background preloader

Creative Commons France

Creative Commons France
Related:  Outils et techniques de recherche d'informationsCULTURE NUMERIQUE de l'ENSEIGNANTVEILLE ET NUMERIQUEles outils pour produire de la FOAD

Licence de documentation libre GNU Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Logo (stylisé) de la GFDL. La licence de documentation libre GNU (de l' anglais GNU Free Documentation License ), abrégée en GFDL , est une licence relevant du droit d'auteur produite par la Free Software Foundation . Caractéristiques [ modifier ] L'objet de cette licence est de rendre tout support (manuel, livre ou autre document écrit) « libre » au sens de la liberté d'utilisation, à savoir : assurer à chacun la liberté effective de le copier ou de le redistribuer, avec ou sans modifications, commercialement ou non. Cette licence est fondée sur le même principe que copyleft et la Licence publique générale GNU (GPL) utilisés par un grand nombre de logiciels libres . La GFDL, comme la GPL, autorise chacun à redistribuer une œuvre qu'elle protège à condition que cela soit fait sous ses termes identiques. Compatibilité [ modifier ] Incompatibilité entre GNU GPL et GFDL [ modifier ] Compatibilité entre GFDL et CC-BY-SA [ modifier ]

Mise en situation Tout ce qu'il faut savoir sur les licences Creative Commons Je m'y réfère tous les jours, que ce soit ici pour ce blog, pour LittleThingz, et pour illustrer tout un tas de choses, et pourtant je me rends compte que je ne suis jamais vraiment entré dans le détail pour expliquer ici ces fameuses licences Creative Commons. Car oui, sauf exceptions de rares photos personnelles, de captures d'écran, ou de quelques images "piquées" sur les pages d'un service web parce que j'en fait la promotion, toutes les images que tu trouves ici sont distribuées selon une de ces licences. Et pourtant, j'ai l'impression que ce n'est pas la règle sur la majorité des blogs et sites web, et je pense que c'est bien dommage. Voici donc l'essentiel de ce qu'il faut savoir sur le sujet, en t'expliquant un peu ma manière personnelle de gérer ça. Pourquoi faut-il connaître et utiliser ces licences ? Sauf que comme toute chose, il y a un auteur derrière chaque création, et il n'est pas forcément d'accord que tu lui piques son travail sans contrepartie. Attribution (CC BY)

Creative Commons Many Flickr users have chosen to offer their work under a Creative Commons license, and you can browse or search through content under each type of license. Here are some recently added bits and pieces: Attribution License » 34,755,780 photos (See more) Attribution-NoDerivs License » 9,316,699 photos (See more) Attribution-NonCommercial-NoDerivs License » 43,398,082 photos (See more) Attribution-NonCommercial License » 23,359,340 photos (See more) Attribution-NonCommercial-ShareAlike License » 47,512,499 photos (See more) Attribution-ShareAlike License » 17,250,884 photos (See more) Public Domain Dedication (CC0) » 1,007,121 photos (See more) Public Domain Mark » 2,920,778 photos (See more) "Creative Commons is a non-profit that offers an alternative to full copyright." creativecommons.org Briefly... Attribution means: You let others copy, distribute, display, and perform your copyrighted work - and derivative works based upon it - but only if they give you credit.

La boite à outils du formateur innovant " Format... Licence Art Libre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Logo de la Licence Art Libre Description[modifier | modifier le code] Elle autorise tout tiers (personne physique ou morale), ayant accepté ses conditions, à procéder à la copie, la diffusion et la transformation d'une œuvre, comme à son exploitation gratuite ou commerciale, à condition qu'il soit toujours possible d'accéder à sa source pour la copier, la diffuser ou la transformer. Elle a été rédigée en juillet 2000 grâce aux contributions de la liste de diffusion <copyleft_attitude Cette licence est consultable sur le site artlibre.org[2] ; elle est également disponible en anglais[3], en allemand[4], en espagnol[5], en italien[6] et en portugais[7]. Soumise au droit français, elle est valide dans tous les pays ayant signé la Convention de Berne ; cette convention établit une norme juridique internationale sur la propriété littéraire et artistique. Historique[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code]

Réutiliser des contenus produits par des tiers Nombre de travaux d’enseignants et d’élèves font appel à des ressources existantes, que ce soit simplement pour se documenter, pour illustrer un propos, commenter, argumenter, porter la contradiction ou encore pour proposer une version modifiée d’un travail librement mis à disposition. C’est ainsi que des raisons diverses conduisent à emprunter à des œuvres appartenant à d’autres personnes. Internet démultiplie ces possibilités en donnant accès à une masse d’informations et de connaissances sans précédent dans l’histoire de l’humanité. Si exploiter des contenus produits par d’autres peut être légitime, il y a des précautions à prendre qui dépendent des œuvres empruntées et de la façon dont on s’en sert. Les précautions à prendre S’il est facile de se procurer des contenus textuels, vidéo, sonores de nos jours, il est en revanche plus délicat, et souvent illégal, de les reproduire pour diffusion sur un site internet, voire extranet ou intranet, même dans un cadre pédagogique.

Licenses Explained | Creative Commons Ceci est la traduction en français d'une création originale de Creative Commons, A Spectrum of Rights. (Credits de la version originale : Cartoon concept and design by Neeru Paharia. Original illustrations by Ryan Junell, Photos by Matt Haughey.) Vous pouvez télécharger toutes les images au format PNG en cliquant ici. Les images ont été dimensionnées de façon à être imprimées sur une page A4 paysage. Les images ont été fabriquées grace à gimp, gif2png et inkscape. Ces travaux ont également été produits sous d'autres formats (pdf, Oo, flash, etc...) sur le site de Framasoft This work is licensed under a Creative Commons License.

Générateurs en ligne GENERATEURS en LIGNE Mise à jour le 22 mai 2018, proposez vos liens Vous trouverez également sur Liens Utiles une série d'outils et de convertisseurs en ligne. ACCORDEUR en LIGNE: permet l'accordage en ligne de plusieurs instruments, voir également ce site en anglais ACROSTICHES: ce générateur permet de composer des poèmes ADRESSE ELECTRONIQUE-COURRIEL-(1): Caspam, cet outil en ligne vous permet d'encoder une adresse électronique ADRESSE ELECTRONIQUE-COURRIEL-(2): MailTester, pour vérifier la validité d'une adresse électronique ADRESSE ELECTRONIQUE-COURRIEL-(3): un encodeur de lien e-mail anti-spam ALCOOTEST: cet alcootest en ligne vous permet de calculer votre taux d'alcool dans le sang ANAGRAMMES: un générateur d'anagrammes en anglais ASCII GENERATOR: un générateur en ASCII (en anglais) AUTOBIOGRAPHIE: a pour but de vous aider à rédiger l'autobiographie que vous avez toujours rêvée d'écrire, mais que vous n'avez jamais osée rédiger (par excès de modestie ou par manque de temps)

Rapid Learning, où en est-on ? L'expression "Rapid Learning", que nous serions bien en peine de traduire correctement en français (la traduciton littérale "apprentissage rapide" n'ayant pas grand chose à voir avec ce dont il s'agit) et née voici 8 ou 9 ans, et désigne des outils qui permettent de réaliser rapidement des modules de formation à distance. Conception de la formation en ligne : trop longue, trop chère "Rapidement" : le mot est lancé. Les outils de Rapid Learning sont donc positionnés sur le créneau du "fait main". Avec le Rapid Learning, priorité aux contenus Claire Fage, travaillant pour eLearning Agency (Demos Formation), le disait déjà sur Thot Cursus voici plusieurs années : "les outils présentés comme étant du Rapid learning sont essentiellement des outils auteurs, c’est à dire des outils permettant une mise en forme multimédia". C'est sur le blog Innovative Learning Technologies de la société Dokeos, que l'on trouvera la description des outils de Rapid Learning la plus honnête :

Freemages, banque de photos gratuites et Libres à télécharger 14 générateurs de mots de passe Vu le nombre de victimes d'escroquerie sur internet ces derniers temps et le nombre croissant de ces gens qui passent leur temps à inventer des stratégies infaillibles pour s'infiltrer dans l'intimité des autres pour une raison ou une autre, il est devenu tres sollicité de changer nos mots de passe tout le temps pour ne pas donner la chance à ces messagers du mal qui ne voient en internet qu'un champs de bataille pour mettre en relief leur savoir faire négatif. Dans cet article je vais évoquer une liste de sites susceptibles de vous aider à générer des mots de passe forts sécurisés. 1) Passwordbird: est un site pratique qui vous permet de générer des mots de passe en fonction d'un nom, un mot, et une date qui vous sont favoris. 2) Strongpasswordgenerator: son nom le dit, ce site vous génere des mots de passe tres forts en longueur selon vos besoin en y incluant des caracteres particuliers. 5) Maord: un bon outil pour générer des mots de passe en fonction de plusieurs parametres.

3 outils pour detecter les plagiats Sur le web plagiats et plagiaires sont légion. Une récente étude montre qu’une majorité des contenus publiés sur le web sont des copies de contenus publiés ici ou là. Votre contenu original est-il copié par d’autres sans que vous le sachiez ? De nombreux outils existent qui permettent de detecter automatiquement copieurs et plagiats. Voici les trois derniers venus. ArticleChecker est un site gratuit qui va vous permettre de comparer un texte original avec le contenu trouvé sur Google ou Yahoo. Duplichecker fonctionne un peu de la même manière que le précédent. Copyscape est un outil plus complet encore mais ici il vous faudra débourser quelques centimes à chaque recherche.

Créer mon blog - Manuel d'utilisation d'EklaBlog Avec EklaBlog, vous pouvez créer et gérer votre blog gratuitement. Voici la marche à suivre : Rendez-vous sur www.eklablog.com et entrez l'adresse que vous désirez pour votre blog. Une fois votre adresse choisie, cliquez sur Créer un blog . Une fenêtre Création d'un blog s'ouvre, vous demandant si vous êtes membre ou non du réseau EklaBlog. Une fenêtre d'inscription s'ouvre. Renseignez les divers champs demandés et cliquez sur Je m'inscris Une fenêtre s'ouvre, vous demandant de recopier le code afin d'activer votre compte. Validez, et ça y est : vous avez désormais accès à votre nouveau blog et vous pouvez y publier votre premier article ! Écrire un article

Utilisation de licences CC - Voir FAQ sur le site by eric_bertrand Nov 13

Related:  Droit de l'image et muséesTP FPADroit informatiqueressourcesressources_ticeLes TIC au service de l'apprentissageInternetRessources collègeWebplateformes innovation KnowledgeMéthodes et Outils pour Aujourdh'uiPhotographieLe collaboratifoutils