background preloader

CogniFit Brain Fitness And Memory Programs, Brain Training

CogniFit Brain Fitness And Memory Programs, Brain Training

https://www.cognifit.com/

Related:  Cerveau Neuroscience Cognitifintelligence

Des scientifiques ont mis au point la première carte interactive du cerveau Des scientifiques américains viennent de révéler la première carte détaillée du cerveau jamais réalisée, après quatre ans de recherche intensive, rapporte le New Scientist. Bien sûr, il existe déjà des cartes du cerveau et ce depuis le 19e siècle, mais celles-ci décrivent des zones anatomiques (où est le lobe frontal, où est l'hippocampe, etc). Alors que l'équipe qui a créé l'Atlas du cerveau humain cherchait à descendre au niveau des gènes et des neurones individuels, comme ils l'expliquaient en 2009: «Les cartes du cerveau que nous avons actuellement sont comme ces cartes antiques du Nouveau Monde que les gens dessinaient.

Qu'est-ce que les neurosciences? - Direction-Performance® Apports des neurosciences cognitives en milieu professionnel Faisant l’objet d’études et de recherches universitaires approfondies depuis une bonne dizaine d’années, les neurosciences désignent l’étude scientifique du système nerveux, tant du point de vue de sa structure que de son fonctionnement, depuis l’échelle moléculaire jusqu’au niveau des organes, comme le cerveau (1) , voire de l’organisme tout entier. Dans le milieu des entreprises, on s’intéresse plus particulièrement aux neurosciences cognitives, qui désignent le domaine de recherche dans lequel sont étudiés les mécanismes neurobiologiques qui sous-tendent la cognition (perception, motricité, langage, mémoire, raisonnement, émotions…). Les neurosciences nous aident ainsi à comprendre la richesse du cerveau humain. Applications pratiques en entreprise

Élèves en difficulté et métacognition : qu'en disent les neurosciences ? On observe que les élèves en difficulté ont du mal à produire une réflexion métacognitive. La métacognition serait-elle trop difficile pour cette clientèle ? Peut-être que ce n’est pas pour eux ? Plus nous prenons de décisions, moins elles sont bonnes Nous avons une capacité psychologique limitée à faire des choix et prendre des décisions explique le New York Times magazine dans une grande enquête intitulée «Decision fatigue» (Fatigué de décider). Elle révèle un aspect méconnu du cerveau humain qui explique comment un chef de gouvernement, un dirigeant d'entreprise, un général mais aussi nous tous dans notre vie quotidienne prenons parfois des décisions totalement aberrantes ou sommes tout simplement incapables d'en prendre une. Le New York Times cite de nombreux exemples parmi lesquels celui d'un juge qui est systématiquement plus compréhensif et plus à l'écoute le matin qu'en fin de journée et ne rend pas les mêmes verdicts face aux mêmes cas sans en avoir conscience. Peu importe, que vous cherchiez à être extrêmement rationnel et juste, vous ne pouvez prendre des décisions les unes après les autres sans en payer le prix biologique. La deuxième stratégie est tout simplement de ne plus prendre de décisions, de gagner du temps.

Grammaticool Grammaticool est un jeu éducatif pour familiariser les élèves avec l’analyse grammaticale. L’élève doit détecter : - Verbe - Sujet Facebook va à l'encontre du cerveau humain Rubin Dunbar, de l’Université d’Oxford vient de rendre les conclusions de son étude sur les groupements sociaux à travers les siècles: il serait impossible, pour le cerveau humain, d’entretenir un lien social avec plus de 150 amis, quel que soit le niveau de sociabilité. Selon ce professeur d'anthropologie, le néocortex, zone du cerveau qui gère la pensée consciente et le langage, serait responsable de cette restriction. Les recherches de Dunbar révèlent que l'arrivée des réseaux sociaux sur internet ne change rien à ces capacités neurologiques. Il a ainsi examiné le fonctionnement de Facebook, Bebo et MySpace, et découvert que les internautes ayant beaucoup d'«amis» n'étaient en interaction avec un petit nombre d'entre eux. D’autre part, les femmes seraient plus douées pour les relations sociales sur Facebook que les hommes.

Testez vos Intelligences Multiples selon la théorie de Howard Gardner Vous trouverez ci-après deux tests en format xls permettant de déterminer son ou ses formes d’intelligences prédominantes. Il est nécessaire cependant de mettre en garde sur l’exploitation de ces tests et des conclusions trop hâtives qu’on pourrait en tirer. En effet, pour être totalement exact ce type de test devrait être recoupé par d’autres test ce qui permet alors d’affiner le résultat. Il est donc nécessaire de rester prudent vis à vis du résultat. Par ailleurs, les dominantes évoluent au cours du temps – de l’âge de l’apprenant.

La neuropédagogie : la gym du cerveau pour apprendre plus facilement Cela ressemble à une partie de colin-maillard, mais c’est un cours de lecture. A tâtons, ces élèves de maternelle apprennent à lire avec leurs doigts. En plus de leurs oreilles et de leurs yeux, ils utilisent le toucher. Cette méthode bouscule les codes et pourtant, elle aide les enfants à mieux apprendre. Human Brain Project La Commission européenne a officiellement désigné le Human Brain Project (HBP) comme l’un de ses deux projets FET Flagship. Le HBP regroupera les scientifiques de tout le continent autour de l’un des plus grands défis de la science contemporaine: comprendre le cerveau humain. Le Human Brain Project (HBP) a pour but de réunir toutes les connaissances actuelles sur le cerveau humain afin de le reconstituer, pièce par pièce, dans des modèles et des simulations informatiques.

Untitled Document Tâches d'évaluation du langage oral réceptif Je mets ici à disposition aux chercheurs et cliniciens une série de tâches d'évaluation du langage réceptif pour l'évaluation fine des déficits, principalement mais pas exclusivement, auprès de patients aphasiques. La compilation des tâches et des normes disponibles ici a bénéficié de l'aide de Trecy Martinez Perez, Nathalie Wiot, Audrey Wey, Marie-Anne Van der Kaa, Cécile Renard et Annabelle Harvengt. Avoir une vie sociale importante développe le cerveau Avoir une vie sociale importante et complexe nécessite de grandes qualités de compréhension de son environnement et des autres êtres humains. L'évolution du cerveau montre que l'homme n'a cessé de développer des outils pour améliorer ces relations sociales et une étude scientifique vient encore de le confirmer. Il en ressort que les personnes ayant une vie sociale importante développent bien plus que les autres une partie très spécifique de leur cerveau appelée l'amygdale, à ne surtout pas confondre avec les tissus se trouvant au fond de la bouche. Cette étude mise en avant par la BBC a porté sur 58 personnes. Elle a été menée par le docteur Lisa Feldman Barrett du Massachusetts General Hospital et de la Harvard Medical School.

Évolution psychométrique, théorique et clinique L’objectif de cet article est de présenter l’évolution théorique et psychométrique du Wisc-iv relativement à ses prédécesseurs, ainsi que les questions qui émergent de ces changements. Quelques résultats contribueront à mieux comprendre son fonctionnement. Des exemples de mise en perspective des subtests du Wisc-iv permettront également de montrer que l’approche clinique est toujours possible, et ce, malgré les changements profonds. Inspirées par les travaux d’A. Binet, psychologue expérimentaliste clinicien, toujours en éveil devant le « spectacle si attachant d’une intelligence en activité » (Binet et Simon, 1908, p. 61), les échelles de Wechsler appartenaient, jusqu’au Wisc-iv, à l’approche globale dans laquelle le sujet se trouve au centre de l’évaluation. Ces échelles sont pour cela, depuis longtemps, l’outil privilégié de la clinique du bilan psychologique.

Related:  bobbyjoynerWeb technologyCool StuffServiciosIntelligence Boosters & Self ImprovementWorkshops, brain Games, Memory TechniquesJeuxLife Improvementnew ageONLINE GAMESPersonality Developmentmarcoanicknemati.Cool FindsLEARNING - LEREN