background preloader

Bretagne

Facebook Twitter

Fetes et Festivals

Coop Breizh. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Coop Breizh

Coop Breizh est une entreprise culturelle bretonne créée en 1957 par la confédération Kendalc'h[3]. Spécialisée dans la production, l'édition et la diffusion littéraire et musicale, elle dispose de magasins proposant des articles liés à la culture bretonne. Coop Breizh est l'un des principaux producteurs et distributeurs bretons. Organisation[modifier | modifier le code] Domaine d'activité[modifier | modifier le code] La Coop Breizh édite, produit, diffuse et distribue des livres, disques et d'autres produits, en lien avec la culture bretonne, celtique et maritime[4]. Structure[modifier | modifier le code] Coop Breizh est une société anonyme au capital social variable et au fonctionnement de type coopératif, donc mutualiste.

Bonnets rouges

Institut de locarn. Romain Pasquier, Le pouvoir régional. Mobilisations, décentralisation et gouvernance en France. 1Avec Le pouvoir régional, Romain Pasquier signe l’ouvrage de référence – celui qui manquait – sur le fait régional en France.

Romain Pasquier, Le pouvoir régional. Mobilisations, décentralisation et gouvernance en France

A la fois lieu d’expérimentation politique et entité révélatrice de dynamiques qui la dépassent, la région est ici convoquée pour appréhender l’évolution sur le temps long de la gouvernance territoriale. Pour ce faire, l’auteur s’intéresse à l’institutionnalisation du territoire régional, processus dans lequel les institutions politico-administratives régionales ne sont que des acteurs parmi d’autres aux côtés de l’Union européenne, de l’Etat, des collectivités locales infrarégionales, des mouvements régionalistes, des partis politiques et du secteur privé.

R. Pasquier nous invite d’emblée à sortir d’une conception unilatérale du changement comme processus exogène. Bretagne.fr > Pacte - Pacte d'avenir pour la Bretagne. Dp milan vf. Blanche hermine noir drapeau. La première fois que je l’ai vu, enfin, vraiment vu, il était piqué dans le pruneau d’un far.

Blanche hermine noir drapeau

Coincé par tribord arrière dans un carré de pâte jaune pâle flottant au fond d’un plat de terre vernissée, il avait l’air vaguement comestible. Ça m’a rappelé le repas de mariage de Madame Bovary… les « grands plats de crème jaune qui tremblaient... » On étudiait ça en classe de terminale par ces jours froids de mars qui semblaient se creuser en fin de matinée. C’est ce souvenir qui m’a donné faim plutôt que l’infâme flan à relent de vanilline qu’on m’a servi avec drapeau breton piqué dans le pruneau. Le drapeau, j’avais d’abord pensé que c’était le genre hostie ou pâte d’amande, comme on en trouve sur les bûches de Noël, mais non, c’était juste un drapeau de papier monté sur pique-saucisse.

Un drapeau qui voulait dire quoi ? — Une couine à manne. — À quoi ? — À manne. . — Et c’est bon ? — C’est bon mais c’est riche. . « Le drapeau à bandes est né dans les parages de Breiz atao ? © Françoise Morvan.

Troadec

Une enquête du «Monde diplomatique» (mal) orientée. Abonnée de longue date au Monde diplomatique, j’ai découvert, peu après la diffusion des trois prodigieuses émissions de Daniel Mermet sur l’Institut de Locarn et la pseudo-révolte spontanée des Bretons sous bonnet rouge[1] les deux pages de ce journal sur le même sujet.

Une enquête du «Monde diplomatique» (mal) orientée

Les deux journalistes, Jean-Arnaud Dérens et Laurent Geslin, s’étaient trouvés à l’Institut de Locarn le même jour que Charlotte Perry qui assurait le reportage pour l’émission « Là-bas si j’y suis ». Pour comprendre de quoi il est question, il faut préciser qui sont les acteurs, reprendre les étapes de leur action et montrer sur quelle réécriture de l’histoire ils s’appuient pour mener à bien un projet politique dont la plupart des Bretons ignorent tout. Ce sont ces quatre points que j’ai exposés sous le titre Bonnets rouges : une double manipulation, dans un article qu’il est possible de lire en ligne sur le site Médiapart, et je vais me contenter d’en donner un bref résumé ici.

Le premier portique est tombé le 2 août.