background preloader

Ma_recherche_documentaire__TTD-2.jpg 4 349 × 1 042 pixels

Ma_recherche_documentaire__TTD-2.jpg 4 349 × 1 042 pixels

http://aristide.12.free.fr/IMG/jpg/Ma_recherche_documentaire__TTD-2.jpg

Related:  pédagogie, information et communicationEducation à l'informationLe document de collecteCDI

Les 6 étapes d'un projet de recherche d'information (1996-2011) - Pédagogie du projet Démarche adaptée et mise à jour par Hélène Guertin avec la collaboration de Paulette Bernhard, professeure honoraire, École de bibliothéconomie et des sciences de l'information (EBSI), Université de Montréal, Québec, à partir de l'ouvrage La recherche d'information à l'école secondaire : l'enseignant et le bibliothécaire, partenaires de l'élève (1997) - Crédits Note : Le travail d'élaboration de la démarche a bénéficié de l'accès privilégié au document de travail daté de 1996, obtenu avec la permission de Yves Léveillé, dont le titre provisoire était La recherche d'information à l'école secondaire : un projet de recherche d'information en six étapes. La présente version remaniée (2005) respecte l'esprit du document : Les compétences transversales dans Programme de formation de l'école québécoise, enseignement secondaire (2004), ministère de l'Éducation du Québec. Page consultée le 5 juillet 2005. Autres sources consultées pour la mise à jour de 2005.

Des brouillons pour faire bouillonner les idées Le brouillon, des élèves n’aiment pas forcément ça et s’en passent volontiers. Essentiel à la mise en place des idées, il faut les convaincre de l’utiliser et il est nécessaire de leur offrir plusieurs outils pour organiser leur pensée. S’il convient à certains, le brouillon linéaire montrera ses limites au fil de la scolarité, notamment avec les contraintes horaires posées par les examens. Carte mentale, textimagé, double-molécule, tour d’horizon des brouillons pour faire bouillonner les idées. Dans la nouvelle épreuve d’Histoire-Géographie et d’Education civique au Brevet, il est demandé aux élèves de rédiger un développement construit d’environ une page sans avoir recours à des documents.

La RD en utilisant la présentation du document de collecte - Carte mentale La recherche documentaire avec la présentation du document de collecte [1] me parait la plus adaptée à la formation à la RD : elle se base sur les pratiques antérieures des élèves, elle est plus intuitive et évite l’écueil de la hiérarchisation des étapes dans la présentation des étapes de la RD. Afin de mieux m’approprier ce déroulé, j’ai réalisé une carte mentale qui en présente les grandes lignes. Cette carte n’est pas exhaustive (je n’évoque pas la hiérarchisation de l’info et la rédaction d’un plan) mais a plus pour objectif de poser les choses. Cette carte sera distribuée sous forme d’extrait lors des différentes séances aux élèves et sa version complète sera affichée au CDI.

Elaborer une sitographie en SVT 3ème : méthode de la cartographie des sources Cette année, j'ai eu envie de présenter un peu différemment la sitographie en 3ème. Depuis la 6ème, j'ai l'habitude de faire distinguer aux élèves les sites en fonction d'une typologie très simplifiée (site institutionnel / collaboratif / personnel). Jusque là, en 3ème, pour le travail de recherche mené en SVT je demandais aux élèves de me rendre une sitographie dans laquelle ils précisaient, site par site, le nom de l'auteur, l'adresse et le type de site. Le travail présenté par Marie-Astrid Medevielle sur la cartographie des sources au congrè FADBEN en mars m'a ouvert les yeux sur une façon plus intelligente de travailler : la cartographie des sources. Voici donc les documents que je vais distribuer cette année ; il contiennent des approximations, notemment pour les sites "institutionnels" mais j'ai du mal à qualifier différemment cette idée de source extrêmement fiable.

Le document de collecte vu par les élèves 2e étape : verbalisation de la méthode. De retour de vacances, et cette fois-ci en demi groupe, j'ai fait une séance essentiellement orale de verbalisation de leur travail. Nous avons donc parlé document de collecte (avait-il servi pour réaliser le dossier ? les élèves avaient-ils continuer à travailler avec cette méthode ?...) Comme je m'en doutais quelques élèves ont recommencé chez eux le travail. La veille de cette séance, une élève est venue au CDI pour finaliser son dossier avec un beau "tas" d'impression de sites : "Madame, comment je fais pour trouver ce qui est important ?". La classe inversée en accompagnement personnalisé en 6ème 44 Shares Share Tweet Email La classe inversée bouleverse ce principe en proposant à l’élève de visionner le cours avant d’arriver en classe.

Evaluer la fiabilité d’un site web Les élèves vont vers un document sans systématiquement chercher à en évaluer le contenu. Or, dans un contexte Web où le contrôle a priori de l’information peut être éludé, comment construire avec les élèves des savoirs qui leur permettent d’interroger la fiabilité d’une source quand ils estiment, en outre, maîtriser les démarches de recherche et les procédures de navigation, ce qui tend à fausser leur jugement ? Cette séance sur la fiabilité de l’information peut être adaptée du collège au lycée, la grille d’évaluation proposée dans les « outils didactiques » pouvant être retravaillée selon les consignes.

Pourquoi (et comment) utiliser le document de collecte m'a permis d'abandonner la méthode de recherche par étapes Je parle du document de collecte dans mes différents billets mais je réalise que depuis le jour où j'ai décidé (grâce à l'enthousiasme d'une collègue d'Histoire-Géographie) de l'introduire dans mes séquences, je n'en ai pas vraiment fait de bilan. Pourtant, depuis ce jour, je ne l'ai plus lâché. Le document de collecte est devenu mon compagnon fidèle, celui de certains de mes collègues (même partis enseigner ailleurs, au lycée, où semble-t-il il séduit beaucoup) et celui de mes élèves. Quelles sont les conditions au statut photos libres de droits ? Les images libres de droits sont des photos dont l'auteur ne réclame aucune rémunération ou parenté. Ce type de photos est cependant assez rare puisque les photographes amateurs ou professionnels tendent à réclamer systématiquement soit une rémunération pour avoir le droit d'utiliser leur cliché, soit une mention de leur nom sur la page comportant leur image. Vous pouvez donc d'ores et déjà retirer de la catégorie des images libres de droits toutes les photos d'articles de presse, qui comportent 99% du temps une mention pour citer leur auteur. Cela limite grandement en effet le champ de recherche. Sur des photos dont l'auteur n'est pas mentionné, il vous faudra compter le webmaster du site afin de déterminer si oui ou non, la photo affichée vous est accessible en libre utilisation.

Related:  RECHERCHE DOCUMENTAIRE