background preloader

Vocabulaire philosophique

http://www.philo.fr/?c=glossaire

Related:  Dictionnaires de philosophie en ligne

Lexique Maphilosophie.fr maphilosophie.fr Il n'y a pas d'espoir sans crainte, ni de crainte sans espoir(Spinoza) Lexique Wikiversité Une page de Wikiversité. Vocabulaire philosophique Chapitres Bonjour, Afin de vous aider dans votre étude, vous trouverez ci-contre les définitions brèves des principaux termes et concepts propres à la philosophie. Bonne continuation!

Lexique - Toutes les notions de philosophie à connaître Absolu : qui existe et qui est vrai sans condition ; qui ne dépend que de soi-même, c'est-à-dire qui a en soi sa raison d'être (ex. Dieu). Absurde : ce qui n'a pas de sens. Chez les existentialistes, l'homme et le monde sont absurdes car il est impossible de les justifier rationnellement. (Cf. Camus, Le Mythe de Sisyphe.) Vivre pauvre pour rester riche : pourquoi et comment être radin. Quand j’étais petit, je voulais être riche. Je ne savais pas trop pourquoi. Avec le recul, je pense que j’avais surtout envie d’être quelqu’un d’important, donc automatiquement il fallait que je sois riche. C’est ce que la société apprend : il faut collectionner les voitures et les femmes-objets pour montrer qu’on a réussi sa vie (plus, bien entendu, l’essentielle rolex avant 40 ans).

Centre de documentation libertaire (Lyon, CDL_) : Cgécaf 0371 - Cgecaf Le CDL (Centre de documentation libertaire) a été créé à Lyon vers 1975. Pourquoi j’ai voulu supprimer les spéculateurs à la Bourse : défense présentée par Charles Gallo à la Cour d’assises de la Seine les 26 juin et 15 juillet 1886 Gallo, Charles. — Pourquoi j’ai voulu supprimer les spéculateurs à la Bourse : défense présentée par Charles Gallo à la Cour d’assises de la Seine les 26 juin et 15 juillet 1886. — Lyon : le Petit Watrineur : Centre de Documentation Libertaire, 2011. — [8] p. ; 21 cm. localisation : cira (Lausanne) Contient : « Déclaration de Principes présentée à la cour d’assises de la Seine, audiences des 26 juin et 15 juillet 1886 par Charles Gallo ». Souvenirs de Nouvelle-Calédonie

La confession secrète de Duras Journaliste à «la Stampa», Leopoldina Pallota della Torre rencontre Marguerite Duras en 1987. Il a fallu parlementer longtemps, dit-elle, pour convaincre la romancière, occupée à écrire le scénario de «l'Amant», de la recevoir dans son appartement de la rue Saint-Benoît. La journaliste se souvient de l'avoir d'abord vue «de dos, petite, très petite, assise comme toujours, dans sa chambre poussiéreuse, encombrée de papiers et d'objets, les coudes appuyés à son bureau». L'entretien, entrecoupé de coups de fil pendant lesquels Marguerite attrapait la main de Leopoldina pour l'empêcher de noter ce qu'elle disait, va durer trois heures. Il sera le premier d'une série, où Marguerite se laissera aller aux confidences avant de mettre un terme brutal à la conversation. «Comme s'il avait attendu le signal, Yann [Andréa, son compagnon] arrivait d'une autre pièce en proposant, comme d'habitude, de l'accompagner dehors, et lui mettait délicatement son manteau couleur fraise.»

Cyborg philosophie. Penser contre les dualismes Thierry Hoquet Octobre – Seuil – 24 € Cyborg hante la culture contemporaine, au cinéma (Robocop, Terminator) ou dans les mangas.Il s’incarne dans les sportifs dopés, dans les prothèses médicales et dans les fantasmes d’« humanité augmentée », voire immortelle. Mais Cyborg est aussi, et surtout, une figure philosophique. Cet hybride d’organisme et de machine bouleverse en effet les dichotomies fondamentales de notre pensée : nature/artifice, humain/non-humain nature/culture, masculin/féminin, normal/pathologique, etc. À partir d’une lecture personnelle des travaux de Georges Canguilhem et de Donna Haraway, Thierry Hoquet explore, dans ce texte très original par sa forme et son style l’énigme de cette figure : Cyborg est-il un instrument susceptible de nous conduire vers une humanité libérée des dualismes, colombe platonicienne rêvant d’un ciel sans air, où elle pourrait voler plus librement ?

Centre de Recherche sur la Canne et le Bâton Bienvenue sur ce site collaboratif ! J’ai souhaité créer cet espace afin de regrouper sur un site web, un maximum de ressources provenant de sources variées, autour de la canne et du bâton. C’est aprés de nombreuses années passées à diriger une association sportive de canne d’arme et bâton, à enseigner et pratiquer ces disciplines particulièrement riches et extra-ordinaires, que j’ai souhaité regrouper tout ce qui touche à la canne et au bâton, en associant tous mes amis artistes, historiens, sportifs…à ce projet. En empruntant le nom de cet utopiste croix‑roussien du XIXème siècle, le CEDRATS souhaite établir un trait d’union entre les multiples et diverses tentatives de créer des alternatives sociales visant à l’émancipation individuelle et collective que nous avons connue depuis deux cent ans. Cependant, avec l’ouverture du CEDRATS, si d’un côté nous voulons maintenir vivante et enrichir cette mémoire et ce patrimoine historique et social, de l’autre nous voulons contribuer à réfléchir et encourager les expériences actuelles qui continuent à creuser des nouveaux chemins visant toujours ce même objectif : s’engager dans le quotidien pour que nos sociétés soient les plus libres, égalitaires et démocratiques possible. Inspiré par le saint-simonisme et le fouriérisme, il fut l’un des premiers utopistes réalisateurs du xixe siècle. En effet, en 1835 avec l’appui des milieux lyonnais mutualistes naissants, il ouvrit plusieurs magasins sous l’enseigne « le Commerce véridique et social ». Expositions

Généalogie de la morale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Généalogie de la morale. Un écrit polémique (Zur Genealogie der Moral. Eine Streitschrift) est une œuvre du philosophe Friedrich Nietzsche publiée en 1887. Elle suit, complète et éclaire Par-delà bien et mal. Nietzsche se donne pour objectif de montrer d'où viennent les valeurs morales contemporaines et pourquoi nous devrions en changer pour des valeurs plus saines[1].

Transcendance Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le terme transcendance (du latin transcendens ; de transcendere, franchir, surpasser) indique l'idée de dépassement ou de franchissement. C'est le caractère de ce qui est transcendant, c'est-à-dire qui est au-delà du perceptible et des possibilités de l’entendement. Crépuscule des idoles Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le livre est divisé en 11 parties qui correspondent ici aux 11 parties de cet article Maximes et traits[modifier | modifier le code] Se distinguent dans cet ensemble les maximes suivantes (les plus connues): "(...) ce qui ne me tue pas me fortifie.""La sagesse trace des limites même à la connaissance.""

Pierre-Joseph Proudhon Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Proudhon. Il est l'auteur de plus de soixante livres[14]. En 1840, dans son premier ouvrage majeur, « Qu'est-ce que la propriété ?

Related: