background preloader

Énergies

Facebook Twitter

Proven one-step process to convert CO2 and water directly into liquid hydrocarbon fuel. A team of University of Texas at Arlington chemists and engineers have proven that concentrated light, heat and high pressures can drive the one-step conversion of carbon dioxide and water directly into useable liquid hydrocarbon fuels.

Proven one-step process to convert CO2 and water directly into liquid hydrocarbon fuel

This simple and inexpensive new sustainable fuels technology could potentially help limit global warming by removing carbon dioxide from the atmosphere to make fuel. The process also reverts oxygen back into the system as a byproduct of the reaction, with a clear positive environmental impact, researchers said. "Our process also has an important advantage over battery or gaseous-hydrogen powered vehicle technologies as many of the hydrocarbon products from our reaction are exactly what we use in cars, trucks and planes, so there would be no need to change the current fuel distribution system," said Frederick MacDonnell, UTA interim chair of chemistry and biochemistry and co-principal investigator of the project.

Au Mali, de l'électricité à partir de l'hydrogène naturel. ÉNERGIE.

Au Mali, de l'électricité à partir de l'hydrogène naturel

Au salon Hyvolution qui s'est tenu les 4 et 5 février au Parc Floral à Paris, dédié à l'hydrogène énergétique, un projet malien d’exploitation de l’hydrogène naturel a suscité beaucoup d’intérêt. Ce pays, qui a lancé une unité pilote en 2013, vient en effet d'accorder le premier permis d'exploitation pour cette filière dite "décarbonée". Autrement dit, sans production de CO2. Or aujourd'hui, l'hydrogène est produit par des méthodes de chimie lourde (électrolyse de l’eau ou extraction à partir d’hydrocarbures fossiles) induisant une empreinte carbone importante. Tous les espoirs sont désormais permis depuis que deux géologues français, Alain Prinzhofer et Eric Deville, ont découvert des sources naturelles d’hydrogène, démontrant ainsi que ce gaz peut être libéré en continu dans la croûte terrestre et remonter en surface. Rencontre avec l'homme d'affaires Aliou Boubacar Diallo, président de la société Petroma, spécialisée dans la recherche du pétrole et du gaz au Mali.

Voiture à hydrogène : l'espoir venu d'une enzyme et d'un virus. Pour alimenter les piles à combustible de nos futurs véhicules (ici, un modèle BMW), il faudra produire de l’hydrogène en quantité.

Voiture à hydrogène : l'espoir venu d'une enzyme et d'un virus

Les biocatalyseurs imaginés par une équipe de l’université de l’Indiana (États-Unis) pourraient aider à rendre cette production plus simple, meilleur marché et plus verte. © Communications UQTR, Flickr, CC by-nc-nd 2.0 Voiture à hydrogène : l'espoir venu d'une enzyme et d'un virus - 2 Photos Une enzyme modifiée et protégée par la capside d’un virus bactérien, c’est le biomatériau que des chercheurs américains de l’université de l’Indiana (États-Unis) ont imaginé pour optimiser la production d’hydrogène par électrolyse de l’eau. Selon l’étude qu’ils viennent de publier dans la revue Nature Chemistry, cette nouvelle forme de catalyseur serait 150 fois plus efficace que la forme classique.

Des travaux qui pourraient se révéler d’une importance majeure dans le cadre de la production économique de carburants propres et bons marchés pour les véhicules du futur. Recharger son smartphone en 30 secondes grâce aux quantum dots - 10 avril 2014. DÉMO.

Recharger son smartphone en 30 secondes grâce aux quantum dots - 10 avril 2014

Après l'Ara de Google, c'est un nouveau temps fort du Congrès mondial de la téléphonie de Barcelone : la présentation d’une nouvelle génération de batterie fabriquée par la société StoreDot. Il y a plusieurs mois, une vidéo de démonstration avait fait le buzz sur la toile. Pas étonnant : on y voit un smartphone se recharger en 30 secondes chrono.

Un exploit quand on sait qu’aujourd’hui il faut parfois attendre plusieurs heures avant d’atteindre une charge complète, un pensum. Vidéo > Éolienne : de l’électricité verte grâce à l’arbre à vent. Une nouvelle batterie carbone révolutionnaire ? La start-up japonaise Power Japan Plus a dévoilé une nouvelle batterie rechargeable composée de carbone organique.

Une nouvelle batterie carbone révolutionnaire ?

L'entreprise, composée d'entrepreneurs et de personnes issues de l'industrie des batteries, a pour volonté de développer la future génération de produits durables. Elle espère laisser son empreinte avec ce produit annoncé comme plus sûr, endurant, rapide à la recharge et moins coûteux à produire que les batteries Li-ion traditionnelles. Différents types de batteries classiques du commerce Cette nouvelle batterie "Ryden Dual Carbon battery" devrait avoir un cycle de vie (La vie est le nom donné :) de 3.000 charges et décharges avec des recharges 20 fois plus rapides que celles des batteries Li-ion. L'entreprise souhaite être la première à commercialiser cette nouvelle batterie organique renouvelable et espère également l'utiliser pour les véhicules de prochaine génération ainsi que sur des appareils plus petits tels les smartphones.