background preloader

Info-Doc : le document de collecte

Info-Doc : le document de collecte
Related:  Le document de collecteDocument de collecte

Essai de progression en collège autour du document de collecte Suite à la présentation du document de collecte à mes collègues (voir le billet), plusieurs d'entre eux m'ont demandé quelle était ma progression. Jusque ici, je ne l'avais jamais formalisée. Je publie donc ici une proposition de progression de la 6e à la 3e à partir des séances que je mène cette année. J'ai choisi de m'appuyer sur les 4 dimensions développées par Pierre Fastrez autour de la littératie médiatique. Mon intention n'est pas de trahir ces travaux, vers lesquels je vous renvoie, mais je trouvais intéressant de modéliser ma progression autour de LIRE/ECRIRE d'une part et de NAVIGUER/ORGANISER d'autre part. Ce sont donc ces termes que je lui emprunte et que je me réapproprie pour dégager des compétences possibles autour de la réalisation du document de collecte. Il faut donc lire ce document comme un outil de travail et de réflexion qui vise à être complété et critiqué, lors d'un bilan de fin d'année par exemple.

Partenariat AEDAC-ESPE : le document de collecte | AEDAC – APDEN Lors de notre réunion du 22 juin 2016, à l’Espé de Caen, nous avons pu faire un point sur des séquences mises en place. Catherine Pinthier et Stéphane Letourneur ont présenté leurs séquences autour du document de collecte. Les échanges ont été vraiment riches et nous nous proposons de poursuivre de la manière suivante : 30 novembre 2016, 13h30-17h : « Faire chercher de l’information aux élèves : quelles pratiques pédagogiques » avec Anne Cordier qui interviendra tout d’abord sur les évolutions des pratiques de recherche et l’impact sur l’enseignement . Ensuite, il s’agirait de travailler en atelier, en groupe Aedac-Espé sur l’évolution de la recherche documentaire, avec deux focus : le document de collecte et la dimension interdisciplinaire. Thomas Rattier (Aedac) et Elisabeth Schneider (Espé) J'aime : J'aime chargement…

Le document de collecte Pages de Doc – …pour partager documents de travail, réflexions et doutes qui font notre quotidien de prof-doc! Le document de collecte : de la théorie à la mise en pratique Plutôt que de rappeler ici ce qu’est le document de collecte, relire le billet de présentation Nous pouvons proposer une progression qui commence à se dessiner et préciser la forme que peut prendre le document de collecte. Quelles notions ? Quel type d’écriture, quelle forme au document de collecte ? La forme du document de collecte Le document de collecte permet d’établir cette progression de par les formes possibles qu’il peut prendre : le type d’écriture doit donc être choisi en fonction des objectifs recherchés et des compétences et notions sur lesquelles on veut travailler.Voici un essai de progression, proposé sur mon blog de l’Odyssée d’Ln On peut trouver des exemples : Une séance menée en 5e sur la biographie du calife Haroun al-Rachid. Une séance sur le blog cinephiledoc Une séance menée par l’auteure du blog Doc à bordautour du mariage pour tous en ECJS : Certains utilisent Storify ou Everclip pour sélectionner, collecter et annoter les pages prélevées. Progression des apprentissages

Construire l’histoire de son parcours info-documentaire en lycée professionnel - Doc pour docs Cet article est le fruit d’une expérimentation restée au milieu du gué… Il s’inscrit dans une réflexion menée par quelques collègues sur le storytelling et le document de collecte. Ces réflexions autour de l’éditorialisation d’un parcours de recherche cadraient bien, pour mes collègues de lycée professionnel et moi-même, avec notre objectif d’accompagner nos élèves dans leurs recherches d’information. J’ai donc proposé à une collègue de Lettres-Histoire-Géographie de poursuivre l’expérimentation commencée en 2012-13 avec ma collègue-stagiaire, en utilisant Storify, comme premier document de collecte numérique, et non comme document final. Storify [1] est un outil de curation qui permet d’assembler sous forme de liste à déroulement vertical, des contenus divers (textes, images, vidéos…) recherchés à partir d’une interface permettant d’utiliser différents outils de recherche (web, Youtube, Twitter …). de collecter des documents de nature différente et repérables visuellement, Les étapes 1. 2.

TraAMDoc 2012-2014 Retour sur la notion de document de collecte. Entretien avec Nicole Boubée. Nicole, cela fait 10 ans que tu as soutenu ta thèse sur l’activité de recherche d’information juvénile. L’un des résultats de ces travaux de thèse concernait le « rôle des copiés-collés dans l’activité de recherche d’information d’élèves du secondaire ». Depuis, de nombreux collègues se sont emparés de la question, à travers l’expression qui est la tienne, de « document de collecte ». Des stages PAF, des formations et des ateliers sur le sujet sont proposés tous les ans. Dix ans après, je reste captivée devant la rapidité de l’appropriation par les collègues et surtout la mise en partage continue de cette partie de ma recherche doctorale. Il nous semble que la prise en compte de la pratique du copié-collé était aussi une invitation à dépasser la méthode des étapes de la recherche documentaire qui avait le vent en poupe dans les années 80 et 90. Sur ce point, les appropriations et expérimentations des collègues, même divergentes, sont, à mes yeux, toutes valables. @nb_etlse

Le copié-collé en débat Site mutualiste et indépendant, réalisé à domicile par des professeurs documentalistes, pour les professeurs documentalistes. Accueil > La culture de l’information > Le copié-collé en débat Le copié-collé en débat Actualité publiée le mardi 24 mars 2009 Outre la journée professionnelle Adben Pays de Loire du 25 avril 2009 : Faut-il interdire le copié/collé s’interrogeant sur les usages des élèves lors des activités de prise de l’information, différents articles et travaux analysent le recours quasi systématique du copié/collé dans leur recherche d’information et leur production. Journée professionnelle ADBEN Pays de Loire samedi 25 avril 2009 organisation et programme de la journée. Le rôle des copiés-collés dans l’activité de recherche d’information des élèves du secondaire de Nicole Boubée, en ligne sur Archivesic depuis 2008. D’autres réflexions Usage et mésusage du « copier/coller » parmi les jeunes de Daniel Moatti sur son site. Un message, un commentaire ? Sommaire ProfDocOsphère et sur

Document de collecte : vers des « automatismes irrépressibles  | «EMIThéo (Article rédigé par Mme Almayrac (professeur documentaliste). Merci à André Tricot pour la relecture de cet article parce qu’il arrive que les mots « parfois » et « peut – être » revêtent une importance insoupçonnée.) Les élèves du collège Saint – Théodard vous le diront : « Mme Almayrac, elle est pénible avec son document de collecte !!! ». Dés le premier cours d’EMI (ou plutôt le deuxième) en 6°, j’ai annoncé : « Au CDI, nous allons travailler toute l’année sur la méthodologie de la recherche d’informations. Voilà, comme ça les choses sont dites et posées dés le début. Le document de collecte et la cartographie des sites : éléments essentiels de l’EMI Attardons – nous quelques secondes sur les définitions de ces deux notions : Définition du document de collecte : « Un document de collecte se présente sous la forme d’une liste de courts extraits copiés-collés dont on donne à chaque fois la source. Définition de la cartographie des sources : 2. Que dit cette vidéo ? J'aime : J'aime chargement…

Outils pour enseigner l'information documentation documentation - le document de collecte et la culture numérique En préambule à la question de la pédagogie et de l'enseignement, il faut prendre en compte la totale mutation du statut du document numérique que décrit très bien Bruno Latour : "Tout se passe comme si l’on avait dérelié les ouvrages, découpé les revues en articles distincts dont chacun circule à part, puis libéré chaque document cité pour le renvoyer à d’autres documents dont la nature, la dimension, la circulation, le commentaire, obéissent à des règles d’usage, à des habitudes de lecture, à des droits d’accès, à des business plans totalement différents... On partait de documents, voilà qu’on se trouve devant des « paysages de données » [Latour, 2011]. A cette mutation du document fait écho le développement de nouvelles pratiques informationnelles liées à l'environnement de lecture numérique et caractérisées selon Alexandre Serres par deux traits principaux :

Pourquoi (et comment) utiliser le document de collecte m'a permis d'abandonner la méthode de recherche par étapes Je parle du document de collecte dans mes différents billets mais je réalise que depuis le jour où j'ai décidé (grâce à l'enthousiasme d'une collègue d'Histoire-Géographie) de l'introduire dans mes séquences, je n'en ai pas vraiment fait de bilan. Pourtant, depuis ce jour, je ne l'ai plus lâché. Le document de collecte est devenu mon compagnon fidèle, celui de certains de mes collègues (même partis enseigner ailleurs, au lycée, où semble-t-il il séduit beaucoup) et celui de mes élèves. Je ne l'utilise qu'associé à la carte mentale de réorganisation des idées. Le document de collecte intervient dans lors de la première séance de recherche avec les élèves. Peut-être est-ce de la fainéantise ? Je demande donc aux élèves de construire des documents de collecte sur des sujets dont ils ne savent rien, ou presque rien. Je donne une limite à ce document : une page le plus souvent. L'heure suivante est très intéressante. - Revenir sur le déroulement de leur recherche

[APDEN] L’idée du document de collecte m’est venue à la lecture d’un article de Nicole Boubée. Dans ces travaux universitaires, elle étudie les pratiques informationnelles de collégiens et de lycéens [1] et met en exergue leur pratique du copié-collé. Elle montre que cette pratique informelle contribue à la délimitation et la problématisation par les élèves de leur sujet de recherche. Elle préconise qu’elle soit prise en compte par les enseignants. De mon coté, depuis quelques temps déjà je me sentais très mal à l’aise avec la méthodologie de recherche par étapes qui distinguait chronologiquement les phases : de délimitation du sujet et de définition du besoin d’information d’évaluation de l’information de sélection de l’information Il me semblait que ces phases ne correspondaient pas à des pratiques naturelles de recherche d’information et qu’en faire un enseignement se révélait peu efficace. Qu’est ce qu’un document de collecte ? Quels apprentissages info-documentaires sont mis en place ?

Related: