background preloader

Sources d'énergie pour demain

Sources d'énergie pour demain
Related:  Les energies de demaintchete

Les énergies renouvelables + L'hydraulique + Le solaire + L'éolien + La géothermie+ La biomasse L'hydraulique L'énergie hydraulique est une énergie renouvelable, issue de la force motrice de l'eau. • Le principe : Une centrale hydraulique est composée de 3 parties : le barrage qui retient l'eau, la centrale qui produit l'électricité et les lignes électriques qui évacuent et transportent l'énergie électrique. • Production et utilisation : Les centrales hydrauliques françaises fournissent près de 8 % de l'électricité du pays, grâce à l'exploitation de 450 barrages. • Les contraintes : La construction de nouvelles centrales se heurte à de nombreux obstacles de nature économique, mais aussi d'acceptation sociale ; la protection des cours d'eau exclut souvent tout nouvel aménagement. Le solaire L''énergie solaire comprend 2 filières : la filière photovoltaïque pour produire de l'électricité et la filière thermique pour produire de la chaleur. L'éolien La géothermie La biomasse + Axes de recherche > Energies renouvelables

Hydrogène, énergie du futur ? par Marc Fontecave de l’Académie des sciences, et Nicolas Bardi L’hydrogène, avec l’utilisation de la pile à combustible, ne devrait apparaître qu’à titre expérimental seulement dans les années 2030-2050. Déjà envisagé pour faire voler les avions, ce gaz reste cependant, pour le moment, difficile à stocker. L’accroissement de la population mondiale et donc de la demande énergétique, la nécessité de limiter les émissions de gaz à effet de serre (CO2), l’épuisement des réserves carbonées fossiles (pétrole gaz, charbon), nous imposent de développer massivement la part des énergies renouvelables. L’apport de la chimie et de la biologie dans ces recherches fondamentales et ces développements technologiques peut être majeur avec la mise au point de nouveaux matériaux, de nouveaux catalyseurs et de nouvelles réactions. Pile à combustible au méthanol Cependant pour le moment, plusieurs problèmes demeurent dans l’exploitation de l’hydrogène. Schéma de fonctionnement de la pile à combustible

Quelle énergie durable pour demain ? Energie de Demain – géothermie chauffage solaire aérothermie photovoltaique à Concarneau Finistère Quatre scénarios pour l'énergie de demain CONFRONTATION. Quoi de commun entre ceux qui plaident pour la sortie du nucléaire et la sobriété énergétique et ceux qui voudraient exploiter le gaz de schiste et garder un nucléaire « qui maintient la compétitivité de la France » ? Rien, sinon qu’ils débattent tous de la transition énergétique dans la même enceinte. Réunis le 23 mai à Paris, les membres du groupe de travail chargé d’étudier « les trajectoires pour atteindre le mix énergétique en 2025 » ont acté désaccords, divergences et points de consensus : « on peut se réjouir que ce travail se soit opéré en écartant les opinions non étayées, les affirmations non fondées et les analyses trop peu approfondies » s’est félicité Laurence Tubiana, facilitatrice du débat. PISTES. Le scénario «décarbonatation » Soutenu par l’UFE et les distributeurs d’électricité, il décrit une France dont les grandes tendances sociétales ne bougent pas. La rénovation de l’habitat est modérée et tempère seulement les besoins de chauffage. LOI.

Le bruit, nouvelle source d'énergie Faites du bruit, vous produirez de l’énergie ! D’après la dernière étude de l’Insee (2002) sur la qualité de vie dans les grandes agglomérations, le bruit est la principale nuisance ressentie en ville, loin devant la pollution atmosphérique ou l’insalubrité des logements. En cause, l’urbanisation croissante et les véhicules toujours plus nombreux sur les routes. Selon l’observatoire Bruitparif, certaines zones du périphérique parisien atteignent même 80 décibels de moyenne, soit le seuil limite au-delà duquel l’oreille humaine est en danger. Des architectes et des chercheurs ont eu l’idée d’allier l’utile au désagréable, c’est-à-dire de produire de l’électricité à partir d’un phénomène détesté de tous. Des réserves considérables Pour exploiter cette débauche de sons, des chercheurs comme Guylaine Poulin-Vittrant, chargée de recherche au laboratoire Greman du CNRS, rattaché à l’université de Tours, sont partis d’un triple constat. La clé pour utiliser intelligemment l’onde sonore ?

Energies du futur : nos cinq idées folles Quand on parle d’énergies renouvelables, on pense d’abord aux éoliennes, au solaire, à la biomasse ou à l’hydraulique. Mais les scientifiques du monde entier ont d’autres idées dans leurs cartons. Pas que du vent ! « L’énergie durable - Pas que du vent ! Avec beaucoup de clarté et d’humour, il dresse un état des lieux lucide et donne un certain nombre de perspectives pour l’avenir énergétique de la planète. Il y attaque également l’adage selon lequel « chaque petit geste compte » : « si tout le monde en fait un petit peu, nous n’arriverons à faire qu’un petit peu. » Son conseil : « Ne vous laissez pas distraire par le menu fretin ; concentrez-vous sur les gros poissons, les facteurs de changement décisifs. » Parfois loufoques, beaucoup d’entre elles semblent « trop belles pour être vraies », ou reposent sur des technologies que l’on ne maîtrise pas encore parfaitement. Après la publication de son livre « L’énergie durable - Pas que du vent ! Le thorium : le nucléaire propre ?

Sources d’hydrogène, voie à une nouvelle énergie LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir Ce pourrait être une révolution énergétique. Sur tous les continents existent des sources naturelles d'hydrogène qui, si elles pouvaient être exploitées industriellement, fourniraient à l'humanité une nouvelle énergie, durable et respectueuse de l'environnement. Une piste qu'une équipe de l'IFP Energies nouvelles (Ifpen) est la seule au monde à explorer, en partenariat avec l'Institut de physique du globe de Moscou. Depuis longtemps, les industriels voient dans l'hydrogène l'une des énergies du futur, dont l'immense avantage serait de ne générer aucun rejet de CO2. Avant de pouvoir l'utiliser, il faut donc "casser" les molécules pour l'isoler. Jusqu'à présent, il n'était donc pas considéré comme une ressource énergétique à part entière.

Le plus grand accélérateur au monde Pourquoi un « collisionneur » ? L’accélérateur du LHC est aussi appelé collisionneur car une machine dans laquelle des faisceaux circulant en sens opposés entrent en collision. Cela présente un avantage considérable par rapport à d’autres types d’accélérateurs, dans lesquels un faisceau entre en collision avec une cible fixe. Le complexe des accélérateurs du Cern Le LHC n’est en effet pas une machine isolée : elle est alimentée par une succession d’accélérateurs interconnectés. Le complexe des accélérateurs du Cern. Les rondeurs du LHC La machine n’est pas parfaitement circulaire. Le plus gros frigo du monde Des circuits cryogéniques sont nécessaires au fonctionnement des aimants supraconducteurs.

Les énergies du futur Les questions de l’environnement et de l’énergie sont au cœur des préoccupations actuelles. En effet, le réchauffement climatique et la menace de l’épuisement des ressources (pétrole, gaz, etc.) sont deux problèmes qui marquent notre quotidien et qui nous amènent aujourd’hui à réfléchir sur les énergies du futur. De nouvelles voies énergétiques à l’étude Le constat est saisissant : les réserves de pétrole et de gaz s’amenuisent et en parallèle, la demande et la consommation d’énergie est de plus en plus importante. Des impacts négatifs sur l’environnement se font alors indubitablement ressentir. Afin de trouver des solutions écologiquement et économiquement viables, les chercheurs de GIANT ont entamé une course contre la montre ! Les trois thématiques étudiées par les chercheurs de GIANT sont les suivantes : Les atouts de GIANT Bobineuse pour accumulateur Li-ionCopyright PF Grosjean / CEA-LITEN

Related:  Les énergies de demainles énergies de demain