background preloader

Le droit à l’oubli

Le droit à l’oubli
Page mise à jour le 17 octobre 2016 Lorsque des personnes ou des médias publient des textes, des propos ou des images sur internet, il est possible, après un certain temps, d’obtenir leur effacement du web : c’est le droit à l’oubli. Le droit à l’oubli des données à caractère personnel est consacré par la loi « Informatique et libertés », le règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, qui n’entrera en vigueur qu’en 2018, ainsi que par la jurisprudence de la Cour de justice de l’Union européenne. Ce droit s’impose à tous : aux acteurs du web mais également à l’Éducation nationale et aux établissements scolaires. Le monde éducatif n’échappe donc pas à cette obligation. Il est important de noter que ce droit n’est pas absolu et que certains services publics peuvent refuser de faire valoir ce droit. Ce droit à l’oubli prend plusieurs formes : le droit d’opposition ;le droit à l’effacement ;le droit au déréférencement. Droit d’opposition Droit à l’effacement

http://eduscol.education.fr/internet-responsable/ressources/legamedia/le-droit-a-loubli.html

Related:  Liberté, droit, dangersIdentité numérique & traçabilitéIdentité numériqueNotions info-documentaires

Le phishing (hameçonnage), gare aux faux sites ! / Cybercrime Comment reconnaître une tentative de phishing ? Pour tromper les utilisateurs, les messages reçus peuvent avoir différentes formes et émaner de sources très diverses : notifications de réseaux sociaux relevés de comptes bancaires alertes virus messages de banques du Trésor Public fournisseur d'accès Internet, téléphonie sites de ventes aux enchères ou payement en ligne Même logos, même slogans, tout y est ! "Droit à l'oubli" sur Internet : une charte signée sans Google ni Facebook Avec cette charte, les représentants de sites collaboratifs et de moteurs de recherche s'engagent à mettre en place de nouveaux dispositifs afin de garantir la protection des données privées des internautes. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laurent Checola Une douzaine de signataires, réunis par Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'Etat chargée de la prospective et du développement de l'économie numérique, ont adopté, mercredi 13 octobre à Paris, une charte (.PDF) consacrée au droit à l'oubli numérique. "Il ne faut pas diaboliser Internet, il y a de nombreux contenus mis en ligne que nous voulons garder, mais dans certains cas, nous aimerions pouvoir les effacer", souligne la secrétaire d'Etat, qui avait lancé cette initiative en novembre 2009.

Fake fake fake - Zoë Beck Je suis un peu mitigée pour ce roman. J'ai aimé la tournure assez inattendue qu'a fini par prendre l'histoire mais d'un autre côté, je ne m'attendais pas vraiment à ça. Je pensais que l'histoire entière serait basée sur les mensonges et sur le comportement du personnage principal face à ceux-ci mais l'intrigue ne se place pas principalement sur cette voie... Le récit est présenté sous forme de journal intime où Edvard, jeune collégien de 14 ans, relate la fin de ses grandes vacances scolaires et le début de sa rentrée. Ses principaux problèmes sont de ne pas plaire à Constance alors qu'il en est raide amoureux et d'être le souffre-douleur de Henk, un garçon de sa classe très populaire qui passe son temps à le ridiculiser. L'intrigue ne repose donc principalement pas sur les mensonges d'Edvard mais ces derniers lui seront bien utiles malgré tout au dénouement...

Webosaures : les moteurs de recherche – Remouk Après une petite pause involontaire, on s’y remet ! RDV demain (jeudi) vers midi pour une nouvelle session Webosaures avec Korben, on parlera des moteurs de recherche : historique, évolutions, fonctionnement, business models, éthique… Plein de choses à voir ! Je rappelle que c’est une discussion interactive, vous pourrez poser des questions ou apporter des précisions en direct sur le chat. ;) Quelques dangers d'Internet Les jeunes forment la population la plus exposée et la plus ciblée par les prédateurs de toutes sortes sur le Net. C'est en effet un media de référence : en 2003 plus de 87% des 12/17 ans se sont connectés à Internet et le phénomène s'amplifie avec le développement de l'Internet mobile. La toile est un espace de tentation, un espace ludique mais aussi un espace à risques dans lequel ils pénètrent d'un simple clic ! Voyons les dangers qui les guettent : Des dangers variés (*) Invasion de la vie privée. La capacité d'interagir et de communiquer avec les autres est un des grands attraits qu'Internet exerce sur les jeunes.

Réseaux sociaux et gestion de crise Dans le cadre du programme Educ&TIC (programme collaboratif CLEMI/DANE) dédié à la démarche internet responsable dans l’académie de Bordeaux, le double objectif est depuis 2011 de développer en parallèle : actions de prévention et d’éducation au bon usage des réseaux sociaux (plan de formation des personnels et des chefs d’établissement) ;accompagnement des équipes dans les situations de crise liées à une publication. Un espace ressource dédié a été développé en fonction des publics (chefs d’établissement, enseignants, élèves, parents) et des dossiers d’information proposés. Le dernier dossier « Gérer une situation de crise liée à une publication sur les réseaux sociaux » destiné aux chefs d'établissement, personnels, élèves, familles, a pour but de répondre aux situations d'urgence générées par des publications problématiques sur les trois réseaux ou médias sociaux les plus fréquentés par les jeunes (Facebook, Twitter, YouTube).

Le Monde - Des données personnelles très convoitées par les GAFA Le business des données personnelles sur Internet est en plein boom, mais les GAFA trustent 95 % du marché. Est-il encore possible de réguler le secteur pour protéger la vie privée des citoyens ? LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Valérie Segond Tous surveillés. Les traces que l’on laisse derrière soi sur le Net – préférences idéologiques, culinaires ou sportives, achats, peines de cœur, soucis de santé… – sont devenues une industrie extrêmement lucrative. Darknets : que se cache dans l'Internet parallèle ? - Vidéo En juillet 2017, le FBI fermait AlphaBay, un des plus gros supermarchés de la drogue et du trafic d’armes en ligne. Ce site existait sur un Internet parallèle au Web qui nous est familier et était accessible uniquement aux utilisateurs connaissant son adresse et utilisant le navigateur crypté Tor. Cet Internet parallèle, constitué de réseaux privés, cryptés et anonymes, constitue ce que l'on appelle les Darknets. Souvent présentés dans les médias comme un repère de malfaiteurs et de terroristes en ligne, ces Darknets sont sources de biens des fantasmes... Que trouve-t-on dans le Darknet ?

La matrice EMI, document de référence La matrice EMI est le fruit d'une réfélexion sur les compétences nécessaires à l'éducation aux médias du cycle 3 au lycée. Ce document rassemble tous ceux produits par le groupe TraAM (cadre, infographies, exemples de séances, glossaire).Vous pouvez le télécharger en cliquant ici : matrice-EMI book L’objectif de la matrice EMI de l’Académie de Toulouse est de donner un cadre d’appui aux professeurs documentalistes et leurs collègues pour intégrer l’EMI à leurs séances pédagogiques : définir des objectifs et un vocabulaire communs et structurer les parcours EMI dans les établissements. C'est un outil d'aide à la mise en oeuvre de l'EMI, composante essentielle du parcours citoyen. Cette matrice EMI est le résultat d’une écriture collective pilotée pendant deux ans, de septembre 2014 à Juin 2016, par l’équipe TraAM et ouverte à tous les collègues volontaires de l’Académie.

Ces dangers qui menacent nos identités numériques : dossier pratique Ces dangers qui menacent nos identités numériques est le nom d’un dossier en ligne de la Bibliothèque des Sciences et de l’Industrie (BSI) mis en ligne fin novembre 2012. Au coeur de ce document, des informations et des ressources pour comprendre ce que recouvre la notion d’identité numérique (recherches en lignes, transactions, informations personnelles laissées sur un questionnaire d’inscription ou autre formulaire, articles ou publications laissées sur un site ou un blog, commentaires, participations à des forums et réseaux sociaux, contenus partagés et toutes autres données personnelles proposées) et agir. Le stockage en ligne, les interconnexions et la géolocalisation facilitent certes des pratiques numériques mais exposent les internautes et mobinautes à l’exploitation de données personnelles. Comme il est indiqué en début de dossier « notre vie numérique mérite toute notre attention ».

Ce site web du Ministère de l’éducation nationale propose des outils et des ressources pédagogiques afin de favoriser des usages responsables d’Internet auprès des élèves. Il énonce de manière claire différents concepts dont celui qui nous intéresse ici, le droit à l’oubli. Il expose les trois formes du droit à l’oubli : le droit d’opposition, le droit à l’effacement, et le droit au déréférencement. Cette présentation est accompagnée d’exemples concrets et de citations d’articles de loi sur le sujet. by ringenbach_groupe7_droit Feb 8

Related:  NumériqueDroit à l'oubli numérique