background preloader

Héraldique

Héraldique
Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Blasons [modifier] L’Héraldique est la science du blason, c'est-à-dire l'étude des armoiries (ou armes). L'héraldique s'est développée au Moyen Âge dans toute l'Europe comme un système cohérent d'identification non seulement des personnes, mais aussi en partie des lignées (le blason pouvant être transmis par héritage en traduisant le degré de parenté) et des collectivités humaines, ce qui en fait un système emblématique unique en un temps où la reconnaissance et l'identification passaient rarement par l'écrit. Apparue au XIIe siècle au sein des membres de l'aristocratie, elle s'est rapidement diffusée dans l'ensemble de la société occidentale : femmes, clercs, paysans, bourgeois, communautés... En savoir plus... Sélection d'articles Aucun Lumière sur... La présence de saint Georges, patron de la Géorgie, dont il est originaire, est attestée dans les armoiries du pays depuis 1709. Lire la suite Blason du jour Le saviez-vous ? Catégories

Blasons et armoiries Blason : La science Héraldique et l'Art des Blasons... Site conçu pour une lecture optimale sur tous les navigateurs. Le coin des bonnes affaires. Ceci est mon vide grenier perso ! Mis à jour le 30.11.2019. Aidez au maintien de ce site : [Cette marque rouge « » dans la marge, indique les paragraphes nouveaux ou modifiés.] Support technique... Les premiers pas vers l'héraldique. De tous temps, et quelle que soit la civilisation, l'Homme a eu besoin d'affirmer son identité et de se faire reconnaître par les autres. Un élément essentiel ayant contribué à la « création » de l'héraldique est la nécessité pour les différentes unités combattantes de se reconnaître rapidement et efficacement sur les champs de bataille. Une des premières traces écrites correspondant à l'héraldique définie comme telle, remonterait au XIème siècle, suite à l'énumération des éléments composant les couleurs et détails vestimentaires de chacun des deux combattants qui allaient s'affronter. Cet art suppose sur le plan graphique, autant une esthétique qu'un descriptif. ou 1.

Cabinet des titres et Armorial général de France Des ressources généalogiques indispensables pour toute recherche nobiliaire. Le Cabinet des titres et l’Armorial général de France (dit Armorial d'Hozier) sont formés des archives des juges d’armes du roi, chargés de la vérification des armoiries et des preuves de noblesse. Cinq membres de la famille d’Hozier ont été titulaires de cette charge de 1641 à la Révolution. Ces archives conservées au département des Manuscrits (site Richelieu) constituent une source unique et indispensable pour toute recherche généalogique sur une famille française noble. Le Cabinet des titres est composé de 6800 volumes de pièces manuscrites. Il s’agit en quelque sorte d’un dépôt central des documents relatifs à la noblesse de France, rassemblés au cours du XVIIe siècle, mais plus anciens pour certains d’entre eux. Les volumes portant les cotes "Français 26485 à 31773" regroupent six séries de documents généalogiques classés par ordre alphabétique des noms de famille : Textes et blasons sont complémentaires.

La table d'Emeraude Il est vrai, certain et sans mensonge, que tout ce qui est en bas est comme ce qui est en haut ; et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas : pour accomplir le miracle d'une seule chose. De même que toutes choses tirent leur origine de la Chose Unique Seule, par la volonté et le verbe de l'Un, Seul et Unique qui l'a créée dans Son Esprit, de même toutes les choses doivent leur existence à cet Un par ordre de la Nature et peuvent être améliorées par l'Harmonie avec cet Esprit. Son Père est le Soleil, sa Mère la Lune, le Vent le porte dans son sein et sa nourrice est la Terre. Cette Chose est le Père de tout ce qui est parfait dans le monde. Son pouvoir est le plus parfait. Elle monte de la terre vers le ciel et redescend, nouveau-né sur la terre entrainait ainsi en elle la puissance du Supérieur et de l'inférieur. C'est le plus puissant de tous les pouvoirs, l'Energie entre toutes les énergies, car il triomphe de toutes les choses subtiles et pénètre tout ce qui est solide.

Etudes héraldiques Bhagavad-Gītā Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Krishna et Arjuna sur le champ de bataille de Kurukshetra (illustration du XVIIIe et XIXe siècles) La Bhagavad-Gita ou Bhagavadgita (devanagari : श्रीमद् भगवद् गीता (Śrīmad bhagavad gītā), terme sanskrit se traduisant littéralement par « chant du Bienheureux » ou « Chant du Seigneur »[1]) est la partie centrale du poème épique Mahabharata. Origine[modifier | modifier le code] Les indianistes s'accordent à penser que le texte a été écrit entre le Ve et le IIe siècle av. Contexte[modifier | modifier le code] Un dessin illustrant la bataille de Kurukshetra, entre les Kauravas et les Pandavas, décrit dans le Mahabharata. L'histoire se déroule au début de la grande guerre entre les Pandava, fils du roi Pāṇḍu, et les Kaurava. Contenu[modifier | modifier le code] Extraits de la Bhagavad Gita, issus d'un manuscrit du XIXe siècle Le récit est constitué du dialogue entre Krishna et Arjuna. Il y est fait état des castes de l'époque.

Héraldique : code de construction des armoiries Règle fondamentale Une des règles primordiales de l'héraldique veut que l'on ne superpose jamais métal sur métal, ni couleur sur couleur. On ne verra donc jamais dans un blason un lion d'or sur champ d'argent ou une aigle d'azur sur champ de gueules. Cependant toute règle a ses exceptions et certaines armes contreviennent à la règle de superposition des couleurs. On les appelle armes à enquerre car leur propriétaire se devait de justifier l'origine et le sens de cette anomalie. Les armes à enquerre les plus connues sont celles de Godefroy de Bouillon, roi de Jérusalem. Disposition des armes Aux origines de l'héraldique, il était de coutume de ne pas afficher plus d'un écusson sur un écu. Langage des figures Les figures sont souvent des représentations conventionnelles d'objets familiers qui dépeignent l'histoire ou le caractère d'un individu ou d'une famille. De toutes les charges, c'est d'ailleurs le lion qui revient le plus sur les armoiries. Les attributs des meubles Vincent Delolme

Héraldique Introduction L'héraldique est la science qui a pour objet l'étude des armoiries. L'héraldique s'est développée au Moyen Âge dans toute l'Europe comme un système cohérent d'identification non seulement des personnes, mais aussi en partie des lignées (les armoiries pouvant être transmises par héritage en traduisant le degré de parenté), ce qui en fait malgré tout un système unique en son temps. Apparue au XIIe siècle et utilisée par les membres de l'aristocratie, elle s'est peu à peu diffusée dans l'ensemble de la société occidentale. Les lexiques spécialisés comprennent environ 1000 termes parmi les plus employés. C'est aussi un outil efficace de datation ou d'attribution (à une famille, ou à une région) d'un objet, quel qu'il soit. Le blason désigne l'ensemble des règles, figures et termes héraldiques. istorique A l'origine, l'écu sert à distinguer les chevaliers lors des combats. Création et évolution des armoiries Les formes principales selon les Pays Angleterre, Italie et Allemagne : Italie

Heraldica

Related: