background preloader

INTEGRER L'ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES EN FORMATION

INTEGRER L'ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES EN FORMATION
Vous êtes formateur, consultant ? Vous envisagez d’intégrer la méthode de l’analyse des pratiques professionnelles dans une prochaine formation ; vous utilisez déjà régulièrement ou ponctuellement l’analyse des pratiques professionnelles en formation... Les "pourquoi, comment" de cette approche pédagogique en guise de billet. L’analyse des pratiques professionnelles consiste à faire une analyse critique et constructive des pratiques réalisées par rapport aux pratiques attendues. Ce que vise un groupe d'analyse des pratiques professionnelles est de permettre à ses participants de développer une posture réflexive sur ce qu'ils font. Devenir "analyste de sa pratique", c'est se demander : "En quoi suis-je pour quelque chose dans ce qui m'arrive ?". Cf le site internet de Patrick Robo : -En s’appuyant sur leurs pratiques -En s'appuyant sur leurs ressources -Pour identifier des solutions communes et adaptables à l’environnement de travail.

http://www.pedagoform-formation-professionnelle.com/article-integrer-l-analyse-des-pratiques-professionnelles-en-formation-119421416.html

Related:  flavieboudetnensa79

graphomotricité Difficulté d'apprentissage de l'écriture La graphomotricité est la psychomotricité appliquée à l’acte d'écriture. L’acte graphomoteur est le prolongement de la motricité fine. Prouver la valeur de la formation - 2 : la chaîne de preuves Je reprends ici l’expression de Jonathan Pottiez, « Construire la chaîne de preuves », au chapitre 7 de son livre « L’évaluation de la formation ». Puisque la valeur de la formation procède de sa bonne intégration dans un système aux acteurs multiples, les différentes évaluations – résultats, acquis, transfert … » ne sauraient constituer à elles seules la « chaîne de preuves ». Il s’agit d’abord de définir et de faire respecter les conditions de la création de valeur. Puis d’établir la preuve, au moyen des évaluations, du fait que les conditions de l’efficacité ont bien été présentes, et que les résultats sont au rendez-vous. Faire respecter les conditions de la création de valeur Pour faire respecter les conditions de la création de valeur, je propose d’utiliser une check list, depuis les préalables à la décision d’engager une formation jusqu’au suivi de celle-ci.

Revue de l'Analyse de Pratiques Prof. La revue a été fondée en 2013 par Jean Chocat, Eric Drutel, Maryline Luret-Berthon, Philippe Péaud, Patrick Robo, Marc Thiébaud et Yann Vacher. Ensemble, ces membres fondateurs composent le comité de publication qui édite des critères de rédaction et fait valider chaque article soumis par deux personnes. Un rédacteur en chef de publication et un co-rédacteur assurent le sommaire et la cohérence de chaque numéro ainsi que le suivi de publication. Donald Kirkpatrick : 15 mars 1924 – 9 mai 2014 Le modèle de Donald Kirkpatrick aura fait faire un grand bond à la pensée et la pratique de l’évaluation des résultats de la formation. De ce point de vue son mérite est immense : comme toute activité professionnelle, la formation doit pouvoir rendre des comptes sur les moyens, souvent considérables, qu’elle engage, et ne pas se contenter de justifications plus ou moins brumeuses. Le modèle Kirkpatrick frappe par sa simplicité ; c’est en cela sans doute qu’il continuera d’inspirer longtemps les pratiques d’évaluation de la formation. La distinction qu’il fait entre 4 niveaux d’évaluation - la réaction des apprenants, les connaissances acquises grâce à la formation, le transfert de celles-ci en situation de travail, l’impact opérationnel de cette application - est éclairante pour quiconque se préoccupe de savoir si la formation en entreprise est vraiment utile.

Pour débuter en cursive Voici des posters pour commencer l'apprentissage de l'écriture cursive. minuscules avec attaques minuscules sans attaques Accompagnement 1Les travaux sur l’accompagnement commencent à la fin des années quatre-vingt-dix, au moment où ce récent « mode d’aide » monte en puissance. La réflexion sur ce qu’accompagner veut dire n’a pourtant pas été épuisée, ni par les approches réflexives, ni par les praticiens, sans cesse conduits à mettre en regard de « l’accompagnement » (le mot), « la chose » qu’ils pratiquent. Comme le souligne Gusdorf, « Mettre de l’ordre dans les mots, c’est mettre de l’ordre entre les pensées, mettre de l’ordre entre les hommes » (1968, p. 37). De fait, la fréquentation assidue des professionnels de ces secteurs montre que la difficulté qu’ils ont à cerner leur tâche vient de ce que l’accompagnement se construit à la frontière de logiques diverses : former, enseigner, aider, conseiller ou même gouverner. 1 Pour certains professionnels, il a toujours été constitutif de leur pratique, sans bien percevoir q (...) 2Le mot accompagnement est doublement desservi.

Développer le « savoir analyser » pour analyser sa pratique professionnelle Patrick Robo Formateur Consultant, Bézierspatrick.robo[arobase]laposte.net Résumé L’Analyse de pratiques… expression polysémique s’il en est, activité à déclinaisons multiples, variées et variables, requiert des savoirs, des compétences diverses, du temps… Elle exige d’acquérir et de développer un « savoir analyser ». Cet article tentera, à la lumière de quelques repères situant l’analyse de pratiques proprement dite et à partir de quelques questions rencontrées, de préciser, de cerner en quoi consiste cette « méta-compétence » particulière au travers d’un processus, d’un cheminement.

Graphisme CP Voici le fruit d'un long questionnement mené autour du graphisme en CP. Par "graphisme" j'entends écriture pure (apprentissage du tracé des lettres). En effet, dans les IO du cycle 2, le terme "écriture" regroupe la partie graphisme, la production d'écrit et la copie. J'utilise donc ces "sous-termes" dans mon emploi du temps et mes menus. Je vous fais donc part ici de mes réflexions sur le sujet... L'indispensable subjectivité de l'évaluation Antipodes, n°156, avril 2002, 26-34 / GERARD, F.-M. / 2002 Télécharger la publication 1.

Neuf exercices pour améliorer sa concentration au travail La concentration consiste à mobiliser ses facultés mentales et physiques sur un sujet ou sur une action. Or notre cerveau est sollicité par de multiples informations et il ne peut en traiter qu'une seule à la fois de façon optimale. Il s'agit donc de le monopoliser, en se libérant des émotions parasites et en s'entrainant à agir, en activant ses cinq sens. Par cette pratique, vous gagnerez aussi en performance. Voici neuf exercices à effectuer avant et pendant ce travail. 1.

Philippe Meirieu : échanges de pratiques Arnaud Dubois, maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’université de Cergy-Pontoise Olivier Jospin, ancien président de l’Ecole de la deuxième chance de Paris Bruno Robbes, maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’université de Cergy-Pontoise Les événements dramatiques vécus en France ces dernières semaines et l’intense questionnement qui a suivi ont conduit à mettre en cause les capacités de l’institution scolaire à donner aux jeunes français, partout sur le territoire, un cadre de compréhension des valeurs de la république qui facilite la paix civique, la tolérance, leur inscription et leur confiance dans l’avenir. Des changements doivent être engagés qui, de notre point de vue, ne découleront pas d’injonctions réitérées au respect de l’autorité enseignante ou bien encore de la multiplication de cours et interventions sur la morale cvique et citoyenne.

Montessori, Freinet… au secours des enseignants A la suite des attentats du 7 janvier, on a demandé tout-à-trac aux enseignants de l’Éducation nationale de faire de l’éducation civique. Certains se sont retrouvés dans des situations réellement pénibles. Contestation violente, refus d’observer une minute de silence, insultes… Même dans les cas où aucune opposition ne s’est manifestée, je serais très étonnée que cette intervention ponctuelle ait servi à quoi que ce soit. Et c’est tout à fait logique. Distinguer analyse et échange de pratiques Texte rédigé Par Denis Bismuth On emploi souvent indifféremment dans la même phrase « analyse de pratiques » et « échange de pratiques ». Est-ce la même méthodologie ? Doit-on les distinguer ?

Related: