background preloader

Grande Bretagne

Facebook Twitter

Liste des peuples celtes d'Irlande. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des peuples celtes d'Irlande

Voir aussi[modifier | modifier le code] Tableau récapitulatif sur les peuples celtes Articles connexes[modifier | modifier le code] Bretons insulaires. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bretons insulaires

Les autres habitants de l'île sont : au nord de ces rivières, les Calédoniens, Maètes, Attacottes..., ou, depuis la confédération, les Pictes.sur les côtes galloises, des Hibernes, ou Gaëls d'Irlande. Par la suite arriveront : Aussi, sa définition pose la double question du peuplement de l'île de Bretagne, et du « caractère celtique » de ce peuplement. Cette question doit être considérée pour deux périodes distinctes qui durent près de mille ans : avant la conquête romaine d'une part et durant le haut Moyen Âge d'autre part.

Des origines protohistoriques[modifier | modifier le code] Si des relations continues avec le continent existaient durant la période de Hallstatt (au premier âge du fer), la production archéologique des îles à cette période demeure résolument autochtone. Liste des peuples celtes de Grande-Bretagne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des peuples celtes de Grande-Bretagne

La question d'un peuplement à « caractère celtique » de l'île de Bretagne doit être considérée séparément pour deux périodes distinctes et distantes de près de mille ans : d'une part durant la préhistoire et la protohistoire de l'île, avant la conquête romaine ; et d'autre part durant le haut Moyen Âge. Ainsi, peut-on distinguer : Articles détaillés : Bretons insulaires (ou Brittons), Britto-romains Peuples brittoniques[modifier | modifier le code] Pictes et Calédoniens[modifier | modifier le code] Article détaillé : Pictes Voici quelques noms de peuples associés aux « Pictes » : NOM DE LA TRIBU (NOM LATIN)Calédoniens (Caledonii, fin du IIe s.)Damnoniens (Damnonii)Maètes (Maetes, fin du IIe s.)Novantes (Novantae)Pictes (Pictii, aube du IVe s.)Selgoves (Selgovae)Venicones (Venicones)Votadines (Votadini) Voir aussi[modifier | modifier le code]

Les peuples celtes des iles britaniques. La plupart des mouvements culturels et technologiques qui se sont répandus à travers le monde celte de l'âge du fer ont mis longtemps à atteindre les îles Britanniques, isolées du reste de l'Europe par la Manche.

Les peuples celtes des iles britaniques

Ce fut le cas des Romains qui parvinrent cependant à supprimer la civilisation celte. À la suite de l'invasion de l'île de Bretagne par les troupes romaines vers le milieu du 1er siècle après J. -C, des groupes celtes indépendants surgirent dans les régions les plus reculées, dans des territoires que les envahisseurs estimaient trop difficiles à conquérir.

Les Pictes

Britannia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Britannia

Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : Britannia, sur le Wiktionnaire Britannia, parfois aussi Brittania, est le nom latin de la Grande-Bretagne, pays des Bretons. Bretons insulaires. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bretons insulaires

Les autres habitants de l'île sont : au nord de ces rivières, les Calédoniens, Maètes, Attacottes..., ou, depuis la confédération, les Pictes.sur les côtes galloises, des Hibernes, ou Gaëls d'Irlande. Par la suite arriveront : Aussi, sa définition pose la double question du peuplement de l'île de Bretagne, et du « caractère celtique » de ce peuplement. Cette question doit être considérée pour deux périodes distinctes qui durent près de mille ans : avant la conquête romaine d'une part et durant le haut Moyen Âge d'autre part. Des origines protohistoriques[modifier | modifier le code] Si des relations continues avec le continent existaient durant la période de Hallstatt (au premier âge du fer), la production archéologique des îles à cette période demeure résolument autochtone.

Les peuples barbares - les bretons. Nota : cet article traite des anciens Bretons, habitants de l’île de Bretagne, ou Grande-Bretagne et non des Bretons, habitants de l’actuelle région de Bretagne en France. Le nom Bretons, a pour sens premier de désigner les anciens habitants à caractère celtique de (l’île de) Bretagne, par opposition aux envahisseurs germaniques Anglo-Saxons et aux envahisseurs celtes d’Irlande (Scots (peuple)) qui s’installèrent dans l’île durant le haut Moyen Âge. Aussi, sa définition pose la double question du peuplement de l’île de Bretagne, et du « caractère celtique » de ce peuplement. Cette question doit être considérée pour deux périodes distinctes qui durent près de mille ans : durant la préhistoire et la protohistoire de l’île, avant la conquête romaine d’une part ; durant le haut Moyen Âge d’autre part.

Des origines préhistoriques À l’époque de la Tène, une métallurgie du fer existe dans les deux îles (dès le VIIe siècle siècle avant notre ère en Irlande).