background preloader

Vocabulaire de la documentation

Vocabulaire de la documentation
Le vocabulaire de la documentation auquel vous avez accès ici correspond à l'édition papier, coordonnée par Arlette Boulogne et publiée par l'ADBS en 2004. Il propose un vocabulaire technique du domaine de l'information-documentation. A ce jour, il ne couvre pas tous les besoins de l'exercice professionnel, en particulier on n'y trouvera pas tous les les termes liés à l'usage des technologies de l'information et d'Internet. Il est accessible par domaines ou par l'intermédiaire d'un formulaire de recherche. Proposer une nouvelle entrée Après identification, vous pouvez poster des commentaires afin de permettre l'évolution de ce vocabulaire. Nouvelle entrée mise à jour le 10 octobre 2012 L'ADBS sur les réseaux sociaux ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes

http://www.adbs.fr/vocabulaire-de-la-documentation-41820.htm

Related:  Notions info-docu

Sylvie Fayet-Scribe: Chronologie des supports, des dispositifs spatiaux, des outils de repérage de l'information. Chronologie des supports, des dispositifs spatiaux, des outils de repérage de l'information Sylvie FAYET-SCRIBE Maître de conférences, Université Paris 1 Septembre 1997 Lexique CAPES documentation Accueil > CAPES doc > Lexique CAPES documentation Ce lexique pour la préparation du CAPES documentation recense près de 350 notions en SID et en sciences de l’éducation. Thématique plus qu’alphabétique, il a l’ambition de donner une vision globale de « notions mères » en y associant du vocabulaire relié sémantiquement et enrichi par une recontextualisation historique. Attention: ce document est un recueil de définitions élaborées par mes soins et/ou puisées dans des lectures personnelles ou des cours. Il reste perfectible, car non-exhaustif ou incomplet (les cordonniers étant les plus mal chaussés, certaines références sont manquantes -_-‘).

Jean-Michel Salaün Le cours ouvert en ligne sur l'économie du document s'est achevé fin avril. Le cours n'en est pas à sa première version. Il a précédemment été proposé en format ouvert trois fois sur le web depuis 2008. La dernière version a bénéficié des expériences précédentes, mais elle a compris aussi de nombreuses innovations. En voici un bref bilan subjectif du côté enseignant. Réussir sa première classe » A comme Accueil « Il vaut mieux être accueilli par quelqu’un à bras ouverts, que par personne à Brazzaville » Sim Qu’on soit en maternelle, en élémentaire et même plus en amont dans le cursus scolaire, le temps de l’accueil est un temps précieux, tout à la fois pédagogique, stratégique et éducatif. Il constitue une phase essentielle dans le dispositif d’apprentissage et donc d’enseignement. La pratique la plus courante qui illustre cette notion d’accueil reste le traditionnel appel. S’il demeure nécessaire et obligatoire, est-il pour autant suffisant ? Au risque de paraître autoritaire, la réponse est non, et pour justifier l’aspect catégorique et sans appel de cette réponse, attardons-nous sur la mise en lumière des principaux enjeux qui sous-tendent ce moment bien particulier de l’accueil. ☛L’accueil : un moment clé Pour apprendre, il faut avant toute chose se sentir reconnu en tant que personne unique, tout en se sentant appartenir à un collectif unique.

[FADBEN] Avec la volonté de faire évoluer positivement la profession des enseignants documentalistes, dans sa mission pédagogique liée au domaine d’enseignement de l’information-documentation, la FADBEN propose de contribuer activement à la construction d’un curriculum en information-documentation. Lors des Assises nationales « Éducation à l’information et à la documentation », en 2003, Jean-Louis Charbonnier, alors formateur en IUFM, est revenu sur la définition historique du « curriculum », « programme d’étude ou de formation organisé dans le cadre d’une institution d’enseignement ou, plus précisément, ensemble cohérent de contenus et de situations d’apprentissage mis en œuvre dans une progression déterminée », d’après le Dictionnaire encyclopédique de l’éducation et de la formation (Nathan, 1998) [1]. Depuis 2003, les réflexions autour du curriculum en information-documentation ont été poursuivies. Cette construction s’appuie sur les douze propositions énoncées par le GRCDI.

Le Dictionnaire Le Dictionnaire est un des accès aux ressources proposées par l’Enssib. Les notices présentées par ordre alphabétique évoluent et évolueront. Le principe est d’associer à une définition un ensemble de ressources actualisées disponibles à l’Enssib : dans sa bibliothèque physique (catalogue de la bibliothèque) ou virtuelle (collections numériques). Quand une ressource totalement externe est incontournable, elle est alors agrégée à la notice.Les ressources suggérées concernent les bibliothèques et le livre, leur environnement, leurs acteurs, les projets, l’organisation, l’histoire, le métier.Mais pas que.Elles sont imprimées, numériques, produites à l’Enssib ou extérieures, françaises ou étrangères, scientifiques, techniques, politiques ou même littéraires.L’ambition est de couvrir le champ le plus large des connaissances utiles pour appréhender les différents domaines des bibliothèques.

Qu'est ce que la "redocumentarisation" ? - blog veille du doc Qu'est ce que la "redocumentarisation" ? Cité plus bas dans l'article consacré à Wikipédia, le processus de redocumentarisation est issu de la réflexion du collectif Pédauque, dont voici la définition que donne Jean-Michel Salaün sur son blog-notes : " Pour définir la re-documentatisation, il faut commencer par s'entendre sur le terme "documentarisation". Documentariser, c'est ni plus ni moins "traiter un document" comme le font, ou le faisaient, traditionnellement les professionnels de la documentation (bibliothécaires, archivistes, documentalistes) : le cataloguer, l'indexer, le résumer, le découper, éventuellement le renforcer, etc. On préfère "documentariser" à "documenter", qui renvoie plutôt à la création d'un ou de plusieurs documents pour expliquer un objet ou une action, mais dans nombre de cas les deux activités se recoupent.

Professeur certifié Missions du professeur certifié Les professeurs certifiés enseignent dans les collèges et les lycées. Ils participent aux actions d'éducation, principalement en assurant un service d'enseignement dans les établissements du second degré et dans les établissements de formation.

Pédagogie info-documentaire L’université Européenne de Bretagne héberge un site web d’autoformation à la recherche documentaire « FORMation A distance en information DOCumentation pour les docTorants ». Tutoriel mutualisé interactif destiné à tous les doctorants, chercheurs, et autres professionnels, réalisé par une quinzaine de formateurs en Sciences de l’Information et de la Communication. Pour la formation à la recherche d’information scientifique quatre axes sont proposés : chercher, exploiter, publier, connaître. Chaque axe contient différents modules traités selon le même schéma : introduction, méthodologie, outils à utiliser, lexique, bibliographie, signalement de ressources. Pour compléter les savoir-faire : repères sur des notions de base telles que le libre accès, la propriété intellectuelle.

Glossaire CRFCB Charte éditoriale Le glossaire est un outil de formation initiale et continue alimenté par des professionnels des bibliothèques. Tous les termes présents sont en lien avec l’univers des bibliothèques et des centres de documentation. Théories communication - courants fondateurs SIC Pour gloser sur la figure mythique la plus formidable que l’Occident ait créé, on peut dire que l’homme, grâce au feu, est devenu un géant technologique mais qu’il demeure un nain politique. Les hommes dominent la nature mais ils n’ont pas encore appris à vivre ensemble et à communiquer. Tout se passe donc comme si après Prométhée (qui nous a offert le feu) nous étions encore en attente de ce dieu qui symbolise l’échange, le commerce et la communication : les Grecs l’appelaient Hermès, les Romains Mercure.

Les bibliothèques troisième lieu Concept encore peu répandu en France, la bibliothèque troisième lieu 1 incarne un modèle phare aux États-Unis, où l’appellation « third place library » fleurit sur la biblioblogosphère et dans la littérature bibliothéconomique. Elle y fait figure de voie d’avenir et semble se matérialiser également dans plusieurs établissements européens, notamment au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Europe du Nord, où la filiation directe à ce modèle est parfois ouvertement revendiquée, à l’exemple du « Fil rouge », bibliothèque centrale de la ville de Hjoerring, au Danemark, présentée au dernier congrès de l’Ifla 2 (International Federation of Library Associations and Institutions). Si le concept est abondamment utilisé, il reste toutefois peu documenté, peu explicité, et son usage peut connaître des acceptions divergentes. Il paraît donc opportun de se pencher sur ses caractéristiques afin d’en restituer l’essence et de mieux saisir le succès qu’il remporte 3. Qu’est-ce que le troisième lieu ?

Références Liste des notions [afficher] B (base de données, bruit...) D (document, droit de l'information...) I (identité numérique, indexation...) WikiNotions Liste des notions [afficher] B (base de données, bruit...) D (document, droit de l'information...) I (identité numérique, indexation...) O (opérateur, outils de recherche...)

Related:  outilsMEDIATHEQUE