et pétitions de cyberacteurs

Mais les ex-salarié-e-s d\'une entreprise indonésienne, qui fabriquaient ses produits pour 0,60 dollar de l\'heure, attendent toujours que la multinationale les indemnise suite à la fermeture illégale de leur usine. 24 heures pour faire craquer GAP. 293,444 ont signé. Aidez-nous à atteindre 1,250,000. Effondrement d'usine au #Bangladesh: Auchan et Camaïeu doivent indemniser les victimes ! Indemnisez les victimes du Rana Plaza au Bangladesh Les conditions dans lesquelles vous faites confectionner vos vêtements au Bangladesh sont indécentes.

Effondrement d'usine au #Bangladesh: Auchan et Camaïeu doivent indemniser les victimes !

Voilà près de dix ans que le Collectif Ethique sur l’étiquette, Peuples Solidaires et leurs partenaires vous exhortent à prendre des mesures concrètes pour mettre fin à cette situation inacceptable. Cyberaction Indemnisez les victimes du Rana Plaza au Bangladesh. Cyberaction mise en ligne le lundi 27 mai 2013 Elle sera envoyée à : PDG d'Auchan, Pdg de Camaieu Elle prendra fin le : vendredi 30 août 2013. Petition-bangladesh-mes-opinions. Indemnisez les victimes du drame du Rana Plaza au Bangladesh ! Effondrement d'usine au #Bangladesh: Auchan et Camaïeu doivent indemniser les victimes !

Camaïeu s'engage à indemniser les victimes du Bangladesh. INFO LE FIGARO - La marque française de prêt-à-porter confirme ce jeudi que son fournisseur principal avait sous-traité illégalement des pièces auprès d'usines du Rana Plaza, l'immeuble qui s'est effondré au Bangladesh fin avril.

Camaïeu s'engage à indemniser les victimes du Bangladesh

L'industrie textile n'a pas encore tourné la page de l'effondrement du Rana Plaza, qui a fait plus de 1100 victimes au Bangladesh fin avril. Des vêtements sans culpabilité. 69,466 ont signé.

Des vêtements sans culpabilité

Aidez-nous à atteindre 1,500,000. Greenpeace : La mode et la pollution en Chine. Qui coud nos chemises ? Et qui les porte ? Et si on se posait la question : qui fabrique ce qu’on achète. Non, non, on se dit "c’est pas cher j’en achète plusieurs à ce prix là". Tant pis si nos armoires sont pleines de trucs dont on se lasse vite et la mode change faut changer, on a pas le choix. Le gilet "West coast" A propos La fabrication 100% Made in France d'un gilet zippé : ORIJNS Made in FR est une marque de vêtements et accessoires 100% Made in France. Qui coud nos chemises ? (II. Du sang sur mes fringues. Do Your Clothes Come from Slave Labor?

The good news is that people are becoming more aware of where the goods they are purchasing come from, and what it took to get them from material to what you are wearing right now. The bad news is that, just because we are aware of the issue, doesn’t mean that things have changed much as far as the fashion industry goes. A new study conducted by Not For Sale took a look at over 300 brands to see what practices each were using and gave them each a grade, taking into account every part of the process of making clothes, starting with the growing of materials all the way to delivering the clothes to the store.

The outcome was not good: while the number of fair trade certified clothing companies grew 75% last year, many companies are still relying on slave labor to produce the clothes they sell. Companies ranking high — receiving either an A or a B grade — include Gap, Timberland, and Hanes. According to Not For Sale: Related Stories: How Daycare Can Help End Child Labor in Afghanistan. Au Cambodge, la police militaire tire sur les ouvriers - Page 1. Cambodge : trois morts lors de la répression d'une manifestation. Communiqué de Ensemble. Solidarité avec les ouvriers du textile au Cambodge. Musharraf supporters offer flowers, prayers at hospital.