background preloader

Open Source, Global Impact, Freedom of Information: Ushahidi - Ushahidi

Open Source, Global Impact, Freedom of Information: Ushahidi - Ushahidi

http://ushahidi.com/

Related:  Journalism ToolsRessources et Outils numériquesOutils CARTO

20 outils gratuits pour fouiller le web à la recherche d’informations Une simple recherche Google ne résume pas le journalisme web. Une multitude de services gratuits, souvent très simples d’utilisation, peuvent faciliter et accélérer vos recherches en ligne. Note : Ce billet n’aborde pas la recherche d’infos sur les réseaux sociaux, qui fera l’objet d’un prochain post. ↑» Consulter les traces laissées par un site sur le web XMind (Mac) - Télécharger Télécharger Téléchargement Sécurisé Les Plus Gratuit Facile d'utilisation Possibilité de partager Nombreux modèles "Problème de sauvegarde depuis MAVERICK" C'est un très bon produit, sauf que depuis MAVERICK, il est impossible de sauvegarder ses schémas !!! Les Plus Facilité d'utilisation Export dans de nombreux formats Les Moins plus d'icônes pour attacher aux modules

Apprendre la cartographie libre en ligne Nous avons déjà présenté ici OpenStreetMap (OSM) comme étant une alternative crédible et sérieuse à Google Maps en matière de cartographie. Nous disions à l'époque qu'il s'agissait sans contredit d'une success-story dans le monde très contrôlé de la cartographie. Nous avons même montré plus tard comment OpenStreetMap pouvait faire l'objet d'un usage social, à des fins humanitaires, grâce à la collaboration de masse. Ces derniers mois, le projet OSM a essaimé en Afrique, au Togo, au Burkina Faso notamment et aussi au Maroc, en créant des antennes locales dont le fonctionnement est basé sur la principe du bénévolat. Les nouveaux mappeurs, cartographes amateurs pour la plupart du temps, sont formés à la prise en main de l'outil par les plus expérimentés.

Open data, gestion de crise et action humanitaire, Le « web humanitaire » est déjà une réalité La forte médiatisation des récentes crises majeures a mis en exergue de nouvelles pratiques dans la gestion et le traitement de l’information de ce type d’événements. Internet est devenu un carrefour où sinistrés et leurs proches, gouvernements, ONG, services de sécurité civile se retrouvent pour échanger et gérer la crise. Conçu à l’origine pour résister à des attaques sur le sol américain, décentralisé sur la planète entière, Internet est aujourd’hui un atout majeur de la gestion de crise. La baisse des coûts d’équipement en terminaux connectés à Internet, la démocratisation des téléphones cellulaires et l’émergence fulgurante des réseaux sociaux catalysent la diffusion de l’information de crise sur le réseau des réseaux. Les derniers grands bouleversements ont mis en valeur et éprouvé de nombreux outils en ligne permettant la remontée, la gestion et la diffusion de l’information. Ces plates-formes sont basées majoritairement sur des logiciels libres.

Ferme modèle au Bénin En moins d’une minute et sur le ton de la plaisanterie, Godfrey Nzamujo résume presque l’essentiel du principe fondateur de sa ferme bio. Un concept né au milieu des années 80 quand ce prêtre dominicain, ingénieur en électronique, abandonne son laboratoire californien pour partir au chevet de son continent d’origine. « L’Afrique est riche », dit-il, mais elle l’ignore. Son salut passe par une exploitation raisonnée des ressources en valorisant au maximum les produits locaux et leurs déchets. Vingt ans après les résultats sont là.Aux conférences, Godfrey préfère l’expérimentation sur le terrain et la diversification. Les poissons ne sont pas uniquement nourris aux asticots mais aussi avec des granules essentiellement végétales confectionnées sur place.

Vidéo : 8 choses que les journalistes web devraient savoir faire Nouvel eldorado des médias en ligne, la vidéo est dans la bouche de tous les rédacteurs en chef et dans les rêves de tous les directeurs marketing. Montage, embed, recherche, partage, monétisation : les outils et les pratiques évoluent presque aussi vite que le nombre de vues de Gangnam Style sur Youtube. Voici un point d’étape au début de l’année 2013 pour vous permettre de vous y retrouver. Optimiser sa vitesse de lecture Dans les Neurones de la lecture, le neuroscientifique Stanislas Dehaene expliquait que ceux qui lisent 400 à 500 mots par minutes sont non seulement de très bons lecteurs, mais sont proche de l'optimalité, car avec "le capteur rétinien dont nous disposons, il n'est sans doute pas possible de faire beaucoup mieux". Pourquoi ? Parce que ce sont nos saccades oculaires qui limitent notre vitesse de lecture. Il montrait que si on élimine la nécessité de bouger les yeux, un bon lecteur peut atteindre des vitesses de lecture faramineuses de 1100 à 1600 mots par minute. Et Dehaene d'imaginer que la présentation informatisée séquentielle rapide était certainement une méthode de lecture révolutionnaire pour demain.

OpenStreetMap : pourquoi vous devriez l'utiliser OpenStreetMap (OSM), souvent appelé « la Wikipédia des cartes », gagnerait à être plus connu parmi les libristes. Je suis moi-même un contributeur récent, puisque j'ai appris à contribuer à OpenStreetMap grâce à une sympathique personne qui animait le stand OSM au FOSDEM 2013… et je suis devenu, depuis cette date, un contributeur assidu. Nous vous laissons découvrir ce retour d'expérience dans la suite de la dépêche. NdM : merci à Alexis de Lattre pour son journal. Crise malienne: les camps de réfugiés comme territoires de paix?Territoires de paix Par Charlotte Arnaud, stagiaire à l’Ecole de la Paix[1]. La crise politique que connait le Mali depuis 2011 a provoqué un déplacement massif de plus de 500 000 personnes, dont 174 129 ont choisi de chercher refuge et protection à l’extérieur des frontières. Au Burkina Faso, au Niger et en Mauritanie, la vie se réorganise, les réfugiés se regroupent, les ONG, organisations internationales et autorités locales coopèrent afin de leur apporter aide et protection. Le camp, loin d’être un lieu de réclusion et d’exclusion, permet au contraire la renaissance d’une société nouvelle, dans sa pluralité et sa complexité, et aide beaucoup de Maliens à penser la reconstruction du vivre-ensemble.

Related:  Ressources cartoChange, ONG, ActionsCarto 2.0blogConference 03 Mai 2014Mashup OSMFreedom of Information