background preloader

Cartographier les sources d'information

Cartographier les sources d'information
Présentation en 1 minute : Cartographier les sources d’information, c’est demander aux élèves de présenter les sites trouvés lors d’une recherche d’information sous la forme d’une carte présentant une typologie des sites. Il s’agit d’utiliser la méthode de la carte mentale pour amener les élèves à se poser cette question, après la collecte d’information : « Qui parle sur ce sujet ? ». Explication en 8 minutes : Objectif d’apprentissage : Construire la notion de source : « La source est constituée des acteurs (personnes ou organisme) qui sont à l’origine de l’information considérée. Au collège : L’enseignement peut se planifier ainsi (méthode d’André Tricot) : dès la 6ème, les élèves peuvent utiliser et mémoriser une typologie donnée (sites institutionnels, collaboratifs, personnels, associatifs, commerciaux, de presse…). Ils peuvent ensuite, en 5ème et 4ème, critiquer cette typologie simplifiée et apprendre à mettre en place une méthodologie de classement adaptée à leur sujet.

http://www.docpourdocs.fr/spip.php?article455

Related:  Séance pédagogique du 27/03Recherche d'informationsCulture de l'informationCartographie sourcesfaire une recherche

[APDEN] Classe de seconde La classe de seconde est une classe de détermination. Le cadre programmatique du curriculum en information-documentation a pour fonction : Repérer les sources de l’info - CLEMI Objectifs Savoir repérer l’origine d’une information. Identifier les sources et les circuits de l’information. S’approprier l’information pour un usage critique et citoyen. Déroulement Au collège : repérer la mise en scène et la circulation de la parole au sein des médias

Face à l’info… je décrypte ! Savoir adopter un regard critique face à la pluralité de formes que peuvent prendre les diverses informations qui circulent autour des adolescents, est une compétence essentielle pour le futur citoyen. Créé dans le cadre du MoocMedias, en lien avec l’EMI, ce scénario pédagogique propose à l’élève des clés pour cerner les formes liées aux fausses informations et à leur viralité, notamment par le biais des médias sociaux. Référent Titre de la séquence : Face à l’info; je décrypte ! Présentation de l’action : Savoir cerner les différentes formes de fausses informations (rumeur, canular, hoax, etc) et adopter des réflexes de décryptage critique afin d’acquérir une démarche citoyenne et réfléchie face à ce qu’on lit ou partage avec autrui, notamment à l’heure des réseaux et des médias numériques de plus en plus réactifs. E-mail :

La cartographie des sources au service de l'étude de sujets de controverses 4e temps : en classe Discussion orale : la question est-elle tranchée + avis personnel sur la question. Prolongement possible mais qui, faute de temps, est resté sur le papier : Rédaction d'une synthèse pour chaque site pour commenter le scoop.it en confrontant les points de vue via un pad.

Le document de collecte vu par les élèves 2e étape : verbalisation de la méthode. De retour de vacances, et cette fois-ci en demi groupe, j'ai fait une séance essentiellement orale de verbalisation de leur travail. Nous avons donc parlé document de collecte (avait-il servi pour réaliser le dossier ? les élèves avaient-ils continuer à travailler avec cette méthode ?...) Comme je m'en doutais quelques élèves ont recommencé chez eux le travail. La veille de cette séance, une élève est venue au CDI pour finaliser son dossier avec un beau "tas" d'impression de sites : "Madame, comment je fais pour trouver ce qui est important ?". « No, YOU are fake news » Depuis des mois, on nous demande notre avis sur les fake news, sur les hoaxs, comment Trump s’en sert, l’impact dans la présidentielle, dans le sens de la vie et sur la croissance des huîtres de Marennes. Il y a aussi depuis des mois que certains journaux pour faire du « clic » arrangent leur titraille pour leur donner une allure plus satirique, plus « catchy », sur des événements qu’en temps normaux ils n’auraient jamais relayés. On nous demande si la réalité ne nous a pas dépassé ou si on va perdre en crédibilité. Quelle crédibilité perdre quand vous en n’avez jamais eu la moitié d’une ?

1ere : Démarche de recherche : quelles attentes en classe de première ? Cette séance est la première d’une séquence visant à faire émerger les objectifs spécifiques au niveau première dans le domaine de l’information documentation, dans le contexte des TPE en particulier, mais pas seulement – l’ECJS, par exemple, présentant des attentes similaires vis à vis de la démarche de recherche d’information. C’est pourquoi elle a lieu dans le cadre de l’ECJS, en accord avec les enseignants qui participent à contextualiser le propos tenu pendant, et à le réinvestir après la séance dans les activités de la classe. 1 heure par groupe, en demi-classeun poste informatique pour deux élèves – connexion internettableau

Infobésité : comment s'informer Les Assises internationales du journalisme, 11e édition, se clôturent ce samedi à Tours. Avec cette année, ce thème : un journalisme utile ? La réponse à cette question semble : oui. 31- La cartographie des sources au service de l'étude de sujets de controverses Présentation Même s'il s'agit là davantage d'un compte-rendu précis de séquence plutôt qu'une fiche pédagogique aisément lisible et reproductible, ce sont de précieux exemples qui sont mis à notre disposition : l'intention même de la séance, des fiches d'activité originales (avec leur corrigé!), un bilan très utile et de nombreuses ressources pour contextualiser le propos et dynamiser la réflexion didactique. Didactisation Cette proposition pédagogique a le courage d’aborder, en plus de la notion de source, celle plus difficile d’ autorité énonciative, qui est le premier des quatre vecteurs de l’autorité informationnelle définie par Evelyne Broudoux. La typologie des acteurs proposée (grille de la séance 2) peut tout aussi bien renvoyer à une typologie des sources (institutionnelle, économique, associative, personnelle).

Première expérimentation du document de collecte Le document de collecte, on en parle beaucoup ces temps-ci. J’ai attendu la journée ADBEN de Toulouse et l’intervention de Marion Carbillet pour m’y mettre. Et au lycée, j’ai converti une collègue d’Histoire-géo! Du coup on présente la méthode du document de collecte à des élèves de seconde demain matin, dans le cadre de l’ECJS. Pour leur présenter , j’ai décidé de créer moi-même un document de collecte, puis une carte mentale, puis le document final. Je suis partie sur le thème du vote de la loi sur le mariage pour tous. éducation aux médias et à l'information - Devenir un citoyen éclairé face à la société de l’information, vous avez dit « complot » ? mis à jour le 03/10/2017 Découverte du concept de « théorie du complot » par des élèves de seconde générale en fin d’année scolaire, à l’occasion d’une introduction au programme d’EMC de première qui abordera les enjeux moraux et civiques de la société de l’information. Un travail qui permet aux élèves de repérer les mécanismes de diffusion des théories du complot, d’en prendre conscience et d’exercer un regard critique sur celles-ci, donc de déconstruire la désinformation.

[lycée] Fiche 09. Les sources sur 24h dans une redaction Il y a quatre sortes de sources : 1. Les sources institutionnelles. Ce sont toutes les sources détentrices d’une autorité publique: gouvernement, ministères, administrations, etc.

Related:  Recherche documentaireMétier : professeur documentaliste